Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 8:27

Bon, cela deviens tout doucement inquiétant toutes cette propagande d'états. Qui empiète clairement dans une éducation saine et équilibrée...on incite pas des enfants vers l'homosexualité, ALORS QU'IL N'ONT MÊME PAS CONNU UNE RELATION NORMAL !!! M'ENFIN !
regardez plutôt, et faites en votre propre opinion selon vos points de vue respectif sur la question...*(important aussi, regardez le liens proposant la circulaire de l'OMS)


Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre

Après *les recommandations de l'OMS d'enseigner la masturbation enfantine aux enfants entre 0 et 4 ans, puis la théorie du genre enseignée à l'école et diffusée à l'école primaire, voici maintenant la BD vulgarisant la théorie du genre pour la même population cible. Qui peut encore croire que tout ceci arrive par hasard? Va-t-on aussi finir par imposer cette lecture aux enfants? Fawkes



Méfiez-vous de certains cadeaux faits aux enfants. Intentionnellement pour quelques-uns ou sans y prêter attention pour la plupart, certains pourraient, dans le cadre des cadeaux de Saint-Nicolas et de Noël , offrir quelques bandes dessinées dont le contenu est parfois sidérant.
Les éditions Glénat viennent de publier le premier tome des aventures d’un nouveau personnage appelé Bichon. Bichon n’est autre qu’un petit garçon de 8 ans « à la sensibilité si girly» !

David Gilson, le créateur de cette BD, décrit ainsi son personnage : « Il n’a que 8 ans. Il n’est pas encore éveillé à la sexualité. Mais il possède certains traits qui peuvent laisser penser que plus tard il sera homo. »




Dans ce premier album, les escapades de ce petit garçon amènent le lecteur à voir cet enfant espionner son oncle dans la salle de bains ou encore se déguiser en… princesse. Quant à ses premiers émois amoureux, ils vont vers… un autre petit garçon.
TITEUF-expo-MPICette BD présentée dans la collection jeunesse banalise l’homosexualité et la théorie du genre.




Le personnage de Bichon était d’abord apparu dans « Tchô ! », le magazine des aventures de Titeuf, un personnage de BD d’une extrême vulgarité popularisé auprès des enfants par de grosses campagnes de marketing. Toutes les aventures de cet autre petit garçon tournent autour de la sexualité et des gros mots. Une atmosphère tellement  appréciée par les autorités qu’elles ont soutenu l’ouverture d’une exposition itinérante consacrée à la sexualité qui circule depuis 2007 et dont le parcours est axé sur le personnage Titeuf.  Exposition à laquelle des enseignants conduisent régulièrement des classes d’enfants d’école primaire. A quand l’ouverture d’une nouvelle annexe guidée par le personnage Bichon et consacrée aux transgenres ?








Source; Mediapressinfos vu sur
FawkesNews/.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 8:30

Bonjour tout le monde;

Biiin ici le sujet c'est la théorie du genre et non le mariage pour tous.... Suspect  Donc les polémiques autours de se sujet son dispensable car il s'agit d'adultes consentants   et je m'en moque..Se qu'il m'inquiète par-contre, c'est cette façon dont les institutions de l'éducation semble mettre en avant se qui devrait être au second plan, voila Wink  Ceci étant dit, continuons, et sur le sujet cette foi-ci  farao 


Propagande sur la théorie du genre sur France 2



D'après le gouvernement et les médias: "la théorie du genre ça n'existe pas" (MAJ: rapport Lunacek de l'UE)


Non seulement le gouverne(ment)...ment comme un arracheur de dents concernant ce sujet (et tant d'autres) mais voilà que les journaux se mettent à pondre des articles pour rassurer les Français. Le Figaro indique par exemple que ce sont des rumeurs infondées. France TV nous dit que l'ABC de l'égalité ne traitera pas de sexualité ni d'homosexualité. Libération nous sort un article encore plus démentiel:"Non vos enfants ne devront pas se masturber à la maternelle".Comme si le fait de tourner le sujet à la dérision allait être d'une quelconque utilité. En fait, dans leurs communiqués, les ministres jouent avec les mots (comme avec les nerfs des français) et les médias relayent d'une voix commune le même mensonge.

Peillon indique par exemple que le slogan "Demain, tu seras une femme, mon fils" utilisé dans les SMS invitant au boycott partiel de l'école est "Une rumeur totalement mensongère". On n'apprend pas "aux petits garçons à devenir des petites filles". Non, ils sèment la confusion dans leur esprit et leur font comprendre qu'ils peuvent définir leur genre et leur attirance sexuelle comme bon leur semble, que les garçons peuvent s'habiller en fille entre autre.(*)

*



Vincent Peillon réfute tout enseignement de la théorie du genre...normal d'après lui "la théorie du genre n'existe pas", même constat pour sa comparse Najat Vallaud-Belkacem: ça n'existe pas(*)

*



...(un peu comme le Bilderberg pour Yves Calvi en fait)*




. Mais non, les français n'ont rien compris: "C'est de l’éducation à l’égalité dès le plus jeune âge" d'après elle. Le rapport sur les discriminations LGBT mandaté par Peillon présente pourtant le programme qui sera appliqué aux prochaines rentrées et il est tout à fait explicite. ça n'est pas encore au stade des pénis en bois et vagins en peluches comme en Suisse alémanique, chaque chose en son temps...

Leur vision de "l’éducation à l’égalité" consiste donc entre autre à:



- Les familles "diversifiées" (bien trouvé pour brouiller les pistes), "Daddy papa and me" dès la première année de maternelle.

- Se construire comme fille ou garçon avec des albums du type "Le petit garçon qui aimait le rose", "papa porte une robe", "Jean a deux mamans" ou "Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?" en grande section de maternelle (donc 5 ans).

- "Philomène m'aime" et "Tango a deux papas" au CP (une fillette qui n'aime que les filles).

- En CE2 on va droit au but: " Réfléchir au rôle des jouets, et plus largement des loisirs, dans la perpétuation des rôles de sexe et la construction de son identité sexuée" et visionnage de Billy Elliot.

- EN CM1, CM2 "Éventuellement, mener une séance pour faire émerger les représentations autour de la sexualité. Cette séquence peut aussi être une première séquence avec les élèves dans la mesure où elle met à jour les représentations des élèves sur le versant des sentiments." En lecture entre autre:"Camélia et Capucine" ou "La princesse qui n’aimait pas les princes". On retrouve dans les objectifs du cycle: "Prendre conscience du fait que l’on peut aimer quelqu’un du même sexe que soi." Et là on touche le cœur du problème. Après avoir bien amené les enfants au sujet depuis la maternelle, l'objectif devient: "Réfléchir aux différences entre les sexes, à l’identité, à la construction des normes, à la transgression
des codes." Et voilà le summum du concept...on glisse une perle ni vu ni connu: "aiguiller les élèves sur le double sens : « tu te décides pour le goûter » / « tu te décides entre fille et garçon ». Et oui les enfants ça se résume à ça: chips ou BN, fille ou garçon, hétéro ou homo...

Mais à part ça, rassurez-vous chers parents, la théorie du genre: ça n'existe pas donc ça n'est pas enseigné à l'école. Si on vous le dit. Ne remettez pas cela en doute ou vous serez taxé au choix d'intégriste, homophobe voir conspirationniste si ce n'est pas le package complet.


MAJ: Voilà ce que l'on peut trouver dans le rapport européen Lunacek en date du 7 Janvier 2014 (feuille de route de l'UE contre l'homophobie et les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre). Encore une fois, un document officiel de l'UE ou le terme genre est utilisé une bonne cinquantaine de fois en moins de 20 pages...pas mal pour un concept qui n'existe pas.

"la Commission devrait promouvoir l'égalité et la lutte contre les
discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre
dans l'ensemble de ses programmes destinés à la jeunesse et à

l'éducation;"


"les États membres devraient instaurer des procédures de reconnaissance
juridique du genre".

"les États membres devraient s'abstenir d'adopter et de réviser des lois
dans le sens d'une restriction de la liberté d'expression concernant
l'orientation sexuelle ou l'identité de genre;"

"l'éducation sexuelle doit inclure des informations non discriminatoires et
porter un regard favorable sur les personnes LGBTI, de manière à soutenir et à protéger
efficacement les droits des jeunes LGBTI"

" invite les États membres à prendre des mesures dans le but de promouvoir, dans les
écoles, le respect et l'intégration des personnes LGBTI et de favoriser un enseignement
objectif des questions concernant l'orientation sexuelle, l'identité de genre et l'expression du genre dans les écoles et les autres structures éducatives"


"à réfléchir à des moyens d'adapter leur droit de la famille aux changements que connaissent actuellement les structures et les modèles familiaux, et à inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux),"





Liens connexes:

Nos enfants sont en danger: la théorie du genre tue

Théorie du genre à l’école : Vincent Peillon est une menteuse

La théorie du genre et le rapport Lunacek (voir rapport)

Les médias de masse censurent les commentaires qui exposent la vérité sur la théorie du genre à l'école


Publier par; FawkesNews/.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:08

Bien je continue l'information...Et j'en profite pour réitérer que se qu'il me préoccupe est l'éducation de nos petits bouts. les questions sur le mariage pour tous ne m'intéresse pas. Les histoires des adultes, je m'en occupe pas !! mais il est anormal d'insister aussi lourdement sur cette question auprès de nos jeunes qui ne connaissent pas se qu'est une relation. Et ils auront tous le temps pour l'apprendre à leur rythmes sans harcèlement et bourrages de crane !!

Communauté juive, « théorie du genre » et désinformation : Vincent Peillon se lâche en Israël

INFO PANAMZA. Jeudi soir, le ministre de l'Éducation nationale a tenu des propos stupéfiants lors d'un entretien accordé à un média israélien. La preuve en images.



Connaissez-vous i24news? Cette nouvelle chaîne israélienne à vocation internationale a été fondée par un ancien cadre de France 24 (Frank Melloul) en tandem avec le propriétaire de Numericable (Patrick Drahi). Le média tout-info, décliné en trois langues (anglais, français, arabe) se présente explicitement comme l'adversaire d'Al Jazeera: il s'agit, pour ses responsables, de donner à voir une "meilleure image" d'Israël auprès de l'opinion publique.

Jeudi 30 janvier, la chaîne recevait Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation nationale en visite officielle dans la région.
Curieusement, ses propos tenus hier n'ont été rapportés par aucun média français en dépit des nombreux liens, professionnels et amicaux, des cadres de la chaîne avec la caste journalistique parisienne.
Panamza vient combler cette lacune en vous proposant de découvrir les extraits révélateurs de cet entretien.




 Trois éléments d'information inédits ressortent du passage de Vincent Peillon sur i24news:
* Juifs de France : interrogé sur l'afflux de Français juifs en Israël, le ministre a exprimé une réponse étonnamment laconique. « La communauté française est appelée à s'élargir », a fait savoir Vincent Peillon. Même François Hollande, l'homme qui s'est déclaré « prêt à entonner un chant d'amour pour Israël et pour ses dirigeants » , avait contreditBenyamin Netanyahu en octobre 2012 quand le Premier ministre avait encouragé les juifs de France à venir en Israël. Dans le cas de Vincent Peillon, aucun bémol: il ne déplore pas cette émigration et se contente simplement de la constater.

* "Théorie du genre": dans ce débat sociétal qui fait rage depuis la "Journée de retrait de l'école", le ministre a utilisé un mot singulier pour caractériser les établissements scolaires concernés. "Foyers d'infection" : telle est l'expression employée par le membre du gouvernement pour désigner ces écoles dans lesquelles des parents d'élèves ont retiré leur enfants.

* Désinformation: de plus en plus décontracté au cours de cette interview complaisante, Vincent Peillon lâche presque une confidence inattendue, se félicitant d'"essayer de cacher aux médias" les nombreux incidents relatifs à des comportements présentés comme anti-républicains (parmi lesquels figurent nommément le geste de la quenelle et le départ d'apprentis djihadistes en Syrie).

À propos de la désinformation, un cas pratique est toujours en cours de réalisation.

Source et suite: Panamza

--------------------------------------------------------------------------


Ensuite, j'ai ceci aussi;

Laura Slimani (Jeunes socialistes) : "Oui, le genre, ça existe, et nous allons l'enseigner dans les écoles"

Mais il y a plus. Des preuves on en trouve davantage tous les jours. Du coup les médias sortent la carte conspirationnisme.


Source : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cedu/12-13/c1213031.asp (via Les moutons Enragés

Cela montre bien que cela a été non seulement abordé dans ces termes exacts (et avec la définition qui va bien), que personne ne s'en ai caché ni offusqué, mais que l'amendement a été adopté. A noter que d'après l'observatoire de la théorie du genre, cet amendement a finalement été modifié sous la pression de 270 000 signatures mais le gouvernement veut la jouer fine car pour lui il ne s'agit pas de théorie du genre mais d'égalité entre hommes et femmes maintenant. C'est ça l'arnaque, ils ont modifié l'amendement mais l’objectif reste inchangé et le rapport Peillon avec le programme ainsi que les vidéos des médias le montrent bien. Cet amendement n'a pas réellement changé, c'était de la poudre aux yeux.


Qui dit mieux?

Cette même dame a voulu introduire une autre mesure bien curieuse et inutile: changer le nom de l'école maternelle...pas assez équitable à son goût.

La Commission examine, en discussion commune, les amendements AC 330 et
AC 331 de Mme Sandrine Mazetier.

"Mme Julie Sommaruga. Ces amendements tendent à remplacer l’expression « école
maternelle » par celle de « première école » ou d’« école pré-élémentaire ». En effet, le terme usuel ne plaide pas pour l’égalité des sexes et dévalorise le rôle des enseignants dont le métier, très difficile, ne consiste pas à changer les couches des élèves, selon la formule de M. Darcos."

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-cedu/12-13/c1213031.pdf


Voilà une perle de plus qui montre bien que le gouvernement est prêt à toutes les fourberies pour faire passer leur mensonges. Alors que Belkacem nous disait le 6 Juin 2013 que la théorie du genre n'existe pas* (normal, l'amendement n'était pas passé, il fallait bien trouvé autre chose), voila se qu'elle déclarait le 31 Aout 2011 sur 20minutes.

*





Publier par FawkesNews/.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:12

Après Homophobie, voici l’antisémitisme, ou comment tuer tout débats et cataloguer toutes personnes cherchant la vérité.
Et oui aegis, quand on cherche la vérité il faut s'en donné les moyens, et surtout SURTOUT, être fier de ses valeurs et ne pas avoir peur d'assumer ses positions. je trouve étonnant aussi, qu'une personne aussi rigoureuse que toi, ne trouve rien à redire par rapport à une campagne aussi peu développée qui risque de mettre en danger nos enfants, surtout que tu est le 1er à dire quand on t'y invite de dire que les gouvernements sont incompétent. Sauf ici apparemment bizarre, vous avez dit bizarre (songeur). j'adore cette analyse complétement insipide et ridicule de la vidéo (il est facile de tirer des citations hors de leur contextes). On s'en doute que le Peillon (qui n'est pas à sa 1er boude) vas mêler dans son discourt des passages de se genre, on est pas encore en pleine dictature, et un ministre va toujours édulcorer ses propos. Au fait tu as bêtement relever les passages sans importance afin de noyer le poisson comme à l'habitude, et tu ose venir la bouche en coeur nous parler de vérité, non mais ses bon là,comme à ton habitude, tu élude toutes les informations données, Rien que l'intitulé du sujet est explicite. Tu te sera contenté de mollement commenter le discourt plat du Peillon. Donc amis lecteur pour l'analyse claire et factuel du discourt de l'ami Peillon veillez vous rapporté à l'article et surtout écoutez la vidéo pour vous en faire votre propre avis....Merci.

de plus il est lassant de se faire taxé de tout et n'importe quoi sous prétexte qu'on voient cette campagne de bourrage de crane d'un œil critique. le but n'est pas de voir le mal partout. Il est évident qu'il faut enseigné la tolérance et le respect dès le plus jeune âge. Oui les homos ont les mêmes droits. Mais est-il nécessaire d'insister aussi lourdement ? ses du conditionnement on vois bien qu'ils visent la destruction de l'image familiale, puis à terme cela peu s'avérer déstabilisant pour les enfants de leur donné de tels enseignement si jeune, comment voulez-vous qu'ils s'y retrouve ? Sans compté qu'il n'y a pas qu'à l'école que ses présent. La propagande touche tout les domaines audiovisuel (clips, film pub, feuilleton, et magazines).
Dans de tels conditions je pense qu'il est normal, saint et responsable d'avoir un avis critique et de se poser les bonnes questions. Envers une campagne aussi agressive, il s'agit de nos enfants ici, et non d'adulte responsable. Qui d'une façon ou d'une autre devront assumer leur choix.
Et les enfants n'ont pas à pâtir de ça, on a pas à leur bourré le crane avec se genre de choix qui troubleront à terme leur libre arbitre, il n'y à rien de naturel dans cette façon de procéder, je le répète c'est agressif. Et il est temps de voir un peu plus loin de se que l'on a en surface.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:14

La preuve que la théorie du genre sera bien enseignée à l'école (Maj 18:30)

Nous avons déjà vu queles programmes parleront bien d'homosexualités et de théorie du genre dès la maternelle alors qu'ils ne savent même pas encore lire ni écrire (on voit les priorités du gouvernement) et de sexualité dès le CM1, vu également que les médias de masse ont mis le paquet dans la propagande et gare à celui qui dit le contraire: censurer.
Voyons maintenant la preuve ultime qui en finira avec leurs mensonges. Le gouvernement et les médias ne veulent pas que ça se sache donc faites passer l'information: les français ont le droit de savoir ce que leurs enfants vont apprendre à l'école.



Dans cette vidéo Vincent Peillon s'entête à dire que la théorie du genre n'est pas enseignée et met le paquet sur l'égalité entre hommes et femmes (et de fait, ce thème est également prévu au programme mais cela n'explique pas les autres dérives de celui-ci...celles précisément que les médias n'abordent pas(*) et que le ministre dément alors que c'est écrit noir sur blanc dans les programmes ainsi que dans les recommandations européennes (rapport Janecek).



*



Voilà la vidéo présentant un amendement introduit le 28 Février 2013 par la député PS Julie Sommaruga qui concerne précisément l'enseignement de la théorie du genre à l'école. Cet amendement a été adopté par la commission des affaires culturelles de l'assemblée nationale puis retiré suite à une pétitionde 270 000 personnes.(à lire d'urgence) Sauf que dans les faits, le rapport sur les discriminations LGBT servant de base au programme éducatif parle toujours de théorie du genre.

"la différence entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature mais historiquement construites et socialement reproduites".




Donc on leur enseignera globalement qu'ils ne naissent pas homme ou femme mais qu'ils peuvent se définir comme ils le souhaitent. Pareil pour leur orientation sexuelle. Est-ce le rôle de l'éducation nationale que d'imposer cette théorie du genre à l'ensemble des enfants français et tout ça dès la maternelle?



MAJ: Article de mai 2011 provenant du site web du parti socialiste (on ne peux pas faire mieux que d'aller à la source). Preuve que leur théorie du genre est prévue de longue date et elle était ouvertement assumée auparavant.Trouvé sur les moutons enragés.


Non à la censure des manuels scolaires par les députés UMP

Plusieurs députés UMP, à l’initiative des membres de la droite populaire Richard Maillé et Christian Vanneste, ont adressé une lettre au Ministre de l’Education nationale afin de demander le retrait des manuels scolaires de première abordant la théorie du genre.

Cette tentative de députés est inacceptable sur la forme comme sur le fond.

Sur la forme, il n’appartient pas au pouvoir politique de déterminer le contenu des manuels, mais aux autorités scientifiques qui en sont chargées.

Sur le fond, la droite montre une nouvelle fois sa vision totalement rétrograde des identités de genre. Cette volonté acharnée de masquer le caractère construit, culturel, social du genre féminin et masculin, de nier la diversité des identités sexuelles ne fait que révéler le refus de la droite des libertés individuelles et notamment sexuelles ou encore une vision archaïque de la place des femmes dans la société.

Pire, alors que le sexisme et l’homophobie sont encore responsables de nombreuses discriminations, de graves violences, d’importants malaises pouvant conduire à des tentatives de suicides, en particulier chez les jeunes, cette offensive de députés de droite est dangereuse ! Elle revient à remettre en cause un enseignement qui contribue à la lutte contre le sexisme, l’homophobie et les discriminations liées au genre.

Le Parti socialiste demande au gouvernement de condamner clairement cette initiative parfaitement scandaleuse et de s’engager très clairement à préserver les manuels scolaires de toute interférence politique.

« ce processus de socialisation de genre va l’amener à construire son identité sexuée et par là son rapport à ses normes et son rapport à sa masculinité et à sa féminité » Source: site officiel de l'ABCD de l'égalité.





Lien connexe; «Théorie du genre»: un député demande des poursuites contre les auteurs de la rumeur

(Quand ils en arrivent à demander des poursuites pour ce qu'ils appellent des rumeurs, c'est là que l'on voit dans quoi ils s’engouffrent. On notera aussi le courage de Libération qui a désactivé les commentaires pour cet article. Comme c'est étonnant...)

Publier par FawkesNews/.


Dernière édition par akasha le Lun 30 Mar - 4:08, édité 1 fois (Raison : changement de lecteur vidéo)
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:16

orné a écrit:
Quand Belkacem touche le fond...elle creuse!



Au passage, elle s'enfonce de plus belle dans les mensonges vu que le livre "papa porte une robe" est bien présent dans le rapport mandaté par Vincent Peillon en page 76 contrairement à ce qu'elle avance dans cette vidéo. Mytho de A jusqu'à Z. Celà rappelle furieusement l'affaire Cahuzac tout ce cinéma.



Marion Sigaut fait partie des "réactionnaires... by ERTV



Publier par FawkesNews.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:22

Quand Belkacem touche le fond...elle creuse!



Au passage, elle s'enfonce de plus belle dans les mensonges vu que le livre "papa porte une robe" est bien présent dans le rapport mandaté par Vincent Peillon en page 76 contrairement à ce qu'elle avance dans cette vidéo. Mytho de A jusqu'à Z. Celà rappelle furieusement l'affaire Cahuzac tout ce cinéma.



Marion Sigaut fait partie des "réactionnaires... by ERTV



Publier par FawkesNews.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:25

Voici le texte d'un amis du web  Very Happy  Je l'aime bien se texte, je vous le partage, bonne lecture;

ZYXWaire de la division



Les mots deviennent flous , ils se mélangent , copulent avec leurs contraire , poignardent leurs synonymes , parfois de manière lâche , eux aussi sont manipulés à leurs escient , les mêmes sont parfois utilisés pour créer un coup la division et l'autre l'unité , un coup la joie et l'autre les pleurs , un coup l'amour et l'autre la haine , la guerre . A un point qu'ils en deviennent impossible à décoder réellement pour toute personne ayant abandonné la lecture d'une bible que nous possédons pourtant tous à la maison , appelé dictionnaire , impossible à décrypter pour toute personne ayant réglé son mode de vie sur le téléviseur , au rythme des JT . Ils créent nos maux avec leurs mots .


Nos gouvernants consanguinélitistes , bien trop fatigué rien que de penser à vivre leurs propres expériences de citoyens , d'humains , pour pouvoir ensuite espérer aspirer à diriger un pays , et encore plus compliqué , un peuple ,  et la nuance va se trouver ici , ont étudié , appris une méthode pour communiquer avec le citoyen de base , tel de riches propriétaires terriens étudient le gibier avant de le chasser . Trop propre sur eux pour aller mettre les mains dans le cambouis , eux on leur torche le cul depuis leurs plus jeune âge . Combien d'hommes politiques de POUVOIR ont travaillé avant d'acquérir leur mandat ? Combien ont connu les fin de mois difficiles ? Ils se comptent malheureusement sur les moignons d'un manchot , les hypocrites n'en parlons pas comme ce syndiqué du site de Florange qui a vite retourné sa veste au profit d'un poste de député proposé par ses agresseurs , on appelle ça le syndrome de Stockholm il me semble , bref , revenons à nos loups , car les moutons c'est nous , et posons quelques exemples de jongleries avec les mots , réalisés par nos clowns élus ( Oui dans notre cirque , la spécialité des clowns , c'est le jonglage ) , comme le " mariage homosexuel " remplacé par " mariage pour tous " , et encore plus récemment  et c'est là que je veux en venir via cet article, ce fameux " abcdaire de l'égalité " , qui dès le plus jeune âge se joue de classer nos enfants dans différents groupes , qui je pense ne leur correspond pas  : es-tu macho ? Metrosexuel ? Androgyne ? Bi ? Pratiques-tu la fellation ? ( http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ligne-Azur-quelle-approche-de-la-sexualite-M-Peillon-propose-t-il-a-nos-enfants-21975.html  merci à ER d'avoir copié cette bombe , car le site a depuis été piraté entrainant la disparition du formulaire cf : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/04-02-2014/comme-par-hasard-en-pleine-polemique-sur-la-theorie-du-genre-le-site-de-la-ligne-azur-nest-plus-accessible  , disparu du web comme le sondage sur valls cf : http://stopmensonges.com/bfm-tv-le-sondage-sur-manuel-valls-ete-sencure-par-la-chaine/  ) … Je ne me souviens pas mettre posé ces questions à cet âge la , j'étais content de passer du temps avec mes camarades , qu'ils soient rouges , bleus , verts , ou homosexuels . À cet âge la différence est dure à assimiler , les enfants ne sont pas racistes ou homophobes , quelle connerie !! À croire que les futures générations leur font peur , il faut vite les préparer à devenir un bon citoyen , se méfiant du voisin , du musulman ou de la lesbienne , en gros de tout ce qui n'est pas exactement comme lui , ou comme ce qu'on veut lui faire croire qu'il est .



  L'éducation nationale a donc franchi un nouveau cap , en s'invitant une nouvelle fois dans la vie privée des gens , par effraction bien entendu , " D'abords on applique ensuite on débat " , en subtilisant cette partie de l'éducation qui se doit d'être instruit par les parents , car c'est leur devoir , ils ne se verront bientôt plus poser ce genre de questions , tellement belles quand elles sortent de la bouche d'un enfant : "  MoÔoÔooman !! Comment on fait les bébés ? " ou " Papa , pourquoi c'est toi le garçon et maman la fille ? " etc…etc… Que va t-il leur rester ? Déjà que le rôle parental est de plus en plus réduit a néant , comptez le nombre d'heures passées avec vos enfants , et le nombre d'heures qu'ils passent dans les bras de l'éducation nationale ou dans les activités sportives . Et oui pas le choix il faut aller bosser pour avoir le droit de dormir tranquille , payer les activités sportives , les fournitures scolaires , jouets types console , renouvelable tous les ans pour la modique somme de 500 euros , vêtements conventionnels de marques adaptées au style voulu dans la tendance du mois , elles aussi renouvelables tous les ans …Sinon tu es DIFFERENT aux yeux des autres , alala quelle tristesse d'être différent , aucuns parents ne veut de ça pour sa progéniture, vous imaginez un enfant , sans contact avec l'éducation nationale , élevé par ses géniteurs jusqu'à l'âge où il sera prêt à se nourrir et se loger par ses propres moyens , un enfant qui connaît son environnement , qui apprend à comprendre la nature qui l'entoure , apprend à cultiver ce qui pousse à côté de chez lui , apprend à construire son toit .. Pour utiliser un terme beaucoup plus global , qui devrait d'ailleurs tous nous définir , mais tellement empli de bons sens : Un être en harmonie dans son milieu ainsi qu'avec ses frères . Sans bien sûr le couper d'une vie sociale , celle-ci serait basé sur la culture et l'échange , et non la compétition . Et bien cette différence la n'est pourtant pas enseigné dans le genre de programme comme l'abcdaire de l'égalité , car ces enfants-là ne sont pas des futurs consommateurs . Notez qu'il est interdit d'éduquer son enfant seul , des contrôleurs viennent vérifier si vous leur avez bien mis dans la tête le programme d'état , et si ce n'est pas le cas , mère justice , de sa main approximative , vous jugera comme un mauvais parent .


Un combat vient d'ailleurs d'être lancé pour supprimer ce droit aux parents , le sénat vient de déposer une proposition de loi à ce sujet ( cf : http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html ) , et cela fait froid dans le dos quand on a un peu compris le jeu aux dés pipés dans lequel nos gouvernants nos obligent à jouer .



  Petite parenthèse dans ma parent-thèse , sur " l'affaire Dieudonné " , car elle est en rapport aussi avec nos enfants , on nous a brouiller avec le fameux Dieudonné raciste antisémite , le temps que passent quelques affaires bien tordus encore une fois ; voilà ce qui s'est passé pendant la grande bataille du 21ème siècle , menée sur tous les médias de masse par notre ministre de l'intérieur , cela pique un peu les yeux c'est vrai , mais allez jeter un oeil sur l'affaire "Verdin" , faites vos recherches , un rassemblement de soutien était organisé pendant la grande parade de Valls sur tous les écrans et postes de diffusion à sa merci . Et que pensez de ça : http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/01/02/pedocriminalite-projection-du-film-amidlisa-a-draguignan-9-janvier-2014/  ???? La c'est trop , comment pouvons-nous encore confiez nos enfants à ce genre de personnes ? Les pédophiles sont protégés , les personnes qui ont été confrontées à ça le savent déjà , ainsi que beaucoup de gens qui liront ces quelques lignes , pour les autres , il est important de faire votre devoir en vous renseignant à ce sujet ; quand à nous important de le partager , ça doit être un combat permanent . Touchez pas aux enfants .



  Un gouvernement avec tellement de pédo-casseroles au cul , que même une autruche sourde , de l'autre côté du globe les entendrait , ne serais-ce , faire un pas , qui nous vend ce genre "d'éducation" , qui veut petit à petit enlevé le droit d'instruction à domicile de nos enfants devrait nous amené à se poser vite les bonnes questions quand à l'avenir de ceux-ci .


Source; http://stopmensonges.com/zyxwaire-de-la-division/


Dernière édition par akasha le Lun 30 Mar - 4:15, édité 1 fois (Raison : rajout d'une image...)
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:28

Bonsoir; Dans mon argumentaire je faisais souvent remarquer les dérives que pourrait entraîner dans un futur proche. Hey bien cela  ne se fais pas attendre !   Rolling Eyes  Voyez plutôt au Etats-Unis Se que la théorie du genre entraîne comme dérive sur les plus irresponsables parents !  No  Et malheureusement je crains fort que se ne sois qu'un début....beaucoup ici ont argumenté en ne tenant pas compte de la bêtise humaine...Sinon moi le disais sur papier c'était fort plaisant, mais dans la pratique c'est la porte ouverte à la débauche et au grand n'importe quoi  Suspect 

Théorie du genre – Voilà les cliniques pour « enfants trans »



Le Nouvel Obs publie un article sur les « enfants trans ». Le phénomène se développe aux Etats-Unis. Des lobbies, toujours les mêmes, sont à l’œuvre pour banaliser la transsexualité dès le plus jeune âge. Et à Chicago, un hôpital pour enfants a même ouvert un service spécialisé pour accueillir les garçons qui voudraient devenir une fille ou inversement. Des médecins en ont fait leur spécialité. Dans une Amérique où toute idée loufoque a pignon sur rue, l’affaire est très rentable !

Des traitements hormonaux sont notamment prescrits pour modifier le développement naturel du corps. Dans le Nouvel Obs, le Dr Robert Garofalo, qui a ouvert ce service à Chicago, ose prétendre que c’est sans danger. Faut-il lui rappeler l’affaire du Dr John Money et le cas David Reimer, ce premier garçon qui a servi de cobaye pour cette expérimentation hormonale qui fut un désastre conduisant au suicide ?
Et des parents vont plus loin en confiant leur enfant à ces médecins pour des opérations chirurgicales de « réassignation » sexuelle. Hallucinant.
En Californie, ce sont les « toilettes de genre » qui se développent. Chaque enfant peut choisir « à quel genre il s’identifie » et utiliser la toilette qui y correspond… Combien faudra-t-il de temps avant qu’on s’aperçoive des catastrophes auxquelles tout cela va mener ?
Mais à part cela, pour tous les médias du système, Civitas avait tort de dénoncer le film Tomboy qui vise à banaliser la théorie du genre…
Parents, ouvrez les yeux !

Source; Médias-Presse-Infos
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:30

Voici déjà la suite de mon poste de hier....Nous somme vraiment en pleine hypocrisie, Sous leur grand discours égalitaire qu'on nous aurais presque imposé de force. Sous de belle manchettes médiatiques prônant un monde plus tolérant...il ne restera plus rien...Enfin rien, si se qu'ils veulent qu'ils reste. Donc sois disant il y aura l'égalité des sex ? et l'égalité hommes femmes ? An oui ?...Vraiment ? Voyons voir.... Suspect 

Tout ceci fait partie d'un plan méphitique, c'est du vent, jamais ils ne voudront de se monde, c'est nous faire avaler des vessies pour des lanternes, la preuve;

Les députés européens rejettent un texte sur l’égalité hommes-femmes


« Les femmes, comme les hommes, seulement moins chères. »


Le Parlement européen a rejeté, mardi 11 mars, à l’issue d’un vote serré un rapport sur l’égalité entre les hommes et les femmes qui appelait à garantir l’égalité de rémunération à travail égal.

On décompte 298 voix contre, essentiellement dans le camp conservateur, 289 pour (majoritairement la gauche et les libéraux), et 87 abstentions, qui concernent un nombre important de députés écologistes, en tête desquels Daniel Cohn-Bendit et José Bové.

Le rapport demandait aux Etats de l’Union européenne de « garantir le respect du principe fondamental de l’égalité de rémunération à travail égal entre les femmes et les hommes », d’interdire les démissions forcées en cas de maternité, et prônait la lutte contre les stéréotypes sexistes.

UNE « MARCHE ARRIÈRE INCROYABLE »

La députée socialiste belge Véronique De Keyser a dénoncé « une marche arrière incroyable au lendemain de la Journée des femmes ».

« Aujourd’hui, par ce vote, c’est non seulement les femmes qui sont insultées et agressées, mais l’ensemble de la société, nos valeurs et le cœur de notre humanité », a dénoncé la délégation française du groupe socialiste. C’est un vote «désinvolte et honteux », a ajouté la socialiste française Sylvie Guillaume, qui y voit l’expression d’une certaine lassitude de nombreux eurodéputés face à un énième rapport sur les droits des femmes.

L’eurodéputée conservatrice luxembourgeoise Astrid Lulling, qui a voté contre, s’est réjouie du rejet de « ce rapport fourre-tout et inutile ». Pour la conservatrice belge Anne Delvaux, le rapport était trop « idéologique », et « centré sur les effets néfastes des mesures d’austérité ».

« Il faut faire le constat de progrès lents en matière d’égalité hommes-femmes, mais la crise n’est pas la seule cause, loin de là », a renchéri son homologue bulgare Mariya Gabriel.

Source; Le Monde Le 10 Mars 2014
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:32

Des militantes Queer dans nos universités !



Certains passages sont complètement délirants et le tout se fait en mode strip tease. Un article hallucinant. Fawkes

Depuis quelques temps, le gouvernement essaye de nous faire croire que la théorie du genre n’existe pas [1]. Seules existeraient les « études de genre », une discipline universitaire conduite par des « scientifiques » très sérieux. Voici une présentation de deux « chercheurs » financées par vos impôts.



Alerte, ce qui suit risquerait de choquer les plus sensibles : l’Observatoire en déconseille la lecture aux plus jeunes ; le Gouvernement, lui, la promeut.


Marie-Hélène Bourcier est sociologue et maître de conférences à l’Université de Lille III, qui va lui confier la responsabilité pédagogique d’un nouveau master « genre et interculturalités » en 2015. Se définissant comme « butch » (c’est-à-dire lesbienne adoptant les codes vestimentaires et comportementaux masculins), elle a été membre des « Maudites femelles », un groupe de « Bondage, Domination, Sadomasochisme » [2]. Elle organise également des ateliers « drag kings » pour apprendre aux femmes à se « transformer en hommes ».



Elle anime, de plus, un séminaire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en « Théories, cultures et politiques queer ». Les étudiants – futurs membres du Centre National de Recherches Scientifiques (CNRS) pour la plupart – reçoivent donc, grâce à de l’argent public, une formation très orientée et militante.


Dans son dernier livre « Queer zone 3 », en effet, Marie-Hélène Bourcier prône la « prolifération des genres » [3], c’est-à-dire qu’il faut « contrer le système sexe/genre binaire et normatif que nous connaissons » [4].

Elle définit d’ailleurs « 52 nuances de genre » dans le but avoué de « dire clairement que les identités de genres et sexuelles ne sont pas fixes ou naturelles mais qu’elles sont changeantes et proliférantes et que l’on peut cocher plusieurs cases ». Ainsi, outre homme et femme, vous avez la possibilité de vous affirmer « Genderfluid » (avoir une identité de genre fluide ou plurielle qui transgresse la frontière entre masculin et féminin), « genderqueer » [5]« cisgender », « Male to female » « transgender male » [6]...

Derrière ces définitions à prétention scientifique, il y a une véritable volonté idéologique, de l’aveu même de Marie-Hélène Bourcier : « les genres, ça sert précisément à sortir du cadre de la différence sexuelle qui correspond au carcan homme/femme générateur d’inégalités ».

Avec Rachèle Borghi, le « post-porn » rentre à l’université


Dans le même « mauvais genre », Rachèle Borghi vient d’être recrutée par l’Université Paris IV [7].Activiste et militante queer, elle étudie les rapports entre l’espace et les identités « de genre ».

Sa spécialité ? Le « post-porn » : « Le post-porn rompt avec tous ces binarismes, afin de mettre l’accent sur la dimension politique du genre et de la sexualité et de l’extraire de la sphère privée dans laquelle elle est habituellement reléguée » [8]affirme-t-elle. Là encore, il s’agit de détruire le repère de la différence homme-femme par la multiplicité des « genres » mis en scène pornographiquement.

Dans une espèce de gloubiboulga de pronographie et de « théorie queer », sa démarche est non seulement militante mais aussi subversive.

Dans ses conférences, elle invite son auditoire à « porter attention à "l’anus comme laboratoire de pratiques démocratiques" tout en se déshabillant progressivement…pour finir nue à la fin de sa présentation [9].

Egalement maître de conférence à l’Université de Rennes 2, elle prône une « géographie de la sexualité » pour « questionner le caractère hétéronormatif de la discipline géographique et de l’institution universitaire » [10]. Ce qu’il faut comprendre ? Les militants queer se sont donnés pour mission de coloniser le monde universitaire.

Au moment où les crédits se font rares dans les universités, n’y a-t-il pas de meilleure façon d’utiliser l’argent public ? Financer l’élaboration et la diffusion de telles inepties, est-ce réellement la priorité ?




NOTE du posteur : Voici une suite de liens intéressant à consulter. Notamment celui présentant 11 dossier prouvant la théorie du genre.

[1] http://www.theoriedugenre.fr/?11-documents-qui-prouvent-que-la
[2] http://www.genrespluriels.be/Marie-Helene-Bourcier
[3] http://www.liberation.fr/livres/2011/09/15/marie-helene-bourcier-le-cru-et-le-queer_761284
[4] http://www.slate.fr/culture/83605/52-genre-facebook-definition
[5] identités de genre qui se situent en dehors du –et en réaction au– binarisme homme/femme hétérosexuel et aux stéréotypes de genre ou personnes qui cumulent plusieurs identités de genres. Terme qui regroupe toutes les identités de genre volontairement dissidentes en relation ou non avec une volatilité en matière d’orientation sexuelle. Les genderqueer peuvent s’identifier comme transgenres.
[6] http://www.slate.fr/culture/83605/52-genre-facebook-definition
[7] http://www.enec.cnrs.fr/IMG/pdf/AG_rc_juin_2013.pdf
[8] http://www.nonfiction.fr/article-6598-post_porn_corps_en_relation_corps_en_resistance.htm
[9] !http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/rachele-borghi-post-porn-et-40039
[10] http://eso.cnrs.fr/TELECHARGEMENTS/revue/ESO_33/Borghi2.pdf


Source : Théorie du genre (Un site intéressant à consulté régulièrement pour les parents responsable s’inquiétant pour l'avenir de leurs jeunes enfants)
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:37

En tout cas après un tel article (Des militantes Queer dans nos universités !), j'ai qu'une chose à dire...R.I.P les opposant à la "théorie du genre" Enfonçons encore un peu plus le clou.  Wink 

Les engagements de François Hollande envers le lobby Homosexualité et socialisme en 2012



On dirait qu'il y a quand même certains engagements où il a tenu parole tout compte fait. Entre autre, changer la perception sociale de l'homosexualité par l'éducation (donc la banaliser auprès des jeunes), accepter les associations LGBT en milieu scolaire. On retrouve tout ceci et plus encore dans ce document.

L'ensemble a été trouvé par (*)Civitas. Rappelons au passage que l'on se focalise beaucoup sur la théorie du genre mais les nouvelles dispositions du gouvernement au niveau éducatif sont bien plus vastes que cela. Hollande s'est entre autre engagé à ce que les opérations de changement de sexe soient remboursées par la sécurité sociale (qui est pourtant déjà ultra fauché) D'abord les lobbys...la France attendra.

A noter que la prochaine journée de retrait est prévue pour le 31 Mars.


(*)











Trop marrant, pendant le temps que le gouvernement et ONG font des contorsions grotesques et grand écart pour dire que la théorie du genre n'existe pas. France 24 déballe le truc  cheers 


Publié par Fawkes News
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:38

En tout cas après un tel article (Des militantes Queer dans nos universités !), j'ai qu'une chose à dire...R.I.P les opposant à la "théorie du genre" Enfonçons encore un peu plus le clou.  Wink 

Les engagements de François Hollande envers le lobby Homosexualité et socialisme en 2012



On dirait qu'il y a quand même certains engagements où il a tenu parole tout compte fait. Entre autre, changer la perception sociale de l'homosexualité par l'éducation (donc la banaliser auprès des jeunes), accepter les associations LGBT en milieu scolaire. On retrouve tout ceci et plus encore dans ce document.

L'ensemble a été trouvé par (*)Civitas. Rappelons au passage que l'on se focalise beaucoup sur la théorie du genre mais les nouvelles dispositions du gouvernement au niveau éducatif sont bien plus vastes que cela. Hollande s'est entre autre engagé à ce que les opérations de changement de sexe soient remboursées par la sécurité sociale (qui est pourtant déjà ultra fauché) D'abord les lobbys...la France attendra.

A noter que la prochaine journée de retrait est prévue pour le 31 Mars.


(*)











Trop marrant, pendant le temps que le gouvernement et ONG font des contorsions grotesques et grand écart pour dire que la théorie du genre n'existe pas. France 24 déballe le truc  cheers 


Publié par Fawkes News
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:42

Bonjour;
J'avais déjà relever dernièrement deux incident dû aux dérivent de l’application de la théories du genre dans l'enseignement. Quelqu'un m'avait dis aussi que les profs étaient formé et savait se qu'il faisait  No  Voici un nouvel incident que j'ai pu relever, voyez plutôt.
Ensuite je vous montrerais comme je vous l'avais déjà précisé, que l'industrie du divertissement ou ici de la mode, ne sont pas en reste pour conjuguer leur effort avec le "programme"  Suspect  Ensuite c'est au JT de antenne2 (des habitués de la propagande en tout genre) de nous faire l'apologie de la théorie du genre, d'une façon dégoûtante...
Et je terminerai par une vidéo montrant un pédophile notoire (qui n'est, il parait pas pédophile) accompagner de l’insupportable à vomir Nicola Bedos, pratiquant un humour particulièrement dégueulasse .... Rolling Eyes 

Ecole maternelle : Attentat à la pudeur à Joué-les-Tours, un enfant traumatisé



ECOLE MATERNELLE DE JOUE LES TOURS EN INDRE ET LOIRE, FRANCE : UN ENFANT DE TROIS ANS TRAUMATISE.

Témoignage d'une maman de l'école maternelle La Blotterie : " mon fils de trois ans et une petite fille du même âge ont été invités par la maîtresse à baisser leurs pantalons, à se toucher mutuellement le sexe, et à se faire "des bisous."*


(Image d'illustration)

(*) note de la posteuse; Certainement une prof trop zélée, qui a tenu à appliquer à la lettre cette bouse...http://fawkes-news.blogspot.be/2014/03/les-chatouilles-un-livre-pour-leveil-de.html Toute maman normalement constituée, a conscience qu'il n'y a pas besoin d'un "guide" pour ça. Se sont des choses qui se déroule de la façon la plus naturel qui soit, et qui n'a nul besoin d'être orienté.... No  J'en profite pour rappeler que ma critique envers la théorie du genre, est à se niveau. Tout ses concepts qu'ils tiennent à instruire à nos jeunes sont beaucoup trop orienté, et représente de grave danger pour eux. Et hélas ça commence déjà comme vous pouvez le voir !  No  J'eus préférer avoir tord... Wink 

En début d'après-midi, Farida Belghoul est demandée de toute urgence à Joué les Tours. Elle est reçue à 19h30 devant l'école élémentaire la Blotterie où une centaine de mamans l'attendent depuis 16h30.

Dalila Hassan, responsable JRE de Joué les Tours, a participé à la rencontre entre la maman de nationalité tchéchène (mère du petit garçon) et la directrice de l'école maternelle La Blotterie.

Dans quelques heures le témoignage vidéo de Dalila Hassan. Grave affaire à suivre..


[Source;/b] Journée de retrait des écoles


-------------------------------------------------------

Le JT de France 2 fait de la propagande pour la théorie du genre



Voir également l'article du Figaro sur la Queer Week à Sciences PO: qui a dit que la «théorie du genre» n'existait pas ? Pour une fois que l'on entend un autre son de cloche de la part des médias.  Chemtrails, puces RFID, transhumanisme et j'en passe: décidément, dès qu'il s'agit de propagande, France 2 est au rendez-vous.  Fawkes


A une heure de grande écoute, le service public s’est lancé dans une véritable propagande en faveur de l’application la plus extrême de la théorie du genre.

Mercredi 26 mars, le journal télévisé de France 2 a ainsi consacré un long dossier pour expliquer que l’on peut « naître fille dans un corps de garçon et inversement ». Selon David Pujadas, « c’est un trouble plus fréquent qu’on le pense (la dysphorie de genre). Celui de ses enfants qui ressentent une autre identité que celle que la nature leur a attribué ».
Ce reportage a soigneusement évité de donner la parole à l’un des nombreux spécialistes qui ont mis en évidence que le fait d’encourager des jeunes enfants à contester leur sexe de naissance est dangereux.
Pourtant, les psychologues estiment que « pour la majorité des enfants, la dysphorie de genre ne les accompagne pas jusqu’au stade adulte : elle semble s’estomper. Des études qui ont suivi des enfants qui avaient le désir ardent d’être de sexe opposé ont trouvé qu’une petite proportion seulement de ces enfants continue de vivre une dysphorie de genre lorsqu’ils grandissent »

En effet, Anne Dafflon Novelle, chercheur en psychologie à l’Université de Genève et « spécialiste de la socialisation différenciée entre les filles et les garçons » reconnait elle-même que « les enfants passent par plusieurs étapes avant de comprendre d’une part que le sexe est stable à travers le temps et les situations, d’autre part que le sexe est déterminé de manière biologique. Ceci n’est intégré que vers 5-7 ans ; auparavant, les enfants sont convaincus qu’être un garçon ou une fille est fonction de critères socioculturels, comme avoir des cheveux courts ou longs, jouer à la poupée ou aux petites voitures, etc ». En d’autres termes, il est normal pour les petites filles et les petits garçons de « tester » des caractéristiques qu’ils attribuent au sexe opposé (comme porter une jupe pour un petit garçon), sans que cela signifie qu’ils sont transgenres et qu’ils doivent donc changer de sexe. (CF. Cet article)
Ce reportage essaie de nous faire croire le contraire.

Plus grave, il reprend les revendications des lobbys les plus radicaux et se faisant l’avocat de la prise d’hormones visant à stopper la puberté. Ici encore les conséquences peuvent être très graves. Je vous invite à lire et à partager cet article que nous avions consacré à ce sujet.

Les conséquences de telles thérapies conduisent souvent à des drames.

C’est pourquoi, face à une telle propagande, nous devons impérativement réagir, je vous invite à interpeller le médiateur de France télévision afin de nous aider à obtenir un droit de réponse.





Lien connexe;

« Queer Week » à Sciences-po : qui a dit que la «théorie du genre» n'existait pas ?

Source; Théoriedugenre. fr


-----------------------------------------------------------


Jusqu’où ira l’érotisation des enfants par le monde de la mode ?

L’érotisation des enfants dans le monde de la mode a de quoi inquiéter. Il est de plus en plus fréquent que les couturiers, les publicistes et les magazines féminins fassent appel à des « lolitas », des adolescentes voire des enfants à qui on fait prendre des poses lascives et suggestives, et que l’on habille et maquille de façon provocante.



Le Dailymail rappelait il y a quelques jours que le premier ministre britannique David Cameron avait convoqué une réunion afin de trouver des moyens pour dissuader le monde de la publicité et des médias d’abuser de la sorte d’images de filles mineures dans un contexte inapproprié.

La polémique est relancée alors que Thylane Blondeau fait la couverture du magazine Jalouse. Thylane n’a que 13 ans… Et il y a trois ans déjà, le magazine Vogue l’avait utilisée pour des pages « adultes » alors qu’elle n’était âgée que de dix ans. Mais c’est à l’âge d’à peine quatre ans qu’elle est montée pour la première fois sur un podium d’un défilé de mode organisé par le couturier Jean-Paul Gaultier, provocateur notoire.








Source; Mediapress. info



----------------------------------------------------------


Nicolas Bedos, Frédéric Mitterrand et leur "bonne blague" pédophile



Interviewés au Salon du livre, Frédéric Mitterrand et Nicolas Bedos se sont illustrés grâce à une conversation badine et pleine de fins sous-entendus sur l'adoption d’enfants coréens…


Salon du livre par La Nouvelle Édition de Canal+, Frédéric Mitterrand et Nicolas Bedos se sont fendu d’un petite blague sur la pédophilie.
La scène : alors qu’un journaliste souhaitait l’interroger, Frédéric Mitterrand a commencé par attraper Nicolas Bedos pour l’amener devant la caméra : « On est ensemble parce qu’on s’est marié cet après-midi », a expliqué l’ex-ministre de la Culture, avant d’enchaîner : « On y a beaucoup pensé… On a un petit appartement… On a adopté deux petits Coréens… Enfin c’est très bien », tandis que Nicolas Bedos opinait du chef. Ce dernier a fini par déclarer : « Enfin c’est moi qui les élève parce que je trouve ça plus… safe ». « Oui oui oui, il a un peu peur parce qu’ils grandissent », a renchéri Frédéric Mitterrand (éclats de rires satisfaits du duo). « Il est jaloux vous savez ».

La pédophilie, c’est lol.




Source; Terrafemina


____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:46

Bonjour; Voici un reportage assez intéressant sur se sujet sensible et délicat. Se qui est bien ici c'est qu'il s'agit d'une professionnel de la protection de l'enfance. Bon en même temps le fait qu'elle aie milité contre le mariage pour tous, lui donne une image faussement extrémiste, car on lui a bien entendu imputé de fausses raisons. les merdias n'auront bien évidement pas manqué le coche.... No à la taxer d'homophobe...Alors que seule l'avenir des enfants la préoccupe. En claire elle fut taxé d’extrémiste par....des extrémistes Wink

Béatrice Bourges sur MetaTV








Et quand je vous dis que les extrémistes ne manquent pas d'air.... Suspect 

Béatrice Bourges violemment mise à la porte à la "Queer Week" de Science Po



Publié le : dimanche 30 mars
Auteur(s) : Béatrice Bourges


À SciencesPo, la « Queer week », c’est la diffusion de films pornographiques « queer », des ateliers de travestissement dans les salles de classes, des photos de partouzes dans les halls d’entrée, de nombreuses conférences de militants LGBTIQ extrémistes.

Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, a été invitée au colloque « Alliances émancipatrices : au-delà du Queer » le 28 mars, par un groupe d’étudiants de SciencesPo choqués par les dérives des gender studies dans le milieu universitaire. En effet, selon les mots de l’équipe organisatrice, « tout le monde est invité à participer, tous les événements sont gratuits et ouverts à tous ». En pratique, Béatrice Bourges, bien que simple spectatrice de la conférence, a été très violemment rejetée.


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Beatrice-Bourges-violemment-mise-a-la-porte-a-la-Queer-Week-de-Science-Po-24404.html

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:48

Bonjour  sunny  Voici encore un exemple de dérives qui décidément vont de bon train et ne se fait guère attendre. ici cela se situe à des niveaux un peu plus subtil (si je puis dire  Rolling Eyes ). personnellement j'y vois ici de quel façon cela sème le trouble et le désordre dans la psyché de l'enfant qui a du mal à y trouvé des repères concrets. On peux vite remarque le flou artistique que cela représente et le malaise lattant que cela incite. Moi il n'y a rien à faire je trouve ça glauque... What a Face 

Il ou Elle: les enfants se mettent aux courts métrages pro-gender



Voici une vidéo découverte par les JRE et qui a été retirée de YouTube dans la foulée. Elle présente un court métrage réalisé par la 5ème2 de l'école Edgar Faure de Valdahon (Doubs). Quand on l'a visionné une fois, on comprends pourquoi.

Il s'agit de la théorie du genre dans toute sa laideur avec un enchevêtrement de il ou elle jusqu'à saturation et d'idées que certains qualifieront de progressistes comme faire qu'un garçon de 12 ans se maquille ou qu'une fille se rase. La vidéo se termine sur cette fameuse indistinction des genres tant recherchée.





Publier par Fawkes News

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 19 Sep - 20:51

Dunkerque, je connais très bien pour y être souvent aller. ma maman à un appartement à De Pane (Belgique). Mais c'est du Folklore dont il n'y a aucune idées ou plan tordus derrière ou manipulation d'aucune sorte.Sinon suite à l'annonce par les médias alternative de l'organisation d'une journée travestit (journée de la jupe) d'une académie à Nantes. Nos merdias seconder de réactions négative au sénat de tenter maladroitement de démentir, or il est un peu tard.



Ce que soulève la jupe: le gouvernement et les médias démentent une fois encore...




Comme on pouvait s'y attendre, le gouvernement et les médias se sont empressés de démentir maladroitement la promotion de la journée en jupe du 16 mai dans l'académie de Nantes. Encore une fois, plutôt qu'adopter une attitude neutre, les médias se font les avocats de la gauche en tentant de désamorcer cette nouvelle bombe lancée au gouvernement.



On peut lire par exemple "Une initiative "potache" détournée par "des organisations radicales" ou bien un tweet de Barbara Bompili, grande défenseur de la théorie du genre à l'école: "le retour encore une fois de l'obscurantisme à l'Assemblée."

Tout est fait pour diaboliser et déformer cette nouvelle information. Le rectorat indique quand à lui: "L'académie de Nantes ne demande pas aux garçons de venir en jupe". Alors soit c'est un mensonge éhonté de plus soit ils jouent avec les mots (mais le résultat est le même, ils tentent de faire taire la polémique). En fait, c'est le Conseil académique de la vie lycéenne qui serait à l'initiative de cette journée (c'est encore pire, cela veut dire que ce sont les élèves eux même qui recrachent l'embrigadement idéologique qu'on leur enseigne déjà au lycée depuis 2011) et donc le rectorat s'en lave les mains. Là encore, il se trouve que le C.A.V.L est composé de 40 personne dont 20 élèves et 20 adultes dont le recteur d'académie donc il est un peu facile de dire que cette initiative est uniquement à l'origine des élèves. En fait, rien ne permet de l'affirmer alors qu'on est au contraire sûr que l'académie et le ministère de l'éducation sont à la manœuvre.

Non seulement le rectorat cautionne cette initiative mais elle l'encourage et en fait la promotion bien évidemment et ce document le prouve (ce qui est intéressant c'est que le document original a disparu du site de l'académie de Nantes (en effet le lien est mort, mais le document est au dessus post ultérieurs) dès que la polémique a enflé, c'est dire s'ils assument...). Et oui, il est bien évidemment estampillé éducation nationale et rectorat de Nantes donc ils étaient parfaitement au courant et le fait qu'il soit à l'origine de la démarche ou non ne change rien. Les lycéens ne font que faire écho à ce qu'on leur enseigne au lycée.

L'express titre également que "Des militants anti-"théorie du genre" ont faussement affirmé qu'une journée de lutte contre le sexisme proposée dans des lycées nantais obligeait les garçons à venir en jupe. Le rectorat a démenti." Voilà une jolie pirouette de désinformation car aucun média n'a indiquait qu'il s'agissait d'une obligation. Il s'agit d'une incitation et donc d'une banalisation.

Observez un peu les gesticulations du gouvernement dès que l'on évoque la théorie du genre. La rengaine des soit disant rumeurs extrémistes repart de plus belle. On dirait que Benoît Hamon reprend à merveille le rôle de Vincent Peillon...le même aplomb dans le mensonge.




Publier par Fawkes News


______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Dijic
Nouveau Né
avatar

Féminin Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2014

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Mer 24 Sep - 8:36

Cela va au delà d l'école.

 Terra Femina commente cette daube dans ces termes :  Créée par Fannie Sosa et Poussy Draama, deux artistes et performeuses féministes, « Baby ! Love your Body ! » (NDLR : le nom de cette émission) détonne furieusement dans le paysage des émissions pour bambins. Ce programme – disponible en version française et anglaise – aux airs psychédéliques se donne, il est vrai, pour ambition « de parler aux enfants de sexualité, de consentement, de respect et de compassion ».





Pour retirer cet étron de Youtube merci de signaler la vidéo en vous rendant sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=1MEUkAmopjA
Cliquez sur « Plus » puis sur « Signalez » et enfin suivez la procédure. C’est très rapide.

Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Mer 12 Nov - 7:16

Bonjour,
Et dire que l'on se plains de la Belkasem. En Allemagne ils sont déjà passé à la vitesse supérieurs, C'est donc un préambule de ce qu'ils nous attends en somme. N'oublions pas que c'est décidé au niveau européen, il s'agit de directive, l'Allemagne en temps que locomotive de l'Europe est en avance se l'agenda. C'est tout à fait charmant (soupir).


Allemagne: l’éducation sexuelle repousse toutes les limites

Les enfants sont censés dévoiler leur « position préférée », concevoir une maison close, pratiquer des massages. L’éducation sexuelle repousse toutes les limites. C’est ainsi que le souhaite la classe politique. Divers protecteurs de l’enfance tirent la sonnette d’alarme.



Dans le Land de la Rhénanie-du-Nord – Westphalie (NRW), les garçons peuvent passer leur permis à partir de la quatrième[1]. Non leur permis de conduire, mais un permis d’un autre genre : quiconque réussit le test théorique et pratique, reçoit le permis d’utiliser des préservatifs, ainsi qu’un kit comprenant un pénis en silicone, un bandeau, des crayons, des livrets d’exercice, d’examen et de solution, des préservatifs.




Le projet a été proposé par le groupe de travail « Encadrement des garçons en Rhénanie-du-Nord – Westphalie », dont les collaborateurs supervisent également les examens, et subventionné par le Ministère de la Famille de la NRW. Le ministère parle de « matériel pédagogique » et indique que le Centre fédéral pour l’éducation à la santé recommande le projet aux écoles. Les membres de deux syndicats fédéraux de Pro Familia supervisent eux aussi cet « examen ».

Les écoles peuvent également réserver le projet. Un intervenant du groupe de travail rattaché au Land amène alors le « matériel pédagogique » et dispense une introduction au contenu d’une durée de cinq heures. Cette forme d’élaboration de projets destinés à l’éducation des enfants et des adolescents répond à des velléités d’ordre politique.

L’enseignement ainsi transmis de la « matière sexuelle », classée dans la catégorie « biologie », devra être étendu à plusieurs autres disciplines.

Les Verts avaient proposé en 2013, dans le Land du Baden-Württemberg, d’accroître le rayon d’action du thème « diversité sexuelle », alors cantonné aux sciences naturelles, afin qu’il recouvre également l’enseignement de l’éthique, des langues et des sciences sociales.


Quelqu’un a-t-il songé aux Musulmans ?




Le SPD (parti socialiste allemand) et les Verts sont sur la même longueur d’onde en Basse-Saxe. En mars, leurs groupes parlementaires avaient réclamé dans une motion que soient complétés les « cursus de base » à « tous les niveaux scolaires », de manière à ce que « la réalité des personnes d’identité sexuelle différente soit prise en compte et traitée de façon adéquate ». Des groupes de travail tels que le réseau SchLAu (SchwullesbischeBiTrans*Aufklärung – éducation LGBT) doivent mettre en place des projets éducatifs en bénéficiant du soutien du Land, préconise la motion.

Ce qu’il faut entendre par « façon adéquate » fait actuellement l’objet de débats dans une consultation écrite. Le département bas-saxon de la CDU (Union chrétienne-démocrate) a refusé de soutenir la motion et renvoyé la question de l’éducation aux lois sur l’instruction publique et aux droits parentaux. La démarche a également paru exagérée aux yeux de nombreux parents qui craignent l’hypersexualisation par le biais de l’enseignement. Les enfants ne doivent en aucun cas subir quelconque forme de discrimination si leur sexualité connaît un développement différent, a déclaré aux lycées de Basse-Saxe la dirigeante de la Fédération allemande des conseils de parents d’élèves Petra Wiedenroth.

La fédération s’exprime au nom de 250000 parents bas-saxons. Cependant, ces derniers n’auraient pas été inclus dans les discussions, d’après les plaintes émises par les conseils de parents d’élèves. On constaterait également l’absence de dialogue avec les parents d’origine étrangère : « A-t-on requis l’avis des associations musulmanes sur cette affaire ? », s’interroge Mme Wiedenroth. Les parents s’irritent surtout de la disparition de toute limite d’âge. En outre, on ne définit pas qui contrôle les groupes de travail dans les classes en l’absence du professeur.


La diversité sexuelle dans toutes les disciplines scolaires




Ce point est effectivement resté inchangé dans les cours d’éducation sexuelle. Dans l’idéal, le professeur est censé sortir de la classe. Tout de même, au lieu de se contenter de faire tourner le même disque en boucle comme auparavant, il faut aujourd’hui mettre fin à l’inhibition. Sexopédagogues indépendants et éducateurs remplaceront l’enseignant, aussi bien lors du projet étudiant « Amoureux en toute sécurité » que de « La jeunesse contre le SIDA », partie du projet scolaire « Une école positive », sans oublier le groupe d’activistes bénévoles SchLAu. L’objectif est de permettre la représentation de la diversité sexuelle à une échelle multidisciplinaire.

Bien entendu, cela se passe également dans les manuels scolaires. Petra Wiedenroth a examiné l’un des nouveaux livres de mathématiques, dans lequel figure l’image d’une maison où habitent deux femmes bisexuelles avec un enfant adopté, image suivie d’un énoncé. On retrouve d’autres maisons dans ce livre, raconte-t-elle, et aucun d’entre elles n’abrite une famille avec père, mère et enfant.

Lire la suite...

Toujours en Allemagne, il n'est pas temps aux parents lucides de rejeter leur programmes "éducatifs"

Liens connexe :

Allemagne : de la prison pour une mère refusant des cours sur le genre
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Jeu 25 Déc - 11:13

Bonjour mes frères & sœurs

J'espère que vous avez passé de beaux réveillons
Vous l'avez sans doute déjà remarqué  Wink  je suis partisane de la théorie qui dit qu'on est en pleine conspiration qui veut que les générations futures soit dévergondé et totalement décervelé, on assiste à l’appauvrissement de l'espèce humaine... Crying or Very sad De par l’inversion des valeurs, et de par des mœurs totalement débridé, qui ne laisse que peu de place aux sentiments et mettant en avant les plaisirs dénué d'émotions... What a Face Pourtant je suis loin d'être une nunuche, et je ne suis pas faite en sucre  lol!   Mais ici on touche à l'enfance qui est sacré ! Si personnellement j'aime le sexe, cela c'est fait naturellement et mes pulsions sont venue à un âge raisonnable, la découverte à suivit un cheminement naturel..Eh oui, j'ai la chance d'être de la dernière génération ayant bénéficier d'une certaine liberté...Ils auront passé à la vitesse supérieurs dès la suivante, les 25-30 ans donc. Depuis s'en est allé crescendo, et là, ça a atteins son paroxysme... Rolling Eyes  ils sont entretins de créé une génération de dépravés totalement idiot sans sentiments, sans compassions, et à fond dans la quête de l'argent, du pouvoir et du paraître ! Heureusement tout n'est pas noir non plus...Certains de nos jeunes sont éveillé et se rendre compte de ça, ils ne sont pas dupe, et c'est sur eux que l'on comptent pour assuré l'avenir, donc croisons les doigts !

Ici je vous proposes un reportage qui met en exergue la sur_sexualisation de nos plus jeunes, la propagande pornographique pour le plus grand plaisir de pervers aiment les petites jeunes...

Akasha


Sexy baby

Sexy Baby est le premier film-documentaire à mettre un visage sur un changement de culture séismique : le cyber-âge crée un nouveau paysage sexuel.



En faisant des recherches pour le film, l’équipe s’est entretenue de manière intime et franche avec des collègiens, des centres commerciaux de banlieue, des discothèques, des dortoirs d’étudiants, et même mené une table ronde informelle lors d’une fête à la maison de l’école secondaire.

En effectuant le tour des tendances entre les enfants des petites villes et des grandes villes, l’équipe a découvert ceci : avoir des poils pubiens est considéré comme peu attrayant, et la plupart des jeunes connaissent quelqu’un qui a déjà envoyé une photo nue d’eux-mêmes par courrier électronique ou SMS…

Beaucoup d’enfants ont eu leurs premiers émois sexuels via la pornographie en ligne (sex tapes, etc.), de manière intentionnelle ou fortuite. Facebook a créé une arène où les enfants sont en concurrence pour obtenir le plus de « J’aime » et se soucient constamment de leur image, beaucoup de ce qui était autrefois privé étant aujourd’hui rendu public. Et la liste est longue.

Avec cette vaste collecte d’informations, l’équipe a décidé d’aborder le sujet au travers de contes personnels. À première vue, il peut sembler difficile de comprendre pourquoi l’équipe a décidé de faire un parallèle entre une ancienne star du porno, un patient de chirurgie plastique et une fille de 12 ans dans le même film. Mais ce ne fut pas un accident. Notre équipe a constaté que le monde du divertissement pour adultes, représenté dans le film par Nakita, s’insinue subrepticement dans la vie de tous les jours et affecte autant la vie de Laura que celle de Winnifred, mais de façons profondément différentes.




* * * * * *  * * * * * *[/h3]


Dernière édition par akasha le Lun 30 Mar - 4:41, édité 1 fois (Raison : changement de lecteur vidéo)
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Lun 28 Sep - 4:13

Bonsoir mes frères & sœurs
Quand l'année dernière on prévenait que la théorie du genre serait enseigné au plus petit, on nous répondaient que non, que ici cela resterait dans le cadre des secondaires, à de jeunes ados donc...Malheureusement, on avait encore raison..l'UE a adopté une résolution visant à imposer des courts d'éducations sexuelle dès les primaires...Cela pourrait à la limite passé si ces courts ne seraient pas baser de nouveau sur la théorie du genre, et donné par des propagandistes plutôt que des professionnelles.
Akasha.


Le parlement européen a adopté l’enseignement obligatoire de l’éducation sexuelle et de la théorie du genre dès l’école primaire



« Des mesures d’égalité des sexes doivent s’appliquer à tous les niveaux du système éducatif, y compris dans les programmes et la formation des enseignants, de manière à mettre fin aux stéréotypes liés au genre ». Voilà donc ce qu’indique le communiqué de presse du parlement européen. Et après, on nous assure que la théorie du genre, ça n’existe pas. Vous trouverez l’intégralité du rapport Rodrigues ici et notamment le passage illustré plus haut qui confirme la volonté de rendre obligatoire l’éducation sexuelle auprès de nos enfants et ce dès 6 ans. Pour ceux qui pensaient que le projet était enterré, détrompez-vous. Il est plus que jamais en bonne voie alors que la population française n’est absolument pas au courant.



Les médias de masse vont-ils encore nous dire que c’est une rumeur complotiste ? Enfin, cette fois-ci, ils ont fait encore plus fort: Ils n’en parlent pas du tout, c’est plus simple d’esquiver le sujet, c’est sûr. Le rapport a été adopté il y a 15 jours pourtant mais aucun média français n’a cru bon de publier un article. Je vous invite au passage a (re)découvrir le document édifiant évoquant les « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe »du bureau régional pour l’Europe et notamment la matrice de la page 38 du document. Si c’est cela que veut mettre en place l’Europe comme éducation sexuelle pour les enfants, ça promet. Fawkes
——–

Rapport Rodrigues : l’idéologie du genre au Parlement européen ?

Le Parlement européen a adopté, le mercredi 9 septembre 2015, le Rapport Rodrigues par 408 votes pour, 236 contre et 40 abstentions.

Intitulée « Emancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’Union européenne », la résolution élaborée par la députée européenne portugaise, Liliana Rodrigues, avait été, dans un premier temps, adoptée le 16 juin dernier par la commission des droits de la femme et de l’égalité des genres au Parlement

Ce rapport « vise à assurer l’égalité et l’autonomisation des filles par l’éducation, à se conformer à la Convention d’Istanbul en tant qu’outil pour prévenir la discrimination entre les sexes, à créer une culture de l’école basée sur l’égalité des sexes, à superviser de façon critique les programmes et le matériel d’enseignement, à assurer l’égalité des sexes en ce qui concerne les décisions personnelles et professionnelles et à améliorer le pourcentage de femmes dans les postes à responsabilité et de cadres supérieurs » a déclaré Liliana Rodrigues.
La résolution préconise des mesures d’égalité des sexes qui devraient s’appliquer à tous les niveaux du système éducatif, y compris dans les programmes et la formation des enseignants, de manière à mettre fin aux stéréotypes liés au genre.

Le communiqué de presse du Parlement explicite la finalité du rapport Rodrigues : « L’éducation aux questions d’égalité des sexes devrait faire partie des programmes scolaires et les matériels didactiques ne devraient pas contenir de contenus discriminatoires, stéréotypés ou sexistes, estiment les députés. Pour promouvoir une éducation sans stéréotypes, les enseignants devraient recevoir une formation sur l’égalité et les programmes et du matériel éducatifs devraient être revus de manière critique. De plus, les États membres pourraient envisager de rendre obligatoire une éducation adaptée à l’âge sur la sexualité et les relations dans tous les programmes de l’école primaire et secondaire. (…). Et pour lutter contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, les députés demandent à la Commission de soutenir l’inclusion d’informations objectives concernant les questions LGBTI dans les programmes scolaires ».

Souhaitant peser sur le contenu de l’éducation et « éduquer les parents », ce rapport, qui contient de nombreuses références à l’idéologie du genre, avait suscité de vives polémiques. Pour en dénoncer les risques, une pétition à l’attention de la présidence du Parlement européen et de la Commission européenne a été signée par plus de 160 000 personnes.

Source: Alliance VITA

La commission des droits de la femme du Parlement européen a adopté le rapport Rodrigues sur l’idéologie du genre et l’éducation



La commission des droits de la femme et de l’égalité des genres du Parlement européen (FEMM) a adopté à la mi-juin, par 21 votes pour et 9 contre, le rapport de l’eurodéputée espagnole Liliana Rodrigues sur l’émancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’Union européenne. Le rapport contient de nombreuses références à l’idéologie du genre. La discussion de plusieurs centaines d’amendements a modifié le texte mais l’ensemble reste un document dictatorial qui cherche à définir ce qui sera enseigné à toutes les jeunes filles au sein de l’Union européenne. Il sera soumis au vote en séance plénière au Parlement européen.

L’idée fondamentale du rapport est qu’il faut en finir avec les « stéréotypes de genre » afin de permettre aux jeunes filles d’accéder à tous les métiers, et d’en finir aussi avec toutes les « discriminations » dont les femmes sont victimes : prédominance dans les professions « subalternes » et les métiers moins bien payés. Pour cela il faut peser sur le contenu de l’éducation, mais aussi « éduquer » les parents. Le rapport va jusqu’à préconiser un système de quotas, fût-il transitoire, pour obliger les hommes à travailler dans le domaine des soins. Y compris et surtout dans le domaine de la petite enfance.

Le rapport Rodriguez considère que « seuls les États ont la capacité d’assurer l’enseignement universel, obligatoire et gratuit, condition essentielle pour garantir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes », ce qui est une charge à peine voilée contre toute liberté dans l’éducation et constitue une spoliation évidente des droits des parents.

Le rapport Rodrigues sacralise l’idéologie du genre


Tout au long du rapport, et notamment dans ses « considérants », il est question de la notion de « genre » comme d’un « construit social » lié à de nombreux facteurs comme la classe sociale, la culture, la sexualité : cela crée des « injustices » d’autant plus que « l’école contribue à la reproduction des représentations sociales liées au genre », comme le dit le rapport de travail.

Pour lutter contre toutes ces « injustices », le rapport adopté à une large majorité par la commission des droits des femmes veut peser sur les contenus des enseignements tout au long de la scolarité dans les pays de l’UE : pour cela, il faut des « centres de recherche pédagogique » sous la houlette d’« organismes créés par l’Union européenne », des études politiques pour assurer que toute loi future respecte « l’égalité de genre ». Tout cela devra être appuyé par la formation initiale et continue des enseignants, transformes en fidèles petits soldats de la lutte pour l’égalité de genre…

Quant aux responsables d’écoles, ils auront le devoir d’éplucher les manuels et le matériel pédagogique existants pour y traquer les « stéréotypes et préjugés sexistes ». Il faudra, pour être bons citoyens européens, y inclure la « perspective de genre » et « l’égalité de genre » ?

La commission des droits de la femme du Parlement européen adopte le rapport Rodrigues


Ils seront également encouragés « à lutter contre le sexisme présent dans la littérature, le cinéma, la musique, les jeux et d’autres domaines qui contribuent de manière radicale à changer les attitudes, le comportement et l’identité des garçons et des filles ». Et tant pis si les garçons n’ont pas envie de jouer à l’élastique !

En réalité, c’est toute l’éducation qui est à prendre en mains – par l’Etat ! – dans cette perspective : le rapport Rodrigues « réclame la promotion d’une approche holistique de l’éducation formelle et informelle dans les écoles, une approche sensible à l’inclusion des droits de l’homme, de la dignité humaine, de l’égalité des genres et du développement de l’estime de soi, en encourageant les filles et les femmes à prendre des décisions en toute connaissance de cause, tant au niveau personnel que professionnel ». L’école doit se garder de se cantonner à l’instruction : elle doit éduquer, et en l’occurrence modifier, toute la personne humaine.

Article en intégralité+vidéo sur Fawkes NEWS



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Dim 17 Jan - 16:02

EXCLUSIF. Le document confidentiel qui accable Najat Belkacem



Théorie du genre. Après avoir menti aux Français sur la théorie du genre à l’école, Najat Vallaud-Belkacem, ministre déléguée des Droits des femmes, tente désespérément de se raccrocher aux branches en faisant signer aux partenaires sociaux, une tribune rédigée…par son propre cabinet !

Valeurs actuelles révèle aujourd'hui les méthodes utilisées par Najat Vallaud-Belkacem et son cabinet. Loin de vouloir mettre un terme à la polémique sur la théorie du genre, le gouvernement tente coûte que coûte de l’imposer. Et cette fois en mouillant les partenaires sociaux, pourtant étrangers à ce débat.

La teneur du document


Il est proposé à des organisations de plusieurs sensibilités (CFDT, FO, CGT, CFTC, Medef entre autres), de cosigner un texte, défendant les ABCD de l'égalité. Les ABCD, très critiqués depuis le succès de La Manif Pour Tous du dimanche 2 février, ont pour but d'inculquer aux enfants la théorie du genre, de manière déguisée.

Intitulé « Nous ne ferons pas l’égalité dans l’emploi sans un apprentissage de l’égalité à l’école ! » le texte explique que « la transmission d’une culture de l’égalité ne peut se faire, aujourd’hui comme hier, sans aborder la question de l’égalité entre les filles et les garçons, l’égalité entre les femmes et les hommes ». En d’autres termes, en expliquant la théorie du genre à des enfants de CP.

Transformer la société


Le but de Belkacem : que le Gender devienne réalité. « Ce n’est évidemment pas une question de théorie. C’est une nécessité démocratique mais c’est aussi un impératif pour lutter et annuler des inégalités professionnelles ».

Le dernier paragraphe rédigé par les services de la ministre est clair : « nous soutenons l’esprit et la démarche des ABCD de l’égalité » !

Une tribune signée par...le directeur adjoint de cabinet de Belkacem


Valeurs actuelles a pu consulter ce document. Il ressort de son étude que ce texte n’est pas l’œuvre des partenaires sociaux, mais qu’il a été rédigé par un proche conseiller de la ministre : Thierry Breton, chargé de l'égalité professionnelle à son cabinet. En outre, la dernière relecture du texte a été supervisée par Jérôme Teillard, directeur adjoint du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem !

Matignon supervise l’opération


Contactés par Valeurs actuelles, certains cosignataires de cette tribune affirment l’avoir reçue directement par le cabinet du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

La pression de Belkacem


Afin de faire signer son manifeste par le plus grand nombre de représentants d'organisations sociales, le cabinet de Belkacem a fait savoir aux potentiels signataires que certains ont déjà donné leur accord pour signer le texte. Et qu’il faut aller vite !

Source : Valeurs-Actuelles

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Dim 20 Mar - 8:53

Précurseurs de l'idéologie du genre et buts des pédagogues sexuels d’aujourd'hui




De nos jours, avant de commencer la construction d’un nouveau bâtiment il est obligatoire de faire une expertise du sol quant à sa nature et à sa qualité. Dans cette expertise la capacité portante du sous-sol est examinée minutieusement, afin d’exclure des dommages graves tels que des fissures dans la maçonnerie ou des problèmes d’humidité. Ne devrait-il pas y avoir pareillement des directives-cadres sévères qui servent de standard dans d’autres domaines comme par exemple l’avenir de nos enfants ?



En ce qui concerne en particulier les nouveaux cours d’éducation sexuelle dans les écoles et dans les maternelles, il est extrêmement nécessaire d’examiner aussi la capacité portante de ce « sous-sol ». Qui étaient et qui sont ces personnes qui affirment par exemple que tous les petits enfants sont curieux en matière de sexualité ?
Quels sont leurs buts ?

Dans notre émission d’aujourd’hui nous souhaiterions vous donner un aperçu de l’« expertise de ce sol ».
Lorsqu’on analyse les idéologues de la théorie du genre les plus influents (dont on va parler maintenant), on découvre des liens intéressants :

Magnus Hirschfeld (1868-1935) par exemple, a la réputation d’un « pionnier de la sexologie ». Pour pouvoir vivre librement son homosexualité, il a voulu effacer l’identité sexuelle.

Alfred Kinsey (1894-1956), le « père de la sexologie », était un sadomasochiste, qui a abusé d’enfants et de prisonniers.

Son successeur John Money (1921–2006) se faisait passer pour un scientifique en public, alors qu’en même temps il prônait les rapports sexuels en groupe et les « Fucking Games », qui sont des jeux pervers pour les enfants.

Simone de Beauvoir (1908–1986), écrivaine française, a créé la formule suivante : « On ne naît pas femme, on le devient ». La grossesse était pour elle une mutilation et le fœtus un « parasite ».

La philosophe américaine Judith Butler, encore en vie aujourd’hui, est elle-même lesbienne et ressent l’hétérosexualité comme une prison, comme une discrimination de la nature. Selon elle les enfants ne sont pas conçus mais créés comme par un designer.
En outre Judith Butler revendique vigoureusement la suppression du tabou d’inceste.

Ces idéologues ont tous une chose en commun : Malgré des infractions incontestables à la loi ils sont traités presque partout en experts reconnus et ne sont pas accusés par la justice.

Venons-en maintenant aux buts et aux affirmations des pédagogues de la sexualité d’aujourd’hui en Allemagne.

Helmut Kentler (1928–2008) était un psychologue allemand et professeur en pédagogie sociale à l’université de Hanovre. (Ses affirmations sont : )
- Un rapport sexuel avec un enfant n’est pas un délit quand on n’use pas de violence.
- Le tabou d’inceste entre les parents et leurs enfants doit être supprimé.
- Chaque petit enfant a le besoin de masturbation.

Le professeur Uwe Sielert (né en 1949) pédagogue de la sexualité et professeur en chaire à l’Université de Kiel.
- Son livre « Lisa et Jan » (un ouvrage d’éducation sexuelle pour des enfants de 4 à 8 ans) montre des actes sexuels entre enfants.
- « Il faut que les enfants expérimentent cette énergie vitale qu’est la sexualité, en « la palpant, la regardant, la ressentant, la goûtant et en l’écoutant ».

La professeure Elisabeth Tuider (née en 1973) sociologue, enseignante à l’Université de Kassel.
- Elle aspire à atteindre son but, qui est de semer la confusion dans l'esprit des enfants.
- Des objets tels que des fouets en cuir, des menottes, des godemichés, etc. doivent faire partie du cours.
- Il faut que les adolescents organisent des « bordels pour tous » en cours.

Le professeur Stefan Timmermanns (né en 1968) professeur avec comme spécialité la pédagogie de la sexualité et l’éducation sexuelle
- « Il faut que les enfants explorent leur corps mutuellement dans des coins à câlins ».
- Il faut leur parler de la fellation et de la sodomie, des rapports sexuels en groupe et de la déglutition de sperme.

Pourquoi ne poursuit-on pas en justice ces pédagogues de la sexualité s’ils font de telles déclarations ?!

Ursula Enders de l’association allemande « Zartbitter », un centre de contact et d’informations contre les abus sexuels de garçons et de filles, dit à ce sujet : « Une ‘pédagogie sexuelle de pluralité’, qui travaille avec des méthodes sexuelles qui dépassent les limites porte une étiquette trompeuse. C’est une nouvelle forme de violence sexuelle, qui de plus favorise les abus sexuels commis par des adolescents. »
Pour approfondir le sujet, il existe un film documentaire en allemand à ce sujet. Bonsoir.

Sources / Liens :

Livre de G. Kuby: „Die globale sexuelle
Revolution“, 2012, S. 49ff, 59ff, 61ff, 81ff, 312 ff.

http://medrum.de/
content/zum-sexuellen-
kindesmissbrauch-die-missbrauchte-republik

Livre de E. Tuider, S. Timmermann et.al.:
„Sexualpädagogik der Vielfalt: Praxismethoden zu
Identitäten, Beziehungen, Körper und Prävention
für Schule und Jugendarbeit“, 2012.




Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Jeu 15 Sep - 4:52

Bonjour mes frères & sœurs I love you
Vous l'avez sans doute déjà remarqué par certains de mes sujets je suis une femme assez libérée sexuellement j'ai donc les idées larges sur le sujet. Mais si il y a bien quelque chose de sacré à mes yeux c'est l’innocence de l'enfant qui est primordiale à son développement qui sera déterminante pour son équilibre et le restant de sa vie. On ne touche pas à son innocence c'est sacré on ne le brusque pas dans son développement naturel il aura bien le temps pour aborder certains sujets qui viendront bien assez tôt sans avoir à la forcer, de plus la sexualité se découvre chacun à son rythme propre il n'y a pas de dead line pour ça on est tous différent ! De plus la sexualité sera de moindre importance pour certains d'entre-nous alors rabaisser la majorité sexuelle (compris dans un projet qui se dénomme déclaration des droits sexuelles) et de plus en faire du forcing par de la propagande dans nos écoles ou via des pubs ou on met en avant l’hyper-sexualisation est pervers. Avec se nouveau projet de loi européen tous sera dorénavant permis (sic) et voir encore ici. Je vous proposes de donner la parole à Marion Sigaut qui même si elle aborde la question d'un côté assez "cato"n'en a pas pour autant tord dans sa démarche.
Akasha.


La déclaration internationale des droits sexuels (Marion Sigaut)

Le Nouvel Ordre Sexuel Mondial avance à grands pas. Marion Sigaut nous parle d’une nouvelle étape : la déclaration internationale des droits sexuels…




Principes directeurs internationaux sur l’éducation sexuelle
http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001832/183281f.pdf

La Déclaration des droits sexuels de l’IPPF
https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/declaration-droits-sexuels-ippf.pdf
Laverne Cox après Conchita Wurst : le nouvel ordre sexuel mondial veut imposer le modèle transgenre
http://www.medias-presse.info/laverne-cox-apres-conchita-wurst-le-nouvel-ordre-sexuel-mondial-veut-imposer-le-modele-transgenre/10851

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 16 Sep - 3:36

MAJ

Voici un PDF lourd de sens et qui laisse peu de place à la parano...

Rapport relatif à l'éducation à la sexualité

Répondre aux attentes des jeunes,
construire une société d’égalité femmes-hommes

http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hce_rapport_education_a_la_sexualite_2016_06_15-3.pdf

LE GENRE EN IMAGES
Quelle société voulons-nous pour nos enfants ?

http://www.vigi-gender.fr/wp-content/uploads/2016/06/Livret-genre-%C3%A9dition-2-site-1.pdf

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» Association Normande de Bande Dessinée
» Bande dessinée GIGIJOJO
» Bande Dessinée et Manga
» Playmobil - la bande dessinée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Révolution / Militantisme / Résistance-
Sauter vers: