Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin du salariat, décryptage d’un mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3467
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: La fin du salariat, décryptage d’un mythe   Mar 5 Sep - 2:37

Bonsoir mes frères & soeurs  I love you
Malgré la réforme du code du travail et son retours d'au moins un siècle en arrière. C'est 93 % de la population active. Il sera donc nécessaire de s'adapter ou quoi ?
Akasha.




La fin du salariat, décryptage d’un mythe



Le salariat n’est pas mort, il bouge encore (1/4)



Has-been le salariat ? c'est pourtant 93% de la population active aujourd'hui.



Une série documentaire de Rémi Douat et Martine Abat, réalisée par Assia Khalid[/b]

A cours de l’année 2015 le mot ubérisation est entré dans le langage courant. L’ubérisation c’est l’utilisation des outils numériques permettant l’emploi d’une main d’œuvre indépendante à laquelle on délègue une tâche tout en s’affranchissant des cadres traditionnels en matière salariale, fiscale et de réglementation. C’est avec l’essor de la société Uber et le succès de son application Smartphone mettant en relation des chauffeurs privés avec des clients que ce mot s’est popularisé. Nombreux sont ceux, chauffeurs ou livreurs à vélo, qui ont saisi cette opportunité de s’insérer dans le marché du travail via une application smartphone. Grâce à l’ubérisation, qui aujourd’hui a largement dépassé le seul secteur du transport de personnes, chacun peut devenir son propre patron et cette idée est fortement valorisée. L’irruption de cette forme nouvelle de travail sonne-t-elle la fin du salariat ? Quelles sont les conséquences concrètes pour les travailleurs de la multiplication des plateformes numériques ? Nous rencontrons dans cette série chacun des acteurs concernés par ce changement radical de paradigme dans la relation au travail. Nous regardons également, comment, dans ce contexte, certaines entreprises tentent de réinventer le travail en préservant le salariat, ce statut qui prévaut depuis un siècle et ne semble pas avoir dit son dernier mot.

1. La fin du salariat, décryptage d’un mythe

« La fin du salariat est inéluctable », explique régulièrement Nathalie Kosciusko-Morizet. Dans les actes, la loi a récemment conforté le statut d’auto-entrepreneur. De son côté, le vice-président du Medef Thibault Lanxade, observe « une parcellisation de l'activité qui fait que de plus en plus d'acteurs participent à la vie de l'entreprise sans être dans une relation de salarié ». « Personne ne sera épargné », renchérit l’économiste Pierre-Jean Benghozi. Transport, immobilier, livraison, traduction, pompes funèbres, bâtiment… le phénomène de l’ubérisation, terme inventé par le publicitaire Maurice Levy pour désigner la naissance d’échanges économiques dérogeant aux règles du salariat, touche de nombreux secteurs. Sous la forme d’une enquête, ce premier épisode de la série entend comprendre pourquoi le discours annonçant la fin du salariat est devenu la norme dominante et l’horizon indépassable en dépit de la réalité statistique : la disparition du salariat est en effet massivement présentée comme un fait objectif alors que l’INSEE indique seulement une modeste progression du travail indépendant et de l’auto- entrepreneuriat. Dans les fait, 90 % de la population active est en CDD ou en CDI, permettant aux entreprises d’avoir des personnels qualifiés, formés et fidèles.

   "Si tout le monde devient auto entrepreneur, il va y avoir de moins en moins de cotisations pour le bien public et donc on met la société en danger"...

   "Uber envoit un contrat et te dit : soit tu signes, soit tu dégages !"....

   "Uber prend 25 % de commission et ne fournit rien"...

   "Ce que l'Ubérisation est en train d'organiser c'est un grand marché à la sauvette"....

   "Nous ne sommes pas une société du numérique, nous sommes une société capitaliste qui utilise le numérique"....


Avec Michel ; Mustapha ; Nassim ; Gérard Filoche, inspecteur du travail en retraite ; Nathalie Koszusko-Morizet, députée de la quatrième circonscription de l'Essonne et présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris ; Pierre Gattaz, industriel, directeur du Medef ; Emmanuel Macron, homme politique ; Jacques Le Goff, professeur de droit ; Eric Verhaege, dirigeant d’entreprise, ancien du Medef ; Daniel Goldberg, député PS de Seine Saint Denis ; Marie-Claire Carrère-Gée, haut fonctionnaire, élue Les Républicains du XIVe à Paris ; Grégoire Kopp, directeur de la communication d’Uber France ; Danièle Simmonet, conseillère du Paris, élue Front de Gauche du XXe à Paris et Bernard Friot, sociologue et économiste.

Liens et Bibliographie :
- Ubérisation, un ennemi qui vous veut du bien ? Denis Jacquet (éditions Dunod)
- Revue Regards, Avril 2016, Ubérisation, la fin du travail ?
- Ubérisation : économie déchirée, Bruno Teboul et Thierry Picard (éditions Kawa)
- L'institution du travail - Droit et salariat dans l'Histoire, Claude Didry (éditions la Dispute)


Source : France Culture

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
 
La fin du salariat, décryptage d’un mythe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offres de postes en salariat dans votre région...
» Une collaboration qui sent mauvais! Besoin de vos lumières svp!!!! (salariat déguise?)
» administratif - avantages de la grossesse en salariat
» Passer du libéral au salariat..
» Passer du libéral à mi temps salariat, démarches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Crise Financière / Economique-
Sauter vers: