Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’écoute de préférence à la parole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3223
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: L’écoute de préférence à la parole   Lun 12 Déc - 0:40

Bonsoir mes frères & sœurs Very Happy
Savoir écouter est une qualité précieuse et rare. La plupart des gens aime surtout parler de eux et n'écoute pas vraiment son interlocuteur ce qui crée autant de conflit de par le monde autant au niveau familial, en amitié que entre des pays ou gouvernement. Savoir apaiser son égo pour s'ouvrir à l'autre est souvent inné mais cela se développe aussi c'est un trait important dans toutes les spiritualité on apprend énormément de par l'écoute et l'observation. Savoir écouter ça ne s'arrête pas qu'à la conversation, c'est aussi les sons de la vie, de la nature, la musique ou même du silence... Very Happy
Akasha.


L’écoute de préférence à la parole



Par K. Parvathi Kumar



Chaque personne parle selon le magnétisme qu’elle a intérieurement, et selon la quantité de lumière à l’intérieur d’elle-même.

[b]Comment améliorer la quantité de lumière en soi-même?


Comme le son a un impact sur la lumière, en travaillant mieux avec le son, vous pouvez améliorer la lumière en vous.

On le fait, en adoptant la règle d’exprimer uniquement des sons réconfortants, et non d’exprimer des sons, juste parce qu’on nous a donné la faculté de nous exprimer. Ce n’est que lorsque nous émettons dans un but réfléchi, qu’il se produit une augmentation constante de la quantité de lumière en nous.

C’est ainsi que la clé du son peut être utilisée pour s’élever soi-même. Selon l’utilisation du son, il se produit une réorganisation à l’intérieur de l’être.

Donc, dès que vous améliorez la qualité de votre émission, il se produit automatiquement une amélioration de l’arrangement intérieur. Ceci ne veut pas dire que nous devions devenir sérieux dans la vie ; cela veut dire que nous devons parler avec amabilité et de manière réconfortante, et utiliser le langage, en tout temps à des fins constructives.

On doit avoir une bonne raison pour utiliser la parole. Si nous procédons de cette manière, un réarrangement se produit en nous. Nous faisons un tel usage de sons habituellement.

Si nous analysons nos propos à la fin d’une journée, nous constatons que de nombreuses émissions auraient pu être évitées.

Nous parlons simplement parce que nous avons une langue et la faculté d’exprimer. Mais, si nous voulons nous aligner à ce qui est plus élevé, nous devons donner la priorité à notre travail concernant la parole.

L’écoute de préférence à la parole

Imaginez comment un avare dépense son argent ; il ne le fait pas à moins que cela ne soit inévitable. Cette attitude est très aidante par rapport à la parole. Lorsque cela est inévitable, parle, sinon garde le silence. Lorsque vous développez la faculté de ne parler que lorsque c’est inévitable, vous développez l’habileté de mieux écouter.

Quand nous sommes engagés dans la parole, nous perdons la faculté d’écouter, car parler est l’aspect négatif du son, et écouter en est l’aspect positif.

Une personne qui parle moins, développe automatiquement la capacité d’écouter. Elle peut écouter mieux et peut écouter davantage. C’est ce que l’on nomme la clair audience. Quand nous parlons beaucoup, nous n’écoutons même pas ce que notre voisin dit. Dès que nous cessons de parler, le premier réflexe en nous, est d’écouter.

Par exemple, lorsque nous sommes entrés dans cette salle, nous parlions entre nous et, pour un moment, nous nous sommes arrêtés pour trouver un peu de silence et méditer ; et nous avons alors pris conscience des sons extérieurs qui provenaient de la rue. Ainsi, lorsque nous parlions, nous ne pouvions écouter les sons extérieurs, mais, au moment où nous avons arrêté de parler, nous avons pu facilement les entendre.

Dès que l’activité négative se rapportant au son cesse ou est régularisée, l’aspect positif du son se révèle. Rappelez-vous le double rôle de la langue. Elle peut cracher le venin ou délivrer le nectar. La plus dangereuse et la plus à craindre, est la langue qui crache le venin. La plus bienveillante et la plus réconfortante, est aussi la langue.

Un philosophe grec a dit que l’homme à la double langue, était plus à craindre que la créature à double langue – le serpent.

Chacun peut décider pour soi du chemin à prendre. Ramper sur le sol comme un serpent ou s’élever vers le ciel comme le Phoenix. Les sons aident dans les deux directions.

Merci.

Extrait de LE SON – La clé et ses applications – de K. Parvathi Kumar


http://www.vivresanslimites.org

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
 
L’écoute de préférence à la parole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre la parole en public
» fidèle à la parole donnée
» Un enfant ça coute cher
» Prêt ou loc d'un livre de parole en signe BB
» écoute bébé angel care

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Spiritualité / Humanisme :: Eveil Spirituel / Dévelloppement Personnel-
Sauter vers: