Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [NOS Terroristes] Le photographe d’Osmane fréquentait les décapiteurs de l’enfant syrien… (Incroyable mais vrai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3081
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: [NOS Terroristes] Le photographe d’Osmane fréquentait les décapiteurs de l’enfant syrien… (Incroyable mais vrai)   Dim 21 Aoû - 17:49

Bonjour mes frères & sœurs cat
Comme vous le savez fidèles lecteurs nos médias dominent n'ont pas peur de donner dans le eux poids deux mesures et d'utiliser des symboles pour leur propagandes anti russe ou syrienne notamment. Cette fois-si c'est l'image d'un pauvre enfant ensanglanté qui représenterait les bombardements incessant des russes et des forces gouvernementales syriennes dit des bouts des lèvres. Comme si sur les 5 années de guerre syrienne la coalition américaine n'avait eux pas fait de victimes civiles (un exemple). Dernièrement et deux après les attentats de Nice, la France en signe de représaille on bombardé en Syrie et faisant plus de 164 tués parmi les civiles, dont de nombreux enfants ! C'est comme dernièrement une information a circulé sur les tortures infligé dans les prisons syriennes sur les opposants au régime. Cette propagande orientée est encore une fois de plus diffusée par Amnesty International. Car si bien entendu on ne va pas cautionner pareil acte barbare il faut juste être conscient qu'en situation de guerre, tout les gouvernement du monde a recourt à la torture pour la protection de leur pays. Il y a de nombreux exemples que les Etats Unis y ont recourt systématiquement. Voir ici l'hypocritie de Obama qui feint découvrir un secret...Ou encore ici, plus de détails ici. Et les français ne sont pas en reste non plus !
Tout ses exemples montre bien que la presse est bel et bien orientée est n'a plus aucune objectivité dans les informations qu'ils diffusent.
Texte et recherche Akasha.


[NOS Terroristes] Le photographe d’Osmane fréquentait les décapiteurs de l’enfant syrien… (Incroyable mais vrai)

Une sacrée histoire aujourd’hui… (pas parfaite, car je n’ai trouvé PERSONNE hier parlant arabe pour m’aider, conséquence de très faibles réponses à mon dernier appel. Si quelqu’un peut s’y coller aujourd’hui…). N’hésitez pas à aller en parler en commentaire des médias mainstream…

Je comptais donc pointer le “2 poids 2 mesures” classique en Syrie, où le pauvre-petit-garçon-tout-mignon-blessé-par-les-méchants-assado-russes fait la Une des médias, “plein d’émotions” devant “le vrai visage de la guerre en Syrie”. Et cela fait la Une de tous les médias, comme on l’a vu ici:




Vidéo largement diffusée par la Syrian american medical society, qui l’a transmise à Sophie Mc Neil de ABC news Liban :



(Parce qu’au XXIe siècle, journaliste, militant, activiste, tout ça, c’est pareil – les journalistes des grands médias ayant une remarquable capacité à ne jamais se remettre en question et bien entendu à ne tirer aucune des leçons de l’Histoire, genre Irak ou Libye… Et vous notez : tout ça pour demander évidemment PLUS DE GUERRE ENCORE, pas moins – ils seraient pacifistes encore…)

avec propagande classique du Directeur de Human Right Watch en Syrie (mais qui a le mérite et la cohérence de faire au moins pareil au Yémen) :



“Attaques délibérées d’Assad et de Poutine sur les enfants” – bien sûr… Le plus drôle est que le même s’était déjà ridiculisé l’année passée avec plusieurs tweets accusant l’armée syrienne issue d’une fausse photo et qu’il avait immédiatement récidivé (lire http://www.moonofalabama.org/2015/02/human-rights-watch-accuses-syria-of-barrel-bomb-damage-created-by-us-attacks.html, ici et ici) – cela en dit long sur le professionnalisme et l’honnêteté intellectuelle…

Mais bon, après, ça permet de faire des trucs comme ça qui sortent de n’importe où :



(et le total des “modérés” ? et des frappes américano-françaises ?)

Mais où n’a jamais les photos des enfants du côté gouvernemental tués par les “gentils terroristes modérés” que nous soutenons. Genre cet enfant du côté gouvernemental blessé le 4 aout par le Front al-Nosra (qui a encore fait du “bon boulot” apparemment) :




Vous me direz, la police nous a aussi interdit de voir les images du drame de Nice :




(mais Osmane n’a apparemment pas besoin de respect lui, il est arabe, et ça nous arrange, alors… Idée : interdire ce genre de photo en Une ? Ou dans certaines conditions ?)

Notez aussi que du coup, cela a permis de ne pas parler de la “petite” manifestation du jour au Yémen contre les frappes de l’ Arabie Saoudite :



qui, raffinement, a osé bombarder durant la manifestation…



Et je comptais bien sûr reprendre l’histoire de Abdullah Tayseer al-Issa, l'enfant décapité le mois dernier à Alep par des “rebelles modérés” – sachant qu’on peut raisonnablement avancer qu’il est plus grave d’être “décapité” que simplement “blessé”…

Notez, comme l’enfant n’est pas mort, ce n’est pas assez vendeur, donc on a maintenant un décompte pour toute la famille :



Mais il y a bien mieux en fait, à propos de cette photo…



I. Les suites de la décapitation d’Abdullah

Mais revenons d’abord sur la décapitation du pauvre Abdullah il y a tout juste un mois, le 19 juillet.





Les barbares ont été facilement identifiés, car ce sont des commandants du groupe Harakat Nour al-Din al-Zenki:



groupe de l’armée syrienne Libre longtemps classé “modéré” et aidé par les Américains…



Sympas les “modérés”, quoi…

Du coup, devant l’effroi international, la brigade al-Zenki a publié coup sur coup le jour même deux communiqués, pour une fois en anglais :





“In the name of Allah” (mazette !), elle désavoue le crime, et indique que les auteurs de l’assassinant ont été arrêtés et vont être traduits devant un comité judiciaire ah-hoc pour enquêter sur ce crime…

Ceci étant, je signale en passant, toujours dans l’idée du “2 poids 2 mesures”, que 4 jours plus tard, cette brigade a tiré des missiles dans un parc public d’Alep durant un pique-nique, faisant 10 morts et 44 photos blessés. Voici une photo du drame, qui n’a donc étrangement pas intéressé nos médias, bien qu’il y ait des enfants morts pourtant (attention, c’est très très moche, âmes sensibles s’abstenir – z’êtes prévenus. C'est ici.)

D’ailleurs, entre-temps, une autre vidéo est sortie du jour de la décapitation, où ils effrayent le pauvre enfant :





L’enquête aura donc été sérieuse et très rapide, puisque dès le 6 aout, la brigade publie des vidéos des combats du jour :







Et devinez-quoi ? On y retrouve des têtes connues… :















Le boucher (a priori. On voit mal avec son masque vert, mais la vidéo est en plus étrangement coupée juste au moment où il se rapproche, comme si la brigade n’avait pas voulu qu’on puisse l’identifier) :

Avec même une photo de famille



Et on retrouve donc la fine équipe des décapiteurs – sympa !



Petite vidéo de synthèse



Ce jour-là a d’ailleurs été prise cette photo du même Mohammad Ma’yuf :



qui sera fièrement reprise par The Guardian le 8 aout, sans commentaire bien entendu si ce n’est de “combattants anti-régime d’Assad” :



Mais revenons à Osmane…
II. Le Photographe d’Osmane : Mahmoud Raslan

Le photographe dont les médias diffusent l’œuvre est bien entendu crédité :



Il s’agit de Mahmoud Rslan, un habitant d’Alep. On nous en fait même le dithyrambe classique dans ce cas là :











Suite sur un second poste...

http://www.les-crises.fr/le-photographe-dosmane-frequentait-les-decapiteurs-de-lenfant-syrien/

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
 
[NOS Terroristes] Le photographe d’Osmane fréquentait les décapiteurs de l’enfant syrien… (Incroyable mais vrai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photographe pour nos S.G.
» Carine Parola, Photographe
» Intuition féminine par un photographe à Nouméa
» FOSTER photographe? Mon oeil !
» New, photographe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Actualités Internationales-
Sauter vers: