Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daech ,La naissance du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Daech ,La naissance du diable   Mer 13 Avr - 17:29

Le grand reporter américain Martin Smith enquête sur les circonstances et le contexte qui ont conduit à la montée brutale et rapide de «l'Etat islamique en Irak et au Levant», «Daech» en arabe. En quelques mois seulement, ce groupe terroriste djihadiste a étendu son emprise par la violence sur les ruines laissées par la guerre en Irak et en Syrie. Comment cela a-t-il été possible ? Ce film décrypte les circonstances qui ont permis l'émergence de cette force et sur les alliances qu'elle conclut avec certains groupes islamistes Le Doc

Le diable c'est lui


_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Daech ,La naissance du diable   Ven 15 Avr - 14:26

De certaines choses qu'il faut relativiser

Extrait d'un entretien avec Pierre-Jean Luizard  :



Citation :
[...]

Le système que les Américains ont légué aux Irakiens est un système à la libanaise, même si rien n’est dit à ce sujet dans la Constitution, hormis la reconnaissance de l’identité kurde. Les tentatives de sortir du confessionnalisme, qui avaient recueilli la majorité des suffrages des Irakiens lors des dernières élections, notamment la liste de l’Etat de droit de Nouri al-Maliki et al-Iraqiya de Iyad Allawi, n’ont pas fonctionné. Les sunnites qui avaient abandonné leur boycott ont voté massivement pour al-Iraqiya, qui est devenu une liste sunnite. Et Nouri al-Maliki a regagné le giron de la maison commune chiite. Donc c’est bien un système communautariste et confessionnaliste qui échoue aujourd’hui et qui explique l’effondrement de l’Etat irakien.


Vous dites que Maliki voulait sortir de ce système confessionnaliste, et pourtant c’est à lui que l’on fait porter le chapeau de l’effondrement.


C’est vrai qu’on l’accuse de tous les maux, d’autoritarisme et de sectarisme. Mais Maliki ou un autre, cela aurait été la même chose. Ce ne sont pas les hommes en l’occurrence qui sont importants. Maliki s’est fait élire à la tête de sa liste de l’Etat de droit, ce qui veut bien dire ce que ça veut dire, sur la promesse de la fin des quotas et de la fin du confessionnalisme qui a causé tant de morts, notamment durant la guerre civile de 2005 à 2008.
Mais dans le contexte des institutions actuelles, votées sous un régime d’occupation étrangère, la classe politique a été élue et renouvelée sous ce régime. Dans un tel système, les élus ne sont pas libres. S’ils veulent garder leur poste, ils doivent obligatoirement satisfaire un certain nombre de réseaux clientélistes qui les ramènent à des solidarités locales, puis confessionnelles. Dans ce système, tout ce qui est donné à d’autres, en termes de financement ou d’infrastructures par exemple, est perçu comme étant en moins pour soi. Si Maliki n’a pas répondu aux attentes majoritaires de la population d’en finir avec le confessionnalisme et les quotas (la muhassasa), c’est très largement à cause des institutions. Voulant conserver le pouvoir, et ne pouvant pas compter sur les sunnites, il a dû revenir dans le bercail des partis religieux chiites.
Les sunnites, eux, se souviennent qu’ils ont eu le monopole de l’Etat depuis toujours et qu’ils sont majoritaires au-delà des frontières de l’Irak. Si la seule solution qu’on leur propose est de rester une minorité sans ressource ni pouvoir, l’Etat islamique leur apparaît comme une meilleure solution.


Comment expliquer la rapidité avec laquelle l’Etat islamique a émergé?


Les Arabes sunnites d’Irak ont tenté d’utiliser les printemps arabes et, par mimétisme, de faire valoir leur volonté de réformes. Il y a eu l’illusion parmi de nombreux Arabes sunnites qu’ils pouvaient trouver leur place dans ce système moyennant un certain nombre de réformes qu’ils ont demandées à Maliki, sans voir que celui-ci était coincé par sa base électorale et qu’il ne pouvait pas les satisfaire.

[...]


Source:

http://alencontre.org/moyenorient/irak/les-djihadistes-de-letat-islamique-ont-applique-en-irak-la-politique-deja-pratiquee-en-syrie.html
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Daech ,La naissance du diable   Sam 16 Avr - 17:25

*************

J'ai écouté ce documentaire plusieurs fois, alors ce qui m'a le plus surpris, c'est qu'une seule et même  entité c'est faite appelé "Al-quaida" ensuite "État islamique "  et "Daech"

Sinon la messe est dite dans le documentaire, je n'ai rien a ajouter, ça me suffit




****

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daech ,La naissance du diable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daech ,La naissance du diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Car ils croyaient brûler le Diable en Normandie
» Robert le diable
» Château de Robert le Diable
» palette à la diable et à la bière (isabelle)
» Le diable est optimiste s’il pense pouvoir rendre les hommes pires qu’ils ne sont [PV : Sebastian Shaw]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Culture :: Documentaires-
Sauter vers: