Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 3:18

Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre



21 août 2017 Réinformation TV



Faut-il attribuer au terrorisme en général et Daech en particulier la vague d’attentats qui ensanglante l’Europe ? Ou à une manipulation visant à stopper l’invasion et le grand remplacement ? Ou encore à une instrumentalisation plus subtile de l’islam ?

Mossoul a été reprise, l’Irak est presque libérée des islamistes sunnites, la Syrie est en passe de l’être : au Levant, les grandes heures du califat islamique se terminent. Est-ce pour cela que Daech transfère l’essentiel de sa faculté de nuire dans l’activité terrorisme et les attentats en Europe ? Turku, Wuppertal, la Catalogne ont remué la conscience occidentale. Le comment est partout le même, des véhicules qui foncent dans la foule, mais des questions se posent avec angoisse : qui, pourquoi, jusqu’à quand ?

Attentats, terrorisme : Daech or not Daech ?

On aura noté que, malgré l’effroi semé depuis Nice par le mode opératoire du « camion fou », le nombre des morts n’est pas proportionnel au bruit médiatique ni à l’inquiétude politique suscitée. Pourquoi Daech, dans sa stratégie de conquête et de soumission de l’Europe, n’a-t-elle pas frappé plus fort, tué plus de monde ? Les méthodes ne manquent pas pour cela et une organisation qui a été fortement armée, qui a gagné des milliards en vendant le pétrole qu’elle avait volé pouvait s’offrir quelques vrais spécialistes des explosifs pour massacrer les Européens en masse.

D’où une hypothèse qui commence à se répandre sur la toile : ce n’est pas Daech qui est derrière tout cela, ou encore, quelqu’un d’autre est derrière Daech, la manipulation vise à faire très peur avec très peu de mal. Pourquoi ? Pour mobiliser l’Europe contre l’islam, contre l’invasion, le grand remplacement. Les services secrets occidentaux seraient à la manœuvre pour manipuler l’opinion.

Pour terroriser l’Europe, l’islam a plusieurs lames à son cimeterre

L’hypothèse a d’autant plus de succès que nul n’ignore plus que Ben Laden, déjà, fut à l’origine une créature de la CIA, Al Qaïda aussi, et que les Etats-Unis ont continué à financer et instrumentaliser divers organisations de terrorisme islamique. Daech elle-même est née d’une radicalisation d’anciens cadres sunnites irakiens entrés en rébellion à cause de la politique américaine, et sous la surveillance des services américains.

Mais cette hypothèse néglige certains éléments. D’abord, rien ne dit que les attentats que nous connaissons aujourd’hui ne deviendront pas beaucoup plus meurtriers demain. Les moyens pour le faire existent et sont à pied d’œuvre, des perquisitions le montrent régulièrement. Daech peut avoir pour stratégie de se contenter d’abord de « peu » de morts. Le FLN en a causé bien moins pendant la bataille d’Alger. La menace est plus forte que l’exécution. Une menace ordinaire, un camion ou une voiture qui peut vous écraser à tout instant, paralyse mieux et à moindre frais la vie sociale de l’Europe. La peur monte lentement sur toutes les villes. On garde les spécialistes pour le bouquet final. Une grosse explosion dans un métro, causant des milliers de morts, est peut-être réservée pour mettre un gouvernement récalcitrant à genoux.

Les élites favorables à l’invasion et au grand remplacement

Mais la plus forte raison pour laquelle les attentats qui viennent d’ensanglanter l’Europe ne visent pas à freiner l’invasion et le grand remplacement, c’est que et les décideurs européens n’ont aucune intention de parvenir à ce résultat. Tout le montre et le rappelle : les politiques unanimes sont pour l’accueil de l’immigration, l’Union européenne aussi, l’ONU de même, les autorités morales nationales et internationales aussi, dont la plus haute, le pape. Les médias et les systèmes éducatifs aussi. Tout indique une farouche volonté du système d’imposer le grand remplacement. Témoin l’affaire de Charlottesville ou le tollé sur la toile quand la malheureuse Marine Lorphelin, ancienne miss France, a sommé le gouvernement de protéger « les Européens ». Elle a prononcé un gros mot que le système ne saurait entendre. L’actuelle guerre mondiale de l’histoire a pour but de dissuader les Européens de se défendre contre l’invasion et de nommer l’envahisseur. On assiste à un vol de mémoire, une sorte de total recall dont Hitler est le moyen : on agite l’épouvantail raciste nazi pour masquer le projet raciste en cours de métisser l’Europe et d’en remplacer la population.

L’invasion et l’islam endémique causes des attentats

Mais alors, que se passe-t-il ? Que signifie cette volée d’attentats, dont nul ne peut prévoir la fin ? Qui ? Pourquoi ?


Première constatation, que le phénomène soit le fait de « déséquilibrés » ou qu’il ressortisse au terrorisme, il prospère et s’étend sur les marges, ce qui le rend difficile à caractériser mais indique qu’il se meut « comme un poisson dans l’eau », pour reprendre une expression chère à l’un des théoriciens-praticiens les plus efficaces de la guerre révolutionnaire, Mao Tse-Toung. C’est ce que confirment tous les sondages opérés dans l’islam d’Europe : une part importante approuve explicitement les attentats et le terrorisme, une majorité reste silencieuse, sans les condamner. Ce qui signifie que les banlieues et quartiers sensibles, que l’islam y soit majoritaire ou qu’il y exerce seulement son influence, sont en état d’insurrection larvée.

Le djihad à la maison avec des bouts de ficelle

L’immigration et l’islam créent un désordre et une violence endémiques. Cela se traduit de toutes sortes de façons. Rien que pour les derniers jours, on relève une attaque par véhicule dans un bal de campagne à Bentrix en Wallonie, une attaque au couteau d’un agriculteur dans le Lot-et-Garonne, un homme armé d’un couteau abattu par la police dans le Loiret, une famille de Français de souche chassée de chez elle par des immigrés dans les Pyrénées atlantiques, Air France s’inquiète de la sécurité des aéroports et des avions à cause des manutentionnaires appartenant à l’islam, des policiers sont attaqués à Aulnay par des dizaines de jeunes qui leur volent leurs armes, du cannabis, des armes et un lance roquettes sont découverts dans une cache en Seine Saint-Denis.

En Espagne comme en France, de petits faits significatifs montrent l’intégration, l’imbrication entre immigrés, migrants, système social et danger pour la sécurité. Trois des assassins de Catalogne vivaient de l’équivalent catalan du RSA (Revenu de Solidarité Active). A Cassel dans le nord des migrants réclament des aides sociales et de l’argent liquide, à l’instigation des ONG « caritatives » qui les cornaquent. Il y a tout un réseau, un complexe, d’envahisseurs et d’organisations d’aide à l’invasion, qui établissent chaque jour un peu plus de désordre en France. Un rien suffit, pour louer ou voler un véhicule, il suffit d’avoir son permis de conduire, et encore, même pas. C’est le djihad près de chez soi, avec des bouts de ficelle.

Derrière la manipulation, une autre manipulation

La police, la gendarmerie, l’armée, la marine en sont infectées. Plus de dix pour cent des effectifs appartiennent à l’islam, refus d’obéissance et désertions se multiplient, et sur certains théâtres d’opération cela entraîne des cas d’insoumission grave, comme on l’a vu sur le Charles De Gaulle.

Las, les bisounours n’en tirent pas la conclusion qu’il faut arrêter l’invasion, au contraire. On lit sur les murs de l’Espagne « Tourists go home, refugees wellcome ». La mère des deux principaux suspects de Barcelone peut affirmer satisfaite, tous voiles dehors, que ses « garçons étaient tout à fait normaux », charmants, bons musulmans. Bon citoyens de l’Europe de demain. Les bougies s’allument sur les Ramblas. La tour Eiffel clignote. Ils n’auront pas notre haine. Pendant les attentats l’accueil continue.

Islam, terrorisme, invasion et remplacement dans la même dialectique

Le sang qui coule sert bien à quelque chose. Il y a bien une manipulation. Mais elle ne vise pas à stopper l’invasion, au contraire, elle accélère le grand remplacement de notre civilisation. L’islam sert dans un premier temps à achever la destruction de l’Europe traditionnelle, déjà presque acquise. Les moutons européens, apeurés et enragés, sont près désormais à se ranger derrière le pouvoir qui leur paraîtra raisonnable et fort. Mais lequel ? Pas celui de l’extrême droite populiste, exclu. Celui de la raison, de l’amour, de la mesure et de la facilité. Celui qui condamne tous les intégrismes pour autoriser toutes les jouissances. L’épouvantail du terrorisme de l’islam sert à susciter un patriotisme de terrasse et de marches blanches. On oppose à la violence de Daech et des autres une trouille douillette déguisée en amour, et au rigorisme de l’islam, une sorte de sous hédonisme païen : c’est la spiritualité du mollusque soumis à la maçonnerie.


Pauline Mille

http://reinformation.tv/attentats-terrorisme-daech-islam-invasion-remplacement-mille-73633-2/




Beaucoup d’esprits lucides sont épouvantés par la politique de l’Occident au Proche-Orient depuis trente ans. Dans la foulée, ils estiment, un peu vite, que la chrétienté reçoit son juste châtiment avec Daech. Ils oublient un fait fondamental : c’est le projet maçon de gouvernance globale qui produit etDaech et la politique de l’Occident.

Autant on met de soin, en pure perte, à dissocier Daech de l’islam, autant on s’ingénie à associer, tout aussi vainement et artificiellement, l’Occident, la chrétienté, l’Europe et la maçonnerie. Et cette confusion est nourrie, entretenue, tant du côté musulman, que du côté de l’Occident maçon.

L’Occident maçon a produit Daech en brisant le Proche-Orient

Oui, c’est vrai, avec la guerre du Golfe sous George Bush Senior, puis la guerre d’Irak sous George W Bush, puis encore la guerre fomentée en Syrie par Obama, les Etats-Unis d’Amérique et leurs vassaux européens ont déstabilisé durablement le Proche-Orient. Pire, ils y ont liquidé les seuls Etats laïques qui y régnaient et limitaient le pouvoir de l’islam, mettant en danger les chrétiens d’Orient et les autres minorités, amenant au pouvoir en Irak les musulmans chi’ites, provoquant en retour la radicalisation de la minorité sunnite, dans un composé de revanchisme politique et de folie religieuse, avec le soutien des wahhabites arabes, eux-mêmes alliés préférés des Etats-Unis, de la Grande Bretagne et de la France.

Les guerres du Levant menées contre les chrétiens et la chrétienté

Oui c’est vrai le mensonge des armes de destruction massive en Irak, la prétention des USA à y imposer un régime fantoche conforme aux normes politiques de l’Occident ont provoqué dans tout le monde arabe et musulman un ressentiment contre l’Occident et les chrétiens dont Daech a profité – d’autant que les Etats-Unis, qui avaient pour ainsi dire engendré Daech comme ils créèrent plus tôt Ben Laden, n’ont rien fait pour en freiner la croissance. Les USA ont en outre colporté la fable de l’aide portée par l’Irak de Saddam Hussein à Al Qaïda, ce qui rajoute à leur cynisme et à leur responsabilité, nul ne le nie, et l’on pourrait ajouter d’autres éléments à leur charge : il est clair que la politique suivie [url=]par l’Occident sous la botte des Etats-Unis est à l’origine du terrorisme[/url] qui s’exerce aujourd’hui contre l’Europe. Mais cela ne fait ni du christianisme ni de la chrétienté les coupables de la chose. La confusion que certains font profite au Nouvel Ordre Mondial maçon.

Huntington le mondialiste et Daech l’islamiste même combat

Cette confusion est organisée de longue main et règne chez les deux belligérants. Côté islam, Daech ne cesse de dénoncer les « Croisés » que sont à ses yeux les peuples et les armées d’Occident. Plût au ciel que l’islamisme ait raison. Dans les circonstances présentes, la foi et le courage des Croisés sauveraient peut-être l’Europe de l’invasion dont elle est la victime à demi consentante.

Côté Occident, la confusion, d’abord spontanément répandue parmi les esprits brouillons tel le commandant en chef de l’opération Tempête du Désert durant la Guerre du golfe, Norman Schwarzkopf, qui se comparait tranquillement à Alexandre, fut théorisée par Samuel Huntington dans Le choc des civilisations et la refondation de l’ordre mondial en 1996. On notera que l’article dont Huntington allait tirer le livre a été publié (et a même fait l’objet d’un tiré à part) dans Foreign Affairs, la revue du Council for Foreign Relations, émanation des cercles mondialistes qui promeuvent le projet maçonnique de gouvernance globale.

L’Occident d’Huntington n’est pas la chrétienté

Or il faut rappeler que Huntington définit dans sa thèse neuf « civilisations », liées à et fondées chacune sur une « religion », qui, en s’affrontant, donnent sa forme et sa dynamique à la géopolitique actuelle. Il distingue parmi celles-ci la civilisation occidentale, la latino-américaine et l’orthodoxe : c’est une dislocation manifeste et volontaire tant du christianisme (réparti entre trois ensembles) que de l’Europe – l’Europe du Sud, de l’Ouest et du Nord étant comprise dans l’Occident avec l’Australie, la Nouvelle Zélande et l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Est formant la civilisation orthodoxe.

Il s’agit pur et simplement d’une négation de la chrétienté et d’une annexion de l’Europe de l’Ouest et du Sud par le monde anglo-saxon dirigé par les Etats-Unis, ce que ni l’histoire, ni la culture, ni surtout la religion ne permettent. Cet Occident, où la religion catholique tient le rôle de dhimmi, est soumis à une « religion » qui n’a de chrétien que le nom. C’est une espèce de biblisme illuminé mâtiné de sectarisme puritain, assorti d’un messianisme politique fondamentalement anti-chrétien (puisque pour tout chrétien le Christ est le seul Messie, qui est venu et reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts), et d’ailleurs nourri d’esprit maçon, de rites maçon, de droit maçon, ce qui transparaît dans la morale et la spiritualité de l’Occident actuel proposées pour fondement du Nouvel Ordre Mondial.

Fondamental : ce qu’on oppose à l’islam est l’hédonisme maçon

Cela a d’ailleurs été très sensible dans la réaction « Je suis Charlie » après l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo, ou encore après celle du Bataclan, dans ce que certains ont appelé la « résistance en terrasse ». L’Occident oppose à Daech un hédonisme affiché, les valeurs de « l’ouverture » et de la permissivité, une morale de bistrot, de gay pride, de corps de garde, de salle de shoot.

A l’inverse, il ne faudrait pas en tirer une sorte de fascination pour l’islam, qui serait jugé plus sain sur plusieurs points, dans une poussée de syndrome de Stockholm. Car s’il est vrai que les pays d’ancienne chrétienté devenue fous sous l’effet de l’inversion maçonne produisent des fruits exécrables, cela n’en fait pas pour autant de l’islam une religion de paix et d’amour.

Daech sert le projet maçon de gouvernance globale

Totalitarisme politico-religieux dès l’origine, l’islam, tant par ses textes, le coran, les hadiths, que par son corpus juridique, la charia, postule Daech. Il n’y a pas d’extrémisme islamiste : l’islam est un extrémisme. C’est pourquoi d’ailleurs il a été si facile à l’Occident maçon de susciter et laisser croître Daech.

La folie meurtrière de Daech sert d’épouvantail à l’Occident maçon et d’ennemi public numéro un au messianisme américain : de leur affrontement auquel la planète entière se trouve associée doit sortir un monde nouveau, où règnera la morale maçonne, une religion unifiée, ou d’abord un consortium de religions aseptisées soumises aux valeurs de la république universelle, bref, une civilisation globale pour une gouvernance globale et une spiritualité globale.

Pauline Mille

http://reinformation.tv/chretiente-daech-occident-macon-mille-73180-2/





EN BANDE SON :


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 3:56




«Regardez- les ces pauvres occidentaux, ils ont l'air tellement gentils, alors que ce sont des pervers de la pire espèce qui bombardent sans relâche des civils démunis en Irak, en Syrie etc... Des criminels qui se font passer pour des victimes.» , imagine-t-on Malcolm X répondre à ce pervers d'extrême droite qui a pondu cette ''caricature'' .
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 4:02

Ah booon, tu n'as pas compris que c'est ironique ? Rolling Eyes

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 4:21

https://leblogalupus.com/2017/08/18/__trashed-12/

De l'ironie de demeurés d'extrême droite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 4:33

La connasse et le connard qui ont diffusé cette image ne remettent pas en cause la politique au Moyen-Orient de leur gouvernement qui consiste à tuer massivement des musulmans qu'ils appellent aussi islamistes et terroristes.
Ces pervers ne descendront jamais dans la rue pour protester contre cette politique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 4:45

Avertissement: nolife est un personnage de fiction un peu comme marcelin deschamps.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1149
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 10:22

nolife a écrit:
La connasse et le connard qui ont diffusé cette image ne remettent pas en cause la politique au Moyen-Orient de leur gouvernement qui consiste à tuer massivement des musulmans qu'ils appellent aussi islamistes et terroristes.
Ces pervers ne descendront jamais dans la rue pour protester contre cette politique.

Bonjour,
C'est pas faux, c'est un article à caractère assez radical, et l'orientation du Luppus n'est pas à chercher bien loin. Mais je trouve aussi qu'ils sont bien écrit et permettent de faire réagir surtout que tout n'est pas faux dans ce qu'il dénonce, donc ça reste pertinent à partir du moment qu'on fasse preuve de discernement.

Il est vrai aussi qu'il n'y a aucune remise en question concernent cette guerre illégale qui pourtant fait partie de la solution vers un apaisement passe par sont arrêt sans délais ni conditions.

On doit retourner sur la table des négociations avec tout les acteurs, Assad y compris.

Citation :

Avertissement: nolife est un personnage de fiction un peu comme marcelin deschamps.

Après avoir insulté gratuitement akasha, c'est un peu facile, sans compter qu'il y a une charte, et cette charte stipule que les insultes ne sont pas souhaitée. Donc que tu fasse ton Marcelin ou pas n'y change rien.

Surtout que je pense que Akasha a toujours été patiente et indulgente avec toi, je te trouve bien ingrat.

Je passe pour cette fois-ci, car c'est un sujet qui tire beaucoup sur l'affect, je peux donc comprendre que certains jours on puisse "péter les plombs".

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 11:34

Va chier !
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1149
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   Mar 22 Aoû - 11:57

nolife a écrit:
Va chier !

Moi aussi, c'est une obsession.

On fait quoi dans ce cas ? Je dois me rabaisser à te bannir, ou vu qu'il n'y a aucune possibilité d'échange constructif entres-nous, tu prends tes responsabilités et tu te cherche un autre forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attentats, terrorisme, Daech, islam, invasion, remplacement : une manipulation peut en cacher une autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rudivax contre Priorix...
» Islam et Coran
» Services de remplacement en milieu familial
» Islam en prison: le rapport qui pointe les discriminations
» terrorisme fin ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Actualités Internationales-
Sauter vers: