Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cherchez l'erreur Hillary Clinton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 9 Aoû - 8:37

**************

Il est préférable de cacher la vérité au sujet de Hillary Clinton




Le regard en dit long

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 6 Sep - 15:19

*********

Une allergie ? elle tousse beaucoup je trouve, elle ferait mieux de se soigner  .






********

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Jeu 8 Sep - 21:50

*******

Elle serait atteinte de démence vasculaire, gros max il lui reste deux ans à vivre si Dieu le veut


_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Lun 12 Sep - 9:48

Elle serait malade d'une pneumonie  , ils se donnent beaucoup de mal pour cacher la vraie cause





_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Lun 12 Sep - 22:52

****
NP:
Mort mystérieuse du père du médecin qui soignait la démence d’Hillary

La liste des morts mystérieuses  reliées aux Clinton s’allonge de jour en jour. Le père de son médecin traitant  qui la soignait pour la démence  est mort subitement  le 17 Juillet dans sa piscine, et on croit  que c’était lui qui a été derrière la fuite de la plupart des dossiers médicaux secrets d’Hillary la dingue.



Et Alex Jones il en pense quoi de la pneumonie de Hillary Clinton


Le mot de la fin

Son remplaçant devrait être  Bernie Sanders vous avez dit désinformation  ?






****

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 13 Sep - 0:27

Bernaaaard entre paraître et être il y a un monde de différence, tu devrais savoir ça non ?

C'est bien simple 5 min avant son malaise elle paraissait prête à danser le casatchok et pourtant.... Razz

Alala Bernard, Bernard...Bernard... Et ses lui qui ose parler de désinfo en plus... Rolling Eyes

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 13 Sep - 1:03

Il est possible aussi qu'elle se fasse arrêté au vue de ses dossierss qui peuvent être considéré comme haute trahison, je parle bien des fuites de secrets d'état qu'elle c'est rendue coupable (le scandale des fuites de mails). Ce qui me parait singulier aussi c'est que Trump paraît visiblement inquiet alors que cela devrait le réjouir... Il est à mes yeux évident et ce, depuis le début que aucun des deux ne sera président des Etats Unis. Pour ça il doit bien se passer quelque chose, on est peut être en présence de cet événement !

Hillary, hypothèse d'une arrestation ?



A priori, elle aurait les mains maintenues dans le dos. Personne ne s'occupe vraiment d'elle, il ne s'agit donc pas d'un malaise ou d'un problème de santé qu'elle aurait eu... Curieux, les personnes présentes restent froides et personne ne semble se soucier de son état, pas de médecin ou d'infirmier. Elle semble résister et se fait emmener de force dans la voiture. Attendons la suite...



http://echelledejacob.blogspot.be/2016/09/hilrary-hypothese-dune-arrestation.html


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 13 Sep - 15:08

************









Le scandale des fuites de mails

Les mails détaillaient  comment le régime Obama-Clinton a rejoint les meilleurs géants de la technologie en Amérique pour subvertir la prochaine élection présidentielle américaine.

Prenant la tête de ce complot contre le peuple américain, le géant mondial de la technologie Alphabet Inc. (propriétaire du géant Google) a  visité la Maison Blanche 427 fois depuis que le président Obama a pris ses fonctions, ou plus d'une fois par semaine sur une période de près de sept ans, et dont les voyages ont inclus 363 réunions au total, en présence de 169 employés de Google / Alphabet Inc. - des cadres aux ingénieurs de logiciels - et 182 fonctionnaires de la Maison Blanche.

La raison pour laquelle Google-Alphabet Inc. a rejoint ce complot Obama-Clinton, tient aux  superbes contrats du gouvernement américain, qui sont des sortes de cadeaux, et qui ont commencé en 2010 quand ils ont reçu le contrat d'email pour le gouvernement des États-Unis millions de valeur -et qui gagnent maintenant la majorité de leurs revenus de la plus de 80 milliards $ versés par le gouvernement américain pour eux et pour d'autres grandes entreprises technologiques américaines.

Non seulement dans les contrats directs du gouvernement américain ont ces géants américains de la technologie ont bénéficié soit, ce rapport se poursuit, mais, aussi, de plus de 4 milliards $ en fonds de relations publiques passées par le régime Obama-Clinton dans le renforcement de leurs profils parmi les citoyens de cette nation aussi.
En échange de ces milliards de dollars ces e-mails de la Maison Blanche détaillent comment Google-Alphabet Inc. utilise «toute sa puissance » pour arrêter la dissidence en Amérique, et pire encore, "faire pivoter" l’élection présidentielle de 2016 vers Hillary Clinton et loin de Donald Trump.D’autres géants technologiques ont rejoint Google-Alphabet Inc. pour subvertir l’élection présidentielle américaine de 2016, dont Apple, Facebook, Twitter, Instagram et au moins 15 autres sociétés Internet leur appartenant ou leur  sont affiliées.

Bien que de nombreux journalistes indépendants aux États-Unis aient commencé à rendre compte de la façon dont ces géants de la technologie sont maintenant de connivence avec le régime Obama-Clinton pour détruire Donald Trump, et qui sont détaillés, à partir de ces e-mails, dans plus de 500 pages d'exemples, dont certains comprennent ce qui suit.
 

De Google:
1.) La désactivation des annonces sur tous les sites critiquant le régime Obama-Clinton, comme le site mondialement populaire, Antiwar.com afin de les détruire.
2.) La suppression de Donald Trump dans la liste de recherche de candidats à la présidence des États-Unis.
3.) Le développement et l'emploi de filtres de sorte que le nom Donald Trump n’apparaîtra sur l’ordinateur  ou le Smartphone de quelqu’un.
4.) Cacher, dans leurs résultats de recherche, les informations relatives à la santé d’Hillary Clinton et le très grand nombre de morts suspectes  liées à elle.
5.) étant supportés dans leur tentatives de cacher les informations relatives à la santé d’Hillary Clinton par le New York Times, avec un de leurs initiés admettre ce qu'ils font.
De Facebook:
1.) L'interdiction d’afficher toute nouvelle des pro-Donald Trump, tout en mettant en valeur les nouvelles pro-Hillary Clinton.
2.) L'interdiction de tous les utilisateurs qui soutiennent les politiques d'immigration de Donald Trump, et toute personne osant dire au public ce qu'ils font.
3.) La suppression des milliers de pages critiques de Hillary Clinton.
4.) Censurer vidéos montrant le soutien de Hillary Clinton de l’accord commercial TPP détesté par le peuple américain.
5.) Censurer la libération des emails d’Hillary Clinton par Wikileaks.

De Facebook:
1.) L'interdiction d’afficher toute nouvelle des pro-Donald Trump, tout en mettant en valeur les nouvelles pro-Hillary Clinton.
2.) L'interdiction de tous les utilisateurs qui soutiennent les politiques d'immigration de Donald Trump, et toute personne osant dire au public ce qu'ils font.
3.) La suppression des milliers de pages critiques de Hillary Clinton.
4.) Censurer vidéos montrant le soutien de Hillary Clinton de l’accord commercial TPP détesté par le peuple américain.
5.) Censurer la libération des emails d’Hillary Clinton par Wikileaks.

 
De Twitter:
1.) Censurer les emails libérés par Wikileaks relatifs à Hillary Clinton.
2.) Censurer l'information critique de Hillary Clinton.
3.) Censurer et bloquer des informations relatives à la collecte de fonds Donald Trump.
4.) Suppression de comptes de militants homosexuels soutenant Donald Trump.
Bien que des milliers d'autres exemples peuvent être cités dans ce rapport du SVR détaillant comment la Maison Blanche a corrompu ces entreprises et beaucoup d'autres géants américains de la technologie dans le but de détruire le système démocratique américain, la  conclusion effrayante de ce rapport détaille comment la NSA soutient désormais activement ce Complot d’État. Cela a été démontré par l'attaque du gouvernement américain d'hier contre le site DCLeaks.com (tandis que Twitter, en collaboration avec la NSA, a arrêté le compte DCLeaks) qui a détruit les plus de 2500 documents prouvant comment George Soros a travaillé activement avec le OBAMA- régime Clinton pour renverser le président Poutine et de détruire la Russie , raison pour laquelle Poutine a mis en garde son état major :

Si Hillary est élue, ce sera la guerre.

[1] Guccifer le hacker sème la zizanie
Source :  http://www.whatdoesitmean.com/index2102.htm



***

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Yunlunga
Membre Actif
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 13 Sep - 23:48

-------






Hello, Joseph

En farfouillant dans le net je suis tombé sur une rumeur intéressante !
C'est au conditionnelle !
Mais il se pourrait que l'élection américaines soit suspendu
au nom de l'état d'urgence !

Bien entendu cette rumeur est à vérifier !

En France nous courons le même risque !!!





http://www.bvoltaire.fr/christopheservan/valls-laffirme-le-fn-naccedera-jamais-au-pouvoir,170413


si, d’aventure, le Front national venait un jour à remporter soit l’élection présidentielle soit les élections législatives, le vote serait tout bonnement annulé.
C’est, en effet, et sans la moindre ambiguïté, le sens qu’il faut donner aux propos que le Premier ministre a tenus ce vendredi sur le plateau d’une chaîne de télévision portugaise :
« La France possède l’arme nucléaire, il est hors de question que ce pays tombe entre les mains du Front national »
.


--------







copié collé de :


http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/08/hillary-clinton-une-serial-killer.html

La suite d’assassinats par Hillary Clinton de ses opposants nous rappelle la "Nuit des longs couteaux" de Juin-Juillet 1934 du  régime allemand nazi par sa  série d'exécutions politiques extrajudiciaires. Une nouvelle exécution a été accomplie par sa cabale. Cette fois, il s’agit d’un jeune avocat nommé Shawn Lucas.
 
1- La "tuerie" d’Hillary Clinton a commencé le 1er Juin quand Shahriar Zolfaghari,  le mari d'un procureur de la République de l’État de Géorgie, Camila Wright, a été abattu par les assassins de CIA. En effet, des plaintes et des accusations de viol sur mineures et d’esclavage sexuel ont été déposées contre l'ancien président Bill Clinton et son partenaire reconnu coupable de pédophilie, le milliardaire Jeffery Epstein.
On peut également lier deux autres décès à la «la frénésie de tuer» d’Hillary Clinton :

5 - Victor Thorn, un auteur négationniste, « qu’on a suicidé d’une balle qu’on lui tiré à bout portant »,

6 -  Mike Flynn, l'éditeur Big Government pour Breitbart News, dont le dernier article a été publié le jour de sa mort, "Clinton Cash: Bill, Hillary ont créé leur propre Fondation chinoise en 2014".

7- Quant à savoir pourquoi Hillary Clinton a ordonné la mort de l'avocat Shawn Lucas, il faut se référer à un procès du 28 Juin  [UNITED STATES DISTRICT COURT FOR THE SOUTHERN DISTRICT OF FLORIDA Case No. 0:16-CV-61511-WJZ DNC CLASS ACTION LAWSUIT], dans lequel une plainte a été  déposée contre son Parti Démocrate par un comité d'action politique de base nommé JamPAC qui estime que le système électoral a été truqué en faveur d’Hillary et contre le candidat Bernie Sanders.

Le 1er Juillet, l’avocat Lucas effectue un acte juridique appelé «dépôt de service
Quant à savoir comment la cabale de Hillary Clinton est en mesure d'accomplir ses actes meurtriers de «Nuit des longs couteaux", il faut savoir que le "réseau d’assassins" a été établi par l'un des agents de la CIA les plus redoutés jamais rencontrés par le Renseignement russe,  l’ancien directeur adjoint de la CIA,  Mike Morell.

» concernant le Parti démocrate d’Hillary Clinton, mais le 22 Juillet, le Parti démocrate a déposé une «requête en irrecevabilité" sur la base de ce qu'ils prétendaient un «service incorrect ».

Comme "la requête en rejet" du Parti démocrate était sur le point d’être entendu par la Cour fédérale des États-Unis, le principal témoin de JamPAC, l’avocat Lucas, a été mystérieusement retrouvé mort le 2 août.


Avec la mort de l’avocat Lucas, la dernière victime de la "tuerie" d'Hillary Clinton, le procès contre son Parti démocrate va maintenant être reporté parce le principal témoin est mort. La plainte pourra même être entièrement rejetée parce que son témoignage était crucial. La cabale Clinton savait «évidemment» cela à l'avance, une quinzaine de jours avant sa mort.



Quant à savoir comment la cabale de Hillary Clinton est en mesure d'accomplir ses actes meurtriers de «Nuit des longs couteaux", il faut savoir que le "réseau d’assassins" a été établi par l'un des agents de la CIA les plus redoutés jamais rencontrés par le Renseignement russe,  l’ancien directeur adjoint de la CIA,  Mike Morell.









Le cimetière privé de Bill et Hillary Clinton




1-. Vincent Foster, Conseiller Légal de la Maison Blanche. Il y a de fortes présomptions selon lesquelles il a été assassiné dans son appartement
par Hillary elle-même afin qu’il ne témoigne pas contre elle dans l’affaire du scandale Whitewater (Voir article antérieur)


2-. James McDougal, partenaire d’Hillary dans le scandale Whitewater est mort en prison d’une apparente attaque cardiaque, alors qu’il était à l’isolement.. Ce fut un témoin capital lors de l’enquête de Ken Starr et il a été sacrifié, avec une condamnation mineure, pour sauver Hillary. On pense qu’il allait changer son témoignage et révéler des détails qui auraient valu beaucoup d’années de prison à celle qui était alors « la Première Dame ».

3-. Mary Mahoney, belle ex-interne de la Maison Blanche. Elle a été assassinée en 1997, au Starbuck’s Café de Georgetown, dans les environs de Washington. Elle était sur le point de révéler quelques secrets sexuels, non de Bill mais d’Hillary. A la fin de la semaine du 4 Juillet de cette année, plusieurs inconnus entrèrent dans le café don Mary s’occupait et ils l’ont tuée à coups de feu, ainsi que deux employés. Il y avait 4 000 dollars dans la caisse, soit la recette du jour. Quelques jours plus tard, Eric Butera, informateur des autorités qui avait menacé de révèler certains détails sur le meurtre multiple de Starbuck’s Café, a été envoyé par la police à une maison de vente de drogue, et, là , il a été tué sous les coups.


4-. Ron Brown, Secrétaire pour le Commerce et ex-président du Parti Démocrate. Très lié au couple Clinton. Il est mort quand son petit avion s’est précipité à terre après avoir eu une mystérieuse panne mécanique. Un médecin légiste a révélé que Brown avait une blessure causée par balle à la partie supérieure de la tête. Brown avait dit être prêt à parvenir à un accord avec les juges qui enquêtaient sur les scandales de la Maison Blanche dans
certains desquels il était impliqué. Un jour plus tard, le contrôleur aérien qui avait à voir avec l’avion accidenté « s’est suicidé » sans laisser non plus d’écrit sur ce qu’ »il » venait de faire.

5-. C. Victor Raiser, l’un des responsables de l’organisation qui collectait des fonds pour la campagne électorale de Bill Clinton en 1992, est mort dans la chte de son petit avion, en juillet de cette même année, quelques jours après avoir dit à divers associés que les fonds de la campagne étaient utilisés par les Clinton pour couvrir des comptes personnels.


6-. Paul Tulley, associé de Raiser, a été retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses, en septembre de 1992, dans un hôtel de Little Rock.


7-. Ed Willey, collecteur de fonds politiques pour les Clinton. Il a été trouvé mort , en 1999, dans des forêts de Virginie, avec une plaie à la tête. Il est mort le même jour que son épouse Kathleen. Il allait révéler publiquement quelques secrets sexuels d’Hillary.


8-. Jerry Parks, chef de l’équipe des agents de sécurité du gouverneur Clinton. Il est mort mitraillé dans sa voiture, à une intersection en ruines de Little Rock. Son fils a déclaré plus tard que son père était en train de constituer un dossier sur les violations légales de Bill et Hillary et avait menacé de le rendre public. Après la mort de Parks, le dossier disparut de sa maison. Son fils a pu s’enfuir et on pense que c’est dans un autre pays.

9-. James Bunch, est mort d’un coup de feu dans la tempe, en un apparent suicide. Il avait un Black Book (liste noire) des personnes qui préquentaient les maisons de prostitution du Texas et de l’Arkansas, entre autres les Clinton.

10-. James Wilson, il « s’est pendu » en mai 1993. Il avait menacé de révéler des secrets concernant le scandale Whitewater.

11-. Kathy Ferguson, ex épouse de l’agent de police et garde du corps de Bill Clinton, Danny Ferguson. Dans l’affaire de harcèlement sexuel qui opposait Bill Clinton et Paula Jones étaient inclus ses gardes du corps. Kathy allait faire une déposition en faveur de Paula Jones, contre son ex époux et Bill Clinton. Quelques jours auparavant, en mai 1994, elle a été retrouvée morte d’un coup de feu à la tête dans le salon de sa maison (les affaires Paula Jones et Monica Lewinsky ont été la cause de l’empeachment de Clinton,. Comme on sait, la Chambre a approuvé sa destitution mais le Sénat ne l’a pas confirmée.)

12-. Bill Shelton, policier de l’Etat d’Arkansas, ami de coeur de Kathy Ferguson, a dit à plusieurs amis qu’il allait accuser Clinton de son assassinat, mais quelques jours plus tard, ils le tuèrent de coups de feu devant la tombe de Kathy, en juin1994.

13-. Gandy Baugh, avocat de Dan Lassater, condamné pour trafic de drogue et ami intime des Clinton. Il connaissait quelques secrets sur l’opération de l’import de drogues par l’aéroport de Mena. En janvier 1994, il « s’est jeté » dans le vide depuis un immeuble.


14-. Florence Martin,  comptable et sous traitant de la CIA, il connaissait ce qui concerne l’aéroport de Mena. Mort de trois coups de feu jamais élucidée.

15-. Suzanne Coleman, a eu une relation intime avec Clinton quand il était Procureur Général d’Arkansas. Elle a dit à plusieurs personnes qu’elle allait le révéler, et quelques jours plus tard elle est morte d’un coup de feu à la tête.

16-. Paula Grober, a interprété pour les sourds les discours de Bill Clinton , de 1978 à 1992. Elle était au courant des scandales sexuels des Clinton. Elle est morte dans un mystérieux accident de voiture en décembre 1992.

17-. Danny Casolaro, reporter qui enquêtait sur le trafic de drogue à l’aéroport de Mena. Il « s’est suicidé » en s’ouvrant les veines dans la chambre d’un hôtel de Little Rock, pendant son enquête. Plusieurs membres de sa famille ont dit qu’il n’y avait aucune raison pour que Danny prenne cette tragique décision.

18-. Paul Wilcher, avocat qui enquêtait sur la corruption à l’aéroport de Mena avec Casolaro. Il a été trouvé mort dans son appartement de Washington en juin 1993. Quelques jours avant, il avait envoyé un mémoire sur ce qu’il avait découvert à Janet Reno, Secrétaire de Justice, responsable directe, avec la complicité de Bill Clinton, du [url=http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/retour-sur-le-siege-de-waco-60860, au Texas]massacre de Waco[/url], au cous duquel ont été assassinées 75 personnes, dont 24 enfants, le 18 avril 1993.


19-. John Parnell Walker, enquêteur sur le scandale de la banque Morgan Guaranty en relation avec le scandale Whitewater. Il s’est jeté du balcon de son appartement à Arlington (Virginie) en août 1993 et est mort sur le coup.


20-. Barbara Wise, employée au Département du Commerce et étroite collaboratrice de Ron Brown. Son cadavre dénudé, plein de traces de coups, a été trouvé dans son bureau en novembre 1995.


21-. Charles Meissner, Secrétaire Adjoint au Commerce est mort quelques jours après Wise dans un autre mystérieux accident d’avion. Lui aussi était très lié à Ron Brown.


22-. Barry Seal, pilote qui a participé à l’introduction de cocaïne à l’aéroport de Mena. Sa mort mystérieuse a été déclarée accidentelle.


23-. Johnny Lawhorn Jr., mécanicien d’aviation à l’aéroport de Mena qui connaissait le trafic de drogue. Il a été trouvé mort après que sa voiture ait heurté un poste électrique. La police a dit qu’il était en état d’ivresse mais sa famille a déclaré qu’il ne prenait jamais de boissons alcoolisées.


24-. Stanley Huggins, enquêtait sur la Madison Guaranty en relation avec l’affaire Whitewater. La police a dit que sa mort était due à un suicide, mais sa famille a déclaré que cette information était fausse.

25-. Hershell Friday, avocat et collecteur de fonds politiques des Clinton. Il est mort, en mars 1994, lors de l’explosion de son avion en plein vol.

26-. Kevin Ives y Don Henry, connus comme The boys on the tracks (les enfants sur les rails), moururent écrasés par un train. Quelques reportages disent que les adolescents avaient découvert par accident l’opération de drogue à l’aéroport Mena. Le rapport de police selon lequel ils étaient restés endormis sur les rails a été mis en question par de nombreuses personnes. Des rapports postérieurs ont prouvé que les garçons ont été assassinés avant d’être placés sur les voies du train.


27-. Charles Ruff, l’un des avocats de Clinton au procès sur l’empeachment à la Chambre des Représentants qui avait des informations de première main sur les divers délits commis par les Clinton. La police a dit qu’il était mort dans un accident domestique, en novembre 2000. Depuis, elle a changé son rapport et a dit qu’il avait été trouvé sans connaissance dans sa maison et est mort en arrivant à l’hôpital.
Bien qu’ il manque beaucoup de crimes à exposer, pour aujourd’hui (9 Novembre 2011), ça suffit, car je me suis noyé dans tout ce sang, comme vous devez l’être aussi. Vendredi prochain je donnerai le restant des noms de cet interminable cimetière personnel.
Je vais lire maintenant, une fois de plus, le chapitre dans lequel Jean Valjean rencontre Cosette dans le bois de Montfermeil, près du puits, pour voir si je peux échapper, au moins pour un moment, à cette mauvaise histoire.

Hannibal GENSERIC










L'ignoble dalai lama a dit que le monde allait être sauvé
par hillary clinton ?

Alors que cette demi folle ne rêve que de guerre et de destruction !!!



n'est elle pas déjà responsable de la mort et du malheur de millions et millions
de pauvre gens dans le monde












---------
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mer 14 Sep - 10:55

Salut yunlunga

Faut faire attention aux rumeurs en ce moment, hier une chaine de télé annonçait la mort de Hillary, n'importe quoi .

Elle aurait un sosie, il essaye de décrédibiliser la vérité , quelle est inapte a gouverner  
http://mashable.france24.com/monde/20160913-complot-hillary-clinton-sosie

Ça sent pas bon du tout, a mon avis l'élection va être annulée, ou reportée, ou Obama va resté au pouvoir en décrétant la loi martiale, c'est mon avis pas une vérité.
Moi je vais attendre le retour de Hillary comment ils vont mijoter son retour, si elle revient sur la scène politique



_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Yunlunga
Membre Actif
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Ven 16 Sep - 0:25

--------




Hello, Joseph Very Happy


Je me suis mal exprimé je n'ai pas dit que l' élection américaine
était déjà annulé mais qu'elle pourrait bientôt être annulé selon certaine rumeur !!!

Nous courons le même risque en France car nous sommes en état d'urgence
et les différents services secrets se moquent bien de nos vies puisque ils ont déjà commis une liste impressionnante d'attentats false flag !
Ne pas oublier que selon certaines prophéties obama sera le dernier
président des états unis version actuelle
certaines prophéties disent que les USA après obama seront divisé en quatre pays indépendants ........on le saura vite......même trop vite........

Pour la France aussi ça craint un max........................................



Salut yunlunga

Faut faire attention aux rumeurs en ce moment, hier une chaine de télé annonçait la mort de Hillary, n'importe quoi .
Elle aurait un sosie, il essaye de décrédibiliser la vérité , quelle est inapte a gouverner 



au sujet de la sérial criminel hillary clinton je n'est pas encore fait des recoupements au sujet d'un éventuel sosie ?

L'utilisation des sosies par des politiques ou des chefs religieux est communes depuis toujours rien d'étonnant et de nouveau !!!
mais c'est difficile à prouver !
Je connais une affaire mais c'est hors sujet !

Sosie pourquoi pas !
c'est si facile avec la chirurgie esthétique !
Tu sais bien que les services secrets américains

ont éliminés tout ce qui pouvait gêner les clintons ,

 ils sont capable de tout.







Hillary Clinton est-elle morte? C'est ce qu'a annoncé une chaîne de télévision américaine.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201609141027754553-hillary-clinton-mort-annoncee-a-la-television/











------
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 643
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Ven 16 Sep - 8:32

En parlant des prophéties, c'est pareil pour le vatican, c'est censé être le dernier pape, plutôt les derniers papes  d’après les prophéties de Garabandal .

On a deux papes  en ce moment scratch

J'aime beaucoup le "AFTER" et le "BEFORE" dans les comparaisons des photos

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 18 Oct - 2:03

C'est tout de même pas croyable...Dans quel monde vit-on ? Quand ce qu'on lui envoie un missile sur la tronche à se con ?


Pour Info et parce qu’elle le vaut bien : Le Numéro 2 d’ISIS appelle les Américains musulmans à voter pour Hillary Clinton !

Le Numéro 2 d’ISIS appelle les Américains musulmans à voter pour Hillary Clinton



Ils lui doivent bien ça LOL



Le Numéro 2 de l’organisation terroriste ‘Etat islamique en Irak et au levant’ (ISIS), Amadh Abu Makmud Al-alwani, a publié une vidéo en ligne cette semaine à la suite du débat présidentiel aux Etats-Unis, où il a explicitement ordonné aux musulmans américains de voter pour Hillary Clinton.

La vidéo controversée a été censurée par Youtube seulement quelques heures après sa diffusion en ligne. Elle présentait le numéro 2 d’ISIS Amadh Abu Makmud Al-alwani qui apportait fièrement son soutien à Mme Hillary Clinton et qui a menacé de mort tous ceux qui voteraient pour Donald Trump où il les a notamment traités « d’infidèles » et « d’enc***urs de chèvres ».

« Tous les musulmans qui apporteront leur soutien à Trump la face de chien, sont coupables de masiya (péché mortel). »

– Numéro 2 d’ISIS, Amadh Abu Makmud Al-alwani.

Il a aussi déclaré que même si Hillary est une femme et qu’elle est « le sheitan incarné, » avec le « charme d’un porc » mais aussi « traître que le serpent, », la candidate Démocrate à la présidentielle était au moins en collaboration avec « les pays alliés de l’état Islamique », tels que la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Apporter son soutien à Trump la « face de chien »

Al-alwani a aussi prévenu tous les musulmans de ne pas prendre ses mises en garde à la légère et que tous les partisans de Trump seront sévèrement punis sur Terre quand ils gagneront la Jannah (l’après-vie).

« Trump est un chien, il est la lie de la Terre. Il se vante de vouloir nous voler notre pétrole et qu’il formera une alliance avec la Russie, la Syrie et les Iraniens Chiites contre nous et notre combat divin », a-t-il ajouté, visiblement très énervé.

Amadh Abu Makmud Al-alwani est monté en grade et est devenu un chef important d’ISIS depuis que la coalition a mené des« frappes chirurgicales » contre le groupe au mois d’août 2016, tuant avec succès Muhammad al-Adnani, l’ex numéro de l’organisation terroriste à cette époque.



Source(s) : World News Daily Report via Nouvel Ordre Mondial.cc

https://www.crashdebug.fr/diversifion/12508-moment-detente-le-numero-2-d-isis-appelle-les-americains-musulmans-a-voter-pour-hillary-clinton

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : L'agenda libyen dévoilé : les courriels de Hillary Clinton vus plus en détail

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1051
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 18 Oct - 18:19



Hillary Clinton a été vu à un discours crachant une substance verte dans son verre d'eau . 
Est-elle malade, ou reptilien comme certains l'ont dit?













_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
sam153389
Membre Actif


Messages : 207
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 18 Oct - 18:39

Possible rapport avec le décret étasunien ( = 163 ) sur les menaces météorologiques venant de l' espace, signé en date du 13 octobre dernier (163 + 16 x 3 jours après le 16/3), comme signalé récemment sur un autre poste.

( https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2016/10/13/executive-order-coordinating-efforts-prepare-nation-space-weather-events )
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mer 19 Oct - 1:32

Des morts mystérieuses dans l’entourage d’Hillary Clinton





Le 8 novembre 2016 les élections américaines vont se terminer avec le choix d’un nouveau président ou d’une nouvelle présidente. Comme tous les candidats précédents, Hillary Clinton et Donald Trump montrent au peuple un visage pacifique et ils promettent la paix mondiale.
Cela n’a rien à voir avec la réalité, et le passé d’Hillary Clinton le montre clairement. Car c’est elle qui a soutenu la guerre en Irak avec beaucoup de zèle sous Georges Bush. De même quand elle était ministre des Affaires étrangères sous Barack Obama elle a joué un rôle clef dans les attaques de l’OTAN contre la Libye. Elle s’est aussi montrée ennemi juré de l’Iran. Il a dit en 2008 : « Si je deviens présidente, nous attaquerons l’Iran !! »
Il est sûr et certain que nous allons voir ce que Donald Trump et Hillary Clinton entendent par paix mondiale. En voici un petit aperçu :
Depuis juin 2016 les cas de décès se multiplient dans l’entourage d’Hillary Clinton.
Les 6 hommes dont les noms suivent sont morts parce qu’ils ont essayé de révéler les pratiques criminelles des Clinton :

- John Ashe, ancien président de l’Assemblée générale des Nations Unies entre 2013 et 2014, aurait dû être un témoin pour des transferts d’argent illégaux de l’homme d’affaire chinois Seng vers le Comité démocrate sous le président Bill Clinton. Il n’a jamais pu dénoncer tout cela devant la justice. Selon l’ONU il est mort le 22 juin d’un arrêt cardiaque, ce que les policiers locaux ont démenti.

- Mike Flynn, journaliste d’investigation, est mort le 23 juin de manière mystérieuse. Le jour de sa mort, son article sur la fondation des Clinton avec ses nombreuses succursales partout dans le monde y compris à Hong Kong, a été publié. En échange de cadeaux politiques la fondation des Clinton a été soutenue financièrement par des hommes d’affaires chinois et par le gouvernement chinois de Pékin.

- Seth Rich a fait des recherches sur le trucage des votes du Comité démocrate. D’après ses recherches, le Comité a manipulé les pré-élections avec des moyens criminels en faveur d’Hillary Clinton. Le 10 juillet il a été tué pour des raisons inconnues.

- Joe Montano, ancien dirigeant du Comité démocrate, est mort le 25 juillet à l’âge de 47 ans d’un arrêt cardiaque. Sa mort est survenue juste après que Wikileaks ait publié des informations sur les trucages des élections du Comité démocrate. Des membres de celui-ci disent que Joe Montano savait trop de choses sur le scandale du Comité.

- Victor Thorn a écrit des livres sur les abus sexuels de Bill Clinton et sur des preuves de plus en plus nombreuses des meurtres qui ont eu lieu dans l’entourage d’Hillary Clinton. Le 1er août, il se serait suicidé par balle.

- Shawn Lucas est mort le 2 août pour des raisons inconnues jusqu’à présent. Il prétendait que les élections étaient une escroquerie.

Chers téléspectateurs, d’un côté ces cas de morts sont tragiques, mais d’un autre côté, ce qui est aussi tragique, c’est que les grands médias occidentaux n’en parlent pas.
Et pour cette raison la question se pose de savoir s’il s’agit seulement de coïncidences tragiques ou bien d’une conspiration qu’on ne peut plus nier ?




de sak/ka
Sources / Liens :
SOURCES :

http://www.kla.tv/8866


http://www.epochtimes.de/politik/welt/sechs-tote-in-fuenf-wochen-mysterioese-todesfaelle-im-umfeld-von-hillary-clinton-a1923276.html


http://www.neopresse.com/politik/usa/mysterioese-todesfaelle-um-hillary-clintons-email-leaks/

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Jeu 3 Nov - 1:27

Elections US : Vous avez aimé la corruption des Clinton, vous allez adorer celle du Département de la justice dans la nouvelle enquête sur les emails !

Révélation : corruption du Département de la justice dans la nouvelle enquête sur les emails de Clinton



By Jean-patrick Grumberg, www.dreuz.info Le 1er Novembre 2016



Vous lisez Dreuz, vous êtes donc — contrairement à vos concitoyens dont la seule religion est Le Monde et l’Obs— parfaitement informé que le FBI a rouvert l’enquête sur le scandale des emails de Clinton, suite à la découverte par le FBI de 650 000 emails, dont certains relèvent apparemment du Secret défense, sur l’ordinateur portable du pédophile Anthony Weiner que son ex, le bras droit de Hillary Clinton Huma Abedin, partageait avec lui.

Vous avez appris comment le Département de la justice (DoJ) américain a été corrompu par les années Obama, comment il place la politique au-dessus de la justice, et comment certains citoyens— Hillary Clinton – est au-dessus des lois— comme au Vénézuéla.

Vous avez trouvé surprenant que quatre jours avant d’être exonérée de tout acte délictuel par le FBI, Bill Clinton ait secrètement rencontré la Ministre de la justice (Secrétaire d’Etat à la justice aux Etats-Unis) Loretta Lynch pendant 40 minutes, et parce qu’elle appartient au camp forcément du Bien, a été nullement gênée de ce conflit d’intérêts où elle est chargée d’enquêter sur la femme de celui qu’elle rencontre en secret.

Vous avez aimé apprendre que la femme du directeur du FBI Andrew McCabe, en charge de l’enquête sur les emails, a reçu d’un allié et confident des Clinton, le gouverneur de Virgine Terry McAuliffe, un «cadeau» de 467 000 dollars. Que le parti démocrate de Virginie a rajouté 207 788 dollars. Que ces sommes ont commencé à pleuvoir sur sa femme deux mois après que Andrew McCabe ait été chargé de l’enquête sur les serveurs privés illégaux et les emails de Clinton, et qu’au même moment, il a été promu numéro 2 du FBI.

Vous avez aussi aimé, j’en suis sûr, quand Loretta Lynch a bloqué les enquêtes du FBI sur la fondation Clinton. Et quand elle a interdit au FBI d’informer le Congrès de la réouverture de l’enquête — et le FBI est passé outre.

Vous vous êtes délecté du fait que les emails hackés par Wikileaks de John Podesta, qui est le directeur de campagne d’Hillary Clinton, ont révélé qu’il a maintes fois dîné avec Peter Kadzik, un haut fonctionnaire très particulier du Département de la justice comme nous allons le voir plus bas, et ce pendant l’enquête sur Clinton, et qu’un autre email de Wikileaks prouve que Podesta a été secrètement informé par le Département de la justice des dates auxquelles les juges allaient révéler des informations et rendre publics certains de ses emails, afin que Clinton prépare ses réponses.

Vous avez aimé ce malodorant marécage de corruption qui entoure Hillary Clinton…


Alors vous allez adorer ceci :


Le haut fonctionnaire du Département de la justice en charge d’informer le Congrès sur l’enquête du FBI rouverte vendredi dernier n’est autre que… Peter Kadzik, l’ami de John Podesta !

- Lorsque Peter Kadzik était avocat, il a défendu John Podesta, alors chef de cabinet du président Bill Clinton, dans une affaire de fraude fiscale. Il a ensuite obtenu du président qu’il lui accorde le pardon. Le président, je le rappelle, s’appelait Bill Clinton.
- Peter Kadzik a dirigé les opérations de lobbying qui ont conduit à la nomination de Loretta Lynch au poste de Procureur général des Etats-Unis.
- Peter Kadzik est devenu assistant du Procureur général pour les Affaires législatives en juin 2014.
- En 1998, Kadzik défendait Podesta qui faisait l’objet d’une enquête au sujet de son rôle dans l’attribution d’un emploi aux Nations Unies à l’ex-maîtresse de Bill Clinton… Monica Lewinsky.

Mais ce n’est pas tout….

Le nom de Kadzik revient plusieurs fois dans l’enquête du FBI sur le serveur personnel d’Hillary Clinton.

Quand le directeur du FBI a rouvert son enquête sur Clinton après la découverte d’emails compromettants, vendredi dernier, des membres du Congrès ont écrit au Département de la justice pour demander un complément d’information.

En réponse, le Département de la justice leur a répondu :

«Nous vous assurons que le Département entend continuer à travailler de près avec le FBI, et ensemble nous allons dédier toutes les ressources nécessaires et prendre les mesures appropriées pour expédier l’affaire aussi vite que possible.»

Plutôt rassurant n’est-ce pas ? Oui, jusqu’à ce que je vous dise que le signataire de cette réponse s’appelle… Peter Kadzik !

Le même Peter Kadzik qui a tenté d’empêcher James Comey d’informer le Congrès qu’il réouvre son enquête !
Mais vous ne savez pas encore tout…

Peter Kadzik a été avocat au cabinet Dickstein Shapiro pendant 18 ans avant de représenter John Podesta dans l’enquête Bill Clinton/Monica Lewinsky.

- En 2000, il a été embauché comme lobbyiste dans une énorme affaire de fraude fiscale commise par un certain Marc Rich, lequel a «magiquement» reçu un pardon présidentiel de Bill Clinton dans les tout derniers jours de son mandat.
- Kadzik obtint cette mission «parce qu’il avait la confiance du directeur de cabinet John Podesta», et qu’il était considéré comme «une personne bien placée pour défendre les arguments de Marc Rich auprès de Mr. Podesta», selon le rapport de la Commission de surveillance de la Chambre des représentants de 2002.
- Podesta et Kadzik sont restés proches après que Kadzik soit nommé au DoJ. Il était invité au dîner que donnaient Podesta et sa femme Mary le 23 octobre 2015— le lendemain du jour où Hillary Clinton a témoigné devant la Commission de la chambre des représentants sur le dossier Benghazi, d’après un email de Wikileaks.
- Dans un autre email publié par Wikileaks, on peut lire que le 12 janvier 2016, Kadzik et Podesta dînaient ensemble, chez Podesta, à 19 h 30.

N’est-ce pas délicieux, dans ce contexte puant, d’apprendre que Peter Kadzik l’ami de John Podesta, Peter Kadzik qui fait nommer Loretta Lynch aux hautes fonctions de l’Etat, Peter Kadzik qui a obtenu le pardon du président Clinton pour deux de ses clients, Peter Kadzik qui a défendu Bill Clinton dans une affaire de conflit d’intérêts au profit de Monica Lewinsky, soit en charge de faire avancer la nouvelle enquête du FBI contre Hillary Clinton ?

Vous je ne sais pas. Mais moi, mon imagination peine à cerner l’ampleur des affaires de corruption dont le couple Clinton, qui était ruiné lorsque Bill a quitté la Maison-Blanche, et pesait plusieurs centaines de millions de dollars quelques années plus tard, va profiter armé des leviers du pouvoir.


© Jean-Patrick Grumberg pour Dreus-info.



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Lun 7 Nov - 10:37

Comment la «guerre de Clinton» a déstabilisé l’Europe : l'interview exclusive d'Assange au complet


Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange livre une interview à John Pilger diffusée en exclusivité sur RT


RT vous présente la vidéo complète de l'interview du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, interrogé en exclusivité par John Pilger, en plus de nouveaux extraits forts sur la guerre en Libye, le terrorisme, ou encore la crise des migrants.

Alors que de nombreux emails d’Hillary Clinton révélés par WikiLeaks concernent la guerre en Libye, Julian Assange ne mâche pas ses mots face à la candidate démocrate : «La Libye était avant tout la guerre d’Hillary Clinton. Initialement, Barack Obama s’y était opposé. Qui s’opposait à lui quand il promouvait son point de vue ? Hillary Clinton. On en trouve la preuve dans ses emails.»


La «bouteille de l’Afrique», ouverte par Hillary Clinton ?



Qualifiant le pays, jadis dirigé par Mouammar Kadhafi, de «bouchon de la bouteille de l’Afrique», Julian Assange affirme que la guerre de 2011 a été le point de départ de nombreux problèmes sur le plan international : afflux d’armes en circulation dans les pays africains, implantation de Daesh en Libye, ou encore crise migratoire frappant l’Europe.
«En 2011, Kadhafi l’a clairement dit», poursuit Julian Assange : «A quoi pensent les Européens ? Ils bombardent et détruisent la Libye, ce qui va provoquer un afflux de migrants africains et de djihadistes en Europe. C’est exactement ce qu'il s’est passé.»




Selon le lanceur d’alerte, la candidate démocrate à la Maison-Blanche, «figure centrale dans la destruction de l’Etat libyen», aurait un rôle crucial à jouer dans ces problèmes, en ayant fait passer ces considérations au second plan dans une visée électoraliste : «Elle a perçu l’élimination de Kadhafi et le renversement de l’Etat libyen comme quelque chose qu’elle utiliserait pour briguer la présidence.»

Traqué par Washingtonh


Lire aussi : Pour Julian Assange, Clinton et Daesh sont financés par le même argent et Trump ne gagnera jamais

Réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 2012 et risquant à tout moment l’extradition s’il en sort, Julian Assange revient également sur son histoire et le traitement qui en est fait dans les médias traditionnels.
«Selon les conclusions de l’ONU, je suis retenu de façon arbitraire et illégale, privé de ma liberté», affirme-t-il, trouvant «absolument incroyable» que sa situation ne soit «pas couvert[e] par la presse».
Disant faire «l’objet d’une persécution de la part des Etats-Unis», avec de lourdes poursuites judiciaires engagées contre lui pour ses révélations, Julian Assange rappelle : «Oui, l’Occident a des prisonniers politiques. C’est une réalité. Ce n’est pas seulement moi. Il y en a aussi d’autres. L’Occident a des prisonniers politiques.»

Lire aussi : Hillary Clinton «dévorée vivante par ses ambitions» : Julian Assange s’exprime en exclusivité sur RT

Source : RT France
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 8 Nov - 1:31

Daech et Hillary, danseuses des Saoud

Par Bruno Guigue=
Mondialisation.ca, 07 novembre 2016
Arrêt sur Info 5 novembre 2016



En mars 2012, alors secrétaire d’État, Hillary Clinton rencontrait Saoud al-Fayçal, ministre saoudien des Affaires étrangères (décédé en 2015), lors d’une rencontre du Conseil de coopération du Golfe. © FAYEZ NURELDINE / AFP

Depuis son exil londonien, Julian Assange* vient de révéler un nouvel email d’Hillary Clinton. Dans ce courriel daté d’août 2014, elle écrit : « Nous devons aussi utiliser la voie diplomatique (..) pour faire pression sur le Qatar et l’Arabie Saoudite qui fournissent clandestinement un soutien financier et logistique à Daech et d’autres groupes sunnites radicaux de la région ». A l’époque, Mme Clinton n’est plus secrétaire d’Etat. Mais elle est une personnalité politique de premier plan. Elle adresse cette recommandation à John Podesta, son actuel directeur de campagne, qui est alors conseiller de Barack Obama.

Pourquoi la révélation de cet email est-elle une bombe ?

D’abord, parce que ce courriel découvre le pot aux roses du financement extérieur du terrorisme. La doxa disait que les millions de dollars qui remplissent les poches des terroristes provenaient du trafic de pétrole et d’extorsions diverses. On devinait que les armes lourdes, les uniformes et les 4X4 de Daech n’avaient pas été achetés au bazar du coin. Daech et les autres groupes du même acabit ne sont pas des bandes de pouilleux déguenillés, mais ils constituent une véritable armée, composée de mercenaires suréquipés.

Cette armée d’invasion qui mobilise une piétaille de desperados sans foi ni loi n’a pas surgi du néant. Manifestement, elle a bénéficié d’une logistique efficace et de puissants moyens financiers. L’email de Mme Clinton l’exprime sans détour. Avec cette nouvelle pièce versée au dossier, c’est donc l’hypothèse souvent ressassée du « terrorisme autofinancé » qui passe à la trappe. On se doutait un peu que les décérébrés du djihad global ne travaillaient pas seulement pour la gloire. On sait désormais sans doute possible qui s’emploie généreusement à garantir leur pouvoir d’achat.

Mais il y a plus. Le courriel de l’ex-secrétaire d’Etat cite les deux Etats concernés. Il ne vise ni une nébuleuse d’institutions où toute responsabilité serait diluée, ni l’initiative privée de milliardaires qui financeraient le djihad pour le plaisir. C’est un point essentiel. Les défenseurs des pétromonarchies invoquent toujours l’obscurité des circuits de financement (qui est réelle) pour disculper les gouvernements saoudien et qatari. Comme on ne peut pas remonter à la source des transferts financiers, ils affirment qu’il n’y a pas de source, et le tour est joué. Qui finance les terroristes ? On ne sait pas vraiment. Et comme on ne sait pas vraiment, on finit par dire que ce n’est personne.

L’email d’Hillary Clinton balaye ces arguments de faux-jeton qui servent à blanchir les vrais coupables. Le texte est clair et net. Il désigne la responsabilité directe du pouvoir saoudien et du pouvoir qatari. Il signale la participation des deux Etats au financement et à la logistique de l’infrastructure terroriste. Hillary Clinton ne fait aucune réserve. Devant son clavier, elle dit les choses comme elles sont. Et ce qu’elle nomme, c’est un terrorisme d’Etat.

Du coup, l’email révèle aussi l’ampleur de la responsabilité américaine. Il montre que le poison ne vient pas seulement des deux pustules wahhabites, mais des USA. Quand Hillary écrit ce courriel, sa main ne tremble pas. Pourquoi ? Parce qu’elle sait de source sûre ce qu’elle écrit. Comme tous les dirigeants de premier plan, elle sait de quoi il retourne. Barack Obama lui aussi sait. Ainsi la révélation de cet email déchire le voile du mensonge tissé par les dirigeants occidentaux autour d’un terrorisme qui est leur bébé. Ces crapules savaient et n’ont rien dit parce que leur complicité est indicible.

Ce nid de scorpions, ils savent parfaitement qui le nourrit. Ce sont leurs amis. On se souvient que Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, puis Manuel Valls, avaient réfuté en bloc des accusations aussitôt taxées de complotisme. « Je n’ai pas de raison de douter de l’engagement de ces deux gouvernements », déclarait le premier ministre français sur RTL, en novembre 2015, à propos du Qatar et de l’Arabie saoudite, ces « amis de la France » en lutte contre le terrorisme. Après la révélation de ce nouvel email, M. Valls devrait se regarder dans la glace. Il aura l’air fin.

Cerise sur le gâteau, cette affaire met à nu la corruption abyssale des Clinton. L’ex-secrétaire d’Etat a cautionné l’alliance avec les pétromonarchies pour détruire des Etats souverains en Libye et en Syrie. Elle y a semé le chaos et la désolation. Mais cela ne suffisait pas. Elle a aussi touché les dividendes de cette compromission. Les monarques du Golfe qui abondent les caisses des djihadistes sont les mêmes que ceux qui versent des millions de dollars à la Fondation Clinton. Et c’est avec eux que Washington a signé les plus fabuleux contrats d’armement (80 milliards de dollars en dix ans). Difficile de faire mieux dans la compromission et la corruption. Daech et Hillary, même profil ! Danseuses pour les Saoud. Mais le pire, c’est qu’elle risque d’être élue.

Bruno Guigue | 5 novembre 2016

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   Mar 8 Nov - 17:14

H. Clinton – Le vrai crime dans l’«Huma-gate», ce sont les liens avec les Frères musulmans!

Par F. William Engdahl
Mondialisation.ca, 07 novembre 2016
New Eastern Outlook 3 novembre 2016




Le vrai crime qui a été révélé par les courriels d’Hillary Clinton envoyés depuis son serveur privé a été consciencieusement camouflé, au moins jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit là d’une conspiration criminelle – oui, une réelle conspiration –, visant à cacher quelque chose au peuple américain et au monde. C’est si explosif que cela pourrait faire plus que dérailler l’étrange campagne présidentielle de Clinton. C’est si dangereux pour ceux qui sont impliqués qu’un ministre de la Justice américain [Loretta Lynch] et un Directeur du FBI [James Comey] l’ont également camouflé au risque d’y perdre leur carrière. Surtout, ce serait constitutif de charges susceptibles d’engendrer la destitution du Président Barack Obama, pour complicité criminelle dans un crime odieux contre les États-Unis. Voilà ce qui est en train d’être consciencieusement camouflé…

La personne clé qu’il s’agit d’examiner ici, c’est Huma Mahmood [Mahmoud] Abedin : la compagne quasi constante d’Hillary depuis qu’elle fut son assistante à la Maison blanche sous Bill Clinton, au gré de la montée en puissance des scandales qui commencèrent en 1996. Huma Abedin est aujourd’hui, à 40 ans, la vice-directrice de campagne de la même Hillary Clinton, candidate à l’élection présidentielle.

Huma Abedin est apparemment la seule autre personne a avoir disposé d’un accès complet au compte d’e-mails privés d’Hillary quand elle était Secrétaire d’État, et Huma était sa chef d’équipe adjointe [Deputy Chief of Staff], et, dans un arrangement suspect à faire dresser les cheveux sur la tête, avec marqué dessus en rouge pétant «conflit d’intérêt», au moment même où elle occupait son emploi au Département d’État américain nantie de la plus haute accréditation de sécurité, Abedin était employée par la Fondation Clinton : la même Fondation Clinton qui se trouve [aujourd’hui] sous le coup d’une enquête pour avoir illégalement utilisé la place de Hillary en tant que Secrétaire d’État afin de vendre de l’influence, en échange de millions de dollars de «dons» à la Fondation de Bill 1. Les principaux donateurs comprenaient les gouvernements de l’Arabie saoudite et du Qatar, et pas par accident : ce sont ceux-là mêmes qui sont les deux principaux financiers du Front al-Nusra d’al-Qaïda (l’opposition «modérée» de Washington à Assad) et de l’EEIL aujourd’hui 2.

Pourquoi est-ce que je pense que Huma Abedin, qui a été une intime de Clinton depuis vingt ans, depuis ses dix-neuf ans, se trouve au cœur d’une conspiration criminelle illégale qualifiée de potentiellement «plus grosse que le Watergate» ?

Mais parce que Huma Abedin se trouve être au centre d’un réseau de terrorisme international criminel qui fut derrière les groupes terroristes islamistes majeurs actifs dans le monde, depuis que la CIA créa les moudjahidines afghans à la fin des années 1970, en tant qu’une partie de son Opération Cyclone.

Huma Abedin, le bras droit de la potentielle prochaine Présidente américaine, est en effet membre de la Fraternité des Frères musulmans de pied en cap, plus précisément dans son cas de la «Sororité musulmane». Et le degré d’influence qu’elle a sur Hillary Clinton, d’après tous les observateurs rapprochés, est considéré comme extraordinaire.

Huma Abedin a été élevée depuis 1970, alors qu’elle n’était âgée que de deux ans, et jusqu’à ce qu’elle entre à l’Université George Washington, par ses parents musulmans : Syed Zainul [Saïd/Saïed Zainoul] Abedin et Saleha Mahmood [Mahmoud] Abedin, à Djeddah, en Arabie saoudite.

Huma et sa famille avaient migré vers Djeddah où son père sunnite né Indien Syed, occupait un poste majeur au sein du ministère des Affaires islamiques du gouvernement saoudien. À Djeddah, le père de Huma fonda le Journal des affaires des minorités musulmanes [Journal of Muslim Minority Affairs]. Rappelez-vous ce nom dans la mesure où il est central dans l’histoire de Huma.

Syed Abedin fonda dans le même temps, avec de l’argent saoudien, le laboratoire d’idées [think tank] affilié : l’Institut des affaires des minorités musulmanes [Institute of Muslim Minority Affairs] à Djeddah. D’après Walid Shoebat, un ancien membre des Frères musulmans, à présent activiste pour la paix, «les Abedin, depuis des décennies, servaient en fait une entité étrangère : le ministère des Affaires islamiques du gouvernement saoudien, et non pas la démocratie américaine comme a pu le déclarer le Président Obama». 3.

À l’époque des activités de Syed Abedin, en effet, le gouvernement saoudien travaillait intimement avec la Confrérie des Frères musulmans [Muslim Brotherhood]afin de répandre leur «marque» d’un islam ultra réactionnaire et féodal dans le monde entier, avec le soutien de la CIA…

Huma Abedin fut élevée en compagnie d’une large colonie de familles d’exilés de la Confrérie des Frères musulmans, importés «en contrebande» à l’intérieur de l’Arabie saoudite ultra-réactionnaire par la CIA américaine dans les années 1950, après que la Confrérie eut tenté mais échoué à assassiner le Président égyptien Nasser 4.

J’ai documenté de manière détaillée la fusion de cette Confrérie des Frères musulmans, politiquement agressive, originaire d’Égypte, fondée dans les années 1920 par Hassan Al-Banna, avec le courant ultra féodal de l’islam wahhabite des Saoud, dans mon dernier livre : L’hégémonie perdue : celle que les dieux eux-mêmes détruiraient [The Lost Hegemon: Whom the gods would destroy]. J’y ai décrit en détail la secte de Huma Abedin. Deux citations provenant du fondateur de la Confrérie des Frères musulmans, Hassan al-Banna, indiquent la vraie nature de ce qui est en fait un culte de mort organisé en une société secrète [secret society death cult] :

«Allah est notre but ; le Prophète est notre meneur ; le Coran est notre Constitution ; le Djihad est notre voie ; la mort au service d’Allah est notre vœu le plus élevé ; Allah est grand ; Allah est grand.»

Credo de la Société des Frères musulmans d’Égypte, Hassan al-Banna :

«La victoire ne peut venir qu’avec la maîtrise de l’Art de Mort. Une mort en martyr combattant pour l’établissement d’un nouveau califat est le plus court et le plus facile à réaliser dans cette vie ici-bas pour rejoindre la vie dans l’au-delà» – Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans 5.

Le psychologue juif allemand Arno Gruen, qui eut à fuir l’Allemagne nazie avec sa famille vers New York, réalisa une étude, toute sa vie durant, sur les racines du fascisme. Dans une analyse concernant la relation entre une enfance dysfonctionnelle et ces hommes qui aiment la guerre et sont fascinés par la mort, Gruen notait : «Si la mort est ce qui offre la plus grande sécurité pour de tels hommes, alors c’est ce qu’ils souhaitent. Il ne s’agit pas d’un accident si les idéologies qui expriment le plus grand mépris pour la compassion et rendent les plus grands hommages à la mythologie mâle faite de force et d’héroïsme ont été et continuent d’être les idéologies fascistes. Et chacune d’entre elles glorifie en effet la mort.» 6.

La société des Frères musulmans d’Al-Banna est basée sur une idéologie semblable, chercheuse de mort. La Confrérie des Frères musulmans, en tant que société secrète, a été modélisée de plusieurs façons d’après d’autres sociétés secrètes, proposant un agenda caché, à l’instar de la Société de Jésus [Jésuites], ou bien des SS de Himmler dans l’Allemagne nazie. En fait, en exil durant la Seconde Guerre mondiale à Berlin, le Grand Mufti de Jérusalem Amin al-Husseini, qui était alors l’une des plus hautes autorités musulmanes, travailla étroitement avec le chef de la SS Heinrich Himmler afin de répandre la haine par des émissions de radio en ondes courtes depuis l’extérieur de Berlin, incitant à des émeutes anti-juives à Jérusalem. Dans son autobiographie parue après la guerre, le Grand Mufti écrivit : «Notre condition fondamentale pour une coopération avec l’Allemagne, était d’avoir les mains libres afin d’éradiquer jusqu’au dernier juif de Palestine et du monde arabe. J’ai demandé à Hitler un engagement explicite afin de nous permettre de solder le problème juif d’une façon bénéficiant à nos aspirations nationales et raciales, et d’après les méthodes scientifiques innovées par l’Allemagne pour le traitement de ces juifs. La réponse que j’ai obtenue était : les juifs sont à vous.» 7 8

Des affaires familiales


Aujourd’hui, Huma Abedin est devenue plus infâme aux yeux des Américains, mais pas pour ses liens politiques vastes et dangereux avec le réseau terroriste de la Confrérie des Frères musulmans. Elle est connue pour être l’épouse étrangère d’Anthony Wiener, réputé être quelque peu dérangé sexuellement. En fait, la récente saisie par le FBI d’un ordinateur portable dont il fut dit qu’il contenait environ 650 000 courriels d’Abedin, d’Hillary Clinton et semble-t-il aussi de Barack Obama, est rapporté comme ayant été l’ordinateur portable partagé de son mari Wiener, initialement saisi par le bureau du FBI de New York lorsqu’il enquêtait sur des accusations portées contre Wiener. Ce dernier fut en effet forcé de démissionner de son poste de membre du Congrès des États-Unis pour avoir envoyé des photos intimes à diverses femmes, dont une photo de ses attributs masculins à une jeune fille de 15 ans…

Or le véritable scandale a été consciencieusement éludé, tandis que les tabloïds et les médias PC (politiquement corrects / principaux courants) attiraient l’attention sur les scandales sexuels impliquant Wiener. C’est la relation de Huma avec le plus dangereux réseau terroriste du monde, la Confrérie des Frères musulmans, qui se trouve être au centre des e-mails secrets d’Hillary.

Le frère de Huma, Hassan Abedin, était un officier du Développement [Development Officer] au sein du Centre pour les études islamiques d’Oxford [Oxford Center for Islamic Studies – OCIS] en Grande-Bretagne au moins jusqu’en 2010, travaillant sous la supervision du chef spirituel des Frères musulmans, dont il était la «liaison internationale» : Sheikh Yusuf al-Qaradawi. De même [qu’il travaillait] avec Abdullah Omar Naseef, le fondateur de Rabita Trust, une [organisation] subsidiaire financée par les Saoudiens de la Ligue musulmane mondiale [Muslim World League], contrôlée par la Confrérie des Frères musulmans, qui fut classée par le gouvernement américain comme une «entité terroriste mondiale spécialement désignée» [Specially Designated Global Terrorist Entity], et dont les avoirs furent bloqués par le Trésor américain dans le sillage du 11 septembre 2001. Naseef était – est toujours aujourd’hui – le président du Conseil [de l’OCIS] et Qaradawi était un membre du même Conseil, quand [Hassan] Abedin travaillait là-bas. De plus, Hassan Abedin travailla avec le prince saoudien Alwaleed ben Talal sur un projet intitulé Répandre l’islam en Occident[Spreading Islam to the West.] 9.

Le même financier du terrorisme d’al-Qaïda, figure emblématique de la Confrérie des Frères musulmans, Abdullah Omar Naseef, a donc co-fondé l’Institut des affaires des minorités musulmanes [Institute of Muslim Minority Affairs] en Arabie saoudite en 1978, avec le père de Huma Abedin 10…

La bonne mère d’Abedin


La mère de Huma Abedin, née pakistanaise, Saleha Mahmood Abedin, est, elle aussi, un membre éminent de la branche féminine de la Confrérie des Frères musulmans : les Soeurs musulmanes [Muslim Sisterhood – Sororité Musulmane]. Saleha Abedin est en fait un membre du Conseil de l’équipe de la présidence [Presidency Staff Council]du Conseil islamique international pour la da’wa et le secours (CIIDS) 11) des Frères musulmans, aux côtés d’une autre autorité des Frères musulmans, Abdullah Omar Naseef, qui joua un rôle principal à la fois dans al-Qaïda, et dans la Confrérie des Frères musulmans : le même Naseef qui co-fonda l’Institut des affaires des minorités musulmanes de Said Abedin, basé en Arabie. 12.

Bien que le bras financier de la Ligue islamique mondiale (LIM) 13 aux États-Unis – Rabita Trust – fut fermé du fait de ses liens avec le terrorisme, 14, mais continua d’exister sous le nom de Rabita al-Alam al-Islami. Saleha Abedin est aussi membre de cette organisation. 15.

Saleha Abedin est aussi la présidente du Comité islamique international pour les femmes et l’enfance (CIIFE 16). Ce CIIFE est lui-même une organisation subsidiaire de la Ligue islamique mondiale financée par les Saoudiens et contrôlée par la Confrérie des Frères musulmans. La charte du CIIFE de Saleha Abedin fut d’ailleurs rédigée par le chef spirituel des Frères musulmans, Yusuf al Qaradawi. 17 en cascade qui ne servent qu’à dissimuler l’identité de leurs véritables propriétaires. Avec un peu de patience et de ténacité, on finit cependant souvent par remonter jusqu’à ceux-ci.» – Extrait de La chute de la CIA, Robert Baer, Editions JC Lattès, 2002, p.197].

Dans un discours de 2009 tenu sur la chaîne pro-Frères musulmans Al Jazeera [Jazira], sise au Qatar, Qaradawi déclara : «À travers l’Histoire, Allah a imposé aux juifs des gens qui les puniraient pour leur corruption. Le dernier châtiment fut exécuté par Hitler. Par le moyen de toutes les choses qu’il leur a faites (même si ils [les Juifs] ont exagéré ce sujet), il réussit à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin contre eux…» 18.

Les politiques officielles de ce CIIFE de Saleha Abedin’s incluent le soutien au viol marital, au mariage d’enfants, à l’excision [circoncision génitale] des femmes et à la polygamie. Le document énonçant la position du CIIFE de Saleha déclare en effet que «la criminalisation de la circoncision génitale féminine est en totale contradiction avec la loi islamique, qui n’a jamais pris position pour cette prohibition, ainsi que le confirme le Dr. Yusuf al-Qaradawi, qui fut l’un des rédacteurs de la Charte [du CIIFE]…»19.

En 2010, alors qu’elle s’apprêtait à lancer la vague des révolutions colorées islamique appelées «Printemps arabes» en Égypte, Tunisie, Libye et Syrie, la Secrétaire d’État Hillary Clinton se rendit en Arabie saoudite, à l’Université pour femmes de Dar al-Hekma, localisée à Djeddah, un port donnant sur la mer Rouge. Son hôte sur place était la mère de Huma Abedin, la Dr. Saleha Mahmood Abedin. À cette époque, Saleha Abedin, la mère de la plus proche associée d’Hillary et gardienne de quelques 650 000 courriels présentement épluchés par le FBI, était la vice-doyenne de la même université. Saleha Abedin la co-fonda en effet aux côtés de Yaseen Abdullah Kadi, un Saoudien qui fut cité dans la Résolution n° 2000 du Conseil de sécurité des Nations unies, en tant qu’associé suspecté du réseau de terrorisme d’Oussama Ben Laden, al-Qaida. L’université de Saleha jouissait également du soutien de plusieurs membres de la famille Ben Laden. 20.

Huma Abedin n’est donc en aucun cas étrangère à la grande famille des Frères musulmans : elle en est une partie intégrante. Huma servit en tant qu’éditrice assistante du Journal des affaires des minorités musulmanes, dont l’éditrice était sa mère, Saleha, et dont son frère Hassan Abedin était l’éditeur associé. En 2002, Huma rejoignit le journal, fondé par feu son père, lui aussi lié à la Confrérie des Frères musulmans, et elle y resta officiellement jusqu’à septembre 2008, peu de temps avant d’occuper une haute position auprès de la Secrétaire d’État Hillary Clinton, au sein de l’administration Obama. À l’époque où elle rejoignait le journal de sa mère, en 2002, un terroriste désigné et éminent personnage des Frères musulmans, Abdullah Omar Naseef, siégeait au Conseil d’orientation éditoriale [Advisory Editorial Board] du même journal. 21

Mieux encore, tandis qu’elle était étudiante à l’université George Washington en 1987, et servait en tant que stagiaire à la Maison Blanche pour Hillary Clinton, Huma Abedin faisait partie du Conseil exécutif de la branche [au sein de l’Université] George Washington de l’Association des étudiants musulmans [Muslim Students Association – MSA], la plus influente organisation estudiantine musulmane d’Amérique du Nord, fondée en 1963 par des membres des Frères musulmans. C’était aussi à cette même époque que la même Huma Abedin, aujourd’hui vice-directrice de campagne et intime de longue date de la candidate à la présidence Hillary Clinton, fut une éditrice assistante du journal de Naseef. 22.

Une réelle «conspiration de la vaste aile droite»


Ce qui se dévoile dans ce qui devrait maintenant être proprement renommé l’«Huma-gate» [en référence au Watergate], c’est une réelle «conspiration de la vaste aile droite» [A Real ‘Vast Right Wing Conspiracy‘], comme Hillary Clinton aime surnommer n’importe lequel de ses détracteurs.

Huma Abedin a clairement joué un rôle interne majeur permettant le mariage obscène de la Communauté du renseignement américain, du Pentagone et du Département d’État avec l’organisation terroriste secrète mondiale de la Confrérie des Frères musulmans.

Il m’apparaît très clair, à la lumière des recherches que j’ai menées pour percer la vraie nature de la Confrérie des Frères musulmans ainsi que ses relations avec les réseaux de renseignements de l’État profond aux États-Unis (pour écrire mon livre L’Hégémonie perdue), que cette conspiration «Huma-gate», que l’Administration Obama est présentement en train d’essayer de camoufler désespérément, cache autre chose : cette affaire permet de comprendre la véritable raison de l’inflexible soutien du Président Barack Obama et de sa Secrétaire d’État Hillary Clinton, et plus tard de John Kerry, ayant permis d’amener au pouvoir des régimes issus des Frères musulmans, des suites du lancement en 2010 de leurs opérations de changements de régime appelées Printemps arabes. Il est d’ailleurs de notoriété publique que la Maison Blanche d’Obama fut rendue furieuse lorsque le président des Frères musulmans d’Égypte remplaçant Hosni Moubarak, Mohammed Morsi, fut renversé par un putsch militaire mené par le général Al Sisi.

Ce fut bien à Hillary Clinton que fut donné le rôle moteur par Obama en 2010, afin de superviser ces coups d’État menés par les Frères musulmans à travers le monde islamique. Ce fut ensuite la même Hillary Clinton, dont l’assistante cheffe d’équipe [de campagne] à cette même époque était donc Huma Abedin, liée aux Frères musulmans, qui poussa avec véhémence au renversement du dirigeant libyen Mouammar al-Kadhafi, un ennemi implacable de la Confrérie, alors même qu’Obama et son secrétaire à la Défense renâclaient à partir en guerre. Ce fut bien Hillary Clinton qui poussa également au renversement du dirigeant égyptien Hosni Moubarak et à son remplacement par le chef des Frères musulmans Mohamed Morsi. Ce fut encore Hillary Clinton qui poussa à une implication américaine directe dans la guerre civile syrienne, incluant l’armement des rebelles syriens alliés avec al-Qaïda, aujourd’hui pudiquement rebaptisés EIIL.

Le véritable scandale autour de ces 650 000 courriels d’Hillary Clinton et de Huma Abedin, enfouis dans le ou les ordinateurs portables domestiques d’Anthony Wiener, mari éloigné de Huma Abedin, ce n’est donc pas que Hillary ait pu mentir sous serment au sujet du maniement de tous ses e-mails.

Le véritable scandale, c’est que les plus pernicieux secrets du gouvernement invisible de l’Amérique − son État profond parallèle agissant de façon incontrôlée depuis au moins l’époque du vice-président et ancien directeur de la CIA, George H.W. Bush, dans les années 1980 − pourraient se retrouvés portés sous le feu des projecteurs…

Si ceci devait donc survenir, alors «tous les chevaux du roi et tous les hommes du roi»feraient face à des charges de trahison voire pire. Ceci pourrait être alors un moment approprié pour commencer à nettoyer les écuries d’Augias, qui sont connues aujourd’hui sous le nom pudique de «vie politique à Washington».

F. William Engdahl



Article original en anglais : The Real Huma-gate Crime is the Muslim Brotherhood!,, New Eastern Outlook, 4 novembre 2016

Traduit par Jean-Maxime Corneille pour Chronique de la Vieille République

Notes


1.NdT : allusion à «Clinton Cash : The Untold Story of How and Why Foreign Governments and Businesses Helped Make Bill and Hillary Rich» (Peter Schweitzer, Editions Harper, 2015).

2.Source : Wikipedia, Huma Abedin

3.Earl Cox, Muslim Brotherhood Taking Root in America, 15 January, 2013, Jerusalem Post

4.F. William Engdahl, The Lost Hegemon: Whom the gods would destroy, mineBooks, Wiesbaden, 2016, pp. 94-98

5.Ibid. p. 65

6.Ibid. p. 72

7.The Lost Hegemon: Whom the gods would destroy, Ibid. p. 75.

8.Note du traducteur. Attention à bien comprendre ici l’articulation entre le Grand Mufti de Jérusalem et les Frères musulmans : durant les années 1930, le Grand Mufti dirige le Haut Comité arabe, et partage avec le Guide des Frères musulmans, Al-Banna, une même défiance vis-à-vis des juifs et de l’Empire britannique (présent en Égypte, en Irak, et en Palestine mandataire), et parallèlement une même admiration pour les régimes fasciste et hitlérien. Dès 1935, le frère du Guide suprême, Abd Al-Rahman Al-Banna, se rend en Palestine, où il rencontre le Grand Mufti. Hassan Al-Banna lui écrit pour l’assurer de son soutien. Leur collaboration renforcée par des liens personnels durera jusqu’à la mort d’Al-Banna (1949). L’entente se concrétise par une aide réciproque : les Frères musulmans collectent des fonds pour le Haut Comité arabe du Grand Mufti, qui en retour leur procure une justification idéologique et des thèmes de propagande qui auront du succès en Égypte, radicalisant d’ailleurs les Égyptiens contre le sionisme avant d’être temporairement mis en échec par Nasser.Il faut bien comprendre l’essor d’une propagande récente rappelant lourdement l’anti-judaïsme du Grand Mufti (La croix gammée et le turban, La tentation nazie du grand mufti – Turban und Hakenkreuz, Der Großmufti und die Nazis, documentaire de Heinrich Billstein, diffusé en juin 2016 sur la chaîne Arte) : elle fait parallèlement l’impasse sur l’instrumentalisation anglo-américaine massive des Frères musulmans, pourtant largement documentée aujourd’hui, afin de les jeter contre les nations souveraines (notamment Égypte et Syrie). Déjà la même logique contre l’Empire français avait été constatée dès 1930, à Djeddah justement, par le Renseignement français. Toute cette vision asymétrique, partielle et partiale de la réalité historique, permet de servir une logique aussi artificielle que radicale de choc des civilisations dans laquelle les musulmans comme les Occidentaux ont tout à perdre (voir : Le Sabre et le Coran, Tariq ramadan ; les Frères Musulmans à la conquête de l’Europe, Pierre Landau, Éditions du Rocher, 2005, p. 20-28 ; Le Turban Vert, 1931, réédition Energéïa, 2013 ; voir aussi Occident et islam, Sources et genèse messianiques du sionisme ; De l’Europe médiévale au Choc des civilisations,Youssef Hindi, SIGEST, 2015 ; sur l’origine réelle de l’idéologie du choc des civilisations).

9.Walid Shoebat, Proof : Huma has Ties to Muslim Brotherhood: Countless Documents Surface

10.Earl Cox, op. cit International Islamic Council for Da’wa and Relief – IICDR : Wikipedia anglophone uniquement, site official. Sur ces différentes connexions très peu connues des lecteurs français, voir notamment Éric Laurent : La Guerre des Bush (Plon, 2003) ; La Face cachée du 11 septembre(Plon, 2004) ; et Ben Laden : la vérité interdite, Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié, Denoël, 2001.

11.Walid Shoebat, op. cit.

12.Muslim World League : ONG musulmane fondée en 1962 à La Mecque par le prince Fayçal d’Arabie saoudite pour promouvoir le panislamisme par opposition au panarabisme de Nasser. Voir Wikipedia

13.voir les sources de la note 9 ci-dessus

14.Walid Shoebat, op. cit.

15.International Islamic Committee for Woman and Child (IICWC), organisation membre du / affidée au CIIDS évoqué plus haut (Conseil islamique international pour la da’wa et le secours [International Islamic Council for Da’wa and Relief – IICDR

16.Ibid, Rappr : «Pour un lecteur profane en matière de terrorisme ou de géopolitique proche-orientale, ce récit peut sembler inintelligible, mais les organisations terroristes rappellent ces holdings [portefeuilles d’actions ↩

Walid Shoebat, op. cit.
Walid Shoebat, op. cit.
Ibid. voir aussi Wikipedia : Yassin Kadi
Ibid. ↩

Earl Cox, Muslim Brotherhood taking…, op. cit.
La source originale de cet article est New Eastern Outlook
Copyright © F. William Engdahl, New Eastern Outlook, 2016

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cherchez l'erreur Hillary Clinton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cherchez l'erreur Hillary Clinton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FBI et Hillary Clinton .
» Erreur Fraulein?
» Erreur lors de l'envoi de ma commande...Que faire?
» LCN a corrigé leur erreur
» J'ai un message d'erreur en anglais quand je veux ouvrir mon livre ou le modifier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Actualités Internationales-
Sauter vers: