Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment les médias influencent notre opinion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Comment les médias influencent notre opinion   Lun 15 Fév - 1:05

Comment les médias influencent notre opinion

Le dimanche 6 décembre ont eu lieu en France les élections régionales. A l’issue du premier tour de ce scrutin, le parti du Front National est arrivé en tête dans plusieurs régions. Cela a eu pour conséquence une mobilisation médiatique à l’encontre de ce parti et ceci ressemblait plus à de l’acharnement qu’à une information objective. C’est ainsi que des slogans ont été répétés sans cesse, en voici quelques exemples : France Inter a parlé de « la menace Front National », du « parti raciste », Le Figaro et L’Humanité ont titré « Le choc », La Croix a parlé d’un « parti extrémiste » et Le Monde a qualifié leurs propositions de « contraires aux valeurs républicaines ». En fait, cela fait déjà plusieurs années que les médias utilisent des propos de manière répétée afin de dénigrer ce parti. De cette manière une image se propage parmi la population qui l’accepte sans vérifier. Ce mécanisme ne serait-il pas également utilisé à l’encontre d’autres personnes ou groupes ? Par exemple lorsque les médias répètent régulièrement depuis des mois que Poutine et Assad seraient des méchants et Obama le gentil justicier. Il est aussi clair que l’image d’un Kadhafi dictateur brutal est restée gravée dans la mémoire des gens. Or il s’avère que si on étudie de plus près toutes ces informations, la réalité est tout autre. Dès que des slogans sont propagés il faut être vigilant et afin de se forger sa propre opinion il est nécessaire d’entendre d’autres voix car « qui n’entend qu’une cloche, n’entend qu’un son ». Au revoir



Sources : http://www.la-croix.com/Archives/2015-12-07/Questions-de-conscience-2015-12-07-1390021
| http://www.letemps.ch/monde/2015/12/05/presse-entre-bataille-contre-front-national

Les mensonges XXL des médias


Présentateur KlaTV De la même façon que les divorces ne tombent pas du ciel comme des éclairs, mais qu’ils sont tout au contraire le résultat d’événement précédents, les guerres n’apparaissent pas non plus comme des éclairs tombés du ciel. Les guerres aussi sont toujours initiées, préparées et attisées au préalable au cours de longs processus. Les grands médias principaux doivent être comptés parmi les plus grands bellicistes actuels. Vous allez voir dans la suite deux mensonges qui dans les dernières décennies sont peut-être parmi les plus lourds de conséquences. Nous ne soulignons pas le mensonge en tant que tel, mais les agissements ciblés et délibérés des menteurs professionnels de la branche médiatique. Vous verrez d’abord le témoignage d’un homme qui a lui-même pris part il y a peu à une propagande mensongère ciblée de ZDF. Il témoigne qu’il a menti sur ordre de ZDF. Par la suite il n’a pas pu concilier cela avec sa conscience, et c’est pour cela qu’il a dit publiquement qu’une émission mensongère de ZDF avait été élaborée avec minutie et zèle, et littéralement « mise en scène ». Dans la deuxième partie nous rappellerons un mensonge médiatique qui, en 2001 a incendié le monde entier. C’est un mensonge sans précédent qui a attisé la haine contre l’islam. Prenez le temps d’étudier exactement ces preuves et de les diffuser. Tirez-en aussi les conséquences nécessaires : La seule réponse suffisante et juste que le peuple puisse donner à leurs mensonges graves, c’est de boycotter radicalement tous les médias qui utilisent de tels mensonges, que ce soit la presse écrite, la radio, la télévision ou internet. On doit enfin reconnaître leur manière criminelle d’agir, la dénoncer et la traiter comme un délit grave. Toute autre chose serait complètement faux, car la vie de peuples entiers est mise en jeu par ces menteurs délibérés. Mais voyez par vous-mêmes :


Voix off homme Le 2 février une des plus grandes chaînes de télévision allemande ZDF a montré le documentaire « Poutine l’homme de pouvoir ». C’est un exemple parfait d’une guerre de propagande bon marché. Le but déclaré des auteurs du film est d’une misère désolante : répondre à la question prétendument toujours d’actualité : Who is Mister Putin ? Et on voit dans le film des contrefaçons, de nombreux mensonges et une fiction bas de gamme au lieu d’un vrai documentaire. Dans ce sens, les Allemands me font pitié. Notre correspondant Anton Ljadov a rencontré un acteur du film. Des mitrailleuses, des tanks, des systèmes de tirs de missiles - toutes les 15 secondes les journalistes allemands répètent : « Les voici ! » (les prétendues preuves de destruction du Donbass par les Russes.) Les maisons sont en flammes, un immeuble est touché et on peut voir un quelconque incendie. Dans la quête d’images dramatiques, les cinéastes allemands n’ont même pas tenu compte des insignes des soldats, qu’ils font passer pour des troupes régulières russes. On peut voir ici les soldats, dont l’un porte un drapeau ukrainien sur l’épaule gauche. Au cas où le spectateur aurait des doutes sur les images, la voix off souligne avec insistance : « L’armée régulière russe prend part aux combats ». « Igor – nous l’appelons ainsi – est un volontaire, il combat du côté des séparatistes et il en est fier. »

Voix IGOR Nous sommes environ 400 à 500 hommes dans notre bataillon. Si l’on compte tous ceux qui combattent au front, ce sont environ 20 000 à 30 000 soldats. En fin de compte j’ai tout simplement menti. Comme il me l’a dit. Il m’a dit : « Après l’interview tu recevras l’argent. » Il voulait que je dise devant la caméra que l’armée régulière russe est dans le Donbass.

Voix off homme Le voici, le prétendu « volontaire », que la télévision allemande a appelé « Igor ». Son vrai nom, c’est Youri Olegovitch Lobyskin, de Kaliningrad, né en 1988, sans emploi. Il habite dans cet appartement, qui est sans électricité depuis plusieurs mois. Youri ne peut pas payer la facture d’électricité.

Voix IGOR Le journaliste allemand Dietmar et son équipe de tournage venaient d’Allemagne. Dietmar m’a dit : « Nous voulons te filmer, nous avons besoin d’un reportage sur toi. » « Que tu es allé comme volontaire de Kaliningrad à Donetsk pour combattre. » Voici le scénario écrit. Il m’a expliqué que j’étais censé avoir été blessé, alors que je n’avais pas de blessures.

Voix journaliste russe Comment s’est-t-il présenté auprès de toi ?

Voix IGOR Il m’a dit qu’il s’appelait Bob. Il m’a proposé 50 000 roubles pour une semaine de tournage (= 750 euros).

Voix off homme 1 « Bob » c’est Valeri Bobkov, le régisseur et producteur, qui parle russe et travaille pour ZDF. C’est lui que ZDF a envoyé dans la région de Donetsk, pour filmer l’histoire inventée. Sur ces images il montre à l’acteur Youri comment on porte une mitrailleuse devant la caméra. Nous vous montrons maintenant le matériel cinématographique original du tournage, dont Youri nous a donné la copie. C’est à partir de ces enregistrements que les journalistes allemands ont choisi les images dont ils avaient besoin pour leur documentaire. On entend comment l’acteur Youri oublie souvent son texte et comment le régisseur lui souffle derrière la caméra :


Voix IGOR « Je suis content… Je suis content de me trouver dans la compagnie « Vostok. » Voix VALERI BOBKOV « Tourne-toi », « Continue »

Voix off homme 1 Dans le documentaire, tous les ordres du régisseur derrière la caméra ont été remplacés par une musique dramatique et une voix off. Voici la même scène…

Voix off homme 2 « Nous l’accompagnons à un poste de contrôle, où il contrôle les voitures qui passent. »

Voix IGOR Regardez bien ici, je suis sur l’image avec une mitrailleuse et tout de suite dans l’image suivante je porte un fusil d’assaut. Une petite gaffe de tournage. Il m’a demandé de poser devant la caméra avec la mitrailleuse. Je n’ai même pas tiré avec ce truc, il n’était pas chargé. Il m’a dit que je devais marcher devant la caméra avec la mitrailleuse. Nous avons tourné la scène trois fois. Voix journaliste russe Pourquoi ?

Voix IGOR Il a dit que je ne marchais pas bien, la direction n’était pas bonne, quelque chose dans ce genre.

Voix off homme 1 L’interview avec « Igor » a été tournée devant un fond gris, afin qu’on ne puisse pas reconnaître où exactement elle a eu lieu. Elle a été tournée dans le bureau de ZDF à Moscou et conduite par le journaliste allemand Dietmar Schumann, voici la photo. Celui-ci est responsable des émissions de politique extérieure pour la chaîne ZDF.

Voix IGOR « Je me suis porté volontaire comme combattant en Ukraine de l’Est, là-bas les droits de la population russophone ne sont pas respectés. » « Je suis un patriote, j’aime la Russie, je ne permettrais jamais que les Russes soient humiliés. La population dans cette partie du pays est russe. Qui doit les protéger, si ce n’est moi ? J’écoute la voix de mon cœur. » Il m’a longtemps préparé à la question, si j’avais vu des troupes régulières russes, la façon dont je devais répondre. Il m’a expliqué ce que je devais dire, comment je devais le formuler. » Avant que j’entre dans le studio, il m’a tout expliqué, ce que je devais lui répondre, à quoi ça devait ressembler.

Voix off homme Pour que « l’histoire » soit convaincante, on a écrit chaque détail dans le carnet de Youri – quand il est né, pourquoi il est venu à Donetsk, de quoi est fait son quotidien et ainsi de suite. Voix IGOR Mon salaire lors du service militaire à Donetsk est censé être de 20 000 roubles, voici ce qui est écrit dans mon carnet. L’armée russe m’aurait payé 20 000 roubles pour mon service au combat. Il a ensuite réfléchi, si on ne pouvait pas écrire 30 000 roubles au lieu de 20 000. Je lui ai dit que ça m’était complètement égal.

Voix off homme A ce sujet, les « journalistes » allemands ont fait une moyenne dans leur documentaire. « 25 000 roubles lui ont été payés, ce qui, mis à part l’honneur de pouvoir servir la patrie russe, semble tentant. Cela fait environ 350 euros par mois. »

Voix off homme 2/ « Ce n’est pas beaucoup, mais cela suffit pour qu’Igor parte à la guerre en laissant femme et enfant à la maison. » Voix IGOR Il a trouvé une jeune femme, qui devait jouer le rôle de ma femme. Il lui a payé 2 000 ou 3 000 roubles pour ça (50 euros). Je n’ai pas d’enfants. Il a dit qu’on devait montrer l’enfant devant la caméra, pour que ça fasse un effet plus dramatique.

Voix journaliste russe Et là vous entrez dans un bureau de l’armée russe ?

Voix IGOR Il m’a dit que je devais simplement entrer dans le commissariat militaire de l’armée russe et en ressortir immédiatement. C’est ce que j’ai fait.

Voix off homme 1 Nous nous trouvons ici à Kaliningrad devant le commissariat militaire de l’armée russe, où notre héros est censé avoir posé sa candidature et avoir ensuite été envoyé au combat à Donetsk. Nous allons maintenant faire cette expérience : je me déclare comme volontaire qui veut aller à Donetsk pour m’y battre. Je cache le micro et la caméra, je filme avec le téléphone portable. La chose nous est tout de suite expliquée.

Voix du militaire russe Quel Donbass ? Vous voulez vous inscrire pour le service militaire. Vous croyez qu’on est ici chez « Blackwater » ? Nous n’avons pas de troupes dans le Donbass; qui vous a raconté ces bêtises ?

Voix off homme 1 Les producteurs de film allemands ne cachent pas leur but. Voici par exemple la déclaration du « journaliste » allemand Boris Reitschuster après la diffusion de ce documentaire :

Voix Boris Reitschuster « Trop de personnes soutiennent Poutine en Allemagne. Je souhaiterais une politique plus dure (contre la Russie). De mon point de vue elle est encore trop douce. Je souhaiterais plus de sanctions. »

Voix off homme Contrairement aux attentes des journalistes allemands, qui voulaient présenter la Russie comme la source de tous les maux de ce monde, le documentaire a été un échec. L’audimat était de moitié inférieur à la moyenne de ZDF.

Présentateur KlaTV A l’ampleur de cette construction de mensonges on peut voir que cette habitude de mentir des mass-médias s’est construite depuis longtemps. Ce n’est pas non plus du jour au lendemain qu’un alcoolique a besoin d'une bouteille de whisky par jour, il y est venu progressivement.

De même, la presse formatée est venue progressivement à ces dimensions de mensonges et de mises en scènes haineuses et bellicistes. Seulement nous ne l’avons pas remarqué, car avant l’époque d’internet et de la diffusion à grande échelle des contre-voix, le spectateur n’avait pas la possibilité d’examiner et de vérifier, et ainsi les médias pouvaient faire toutes ces choses sans être pris en flagrant délit. Nous terminons cette émission avec le rappel d’un mensonge médiatique dont l’écho retentit depuis l’année 2001 dans le monde entier et cause un effet tout aussi destructeur, si ce n’est plus, sur la communauté internationale : le mensonge des musulmans qui se réjouissent le 11 septembre. Comme on le sait, deux avions se sont écrasés ce jour-là sur le World Trade Center et le monde entier était horrifié que les Etats-Unis aient dû subir une attaque aussi affreuse de la part des islamistes. Quiconque regardait la télévision à ce moment-là était consterné à propos de deux choses.

D’une part la souffrance insupportable des victimes américaines et d’autre part la joie cruelle et impitoyable de beaucoup de musulmans, qui se réjouissaient apparemment de cet évènement tragique partout dans le monde. « Comment peuvent-ils faire cela ? (se questionnait un monde choqué). Les musulmans sont des barbares cruels ! » On voit ici le signe de la victoire qui est montré, aujourd’hui dans Jérusalem-Est, et des Palestiniens qui se réjouissent de ce que les Etats-Unis ont subi cette attaque. Que devons-nous penser de cela, Jennifer ? Alors que Yasser Arafat a officiellement condamné cela.

Nous voyons ici des gens qui applaudissent, qui rient, et qui se réjouissent que des milliers d’Américains soient morts dans l’attaque insidieuse. Nous voyons le « V » de la victoire, qu’ils brandissent devant la caméra. Lorsqu’est venu à la lumière le fait que ces images n’étaient qu’une imposture monumentale, les médias du monde entier ont gardé le silence. Il n’y a eu ni poursuite pénale ni interdiction professionnelle pour les médias menteurs et bellicistes. Et ce, alors que les musulmans s’étaient réjouis devant les caméras, parce qu'ils avaient été trompés et abusés par des journalistes de l’agence de presse Reuters. Que s’est-il produit exactement ? Les journalistes de Reuters sont arrivés avec de nombreux gâteaux et ont appelé les musulmans : Ecoutez, tous ceux qui montreront leur joie maintenant devant la caméra recevront gratuitement des gâteaux. Sans savoir dans quel but ces images seraient utilisées par la suite, les musulmans ont commencé à se réjouir, puis ils ont mangé des gâteaux.

Ils ne se sont pas posé de questions. Mais lorsque ces images ont été publiées et ont servi de preuves dans un faux contexte, le monde entier en a conclu que beaucoup de gens dans le monde arabe s’étaient réjouis de cette attaque terroriste sur le World Trade Center. A l’époque, personne ne s’est demandé d’où provenaient en fait ces images. On n’a pas cherché à savoir ce qu’il y avait exactement dans ces images, quel était le véritable arrière-plan.

Et c’est ainsi que toute cette duperie s’est développée en mensonge planétaire et en campagne contre l’islam, dont les conséquences désastreuses sont encore terribles aujourd’hui ! Une haine immense contre l'islam. Et les médias de masse mentent et continuent à mentir en toute impunité. Mais comment expliquer que l’excitation des masses populaires et la propagande de guerre d’une telle ampleur dramatique puissent être maintenues jusqu’à ce jour sans être punies ? Celui qui propage avec une foi aveugle les rapports des médias mensongers avérés, se rend par-là complice de groupes hautement criminels. Tant que ni les procureurs, ni les tribunaux en matière pénale n’agiront contre les grands médias mensongers, il ne peut y avoir qu'un seul moyen de désamorçage : un boycott radical par le peuple de tous les médias mensongers avérés, que ce soit dans le secteur de la presse, de la radio, de la télévision ou d’internet. Vous aussi, protégez la communauté internationale contre toute terreur d’opinion et incitation à la guerre au moyen de la propagande mensongère !

Sources / Liens : http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=7699

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment les médias influencent notre opinion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création d'une chronique, comment faire ?
» comment et pourquoi disparut notre seconde marine
» Comment rendre hommage a notre bébé ange lors d'un baptème
» comment notre corps maintient-il sa température à 37°C ?
» comment crée association pour promouvoir notre action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Révolution / Militantisme / Résistance-
Sauter vers: