Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paul Ariès Si les riches détruisent la planète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1106
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Paul Ariès Si les riches détruisent la planète    Dim 14 Mai - 9:46

Paul Ariès Si les riches détruisent la planète



En présence de Paul Ariès, Directeur de la rédaction du nouveau mensuel les Z’Indigné(e)s. S’il est assez admis que le consumérisme ostentatoire prôné par les 1 % les plus riches de la planète ne peut nous mener que dans le mur, qu’est que les personnes ’pauvres’ peuvent bien nous dire quand au défi de l’urgence climatique ?

Paul Ariès se bat contre l’idée selon laquelle il n’y aurait rien de bon à attendre des milieux populaires au regard de la situation écologique. Les élites auraient donc raison : « salauds de pauvres qui vous reproduisez si vite (dans le Sud) et consommez si mal (dans le Nord) ! ».

Ce discours discriminant est susceptible de contaminer ceux qui à gauche se disent les plus conscients des enjeux planétaires et sociaux. Pourtant tous les indicateurs prouvent que les milieux populaires ont un meilleur bilan carbone, une meilleure empreinte écologique que les milieux aisés, y compris quand ces derniers ont des pratiques » écolos « .

Iconoclaste, Paul Ariès invite à relativiser les thèses de Veblen et de Bourdieu sur l’imitation par les milieux populaires des modes de vie des riches. Certes, » les riches détruisent la planète « , mais l’auteur démontre que les gens ordinaires, les » gens du commun « , ne sont pas des riches auxquels il ne manquerait que du capital économique, social, culturel et symbolique.

Il s’agit donc de concevoir d’autres rapports à la vie, au travail, à la consommation, à la propriété lucrative, au temps… les gens du commun, non pas ceux d’ailleurs ou d’autrefois, ne pourraient-ils pas être les principaux acteurs de la transition écologique, et par là même contribuer à » sauver la planète ».

Présentation de l’orateur : Paul Ariès est un politologue et socio-économiste, rédacteur en chef de journaux militants de gauche. Ses essais et ses conférences en font l’un des intellectuels de référence du courant de la décroissance et de l’écologie politique. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont :Ecologie et cultures populaires : Les modes de vie populaires au secours de la planète.


Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Ariès Si les riches détruisent la planète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommes-nous faits pour travailler ?
» Paul Watson pirate des mers pour combattre les bateaux tueurs de baleines...
» JEAN PAUL II
» Bloody Sunday de Paul Greengrass (2002)
» Coulez l' Alabama! Paul Ingouf-Knocker.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Culture :: Documentaires-
Sauter vers: