Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rêves et la mort (Stephen Laberge)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3384
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Les rêves et la mort (Stephen Laberge)    Mer 14 Déc - 1:24

Les rêves et la mort (Stephen Laberge)



Stephen LaBerge (né en 1947) est un psychophysiologiste américain et un chef de file dans l'étude scientifique du rêve lucide. Il commença la recherche sur le rêve lucide lors de son doctorat en psychophysiologie à l'Université Stanford, en 1980. Il développa des techniques afin de permettre à lui-même comme à d'autres chercheurs d'induire des rêves lucides, en particulier la méthode MILD (Mnemonic Induction of Lucid Dreams). En 1987, il fonda le Lucidity Institute, une organisation qui promeut la recherche concernant le rêve lucide, et il donne aussi des cours pour le grand public sur la manière d'atteindre la lucidité en rêve.



Durée:
7 min
Date : 1er décembre 2016
Intervenant : Stephen LaBerge
Source: Outside the Box

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph___
Vétéran
avatar

Messages : 696
Date d'inscription : 27/11/2015

MessageSujet: Re: Les rêves et la mort (Stephen Laberge)    Mer 14 Déc - 15:08

Salut Akasha

Quel est le rapport avec la mort dans ce documentaire ?  J'ai du louper quelque chose ..

_________________
Ce que l'homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l'apprendra par la souffrance..
Revenir en haut Aller en bas
Baffie
Nouveau Né


Messages : 16
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: Les rêves et la mort (Stephen Laberge)    Mer 14 Déc - 22:51

LA TRUBU DES REVES: LES SENOÏS








Au fin fond d’une forêt de Malaisie vivait une tribu primitive, les Senoïs. Ceux-ci organisaient toute leur vie autour de leurs rêves. On les appelait d’ailleurs "le peuple du rêve".






Tous les matins au petit déjeuner, autour du feu, chacun ne parlait que de ses rêves de la nuit. Si un Senoï avait rêvé avoir nui à quelqu’un, il devait offrir un cadeau à la personne lésée. S’il avait rêvé avoir été frappé par un membre de l’assistance, l’agresseur devait s’excuser et lui donner un présent pour se faire pardonner.
Chez les Senoïs, le monde onirique était plus riche d’enseignements que la vie réelle. Si un enfant racontait avoir vu un tigre et s’être enfui, on l’obligeait à rêver de nouveau du félin la nuit suivante, à se battre avec lui et à le tuer. Les anciens lui expliquaient comment s’y prendre. Si l’enfant ne réussissait pas, ensuite, à venir à bout du tigre, toute la tribu le réprimandait.

Dans le système de valeurs senoï, si on rêvait de relations sexuelles, il fallait aller jusqu’à l’orgasme et remercier ensuite dans la réalité l’amante ou l’amant désiré par un cadeau. Face aux adversaires hostiles des cauchemars, il fallait vaincre puis réclamer un cadeau à l’ennemi afin de s’en faire un ami. Le rêve le plus convoité était celui de l’envol. Toute la communauté félicitait l’auteur d’un rêve plané. Pour un enfant, annoncer un premier essor était un baptême. On le couvrait de présents puis on lui expliquait comment voler en rêve jusqu’à des pays inconnus et en ramener des offrandes exotiques.







Les Sénoïs séduisirent les ethnologues occidentaux. Leur société ignorait la violence et les maladies mentales. C’était une société sans stress et sans ambition de conquête guerrière. Le travail s’y résumait au strict minimum nécessaire à la survie.
Les Senoïs disparurent dans les années 1970, quand la partie de la forêt où ils vivaient fut livrée au défrichement. Cependant, nous pouvons tous commencer à appliquer leur savoir.

Tout d’abord, consigner chaque matin le rêve de la veille, lui donner un titre, en préciser la date. Puis en parler avec son entourage, au petit déjeuner par exemple, à la manière des Senoïs. Aller plus loin encore en appliquant les règles de base de l’onironautique. Décider ainsi avant de s’endormir du choix de son rêve : faire pousser des montagnes, modifier la couleur du ciel, visiter des lieux exotiques, rencontrer les animaux de son choix.
Dans les rêves, chacun est omnipotent. Le premier test d’onironautique consiste à s’envoler. Étendre les bras, planer, piquer, remonter en vrille : tout est possible. L’onironautique demande un apprentissage progressif. Les heures de "vol" apportent de l’assurance et de l’expression. Les enfants n’ont besoin que de cinq semaines pour pouvoir diriger leurs rêves. Chez les adultes, plusieurs mois sont parfois nécessaires.



SOURCE: https://www.web-utopia.org/La-tribu-du-reve-Les-Senois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rêves et la mort (Stephen Laberge)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rêves et la mort (Stephen Laberge)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Paulo le poulpe est mort !!!!!!!!!
» Forum Mort Sûre
» Questions sur la vie apres la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Paranormal :: Rêves Lucides et Prémonitoires-
Sauter vers: