Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3343
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: L’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies   Dim 24 Jan - 2:00

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
Peu le save mais l'année dernière, l'Arabie Saoudite a été choisie pour siéger au conseil des droits de l'homme à l'ONU (voir ici). Ce qui est un véritable scandale car c'est un des pays les plus rigide et ou les exécutions sommaires pour des raisons d'ordre religieux sont les plus nombreux (voir ici). Ou le droit de la femme se résume à peu de chose et est constamment bafoué (voir ici). Sans parler des guerres immonde qu'ils finance ou participe sans l'aval de l'ONU et contre toutes les lois internationales en vigueur comme au Yémen voir ici). Autant de raison qui fait qu'ils n'ont rien a faire au conseil des droits de l'homme !
Akasha.


L’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies



IRIB- Quelques 50 organisations de défense des droits de l’homme ont exigé l’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies


Dans une lettre à adresse de Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, 50 organisations de défense des droits de l’homme ont exigé l’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme de cette organisation.

Cette exigence intervient alors que l’Arabie continue de réprimer ses opposants en violation des droits de l’homme dans ce pays.

Alors que les organisations de défense des droits de l’homme réclament l’ouverture par les juridictions internationales d’une enquête rapide et sérieuse sur les actes inhumains et médiévaux du régime des Al-e Saoud, l’adhésion de l’Arabie, soutenue par les pays occidentaux, au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a choqué le monde entier.

Cette adhésion qui témoigne de la falsification des concepts et des critères juridiques au sein de cette instance juridique des Nations Unies a mis, plus que par le passé, clairement, en exergue la politisation de la stratégie internationale des droits de l’homme.

Il est à noter que les milieux médiatiques dont le quotidien extrarégional Acharq al-Awsat avaient révélé, il y a quelques temps, que Fayçal Ben Hassan Trad, le représentant saoudien auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, à Genève, avait versé un milliard de dollars à cette instance pour que cette dernière occulte la violation des droits de l’homme en Arabie saoudite.

L’aide financière versée par le roi saoudien au du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et le remerciement de cette instance interviennent alors que la question de la violation des droits de l’homme, en Arabie, est poursuivi par les instances internationales. Amnesty International a affirmé, dans son rapport, que ces dernières années étaient les années de la multiplication des arrestations et des exécutions.

Les répressions exercées par les Al-e Saoud et l’approche despotique du régime des Al-e Saoud ne connaissent aucune limite. Ce pays est devenu pratiquement l’un des foyers de violation de la citoyenneté sur la scène internationale.

De même, en intensifiant ses ingérences dans les affaires des autres pays dont le Bahreïn et le Yémen et en s’alignant sur les politiques de sédition de l’Occident en Irak, en Syrie et au Liban, les Al-e Saoud sont connus comme un régime de répression et de complot et antidémocratique auprès de son peuple et de l’opinion publique. L’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite aux Conseil des droits de l’homme de l’ONU est donc impérative.

Tout en empêchant la poursuite du soutien des instances juridiques à l’un des principaux violateurs des droits humains, une telle décision réitère la révision de l’interaction avec un tel régime anti-humanitaire.

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i20109-l%E2%80%99annulation_de_l%E2%80%99adh%C3%A9sion_de_l%E2%80%99arabie_saoudite_au_conseil_des_droits_de_l%E2%80%99homme_des_nations_unies

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
 
L’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don et adhésion au PFdN en ligne
» frais adhésion AGAO
» Adhérer au Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime
» Trop tard pour adhérer à une AGA! Majoration de 25%? Des solutions?
» Faut-il autoriser les militaires à adhérer à un parti politique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Actualités Internationales-
Sauter vers: