Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exclusif : Attentats du 13 novembre: Sonia, celle qui a permis de neutraliser Abaaoud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Exclusif : Attentats du 13 novembre: Sonia, celle qui a permis de neutraliser Abaaoud    Jeu 4 Fév - 18:03

Exclusif : Attentats du 13 novembre: Sonia, celle qui a permis de neutraliser Abaaoud



DOCUMENT EXCLUSIF RMC - Au lendemain des attaques de Paris et de Saint-Denis, elle a permis l'indispensable: localiser Abdelhamid Abaaoud. A la veille de l'assaut du Raid contre la planque des terroristes, cette femme a rencontré et discuté avec le cerveau présumé des attentats. Et a joué un rôle fondamental dans sa traque.



Après les attentats de Paris et Saint-Denis, elle a livré un témoignage déterminant aux autorités. Presque trois mois plus tard, Sonia - dont l'identité a été modifiée – a décidé de raconter son histoire. A son initiative, elle témoigne au micro de RMC. Et son récit est édifiant : grâce à cette femme, dont la voix a été transformée pour des raisons de sécurité et qui n'apparaît pas à l'image, la police française a pu localiser Abdelhamid Abaaoud, l’instigateur présumé des attentats du 13 novembre, et l’empêcher de répéter un nouveau carnage.

Sonia était une amie d’Hasna Ait Boulahcen, la cousine du terroriste. Les deux femmes se connaissent depuis des années. Le dimanche 15 novembre, deux jours après les terribles attaques qui ont coûté la vie à 130 personnes, Sonia et Hasna sont ensemble quand la seconde reçoit un appel. Il s’agit d’un numéro belge.

Bob sur la tête et baskets orange


Son interlocuteur lui demande de trouver un véhicule "pour aller chercher quelqu’un qui a besoin d’un hébergement". Une consigne adressée par son cousin, Abaaoud. Le point de rendez-vous est fixé. Hasna Ait Boulahcen doit se rendre au 2 rue des Bergeries à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. L’endroit, une zone industrielle en contre-bas de l’autoroute A86, est isolé.

Sonia l’accompagne. Lors de cet appel, son interlocuteur, toujours en ligne, fournit également un nom de code à Hasna Ait Boulahcen. Arrivée sur place, cette dernière lance "1010", un homme sort de derrière un buisson. Plus tard, Sonia comprendra qu’il s’agit d’Abaaoud, qu’elle croyait jusqu’alors en Syrie.

"Il avait un bob sur la tête, des baskets orange, un bombers, pour moi c’était un Roumain, confie en exclusivité à RMC la jeune femme. En plus, il avait le sourire, il ressemblait pas du tout à un terroriste."

]"Il est fier de lui"[/h3

Face au terroriste, Sonia engage la conversation, sans se démonter:

"Monsieur, vous avez participé au 13 novembre, à ce qui s’est passé ?"

Abaaoud rétorque, fier, sans aucune émotion:

"Il me dit, normal, les terrasses c’est moi."

Mais Sonia poursuit et tient toujours tête au terroriste:

- "Je lui dis : mais vous avez tué des gens des innocents !"

- "Il me dit non ils ne sont pas innocents, il faut regarder ce qu’il se passe chez nous en Syrie."


La jeune femme poursuit son récit terrifiant: "Il est fier de lui, Il raconte ça comme s’il racontait qu’il est parti faire les courses et qu’il avait trouvé un baril de lessive en promotion. Il est content, voilà."

[h3]Là "pour qu'il n'y ait plus de ratés"


Sonia fait preuve de sang-froid et interroge le responsable des attentats les plus meurtriers en France sur son retour sur le sol national. "Il m’a dit : 'on est rentré sans documents officiels', et qu’ils sont rentrés à plusieurs, qu’avec lui il y a des Syriens, des Irakiens, des Français, des Allemands, des Anglais. (…) Il me dit qu’ils sont rentrés à 90, et qu’ils sont un peu partout en Ile-de-France."

Les minutes passent et Sonia découvre l'ampleur de l'horreur. Abdelhamid Abaaoud lui affirme que, le soir du 13 novembre, tout ne s’est pas déroulé comme il l’avait planifié. Et expose de nouveaux projets terroristes qu’il compte mettre en œuvre très rapidement:

"La phrase exacte qu’il m’a dit c’est qu’il y a eu des ratés, et je suis là pour faire en sorte qu’il n’y ait plus de ratés."

Projets d'attentats à La Défense


Avant de partir, Abdelhamid Abaaoud laisse de nouvelles consignes à sa cousine : lui trouver une planque, deux costumes et deux paires de chaussures. Certainement, une nouvelle tenue pour lui et l’autre pour l le terroriste retrouvé mort dans les décombres de l’appartement à Saint-Denis après l’assaut du Raid.

Sonia tente de raisonner Hasna Ait Boulahcen et conseille d’appeler la police.

"Elle me dit non c’est mon cousin il faut comprendre il va terminer son travail et puis il va partir", poursuit la jeune femme.

Son amie décide de retourner le voir. A son retour, elle confirme les premières paroles d’Abaaoud : "Elle se met à pleurer… Elle me dit, il va mourir." Le terroriste lui a annoncé ces prochaines cibles : ce sera un centre commercial, ainsi qu’un commissariat et une crèche à La Défense[/url, dans les Hauts-de-Seine :

"Elle me dit c’est jeudi et dans ma tête je me dis, je sais que je vais les en empêcher."

L'adresse de la planque donnée à la police


Car, entre-temps, Sonia a décidé de composer le 197, le numéro d’urgence mis en place par le ministère de l’Intérieur au lendemain du 13 novembre pour fournir des renseignements aux enquêteurs. Hasna Ait Boulahcen va jusqu’à lui donner l’adresse de la planque d’Abaaoud.

Le lendemain, l’appartement qui se situe au [url=http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/saint-denis-les-premieres-images-du-batiment-apres-l-assaut-699163.html]8 rue du Corbillon
à Saint-Denis est encerclé. Le Raid va lancer un assaut qui durera plusieurs heures. Abdelhamid Abaaoud, Hasna Ait Boulahcen et un complice sont tués.

Par Claire Andrieu

http://rmc.bfmtv.com/emission/document-rmc-attentats-du-13-novembre-sonia-celle-qui-a-permis-de-neutraliser-abaaoud-948754.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Exclusif : Attentats du 13 novembre: Sonia, celle qui a permis de neutraliser Abaaoud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ATTENTATS DE PARIS - 13 novembre 2015
» Lombardsijde novembre 1969 qui se reconnait? B4 pont
» 11 novembre & les Cadets de Marine
» Revue de presse - Novembre 2007
» salon généalogie de NIMES les 12 et 13 novembre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Actualités Internationales-
Sauter vers: