Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vegan Attitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Vegan Attitude   Ven 12 Sep - 0:43

Rappel du premier message :

Bonjour à tous, flower 
Aujourd'hui je me sens motivée de vous parlez d'une idéologie qui nous tient vraiment à cœur. Une idéologie qui peut vraiment s'imposée comme une vraie alternative de société. Une solution durable réellement efficace, accessible à tous, et qui plus est ludique et agréable à mettre en oeuvre pour tout qui à un minimum de volontés et d'envie... bounce 

nab; Je développe ici un sujet avec pleins de conseil diététiques et de la santé par l'alimentation; Guide comment bien se nourrir


Il est temps les amis, de reprendre notre destin en main, de dire non ! Et d'agir sur le fond et non la forme. Oui c'est intéressant de venir blablater sur un forum, je n'en disconvient pas évidement. Car cela fait tourné l'information, cela permet entre gens de même idées de partager, et aussi d'inspiré des personnes ayant à cœur de changer.  farao 


[/img]


Mais un moment donné, il est important de passé aux actes, de faire quelques chose...Bref bouger son cul ! Et reprendre son pourvoir sur notre mode de consommation est la solution la plus simple qui soit, et combien efficace. A terme et tous ensemble elle s'imposera d'une redoutable efficacité...De plus son impact positive se joue sur plusieurs plans;
-L'écologie,
-L'économie,
-La santé,
-Et le développement durable.

Elle peut aussi secondairement et pour qui le désire jouer un rôle spirituel...Car là aussi, il est temps que l'homme se rende un peu compte à quel point les religions sont invalidantes pour l'avenir de la civilisation, un moment il va vraiment falloir penser humanisme..Pour une paix durable entre les peuples, et développer une vraie liaisons entre les peuples sans les petit problèmes intestine lié au différents cultes que chacun veut défendre bec et oncles...Tous réuni sous la même bannière, voila une solution durable !




Revenons à notre combat sur la consommation en outrance et le consumérisme. Des solutions simple existes, nous devons dans un 1er temps à adapter son régime alimentaire. Je vous rassure aucune obligation à devenir végétarien (même si c'est mieux). Mais apprendre à consommer des produits de base de saison et de proximité. Il faut à tout prix boycotter les produits industriels ! Ainsi que tout se qui vient d'autre continents car l'emprunte écologique est bien trop élever et favorise cette économie mondialiste insensée et destructrice...




Je pourrai pour vous plus tard dresser des listes aide mémoire et pratique Wink

Cette philosophie de consommation ne s'applique pas qu'à la nourriture, vous pouvez l'appliqué également aux produits d'entretient, corporel, ou ménager, en choisissant des produits nationale ou UE. Et bien sûr écologique, et n'ayant pas été le fruit de test sur les animaux (VOIR ICI)




Ensuite ce principe peut également s'adapter aux vétements, produits ménager, décoration, etc...Ou se sera le bon sens qui sera rois  king  Ou il sera toujours important de mettre les principes de base de responsabilité en priorité. Cela n'empêche en rien de vivre de façon agréable, sans restriction, sans fanatisme inutile. On peux resté dans l'harmonie la beauté tout en ne participant plus à cette mascarade de la consommation en outrance, de cette économie mondialiste...




Il suffit de se reprendre réellement en main, penser aux autres, à la terre, mais également à sois, il n'y a rien d’égoïste à ça. vivre en bonne santé dans un environnement harmonieux, est un gage d'épanouissement et un exemple pour tous. Qui serons sans doute influencer à suivre cet exemple, au lieu de suivre bêtement se que la télé, les médias, et l'industrie du divertissement essayent de nous transformer en abrutit totalement conditionner, en mauvaise santé et ne pensant plus par eux même. C'est pour cette raison que dans cette philosophie de vie, vous devez impérativement vous débarrasser de votre télé, du moins des programmes télévisé et tout se qu'il s'en suit... farao 




Voila ;)en introduction je pense avoir abordé tout les points important. Pour terminer, je vous post l'article d'un amis végan Very Happy

Vegan Attitude



Ce que les gens ne comprennent pas, c’est que :

- Si la politique était interdite, tout comme ce ParleMent, nous pourrions enfin nous tourner vers un monde plus sain !

- Un Monde géré par le peuple et pour le peuple !


La perversité de ce monde est entièrement due aux mouvements politiques et leurs déviances ; Sectes maçonniques, Services Clubs, … et au résultat, ils bossent tous pour cette même
« Oligarchie du Chaos Mondial » !

Si le monde s’autogérait à la manière de « conseils des sages » (1), le monde irait non pas vers la productivité et le capitalisme, mais vers une harmonie globale.

Ce qui manque à ce monde, c’est non pas une, mais « La » Réconciliation de l’Homme avec son environnement GLOBAL.

De ce fait, si aujourd’hui nous devions créer quelque chose, ce serait justement une sorte de Label du Citoyen du Monde ; La « Vegan Attitude ».

Mais pour cela, l’Homme devrait aborder de Nouvelles Attitudes (et Aptitudes) du Comportement envers son Environnement Global (2).




Car il faut bien comprendre qu’aujourd’hui sur cette planète, que la perversité est à son paroxysme et ce, dans tous les domaines !

C’est un fait incontestable, si l’Homme ne se rachète pas une ligne de conduite et si il ne se comporte pas en « Citoyen du Monde », c’est la vie de la Planète qui est en danger.

L’Équilibre est rompu…




Au milieu d’un monde à la dérive, nous sommes seuls.

Nous sommes tragiquement seuls.

Nous n’avons rien à voir avec toutes les formules commodes qui permettent toujours d’entrer dans une des chapelles bien étiquetées de l’échiquier politique.

Nous naviguons sur une mer inconnue et personne ne peut comprendre vers quels continents nous cinglons.

Nous ne sommes à l’aise nulle part. Mais si chaque parti nous est étranger, chaque initié reste notre frère. Un véritable membre de la communauté refuse toutes les formations de l’heure mais il accepte tous les hommes de courage.

Et c’est pourquoi nous sommes joyeusement seuls.

C’est justement parce que nous refusons toutes les compromissions et toutes les manœuvres que nous serons le plus pur métal de l’alliage de demain !




Allons enfants de l’oligarchie
le temps d’y croire est terminé.

Pour nous la réelle démocratie
L’union sans drapeau est arrivée.

Aux âmes citoyens, créons notre univers
Marchons, marchons.

Qu’une liberté solidaire
Accompagne nos chemins !




Oui je sais, en lisant ce qui suit, vous allez dire qu’avoir la « Vegan Attitude », c’est une sacrée prétention.

Pourtant elle est le quotidien de nombreuses personnes qui travaillent pour le bien être de l’humanité et qui ont signées la Déclaration Universelle des Devoirs de l’Homme (3) .

C’est juste un choix de vie, à vous de choisir !




Les Principes de la « Vegan Attitude » :

1. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est être est l’esclave de sa parole et ne point faillir à son honneur.

2. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est soutenir la dignité de l’Homme et de la Femme et se rappeler que tous sont nés égaux en dignité et en droits.

3. – Avoir la « Vegan Attitude » est un exemple pour la jeunesse.

4. – La « Vegan Attitude » ne saurait jamais agir de façon outrageante ni tuer ou être cruel envers aucun homme ni animal.

5. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est respecter et défendre les droits de tous les hommes et femmes à avoir et pratiquer des croyances religieuses qu’il ne partage pas ; tant que ces dernières ne portent ni atteinte à ses libertés et croyances, ni a la Déclaration Universelle des Devoirs de l’Homme (3).

6. – La « Vegan Attitude » ne prend pas part à de mauvaises querelles mais en toutes circonstances soutient les droits légitimes de tout homme et de toute femme.

7. – La « Vegan Attitude » doit être honorable en toutes choses et discerner le bien du mal.

8. – La conduite d’un « Vegan Attitude » doit être modeste, il ne doit pas rechercher les honneurs pour lui-même.

9. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est chercher à protéger les opprimés et ne jamais faillir à la charité, la fidélité et la vérité.

10. – La « Vegan Attitude », ne dit du mal de personne. Une langue médisante apporte honte et opprobre.

11. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est consacrer sa vie à ce que les peuples du monde puissent vivre ensemble dans la plus grande paix et la plus grande tolérance.

12. -Avoir la « Vegan Attitude », c’est consommer malin en n’achetant pas les produits qui ne respectent pas notre « Charte ».

13. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est le respect de son corps. Pour cela, rien de néfaste ne lui sera fait ; Une alimentation saine, Vegan et Bio sera respectée…



* * *



(1) Le « Conseils des sages » (très prochainement).

(2) Global : qui sous entend l’environnement et le « soi ».

(3) La «Déclaration Universelle des Devoirs de l’Homme ».


___________________________________


Dernière édition par akasha le Dim 24 Juil - 18:21, édité 2 fois (Raison : éditer pour images)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 5 Mai - 2:01

COMME PROMIS? VOICI LA SUITE ![/b



L’élevage contribue également à

la faim dans le monde.


[b]Quelques chiffres :


Près d’1 milliard d’êtres humains souffrent de la faim.

2/3 des terres agricoles dans le monde sont consacrées à l’élevage ou à la production d’aliments pour le bétail.

60% des récoltes de céréale et 80 à 90% de soja sont destinés aux animaux d’élevages.

Un volume qui suffirait amplement à nourrir les personnes souffrant de malnutrition.



Un autre site qui résume les méfais de l’élevage industriel : http://www.ciwf.fr/impacts-elevage-industriel/

On continue à en manger par habitude et tradition

Ce n’est pas parce que l’on fait régulièrement une action, généralement en lien avec notre époque, société ou notre éducation que l’on doit continuer bêtement sans réfléchir à reproduire cette même action, surtout si celle-ci va à l’encontre de toute valeur morale. (Ex : le foie gras pour les fêtes, une pratique abominable, pour le simple plaisir du palais). Si une action est nocive pour quelqu’un ou pour un groupe d’individu, et ce, quelle que soient les raisons de pourquoi on la perpétue, alors elle doit absolument être stoppée.


Je ne vais pas vous mentir, on est tous plus au moins endoctrinés par la société, et on nous impose dès notre venue au monde des croyances. Dont les croyances alimentaires, complètements faussées par une société déconnectée et dirigée par le profit. Et à part les enfants nés de parents végans, je ne vois pas comment il est possible d’en réchapper. Après, tout va se jouer sur l’éveil de la conscience qui arrivera plus ou moins tard suivant le parcours d’un individu, voir jamais pour certains, trop dépendant du système.



“Ce qu’il faut que tu comprennes, c’est que pour que la plupart,

ils ne sont pas prêt à se laisser débrancher.

Bon nombre d’entre eux sont tellement inconscients et

désespérément dépendants du système qu’ils vont jusqu’à se

battre pour le protéger“



(Extrait d’un passage du film Matrix)

Pour ma part, je suis passé par un parcours dit “classique“, c’est-à-dire élevé avec des repas comprenant du lait/fromages/viandes/poissons, bref de tout. Et j’aimais sincèrement ça pour être honnête, et ce jusqu’à l’âge de 31ans (il est clair que ça aurait pu se passer bien avant si l’on m’avait aidé à ouvrir les yeux), et je me suis réveillé l’an dernier. J’appellerais ça plus un bon de conscience tellement ça s’est passé rapidement. Quelques semaines auparavant je me sentais de plus en plus mal lorsque pendant mes achats je passais devant par exemple le rayon “viande“, mais sans vraiment comprendre pourquoi…Comme ci

mon âme via mon corps essayait de me dire quelque chose.


Et un beau jour j’ai ouvert les yeux. Telle une révélation, à partir de cet instant tout m’est apparu évident, limpide. Comme si je venais de sortir d’un cauchemar. C’était une expérience assez étrange mais tellement libératrice en même temps. J’étais devenu

végétarien

, et grâce à cette

“transformation“

, je me suis mis à me documenter sérieusement sur ce sujet. Et quelques jours plus tard, et quelques crises de nerfs aussi au passage

(oui la vérité peut faire mal !!)

je suis passé au véganisme.

Suite logique lorsque l’on prend conscience que tous les produits animaux découlent ni plus ni moins de l’esclavage animal, y compris lait/fromage/œuf…

Un simple petit mot, permettrait pourtant de comprendre et de régler bien des problèmes, dont celui de la violence animale :

“Empathie“


Définition du dictionnaire Larousse :

Faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent.

Peut-on apprendre à retrouver suffisamment d’empathie pour réaliser ce qui se déroule vraiment sous nos yeux ? Je ne sais pas, mais ce que je sais par contre c’est que l’on en avait plus qu’assez lors de notre venue au monde.

“…c’est parce que tout le monde à une époque était ami des animaux et voulait réellement les défendre, et c’était lorsque nous étions enfants. Nous étions émerveillés par les animaux. Ils nous faisaient rire et nous rendaient heureux. Et nous aurions tout fait pour les protéger de la cruauté. Ou au moins, reconnaitre la cruauté qu’ils recevaient. Si quelqu’un était méchant envers un animal, lorsque nous étions petits, nous nous mettions à crier ou à pleurer. Et c’est parce que nous étions tous capables de comprendre où était le bien et le mal lorsqu’il s’agissait du traitement des animaux. Jusqu’à ce que quelqu’un nous montre et nous enseigne des choses différentes. On nous a appris à ignorer leur souffrance, à la moquer. De ridiculiser leurs propres existences. Alors, que s’est-il passé en cours de route?! “

Paroles extraites d’une vidéo de Gary Yourofsky.





Le problème je pense, c’est que même si il y a une majorité qui est dotées d’un minimum d’empathie, toute cette violence est tellement banalisée et normalisée, et qu’elle se passe tellement loin de chez nous, de nos yeux, que l’on ne réalise pas exactement ce qui se passe réellement, aussi étrange que ça puisse être.

Les habitudes, malheureusement sont tellement incorporées chez la plupart des gens qu’ils se créent une déconnexion avec ce qu’ils mangent,

ils ne font plus le lien avec l’animal

. D’avoir joué sur les mots a contribué à cette déconnexion. Si on appelait

“cadavre“

ce qu’on appelle “viande“, ça interpellerait sûrement plus les gens. Mais problème, ce serait moins vendeur !

Comme l’atteste cette vidéo, les gens mangent volontiers du jambon ou autres produits du genre, mais n’acceptent pas le fait qu’il faille tuer un animal pour ça. Alors qu’en achetant ces produits là,

il y a forcément derrière cet acte quelqu’un qui aura causé la mort d’un animal

. Contradiction quand tu nous tiens…

https://www.facebook.com/video.php?v=465201000201820&fref=nf



utre paradoxe, pourquoi cajole-t-on une espèce, tel que les animaux de compagnie, et acceptons le massacre de plusieurs autres, c’est absurde. Ne pas mettre tous les animaux sur le même plan, revient à faire comme l’on a fait à une époque,

c’est-à-dire à rabaisser toute une catégorie de personnes, pour seul motif leurs couleurs de peau.

Soit on est prêt à tous les manger, soit on n’en mange aucun.

La culture y est pour beaucoup.

Suivant là où l’on nait, on aura un rapport avec l’animal différent. Il y a des régions du monde pour qui manger des chiens ou des chats est monnaie courante, pour d’autres chez qui la vache est un animal sacré et qu’il faut vénérer, et ainsi de suite.. Ce qui est logique et normal pour l’un, ne le sera pas forcément pour quelqu’un d’autre. Tout part des croyances que l’on a acquises depuis notre venue au monde.

Pourtant il y aurait qu’un critère à prendre en compte pour faire la part des choses et en finir avec tous ces idéaux culturels complètements dépassés que l’ont peut avoir vis-à-vis des animaux.

TOUS les animaux, sont des êtres vivants doués de sensibilités, peu importe leurs tailles, leurs couleurs, qu’ils aient des ailes ou non, ou que sais-je encore… L’apparence n’est qu’une illusion, une perception subjective. Quoiqu’il arrive, ça reste des animaux et non de simples objets existants seulement pour assouvir nos besoins alimentaires, récréatifs, ou encore intérêts scientifiques. Le racisme existe bel et bien aussi chez les animaux. Et c’est un mal à enrayer au plus vite, autant que le racisme chez les humains.


Pour en revenir à cet exemple, à une époque pas si lointaine, les personnes noires étaient considérées comme des sous humains, une espèce inférieure, parce que différents. De ce fait les blancs s’appropriaient tous les droits envers eux.

Représentation ironique (ou pas) de ce que pourraient faire des entités Extra-terrestres aux humains s’ils avaient la même mentalité que nous.



Il se passe actuellement ni plus ni moins la même chose mais envers certains animaux.


[h4Mais jusqu’à quand ? Réponse :][/h4] Lorsqu’une majorité aura ouvert les yeux et critiquera ouvertement ces procédés immondes.

Je pense que les gens qui protègent les animaux aujourd’hui font partie de la même catégorie de personnes qui étaient pour les droits des personnes noires ou bien des femmes. Ils ont juste une longueur de conscience d’avance. C’est pour cette raison qu’ils se font toujours ridiculiser par la majorité, parce qu’ils ne rentrent pas dans le moule de la société de leur époque respective.



Un paradoxe récurrent : ceux qui s’opposent à la souffrance animale, continuent généralement à consommer des produits animaux…

Bref il faut totalement se remettre en question pour pouvoir avancer.

Quelques images pour bien mettre en évidence les contradictions que la plupart des gens font ou ont fait.












Si on leur laissait la chance de s’exprimer, alors ils développeraient une gestuelle que tous les animaux de compagnie développent au contact de l’homme. Chien, chat, cochon, mouton, etc…

Quelle différence ? Aucune.

La différence se fait uniquement par le regard que l’on porte sur quelqu’un.

La preuve en image


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 5 Mai - 2:10

BORDEL ! Y'A EUT UN BUG IL MANQUE UN PETIT BOUT LE VOICI !!

(...)


Quand un mouton se prend pour un chien par mineyann

http://www.infoanimaux.fr/amitie-dun-bebe-porcinet/

On continue à en manger par commodité

Il suffit de faire un tour dans les supermarchés pour comprendre. Tout nous pousse à acheter des produits animaux (merci aux lobbys agroalimentaires ! Pour eux leurs profits valent d’avantage que la santé de la population). Cela peut paraitre fastidieux de changer son alimentation, mais avec un peu de volonté et un minimum de prise de conscience, on s’y fait vite, surtout que de plus en plus de rayons ou de magasins alternatifs se développent. Car plus il y aura de demande et plus il y aura d’offre, c’est aussi simple que ça.


Il est dur de s’écarter du troupeau lorsque tout est fait, pour nous pousser à consommer ce que les

“riches” (les quelques familles qui ont le monopole sur l’industrie agroalimentaire)

veulent nous voir consommer. Il y a tellement d’argent en jeux que ça passe bien évidemment au dessus des pouvoirs publics. Et donc de la santé publique.

Budget annuel du Programme national nutrition santé (PNNS) : 50 millions d’euros.

Budget annuel de l’industrie agroalimentaire française pour la publicité: 1 milliards d’euros.




FIN DE LA 2EME PARTIE , BONNE LECTURE ET A BIENTÔT POUR LA FIN !! I love you

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Sam 9 Mai - 2:06

Bonsoir mes frères & sœurs
Aujourd'hui je vous proposes la recette et comment confectionner l'incontournable Seitan qui est présent dans bien des plats végane Bonne appétit et bonne découverte .
Akasha

1er et dernière photo Akasha


Le Seitan : Comment c'est fait .. simple !



Le seitan est obtenu à partir du lavage de la farine pour séparer le gluten. une fois cuit celui-ci peut être cuisiné à toutes les sauces, appelé Seitan, c'est le substitut idéal aux viandes animales.

Pour faire le seitan on peut aussi utiliser la poudre de gluten pure qui est vendue dans les magasins bios. Attention à la qualité, certaines marques de poudre de gluten se travaillent moins bien que les autres. J'ai posté pas mal de recettes pour faire le seitan avec de la poudre de gluten, je dois dire qu'à chaque fois que je m'aventure dans une nouvelle recette, je pars dans des nouvelles formules ce qui fait que je cuisine rarement plusieurs fois de suite les memes seitans.

Et pour ceux qui ont du temps et qui voudraient faire eux-même le gluten, voici la technique .. inspirée par Supreme Master Ching Hai.

Pour 1kg de farine on obtient environ 350g de gluten.. ça fait peu, mais on obtient des nouilles sans gluten obtenus avec la première eau de rinçage de la farine. En fait de nouilles, j'ai plutôt fait sauter ce que j'avais obtenu dans un peu d'huile, ça a donné quelque chose de super bon qui ressemblait à de la couenne de porc.. de quoi bluffer le boucher du coin.

ok ok j'y arrive .. explications avec photos :
Prendre autant de farine que vous voulez.
Mettre la farine dans un gros bol avec de l'eau. Par exemple, pour 1kg de farine : 700 ml d'eau.
J'ai utilisé de la farine complète mais apparemment le gluten est plus lourd que si c'était fait avec de la farine blanche.



Une fois la farine recouverte d'eau, la travailler comme si vous vouliez faire un pain : pétrir mais bon.. ne vous fatiguez pas trop, le but est de mélanger l'eau et la farine sans plus.

Quand vous avez bien travaillé la pâte, recouvrez la d'eau, comme ça :



Là ça devient la partie délicate : il faut laver la pate de farine dans l'eau, comme si vous laviez le linge. Le but est d'extraire le gluten qui formera la partie dure, le reste va partir dans l'eau.

Important : Lavez la farine plus longtemps la première fois, ne jetez pas l'eau du premier lavage, gardez-le pour faire des "nouilles" sans gluten comme décrit plus bas.

Ensuite, répétez l'opération plusieurs fois. Une fois que l'eau de lavage est claire, rincer le gluten sous le robinet pour finir. J'ai réussi au bout de 5 lavages à obtenir une eau claire :



Une fois le gluten obtenu : le sécher dans un torchon (attention, ça colle un peu).

Mettre le gluten dans un film alimentaire, et le laisser ainsi au réfrigérateur : quand les petits trous dans le gluten ont disparu, il est prêt à être cuisiné . J'a utilisé un sac de congélation.





Le gluten prêt à être cuisiné : par exemple à la vapeur.. c'est comme ça que ça devient du Seitan.



Maintenant qu'est ce qu'on fait de l'eau du premier lavage ?

Pour les petits gourmands...On le met dans un plat et on le laisse reposer toute la nuit. Le lendemain on obtient une sorte de pâte gluante qui peut servir à faire des nouilles sans gluten.

Pour les préparer : filtrer l'eau obtenue, la pâte sans gluten se sera déposée au fond du plat. Déposer la pate dans un plat pour le faire cuire à la vapeur pendant une quinzaine de minutes. Laisser refroidir. Soit découper des bandes pour faire des nouilles, soit couper des morceaux à faire frire.




J'ai fait une salade avec la pâte sans gluten, sautée en morceaux avec plein d'épices :



Bon... c'est quand même beaucoup de temps, beaucoup d'eau pour obtenir quelques grammes de gluten.
Vous pouvez aussi faire comme moi, vous rabattre sur les gluten surgelés qu'on trouve dans les hypers Paris Store, on y trouve plein de produits végétaLiens.. ahhh il faut dire que ce sont les moines bouddhistes qui ont transmis la tradition du seitan.

Personnellement je n'achète pas les seitans de la grande industrie, ils sont trop gras et souvent le goût n'est pas vraiment génial, tout au moins en France où l'alimentation vegan est encore à son balbutiement.

Le gluten surgelé : c'est l'un de mes produits chouchous. J'avais même réussi à faire des "noix de StJacques" avec ce gluten, véganiser un tel plat était franchement trop tentant. La recette obtenue est sur Jardin Vegan Myspace et sur le site Jardin Vegan



Le Seitan selon Wikkipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Wheat_gluten_(food)

Source : Jardin Vegan



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 19 Mai - 11:34

Le grand cru d’Ophélie Véron (alias Antigone XXI)



Chez Vegactu on aime tout ce qui change et tout ce qui nous fait découvrir de nouveaux horizons, alors c’est un réel plaisir de tenter régulièrement de nouvelles recettes, de nouvelles méthodes pour cuisiner.

Ce livre intitulé sobrement — et explicitement — La pâtisserie crue a été écrit par la célèbre blogueuse végane Ophélie Véron, alias Antigone XXI. Si vous ne la connaissez pas encore, une petite visite sur son site vous permettra de mieux la connaître.

N’achetez plus jamais de pâte pour vos desserts !


Mais concentrons-nous sur cet ouvrage. On y trouve une bonne trentaine de recettes, certaines d’entre elles font déjà partie de nos incontournables, et on ne se verrait plus s’en passer. C’est le cas de la pâte à tarte réalisée (comme beaucoup de recettes crues) à partir de dattes. On l’a plus que testée, on l’a plus qu’aimée, et pour tous nos gâteaux ayant besoin d’une pâte on ne se vouera plus qu’à elle.


Un cœur coulant, irrésistible !

« Cuisiner à partir d’ingrédients non-transformés, bruts, simples et sains »

L’auteure commence par nous expliquer la cuisine crue et ses limites (l’agar-agar qui a besoin de bouillir, par exemple), c’est un point particulièrement intéressant car il permet de se rendre compte des possibilités de cette cuisine et des aliments qui vont devenir notre base de travail. Ainsi votre cuisine se transformera très rapidement en réserve à

dattes, flocons d’avoine, huile de noix de coco, noix de cajou

et j’en passe. Oui, vous allez pouvoir ouvrir un rayon vrac chez vous ! Comme le dit Ophélie, la cuisine crue c’est surtout cuisiner « à partir d’ingrédients non-transformés, bruts, simples et sains« .

Par la suite, on dévore les recettes et on apprécie qu’elles soient

bien expliquées, racontées et superbement illustrées, c’est un véritable plaisir pour les yeux et pour notre ventre.


Bon le plus dur c’est de choisir par quoi commencer. Ce fut difficile, mais nous avons pu tester quelques recettes qui nous donnaient plus envie que les autres :

-

La tarte chocolavocat

au goût de massepain avec

des graines de sarrasin

, à rendre addict !
-

Tiramisu à la poire

, c’est tout en finesse avec

une crème de noix de cajou.

-

Crukies

, comment ça on peut faire des cookies sans lait ni œufs ? Et sans cuisson en plus ? Ils sont fous ces véganes, mais alors qu’est-ce que c’est bon !
-

Le cœur coulant chocolat

, dans la version cuite on arrête la cuisson très tôt, là au moins pas de problème de cuisson, parfait pour ma mère qui a toujours du mal avec son four depuis 20 ans !
Un grand cru qui vieillira très bien

Cet ouvrage de pâtisserie crue est d’une grande qualité. Alors que certains pensent encore qu’on ne peut faire de la grande pâtisserie sans lait ni œufs, Ophélie Véron nous démontre ici qu’on peut encore aller plus loin et faire tout cela en version crue sans renoncer pour autant au goût ni à l’esthétique. Nul doute que ce livre nous servira désormais de base solide avec ses recettes incontournables.

Allez on vous laisse, on n’a pas encore fini de tester toutes les recettes !


Source : Vegactu


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1147
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mer 12 Aoû - 18:48

Bonsoir,
C'est derniers temps, on a pu assister à la colère des négociants laitiers, et des mesures restrictives européénnes qui leurs sont imposer. Et qui sont insoutenable pour eut. Il est vrai qu'ils ont une épée Damoclès au dessus de leur tête, je n'en disconvient pas. On sait bien où ils veulent en venir, se sont les multinationales de l'agroalimentaire qui imposent leur diktat à l'UE afin que dans un avenir proche, ils puissent annexé les derniers propriétaires indépendants qui tiennent bon. Ils ne veulent plus de particulier, tous doivent travailler pour un grand groupe comme Nestlé. Mais que cela ne tienne, est-ce une raison pour imposer ça à leur cheptel ? La réponse est non bien entendu. Alors quoi ? Franchement je suis écœuré, mais plus que ça même. Je ne dis plus rien, cela vaut mieux. NO COMMENT !


La vie de Sara en 30 secondes

30 secondes pour résumer une vie, 30 seconde pour montrer une réalité qui ne doit justement pas être trop mise en avant pour ne pas choquer, ou pour ne pas qu’un certains business connaisse des pertes. Et si nous décidions en fonction de la réalité, et non en fonction de ce qui nous arrange?



Mise en gare: les images sont violentes et peuvent choquer, ne regarder qu’en connaissance de cause, âmes sensibles, s’abstenir.



Revenir en haut Aller en bas
Lalia
Membre Actif
avatar

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 28/07/2015

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 18 Aoû - 22:15

Koaha-E,


Voici un petit article que j'ai trouvé : http://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/sarthe/sarthe-le-sauvetage-des-4-petits-cochons-789209.html

Dans cet article, on y décrit la manière dont sont traités les cochons. Bien que certaines phrases soient maladroites, on ne peut que ce réjouir de voir que l'on parle de ces sujets. Mon regret va à la mère de ces petits...


Bonne soirée,
Lalia
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1147
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 20 Juin - 8:03

Découvrez 5 algues aux qualités nutritionnelles exceptionnelles

Nori, wakamé, kombu. Derrière ces noms barbares se cachent des algues alimentaires aux bienfaits étonnants. Bio à la Une fait le point

Largement plébiscitées en cosmétique, la réputation concernant les bienfaits des algues n’est plus à faire. Si les Français n’hésite pas à s’en tartiner le visage et le corps, les algues arrivent rarement jusqu’à l’assiette. Pourtant, les algues ont un intérêt nutritionnel incontestable. Exceptionnellement riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments, ces légumes de la mer sont de précieux alliés santé. Ainsi les algues ont la part belle dans le régime alimentaire japonais. Et ce n’est sans doute par un hasard si le pays du soleil levant fait partie de ces “zones bleues” où l’on trouve le plus grand nombre de centenairesalgue de couleur vive au goût légèrement corsé se mange autant en salade qu’en accompagnement des poissons. Souvent vendue sous forme de paillette, elle vient aisément relever la saveur d’une soupe ou d’un gratin.

Jusqu’à 8 fois plus riche en vitamine C que l’orange et contenant 12 fois plus de fer que les lentilles, la laitue de mer est une source précieuse de nutriments. Elle est une source privilégiée de calcium, de magnésium et de fer, avec des taux jusqu’à 10 fois supérieurs à ceux des épinards. Sa richesse en vitamines et minéraux permet de renforcer le système immunitaire, d’améliorer la vision et de favoriser la production d’hormones sexuelles

Le kombu. Encore trop méconnues des Français, découvrez ces algues alimentaires aux incroyables vertus nutritionnelles.

La nori




Si ce nom ne vous dit peut-être rien, beaucoup d’entre vous en ont déjà mangé. Les amateurs de sushis en particulier. Il s’agit en effet de l’algue de couleur sombre qui entoure généralement les maki-sushis. Facile à utiliser, son goût est relativement neutre. C’est donc l’algue idéale pour introduire en douceur les légumes de la mer dans notre alimentation.

En plus de leur léger goût iodé, les algues nori sont un concentré de nutriments. Leurs tissus contiennent plus de protéines que la viande (près de 30 %) et près de dix fois plus de calcium que le lait. Il s’agit également d’une source importante en vitamines A, C, E et B. 1 g seulement de nori sec suffit à couvrir 30 % de nos besoins journaliers en vitamines B12. Et ce n’est pas tout. Cette algue ne contient pas moins de 10 acides aminés essentiels parmi lesquels l’acide glutamique ou la taurine. Pour ne rien gâcher, une portion de nori est source de cuivre, de fer, de manganèse, de zinc ou d’iode. Au Japon, on considère que la consommation de nori permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et de combattre certains cancers hormonodépendants tels que les cancers du sein ou de la prostate. Avec plus de 30 % de fibres, la nori est idéale pour faciliter la digestion.

La laitue de mer




algue de couleur vive au goût légèrement corsé se mange autant en salade qu’en accompagnement des poissons. Souvent vendue sous forme de paillette, elle vient aisément relever la saveur d’une soupe ou d’un gratin.

Jusqu’à 8 fois plus riche en vitamine C que l’orange et contenant 12 fois plus de fer que les lentilles, la laitue de mer est une source précieuse de nutriments. Elle est une source privilégiée de calcium, de magnésium et de fer, avec des taux jusqu’à 10 fois supérieurs à ceux des épinards. Sa richesse en vitamines et minéraux permet de renforcer le système immunitaire, d’améliorer la vision et de favoriser la production d’hormones sexuelles

Le kombu




En séchant, cette algue brune se couvre d’une sorte de poudre blanche. Il s’agit de glutamate naturel, un acide aminé qui permet de lutter contre le cholestérol et de réguler la pression sanguine. Inutile donc de chercher à les nettoyer. On utilise notamment cette algue pour améliorer la cuisson des légumineuses et en augmenter le taux de protéines. C’est également un excellent exhausteur de goût.

Comme la laitue de mer ou la nori, le kombu est particulièrement riche en calcium et en magnésium, mais surtout en potassium et en sodium. L’algue constitue également un apport important en vitamines A, B1, B12, C, E, F, K et PP. Le kombu est également l’algue la plus riche en sucre non caloriques qui peuvent entrer dans le régime alimentaire des diabétiques.

Le wakamé




Cette algue au léger goût d’huître est généralement servie en salade, comme c’est le cas dans de nombreux établissement japonais en France.

Aussi riche en protéines que les œufs, cette algue est également bourrée de vitamines A, B et C. Avec un bon apport également en acides aminés, le wakamé est idéal pour stimuler l’organisme et favoriser le système immunitaire. Sa richesse en nutriment est également précieuse pour la santé de la peau et des yeux. Consommée telle quelle ou sous forme de compléments alimentaires, cette algue est particulièrement légère, tout en étant très riche en calcium, potassium et magnésium. Et les taux de fer, jusqu’à 4 fois plus élevés que dans les épinards, ne sont pas en reste, ce qui lui confère des propriétés reminéralisantes exceptionnelles. C’est pourquoi la médecine japonaise en fait beaucoup usage pour les femmes qui ont accouché.

L’agar-agar




Cet extrait d’algues rouges est un gélifiant extraordinaire. Il constitue donc une alternative naturelle et saine à la gélatine animalepour les végétariens , végétaliens et ceux qui suivraient un régime hallal ou casher.

Hypocalorique et dénué de matière grasse, l’agar-agar est souvent conseillé dans le cadre d’un régime amincissant sain. Mais ce n’est pas là son seul avantage. En gonflant au contact de l’eau, les substances végétales qui le composent sont efficaces pour débarrasser l’estomac et les intestins des impuretés.

Rédaction : Manon Laplace
SOURCE DE L’ARTICLE :

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/12580/5-algues-comestibles-aux-bienfaits-exceptionnels
Que vous pouvez compléter par celui-ci sur la spiruline


http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/5608/spiruline-laliment-miracle-tous-maux
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 21 Juin - 1:09

Matthieu Ricard commente une enquête de L214 sur l'élevage de lapins

Enquête de l'association L214 dans un élevage de lapins présentée par Matthieu Ricard. Plus d'info : http://www.viande-de-lapin.fr . 60 milliards d'animaux terrestre et 1 000 milliards d'animaux marins sont tués chaque années. Soit environ 3 milliards par jour. Bernard Shaw : “ Les animaux sont mes amis... et je ne mange pas mes amis. ”


Durée : 4min 26
Date : 9/10/2014
Source : Association L214

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 28 Juin - 2:43

Novak Djokovic, quand le meilleur tennisman au monde est végétarien


Djokovic donnant un cours de cuisine pour fêter la sortie d'un documentaire sur sa vie (2015)

Novak Djokovic est un joueur de tennis serbe. Professionnel depuis 2003, il a remporté entre autres — et pour l’instant — 11 tournois du Grand Chelem et 6 Open d’Australie.

Il a atteint la première place mondiale pour la première fois le 4 juillet 2011, et a conservé cette première place à la fin des saisons 2011, 2012, 2014 et 2015.
Il a est élu meilleur joueur mondial par l’Association des joueurs de tennis professionnels ces quatre mêmes années.



Djokovik récupère avec une banane pendant un match. Crédits : AFP.


Le secret de Djoko ? L’alimentation


Djokovic est très connu ces dernières années pour avoir adopté un régime sans gluten. Les médias ont moins parlé du fait qu’il n’a jamais consommé beaucoup de viande — en 2013, il déclarait consommer occasionnellement un peu de poisson et de viande blanche1.

Djokovic a visiblement stoppé sa consommation de viande et poisson puisqu’il vient de déclarer lors d’une interview à son sponsor être végétarien2.


Twit de Djokovic : « en train de savourer mon repas végétarien et cru ».

Un végétarien quasi vegan


Djokovic et sa compagne, Jelena, viennent d’ouvrir à Monaco un restaurant 100% vegan3. Ce type d’alimentation semble donc figurer dans les préoccupations du meilleur tennisman du monde.
Par le passé, Djoko avait lancé une ligne de produits énergétiques sans gluten pour sportifs (biscuits, barres, lait végétal) sans produits d’origine animale à l’exception d’un peu de miel dans l’un d’eux.

Il semble également qu’l ne consomme pas de produits laitiersi4 ‘5 ‘6, en raison d’une mauvaise digestion de ces derniers (comme les deux tiers de la population mondiale au moins, et une moitié de la population française7 ).

Consomme-t-il des œufs et leurs dérivés ? Pour l’instant, l’ambiguïté demeure.


Djokovic et sa femme devant leur nouveau restaurant vegan, Eqvita

Oui, le véganisme est bénéfique pour la santé


Quasi-vegan, s’il ne l’est pas déjà, Djokovic est une nouvelle preuve vivante (mais en faut-il encore ?) des avantages en terme de santé qu’apporte un régime alimentaire tout végétal.

Rappelons qu’une étude portant sur plus de 73 000 américains a prouvé que l’espérance de vie d’un vegan est supérieure à celle d’un végétarien, laquelle est nettement plus élevée que celle d’un carniste8.
Il est donc tout à fait logique que le véganisme dope aussi les performances sportives.

Le numéro 1 mondial démontre aussi que le véganisme est aussi un plaisir, un « plus » gustatif ; il a par exemple déclaré9 :

J’aime explorer de nouvelles choses et découvrir de nouveaux fruits et légumes dont je n’avais jamais entendu parler avant !

Son pêché mignon ? Du chocolat fait de cacao cru, de noix de cajou et d’avocat. Ou encore des desserts concoctés par ses soins à base de fruits, d’huile de coco et de dates…

Souhaitons à Djokovic une longue carrière, et un beau succès à son restaurant monégasque !




Source : Veg'Actu

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 22 Juil - 2:53

Voici un cadre reprenant les principales sources de protéines végétales


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Dim 24 Juil - 17:59

La Face Cachée de la Viande – Documentaire Québécois



La face cachée de la viande met en lumière les effets de la surconsommation de la viande ainsi que ses impacts sur la société et la planète, tant au plan de la santé, de l'écologie et de l'éthique.




_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Dim 28 Aoû - 2:29

Bonsoir mes frères & sœurs
Devenir Vegan c'est bien entendu adapter son régime alimentaire à pouvoir se passé de viande, volaille et poisson dans un 1er temps. Ensuite viendront les œufs et les laitages. Mais cela ne s'arrête pas là, outre le fait de bien sûr ne pas porter de fourrure, mais aussi de produits venant du cuir il sera intéressant d’adapter également produits cosmétiques et autres produits d'entretiens. Sujet aux cosmétiques il incombe de ne pas favoriser les grandes marques qui ont recours systématique aux tests sur animaux ! J'avais d'ailleurs à se sujet proposé une liste de produits à boycotter et une autre de produits saints et qui plus est, bio. C'est par ici que ça se passe bounce
Akasha.


Vous cherchez des savons vegans, bio et naturels ?




Laurence a créé il y a un an sa savonnerie bio, vegan et écologique : l’Aubergine. Elle fabrique et vend des savons, mais aussi un shampooing et un dentifrice solides.

Lorsque c’est possible, les ingrédients utilisés sont issus de l’agriculture locale en plus d’être biologiques.

Les prix ne sont pas excessifs : de 2,90€ pour le dentifrice à 4,90€ pour les savons et le shampoing.

Ces produits s’achètent en ligne, ou dans les boutiques points de vente, toutes en Bretagne à l’exception de Montcuq et Saint-Etienne.



Les savons


Voici par exemple le savon Feuille d’Agrume, qui nous a plu :



Ingrédients : huile d’olive*, de coco*, beurre de karité brut*, huile de tournesol**, de chanvre**, eau, glycérine, farine de riz*, huile essentielle de petitgrain bigarrade*, oxyde bleu, ocre havane.
*agriculture biologique, ** agriculture biologique et locale

Le shampooing solide



Ingrédients : huile de coco*, d’olive*, de ricin*, de tournesol**, beurre de karité*, eau, glycérine, rhassoul, sauge sclarée, huile essentielle de sauge sclarée, mica.
*agriculture biologique, ** agriculture bio et locale

Le dentifrice solide


Ingrédients :
huile d’olive*, de coco*, de colza**, eau, glycérine, argile blanche, huiles essentielles de citron vert* et patchouli*.
*agriculture biologique, ** agriculture biologique et locale

Mode d’emploi : mouiller la brosse à dents, frotter sur le savon dentifrice.

Fabriquer soi-même ses cosmétiques

C’est possible, en suivant un atelier dirigé par Laurence, dans son laboratoire près de Renne et pour 39€. L’atelier dure deux heures et demie et vous permettra de vous initier ou de vous perfectionner dans la confection de cosmétiques faits maison.



Kit du voyageur

Parmi les coffrets cadeaux, le kit du voyageur a retenu notre attention : savon, shampooing et dentifrice dans une pochette en coton enduit. Comptez 19,60€ pour voyager hygiénique et parfumé !




>> Aller sur le site de la savonnerie Aubergine

Source Vegactu


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 22 Nov - 1:51

Bonsoir mes frères & sœurs  I love you
Aujourd'hui soir j'aimerai vous présentez l'ortie magnifique plante sauvage aux vertu insoupçonnée et très intéressante pour nous Vegan. Elle est riche en protéine ce qui n'est pas négligeable quand on sais parfois les difficultés qu'on rencontre pour varier les sources et surtout avoir tout les acides aminés dont on a besoin. Elle est riche en flavonoïdes et de vitamines rares comme la K ou la pro-vitamine A ou en calcium, en fer, en bore, en béta-carotène ou en α-tocophérol (vitamine E).
Voyons l'ortie plus en détail si vous le voulez bien.
Akasha.



L'ortie un miracle de la nature que tout Vegan devrait introduire dans leur stratégie alimentaire



La feuille d'ortie constitue un véritable concentré de protéines, de vitamines et de sels minéraux. L'ortie est en effet plus riche en protéines que le soja, avec un bon équilibre entre les 8 acides aminés essentiels.


Sa feuille est particulièrement riche en calcium, en fer, en bore, en béta-carotène ou pro-vitamine A, en α-tocophérol (vitamine E), ainsi qu'en vitamine C. Dans 100 grammes de feuilles d'ortie fraîche, on a la totalité des Apports Journaliers Recommandés decalcium et de fer, ainsi que 6 fois les A.J.R. de pro-vitamine A et 4 fois ceux de vitamine C. Raison pour laquelle l'ortie est à consommer plutôt le matin ou à midi que le soir.



En fait, l'ortie contient les vitamines et minéraux dont la carence est la plus fréquente chez l'homme moderne, ce qui en fait l'un des meilleurs compléments alimentaires.


Et la croyance populaire qui a toujours fait de l'ortie un tonique de printemps est justifiée par la science, puisque des études ont montré que les taux de protéines et de fer contenus dans l'ortie sont à leur maximum au mois d'avril.


Maria Treben, herboriste autrichienne auteur du best-seller La santé à la pharmacie du Bon Dieu, insistait sur la nécessité d'utiliser des orties fraîchement cueillies pour un succès thérapeutique assuré. (Beaucoup d'autres plantes perdent également une grande partie de leurs propriétés en séchant : la mélisse, l'échinacée, la bardane, la pariétaire...).


Malheureusement, il n'est pas toujours facile d'avoir des orties fraîches à portée de la main, à moins d'habiter à la campagne. Mais, si l'on veut utiliser des orties sèches, il faut savoir que c'est une plante délicate à sécher. Cette opération doit être faite rapidement, à 40° dans un local bien ventilé, et surtout dans l'obscurité. En effet, les vitamines C, E, K et B9 (acide folique) sont particulièrement sensibles à la lumière.

Source : Urticamania

Voir aussi l'article : Composition chimique de la feuille d'ortie

Potage aux orties


Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 5 poignée d'orties
- 3 cuillères à soupe d'huile
- 1 gros oignon
- 4 ou 5 pommes de terre
- 15 cl de crème fraîche

Préparation de la recette :

Cueillez sans vous piquer, pour cela utilisez des gants, quatre ou cinq bonnes poignée d'orties.
Lavez-les soigneusement afin d'en retirer le pouvoir urticant.
Dans une cocote, versez 3 cuillères d'une bonne huile et faites revenir l'oignon émincé, ajoutez les pommes de terre taillées en petits cubes, puis les feuilles d'orties sans les tiges.
Couvrez d'eau salez, poivrez à votre goût portez à ébullition puis laissez cuire le temps qu'il faut.
Mixez, réchauffez en ajoutant la crème fraîche. Servez sans attendre



Source : Marmiton

Toutes les recettes et astuces pour cuisiner l'Ortie



L'Ortie est un pur trésor aussi si vous avez un jardin : préservez-en quelques pieds, vous préserverez aussi votre santé et même celle de votre jardin.

Si vous n'avez pas de jardin, ne ramassez d'orties que dans des endroits dont vous êtes absolument certain de la propreté et évitez de cueillir les orties qui se situent sur le bords du massif, celles dont vous pourrez être certains qu'elles n'ont pas été souillées par des déjections d'animaux se trouvent au milieu du massif, les animaux non plus n'aiment pas se faire piquer !

Le bouillon d'Ortie aux oeufs mollets :




2 litres d'eau minérale
500 g de feuilles d'orties sans les tiges ! voire plus, l'ortie fond à la cuisson
2 belles têtes de brocolis, 1 grosse poignée de haricots verts - 2 gros oignons
Huile d'olive
sel, poivre, Thym, Laurier, Persil plat, Ail
2 oeufs par personne

Tartines grillées et aillées ou non

Préparer un bon bouillon en cuisant dans l'eau tous les légumes avec les oignons, l'ail et les herbes aromatiques. Pendant ce temps griller les tartines. Quand tous les légumes sont cuits, assaisonner et arrêter le feu. Ajouter les feuilles d'ortie ciselées. Couvrir.

Dans une casserole d'eau vinaigrée faites cuire les oeufs mollets env. 4 mn. Présenter le bouillon bien chaud avec un oeuf mollet sur chaque tartine.

Pour d'autres recettes délicieuses à base d'orties, consultez l'article source : Toutes les recettes et astuces pour cuisiner l'Ortie

Cake aux orties et au chèvre



Samedi vaqué, donc petite ballade en famille avec cueillette d'orties au programme. Et oui! Ceux dont tout le monde veut se débarrasser! Et comment les intégrer en cuisine? Dans un cake! Bien sûr!!

Ingrédients:


3 oeufs
150 g de farine
1 sachet de levure chimique
100 ml d'huile de tournesol
130 ml de lait tiédit
100 g de gruyère râpé
sel, poivre
200 g de chèvre en bûche
1 bonne grosse poignée d'orties

Réalisation:



Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la farine.

Incorporer l'huile petit à petit, puis le lait tiédit. Ajouter le gruyère et mélanger. Saler et poivrer.

Effeuiller, laver et éponger les feuilles d'orties.

Couper la bûche de chèvre en rondelles et incorporer les orties et le chèvre à la préparation de base du cake.

Verser la préparation dans un moule à cake et enfourner pour 45 min environ.

Servir tiède comme un cake traditionnel!

Conseils: L'ortie se cuisine comme les épinards, et se cueille sans soucis avec des gants à usage unique. Une fois mouillé l'ortie ne pique plus!!

Source : Okcestbon!

Je termine avec un délicieux Smoothie vert à base d'ortie et de basilic. On peu aussi réaliser une variante avec des pommes, bananes et cannelle.

Recette de Smoothie sacré



Cette recette de smoothie emploie des ingrédients plus exotiques, sauvages et aromatiques. Combinant les vertus du basilic sacré, du kombucha et de l'ortie, ce smoothie est définitivement un de mes préférés entre tous.

Comme nous sommes en hiver et que mes verdures cultivées ne sont pas aussi fortes que les plantes sauvages d'été, les proportions entre les ingrédients pourraient être à parfaire.

Ingrédients

- Une généreuse quantité d'orties
- 4 pommes
- 1 ½ tasse de kombucha
- 3 tiges de feuilles de basilic sacré
- ¼ tasse de graine de lin
Préparation

- Moudre les graines de lin au mélangeur.
- Ajouter les autres ingrédients et pulvériser jusqu'à consistance crémeuse.
- Ajouter de l'eau jusqu'à l'obtention d'un smoothie qui se verse facilement.


Smoothie vert sain avec des pommes, des bananes, l ortie et la cannelle

EN BONUS :
Un p'tit reportage pour être complet sur l'ortie.

Secrets de plante : l'Ortie




_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 14 Fév - 2:21

un véritable cocktail de régénération : la sauce soja

La Sauce de Soja, Jiang You

La sauce de soja s’appelle Jiang You 醬油 en Chinois. C’est une sauce liquide faite à partir du soja jaune qui dans la pure tradition est faite sans adjonction de blé comme nous allons le voir.



Très connue au Japon, ce produit porte alors le nom de Tamari, du verbe Tamaru signifiant s’accumuler. C’était le liquide des bacs de fermentation du miso.

La sauce de soja est un liquide de couleur ambré, brunâtre ou rougeâtre, plus ou moins foncé.

De saveur très prononcée et salée, il résulte, après de longs mois de fermentions dans une saumure, de la libération de certains enzymes par une moisissure, l’aspergillus coryza.

Son origine remonte à la dynastie des Zhou. C’est une des sauces les plus anciennes du monde.

Selon la légende, quand le bouddhisme prit son essor dans l’Est de la Chine, il fut accompagné par la diffusion du végétarisme. Pour se substituer à certaines sauces à base de produits animaux, ils créèrent une pâte fermentée salée à base de soja qui, au fil des siècles, se transforma en sauce de soja.

Cette préparation se diffusa ensuite dans tous les pays d’Orient, pour ensuite devenir un des produits phares de la culture chinoise en Occident.

Vatel, le maître queux de Louis XIV utilisait déjà pour accompagner les gibiers cette sauce de soja japonaise.

Produit indispensable dans une cuisine chinoise, il pourra dans certains cas remplacer le sel dans nos plats. Ce condiment est sept fois moins riche en sodium que le sel de table !

Dans la pharmacopée traditionnelle chinoise, nous allons voir que c’est un excellent ingrédient pour « nettoyer » naturellement des aliments susceptibles de comporter des petites bébêtes indésirables.

Un précepte chinois : « Les sept courses quand on ouvre la porte : l’huile, le sel, le bois, le riz, la sauce de soja, le vinaigre et le thé ».


Que dit la médecine chinoise?

Jian You, la sauce de soja est de saveur Salée et de nature Froide.

Nous savons que la saveur salée, prise en petites quantités « nourrit » l’énergie des Reins. Elle permet aussi de purger et d’amollir les indurations en dispersant les nodosités. La saveur Froide quant à elle neutralise entre autres les toxines de la chaleur.

Les méridiens organes destinataires sont ceux :

de la Rate,
de l’Estomac et
des Reins.

Les actions principales en médecine chinoise de la sauce de soja sont de :

Éliminer la toxicité,
harmoniser l’Estomac,
tonifier les Reins,
régulariser la Rate.

*Traditionnellement on se sert de Jiang Yiu dans la cuisine pour « détoxiquer » les aliments.

En effets, c’est un produit très connu pour prévenir les intoxications alimentaires. C’est pour cela qu’il est régulièrement incorporé dans les viandes, les poissons, les légumes, les féculents.

*En tant que tonique de l’énergie de la Rate et agissant sur l’estomac, il permet d’ouvrir l’appétit, et donc d’être un apéritif. Mais il permet aussi de retrouver l’appétit chez certaines personnes convalescentes ou en grande faiblesse.

*En application externe, on s’en sert traditionnellement pour traiter les brûlures. Mais il est aussi très efficace pour traiter et calmer les piqûres d’insectes, entre autres de guêpe et d’abeille. Il suffit pour cela d’appliquer régulièrement un peu de sauce de soja sur la zone à traiter.

*En Chine sauce de soja et gingembre frais font très bon ménage pour potentialiser tous les effets précédents.

Que disent les recherches modernes ?

*En alcalinisant le pH sanguin, il combat la fatigue.


*Très riche en acide acétique, il permet d’éliminer de nombreux micro-organismes qui peuvent être présents dans l’alimentation.

*La sauce de soja contient une grande quantité de phosphore bon pour les os, les dents, le fonctionnement des nerfs et des muscles, mais aussi pour le métabolisme du calcium.

*Il contient aussi du potassium qui, avec le sodium, maintient l’équilibre acido-basique, contrôle le pH des cellules, la transmission de l’influx nerveux, le fonctionnement des reins et des glandes surrénales, la synthèse des protéines et le métabolisme des glucides.

*On y trouve aussi une grande quantité de vit B et de Fer.

*L’action antitoxique de la sauce de soja provient entre autres de la levure utilisée pour faire fermenter le soja qui a des propriétés antibiothérapies.

Mode d’utilisation.

Comme nous l’avons dit plus haut, Jiang You en Chinois, ou Tamari au Japon, est une sauce de soja traditionnelle faite à « l’ancienne » uniquement à base de haricots de soja jaune, sans ajout de céréales ni d’autres additifs (donc pas d’amidon ni de gluten).

Il serait trop long ici de vous en donner le mode de préparation. Pour faire court, les graines de soja jaune sont utilisées entières. Elles vont être fermentées avec du sel marin et de l’eau pure pendant un an à un an et demi, dans des fûts en cèdre. En effet, comme ces graines contiennent naturellement des graisses, la vitesse de fermentation est considérablement ralentie. Au bout de ce temps, la sauce peut être consommée, mais sera de goût plutôt âpre. Il faut 3 à 4 ans pour que le goût sucré apparaisse. Au bout de cinq ans, c’est la plénitude des saveurs qui s’exhale, en particulier liée à la multiplication de certaines « bonnes » bactéries.

Malheureusement, cette véritable sauce de soja que l’on trouve dans le commerce n’est plus du tout traditionnelle. Et le comble, c’est une invention chinoise moderne qui permet de produire un liquide hydrolysé chimiquement, sans aucune fermentation à partir de farine de soja dégraissée, lui donnant un goût de caramel.

Bien évidemment ce produit perd toutes les vertus médicinales que nous avons vues plus haut.

Quelque terme chinois dans le maquis des sauces de soja :

Shēng chōu (生抽 ou 醬清, jiàng qīng) : sauce soja légère et fine (faible viscosité), opaque, brun clair.
Tóu chōu (頭抽) : sauce soja issue de la première pression des graines de soja, signifie « première sauce soja ». Le tóu chōu est vendu comme une sauce de soja de première qualité, telle une huile d’olive extra-vierge, le goût issu de cette première pression est considéré comme supérieur.
Shuāng huáng (雙璜) : sauce soja doublement fermentée.
Yìn yóu (蔭油) : une sauce soja plus sombre, aux arômes plus riches et complexes, fabriquée initialement à Taïwan, utilisant seulement des graines de soja avec l’Aspergillus et du sel de roche.

*Procurer vous donc de la sauce de soja Jiang You ou du Tamari dans les magasins Bio en s’assurant qu’il n’y a pas d’adjonction de blé. Mais aussi que le soja sera d’origine non transgénique. Il faut y mettre le prix. Une sauce de soja bon marché ne peut être que de fabrication industrielle.

*La véritable sauce de soja est un produit qui se consomme en très petite quantité. Quelques gouttes suffisent pour lui donner toutes ses vertus médicinales.

*La sauce de soja est un complément idéal pour accompagner tous les plats à base de légume, les plats de volaille, poisson, viande.

*Elle peut remplacer le sel ordinaire dans nos préparations culinaires. Il suffit de quelques gouttes pour transformer un plat « monotone » en un véritable régal pour le palais.

*Dans les régimes végétariens, on s’en sert pour préparer le Tofu, le fameux fromage de soja qui peut remplacer les protéines animales.

*Dilué, on peut faire mariner les viandes et les poissons avant de les griller.

*Pour éviter toute altération, il est préférable de conserver la sauce de soja à l’abri de la lumière.

*Une excellente vinaigrette à base de sauce de soja. Testez là et vous serez conquis : « Mélanger dans un bol une cuillère à soupe de vinaigre de vin, une demi-cuillère à café de « vraie » sauce de soja, une demi-cuillère à café de moutarde de Dijon, du poivre et un petit peu de curry et évidemment pas de sel ! Ajoutez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et goûtez ! »

Conclusion

À condition de choisir la bonne sauce de soja, c’est un ingrédient qui au regard de ses vertus médicinales, pourra tout à fait entrer dans nos habitudes culinaires occidentales. Certains grands chefs ne s’y trompent pas.

Mais une mise en garde ! En ligne de mire, vous devez faire très attention à l’excès de saveur salée.

Comme toute saveur, prise en quantité correcte, elle tonifie l’énergie de l’organe cible auquel elle appartient. Par contre si on dépasse la dose, elle se retourne contre l’organe et déclenche les pathologies.

Quelle dose ? Normalement nous ne devons pas sentir qu’un plat est salé. Si c’est le cas, on est déjà largement en surdosage. Et évidemment ne jamais rajouter de sel une fois un plat cuisiné, donc bannir la salière sur la table !

Je vous renvoie à mon cours sur la diététique du juste milieu ((voir lien)..

La sauce de soja peut donc remplacer le sel de temps en temps dans nos plats, mais que quelques gouttes.

Une citation parmi d’autres : « Ajouter de la tomate et de l’origan, ça devient italien ; du vin et de l’estragon, ça devient français ; du citron et de la cannelle, ça devient grec; de la sauce de soja, ça devient chinois ; ajouter de l’ail, ça devient bon ! «

Jean Pélissier – http://blog.jeanpelissier.com

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1147
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 7 Mar - 19:26

Bonsor,
Je vous proposes une superbe alternative à la viande qui plus est, est un ingrédient idéal pour toutes personnes exigeantes qui met en place une stratégie alimentaire dans le cadre d'une pratique sportive. En effet cet ingrédient est parfait pour un repas post entrainement ! Il est bien entendu possible de le préparer ou de l'accompagner de bien différentes façons !
Orné


Beyond meat : ce steak végétal a plus de calcium que le lait !



Meilleur pour la santé, moins polluant et respectueux du monde animal, ce steak végétal est aussi moins cher à produire ! Bluffant.

Sachant que l’élevage est une activité polluante, que l’abattage est incompatible avec le bien-être animal et que la consommation de viande pose problème en terme de santé, la question n’est plus tellement de savoir s’il faut continuer à manger des vaches, des cochons et des poules mais plutôt de trouver par quoi remplacer les protéines animales dans nos assiettes et nos estomacs. Eh bien, bonne nouvelle, on a trouvé !


Ce steak a l’odeur du steak, l’aspect du steak et même le goût du steak. Pourtant, il ne contient pas la moindre trace de viande…. Rien que des protéines végétales savamment identifiées, associées et cuisinées !

Mais ce n’est pas tout. Ce morceau de viande qui n’en est pas un contient autant de protéines qu’une pièce de boeuf, plus d’antioxydant que les myrtilles ou les brocolis, plus de calcium que le lait et plus d’oméga 3 que le saumon ! Et en plus, il coûte moins cher à produire…
Pour tout savoir sur ce steak végétal nouvelle génération inventé par les Américains de Beyond Meat (après la viande), voyez ce passionnant reportage réalisé par les caméras de France 5.


Source : http://positivr.fr/steak-vegetal-beyond-meat/
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 13 Mar - 23:56

Afro-végane : des recettes africaines et caribéennes avec les produits du marché



Ayant vécu quelques temps dans une région où le gombo, la patate douce, le lait de coco et les piments végétariens faisaient partie de notre régime alimentaire presque quotidien, il y a une parution que nous attendions de pied ferme : Afro-végane, livre de recettes africaines et caribéennes, vient de rejoindre la collection V des éditions l’Age d’Homme. Et nous ne sommes pas déçus !

Non, la cuisine vegan ce n’est pas seulement de bluffantes alternatives à la viandes, ni du tofu bien tendre avec une salade aux graines germées (bien que nous aimions beaucoup cela) ; ce n’est pas en tout cas un mode de vie de citadin occidental du vingt-et-unième siècle, comme on l’entend encore trop souvent. Depuis toujours, et partout à travers le monde, de délicieuses recettes ont été traditionnellement vegans. Ou quasiment vegans — et faciles à adapter. Cet ouvrage le prouve de façon éclatante en se centrant sur la gastronomie africaine et son pendant caribéen, des cuisines dont les aliments emblématiques peuvent être le riz djoloff, le sésame, les doliques à œil noir, la pastèque, le gombo (ou okra), la cacahuète…


Doliques à œil noir (black-eyed-peas en anglais !)

Un recueil de recettes d’envergure politique

Préfacé par Jessica B. Harris, historienne culinaire, journaliste, universitaire et auteure elle-même de livres de cuisine, cet ouvrage de Bryant Terry ne se veut pas uniquement un aperçu de la gastronomie végétale africaine. Il s’inscrit dans une perspective plus large, et plus politique, en se donnant comme mission « de ramener la culture afro-diasporique au centre de notre conscience culinaire collective, et de porter ses ingrédients, ses techniques culinaires et ses panels de saveurs vers une diffusion plus large. (…) En effet, ces richesses ont été durement acquises, sous-estimées, voire même exploitées. »

L’auteur est actuellement le chef cuisinier attitré du Musée de la Diaspora Africaine à San Francisco ; il est renommé pour chercher à faire dialoguer sans cesse la cuisine, la santé, l’art, la culture et la mémoire de la diaspora africaine. En 2016, Bryant Terry a figuré sur la liste des « 9 personnes qui sont en train de changer l’avenir de l’alimentation » par le magazine d’affaire Fast Compagny. Dans Afro-végane, il explique :

Les héritages culinaires (c’est-à-dire la forme et le développement des traditions culinaires) transportent notre Histoire, nos souvenirs et notre mémoire. Ils nous lient à nos ancêtres, et amènent le passé dans l’instant présent.


Terry Bryant. Photographie tirée de son site internet, bryant-terry.com

Si l’on ajoute à cela la teneur 100% végétale des recettes — et qui peut nier que le véganisme est aujourd’hui un choix éthique devenu engagement politique ? — on s’aperçoit qu’Afro-végane aborde sous l’angle le plus gourmand qui soit une double problématique et un double enjeu politique. Les deux allant parfaitement ensemble :

Quand on songe que pendant des milliers d’années, l’Afrique centrale et orientale adoptait des régimes principalement végétariens — axés sur les denrées de base telles que le millet, le riz, les petits pois, l’okra, les piments et le yam — et que de nombreux régimes d’Afrique précoloniale préconisaient une alimentation végétale, un livre de recettes véganes tombe à pic pour célébrer la nourriture de la diaspora africaine.


Bocaux de sauces et épices

Les recettes

Les recettes sont regroupées par grandes familles d’aliments :


Épices et sauces — dont la sauce au pili-pili fumé, la sauce sucrée-salée piment-mangue…
Okra, dolique à œil noir, pastèque — dont la soupe froide de pastèque et concombre à la menthe et les beignets croustillants de haricots.
Soupes, ragoûts, tajines : la soupe patate douce et potiron, testée par nos soins, est un véritable délice, à essayer dès que vous en avez l’occasion.



Curry de tofu à la moutarde brune

Légumes verts, courges, racines : les astuces pour faire rôtir ses bananes plantain sont d’une aide certaine, pas si simple de s’y essayer sans une bonne recette !


Légumes d’été et kebabs de tofu à la sauce barbecue grenade-pêche

Semoule de maïs, céréales, couscous — par exemple cakes de teff et semoule de maïs aux aubergines, curry de maïs et riz à la noix de coco…


Semoule crémeuse de maïs au chou éthiopien et oignon rouge, cuite à basse température

Street food, snacks, bouchées : cacahuètes bouillies à la citronnelle, chips de banane plantain, beignets potiron-cacahuètes…


Chips de banane plantain


Bocaux, crèmes, pâtes à tartiner — dont la crème de poivrons rouges, plusieurs types de pickles sucrés ou salés, une crème à la fleur d’oranger et une fort tentante tartinade érable-banane plantain.
Biscuits, smoothies, porridge : lait d’amande sucré aux dattes, muffins de pain de maïs, granola de patates douces et ses noix glacées à la mélasse…
Gâteaux, friandises, fruits : chaussons figues et poires, salade de fruits tropicaux et sauce mangue-citron-vert, et surtout « Bundt Cake » kaki glacé à l’orange, sans aucun doute la prochaine recette que nous essaierons !



Gâteau cacao-épices au gingembre confit et ganache chocolat-noix de coco


Boissons rafraîchissantes, toniques, cocktails : sirops, boissons à l’hibiscus, au rooibos, au gingembre, sans oublier une recette de limonade maison et un thé doux au tamarin.

Fait appréciable, ces recettes ont été étudiées (et revisitées quand il le fallait) pour nous permettre d’en trouver tous les ingrédients avec une relative facilité. Pour les habitués des magasins bio, le teff, la mélasse, le sucre muscovado ou la semoule de maïs ne poseront aucune difficulté. Les plus difficiles à dénicher seront peut-être les noix de pécan, mais qui se substituent aisément par tout autre oléagineux de votre choix.

Les photographies de la talentueuse Paige Green — ce nom ne s’invente pas — donnent à voir des plats au rendu effectivement « traditionnel », appétissants et visiblement nourrissants.

Un ouvrage indispensable dans votre cuisine, pour sortir de la routine et cuisiner avec d’autres saveurs que celles auxquelles nous sommes habitués.

>> Se procurer Afro-végane.


Source : Vegactu

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 15 Mai - 0:14

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
L'autre jour en chinant sur le web je suis tombée sur cette chaîne YT, que j'ai trouvé sympa. C'est une belle aide pour s'y retrouver pour bien faire ses courses dans un esprit Vegan, je vous les partages donc, belle découverte !
Akasha.


Dans mon sac de courses végé & bio #5




ça faisait un moment que je ne vous avais pas montré mon sac de courses dis donc! Pour les personnes qui n'auraient pas vu les précédentes vidéos, je fais mes courses en Biocoop et sur les marchés de producteurs locaux (n'hésitez vraiment pas à aller y faire un tour, on y rencontre plein de gens cool et sympa, c'est trop chouette!)

L'alimentation, c'est un poste de dépenses important à la maison. On a fait le choix de ne pas compter pour ce qu'on met dans notre assiette (en se privant si nécessaire sur autre chose). On déconne pas avec la bouffe m*rde! ;-)

On dépense entre 250 et 300€ par mois pour le manger (sachant que ce budget tend à la baisse grâce à notre super potager qui nous donne plein de jolis légumes). C'est peu pour certains, beaucoup pour d'autres, mais c'est un budget qui nous convient bien. Et c'est ça qui est le plus important! =)



Mes autres retours de courses :
- https://www.youtube.com/watch?v=1CCeX...
- https://www.youtube.com/watch?v=N3qBl...
- https://www.youtube.com/watch?v=boEN1...
- https://www.youtube.com/watch?v=NLss6...

Ma vidéo sur le vrac : https://www.youtube.com/watch?v=qnVKr...

Vidéo non sponsorisée


1 semaine dans mon assiette Bio, simple et végétale



Oui, ENFIN! Voilà le contenu de mon assiette sur une semaine, en espérant que ça puisse vous donner quelques pistes d'inspiration.


Les recettes mentionnées :
- le curry de blettes (http://tinyurl.com/hv9uznt)
- le gratin de courgettes (http://tinyurl.com/hlbx5z3)
- les galettes de fanes de carotte (http://tinyurl.com/htph9ll)

Une semaine dans mon assiette | Vegan et Economique



Manger vegan pour moins de 5 euros par jour c'était mon petit challenge de cette semaine durant laquelle je vous montre mes courses et mes repas !


Mes courses 00:52
Petits-déjeuners 02:17
Repas du Midi 03:50
Repas du Soir 05:20
Desserts 06:53
Snacks/Collations 06:18

Les recettes et ma liste de course : bit.ly 1qwxA1B
Jus vert sans centrifugeuse : bit.ly 23F0QjD

Mon débardeur "VEGAN" : https://www.spreadshirt.fr

Petits déjeuners :

JOUR 1 : flocons d'avoine - lait d'amande - graines de chia - fraises - corn flakes - nocciolata+lait d'amande

JOUR 2 : flocons d'avoine - lait d'amande - graines de chia - vanille- banane - beurre d'amandes+sirop d'érable - fraise - coco râpée

JOUR 3 : flocons d'avoine - lait d'amande - graines de chia - vanille- banane - beurre d'amandes+sirop d'érable - corn flakes

JOUR 4 : flocons d'avoine - lait d'amande + nocciolata - graines de chia - fraises - framboises - corn flakes - coco râpée

JOUR 5 : flocons d'avoine - lait d'amande - graines de chia - vanille- banane - framboises - sirop d'agave - corn flakes

JOUR 6 : flocons d'avoine - lait d'amande - graines de chia - vanille- banane - framboises - kiwi - coco râpée

JOUR 7 : gaufres vegan la recette ici bit.ly 1S0nYad

La description des autres repas est sur mon blog parce que Youtube trouvait ça trop long, je pouvais rien mettre de plus !! RDV ICI : bit.ly 1qwxA1B

AVANT / APRÈS ! NOTRE RÉÉQUILIBRAGE ALIMENTAIRE | parcours, erreurs & BILAN !



Helloooo! Smile
Cette vidéo ayant été très demandée sur les réseaux sociaux (d'ailleurs suivez-y nous héhé) on te raconte l'histoire de notre rééquilibrage alimentaire, de comment on a pris du poids au comment on a eu un déclic pour se prendre en main et notre bilan. Attention, âmes sensibles s'abstenir, des images CHOC ont été glissées dans la vidéo AHAH xD

N'hésitez pas à partager votre expérience avec l'alimentation, les régimes, le sport etc avec nous, on kiffe vous lire vous n'imaginez même pas !



u veux découvrir des recettes saines ?
LE BLOG: http://snackies.fr/le-blog/
INSTAGRAM: https://www.instagram.com/isadora.fjo/ et https://www.instagram.com/snackiesbox/

Pour nous suivre dans notre quotidien et découvrir les behind the scenes de snackies.fr:
INSTAGRAM : https://www.instagram.com/marizoda/ et https://www.instagram.com/isadora.fjo/
SNAPCHAT: isadora_fjo

Mail: contact@snackies.fr
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Musiques:
Carefree de Kevin McLeod
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vidéo filmée avec un iPhone 6s
Montée avec Imovie

Merci d'avoir regardé et see ya Smile !
Isadora & Marisa



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 19 Mai - 1:30

Le Menu VG du Samedi : bientôt l’été

Nous sommes Samedi et tu attendais le retour du Menu VG avec impatience ?

Tu avais besoin de quelques idées pour les repas de ton petit chouchou ?

Cette semaine, c’est à mon tour de préparer le Menu.

Nous sommes déjà mi mai, les étals de nos maraîcher commencent joliment à se colorer, bientôt les salades de tomates, de fraises, de beaux fruits jaunes…



Home Menu VG Le Menu VG du Samedi : bientôt l’été
Le Menu VG du Samedi : bientôt l’été
Lucile 13 mai 2017 Menu VG

Nous sommes Samedi et tu attendais le retour du Menu VG avec impatience ?

Tu avais besoin de quelques idées pour les repas de ton petit chouchou ?

Cette semaine, c’est à mon tour de préparer le Menu.

Nous sommes déjà mi mai, les étals de nos maraîcher commencent joliment à se colorer, bientôt les salades de tomates, de fraises, de beaux fruits jaunes…

En attendant, les fruits jaunes, on peut déjà profiter des premières fraises (j’ai déjà commencé à en ramasser mon jardin) mais encore un peu des kiwi.

Côté légumes, on peut se régaler de betterave, bette, asperges, choux…

J’espère que ce menu te plaît, pour le déjeuner, c’est une dédicace spéciale à mon amie Fleur qui m’a cuisiné un délicieux burger comme celui-ci.



Au Menu cette semaine :


Petit-déjeuner : Smmothie bowl fraise, kiwi, ananas de chez Rose Noisettes
Déjeuner : Burger de bettrave de chez Green cuisine
Goûter : Petits gâteaux poires caramélisées et gelée de kiwi de chez Les recettes de Juliette
Dîner : Risotto d’asperges vertes de chez Véganisez-vous

Notes et astuces :

Pour le risotto, on remplace le vin par du bouillon maison (Attention ! Les bouillons cubes déshydratés sont très salés)
Pour le burger, si ton enfant est trop petit, tu peux réaliser des mini burgers

Rendez-vous la semaine prochaine !

BBVG

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Dim 2 Juil - 2:58

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
Voilà une raisons de plus au cas ou si ce serait encore nécessaire pour certains de ne plus nourrir le système de la consommation en outrance qui n’engrange que souffrance et destruction. Combien e temps certains vont encore fermer les yeux et prétendre être "anti système" tout en le nourrissant ?
Akasha.


L'association L214 montre les conditions de vie déplorables des cochons de la marque Hénaff



L214 rend publiques ce jeudi les images des conditions de vie industrielles des cochons dans deux élevages du Finistère fournissant Hénaff, marque bretonne réputée pour son pâté.





→ Voir la galerie photos

→ Lire le rapport détaillé


Alors que la marque se targue régulièrement de “transparence” et affiche des cochons dans l’herbe sur son site internet, les images, elles, révèlent des conditions d’élevage auxquelles les Français sont massivement opposés.

Les images proviennent de deux élevages intensifs qui produisent chaque année plusieurs milliers de cochons. Elles montrent des cochons enfermés sur un sol en béton, des truies immobilisées dans des cages exiguës, des cochons aux queues mutilées, des blessures non soignées, des cadavres de porcelets entassés, des cochons agonisants ou morts dans les couloirs...

En inscrivant les noms et parfois les photos des éleveurs sur ses produits, mais en ne diffusant jamais aucune image des conditions d’élevage des cochons, la marque entretient subtilement les représentations idéalisées des consommateurs.

Lors d’un micro-trottoir à Quimper dans le Finistère, dont la marque est originaire, les habitants se sont montrés particulièrement confiants dans les produits Hénaff, imaginant des cochons mieux traités qu’ailleurs. Après avoir vu les images, ils ont été déçus, surpris, choqués, même scandalisés, par les conditions de vie des cochons.

« C’est affreux, vraiment affreux »
« C’est choquant, c’est pas normal, c’est pas humain »
« Pour moi, très mauvaise image pour la marque Hénaff »
« Ils doivent être dans des conditions de déprime, de stress… c’est l’horreur »
« Je pensais pas que c’était comme ça chez Hénaff »
« Je trouve ça pas normal, je trouve ça triste en fait »

...
Face à ces vives réactions, L214 lance ce jour une pétition adressée aux dirigeants de la marque : il leur est demandé de stopper l’enfermement des cochons, l’élevage sur béton, les mutilations douloureuses aux porcelets et les cages individuelles pour les truies.
→ Consulter la pétition sur change.org


Sur la base des images publiées par Hénaff sur son site web, L214 a déposé une plainte auprès du jury de déontologie publicitaire.
Un sondage YouGov, commandé par L214 en mai 2017, indique que 89% des Français sont défavorables à l’élevage des cochons sur un sol en béton nu sans paille, 87% sont défavorables à l’élevage des cochons sans accès au plein air, 83% sont défavorables à l’enfermement des truies en cage, et 85% sont défavorables aux mutilations douloureuses faites aux porcelets.

→ Consulter les résultats du sondage
→ Opinion publique et condition animale


Ces images, rares, viennent rétablir une vérité sciemment occultée par le marketing. Montrer les vraies conditions de vie et de mises à mort des animaux est indispensable pour que, collectivement, nous nous interrogions sur la légitimité de faire souffrir et de tuer inutilement des milliards d’animaux chaque année.

C’est la deuxième fois cette année que l’association révèle des images de cochons élevés de manière industrielle des images de cochons élevés de manière industrielle dans le Finistère. En France, 95% des cochons sont élevés sans accès à l’extérieur, ni paille.
Le chanteur-compositeur Arthur H, en commentant publiquement cette nouvelle enquête, soutient l’action d’information et d'alerte de l’association L214.
Contacts presse :
Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66
Isis La Bruyère : 07 82 59 49 79

“Pâté Hénaff : la souffrance en boîte”

Des cochons dans l’herbe verte sur son site web, des photos d’éleveurs sur les boîtes de pâté, les noms des producteurs sur les saucisses et les saucissons… Hénaff, leader français du pâté appertisé, véritable symbole de la Bretagne, a gagné la confiance des consommateurs grâce une communication particulièrement insidieuse.

« Depuis toujours notre filière porcs crée la confiance » peut-on lire sur le site Hénaff, qui annonce « un cahier des charges très strict », pourtant introuvable par le consommateur... Les montages soigneusement réalisés par la marque entretiennent l’image idéalisée que peuvent avoir les consommateurs de l’élevage des cochons. Si bien que lorsqu’on leur a posé la question, un bon nombre d’amateurs de ce pâté imaginaient des cochons mieux traités qu’ailleurs, par exemple élevés en plein air.


Loin des images pastorales que la société Hénaff véhicule auprès du grand public, l'association L214 entend informer le consommateur sur l'extrême dureté des conditions d'élevage des cochons destinés à la production des patés de la marque, et sensibiliser ses dirigeants aux impératifs de bien-être animal.

L’élevage des cochons en France : à 95% sur béton

95% des cochons en France sont élevés sans accès à l’extérieur. Ils vivent sur un sol bétonné dépourvu de paille et de tout autre matériau. Pour les adapter à cet environnement pauvre et à des densités élevées, leurs queues sont coupées et leurs dents sont épointées. Les jeunes mâles sont également castrés à vif pour des raisons gustatives. Les truies reproductrices, inséminées à répétition pour “produire” plus d’une vingtaine de porcelets par an, passent la majeure partie de leur temps dans des cages individuelles exiguës qui ne leur permettent pas de se retourner.

→ Pour en savoir plus, lire le rapport détaillé

Les cochons sont pourtant des animaux curieux et intelligents, qui, quand ils en ont la possibilité, parcourent plusieurs kilomètres par jour. Ils passent une grande partie de leur temps à explorer, à fouir, à chercher de la nourriture. Animaux sociaux, ils ont besoin de vivre en groupe dans un environnement stimulant. Les truies, quand elles le peuvent, développent un comportement maternel avec leurs petits, pour qui elles construisent des nids. Des études éthologiques montrent également que les cochons réussissent des tâches complexes que les chiens n’arrivent pas à accomplir.


Source: L24

Note Fawkes News:
Derrière les belles affiches, les promesses de respectabilité et le marketing, comme souvent, on constate que la réalité est toute autre. Voyez un peu dans cette publicité de 2002 avec quel cynisme la marque se vante de dorlotter ses cochons...la fin est moins sympa par contre (on ne pourra pas dire qu'ils ont menti sur ce point):

"Chez Henaff, on ne sélectionne que les meilleurs cochons pour faire notre pâté. Tant pis pour les autres."




_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3389
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Jeu 16 Nov - 2:45

8 raisons pour ne plus manger de produits animaux



Toutes les raisons sont bonnes pour devenir végétarien ou végétalien.

Cela peut-être pour des raisons de santé ou des raisons idéologiques telles que le respect de l’environnement ou une compassion pour le tiers-monde qui ne mourrait plus de faim ni de soif si l’humanité cessait de manger de la viande.

Mais ici, c’est notre conscience vis-à-vis des animaux qui nous pousse à nous passer des produits et sous-produits animaux et nous osons espérer que votre consommation changera drastiquement à la lecture des ces articles.


1. Vous faites encore mieux que la circulation alternée…

…en matière d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Chaque fois que vous préférez les falafels au kebab ou le steak végétal au tournedos, vous vous épargnez (et vous épargnez à la planète) les GES d’un aller-retour Paris-Bucarest en voiture.

2. La viande heureuse : fin d’un mythe

Vous êtes opposé(e) à la cruauté exercée sur les animaux, mais vous ne voyez pas d’inconvénient à ce que des animaux bien traités et tués sans souffrance puissent être élevés et abattus pour la consommation ? Diagnostic : vous êtes atteint par le mythe de la viande heureuse.

En vérité, il n’y a pas de vache soulagée d’être séparée de son veau, pas de cochon castré à vif sans douleur, pas de poussin volontaire pour passer à la broyeuse dans les couvoirs, pas de mort douce dans les abattoirs.

L’agriculture biologique, ultra-minoritaire, n’exempte pas les animaux de ces pratiques brutales.

Et dans votre quotidien, au snack, au restaurant, au supermarché, l’immense majorité des produits animaux sont le reflet du modèle agricole français : de l’élevage intensif pour 80% des poules et des poulets, pour 95% des cochons, ou encore 99% des lapins.

3. Plus rien ne vous empêche de craquer pour Esther et Samuel



Il est adorable, elle est malicieuse : Samuel et Esther sont deux rescapés de l’industrie de l’élevage.

Petit veau de la production laitière, Samuel cumulait les « défauts » : mâle – donc ne présentant pas d’intérêt pour la laiterie – et chétif – donc pas bon à produire de la viande.

Fluet porcelet rose bonbon, Esther était aussi trop fragile pour être rentable. Tous deux ont été recueillis in extremis dans un refuge et dans une famille.

Depuis leurs sanctuaires, Samuel et Esther enseignent au monde entier que les animaux sont, comme eux, des êtres doués d’émotions, intelligents et attachants. Que l’on préfère heureux et vivants que démembrés et tranchés sous cellophane.

4. Les antibiotiques, très peu pour vous

Plus de la moitié des antibiotiques distribués dans le monde sont consommés… par les animaux, notamment dans les élevages. Dans les élevages intensifs, les antibiotiques leur sont administrés de façon quasi-systématique, incorporés à l’aliment ou à l’eau de boisson, même en l’absence de pathologie avérée. Cette situation aggrave le phénomène d’antibiorésistance des bactéries transmissibles à l’homme.

En mars 2014, l’UFC-Que Choisir a révélé que 26 échantillons de poulets et de dindes sur 100 vendus dans le commerce sont porteurs de bactéries E-coli majoritairement résistantes aux antibiotiques.

De par sa production intensive, l’élevage crée les conditions idéales pour l’émergence et la propagation de nouveaux pathogènes. En revanche, il n’y a jamais eu de « grippe légumière » ni de « maladie du petit pois fou » !

5. Végétariens en pleine forme

»Les alimentations végétariennes (y compris le végétalisme) menés de façon appropriée sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies » : c’est la position officielle de la plus grande association de nutritionnistes au monde, l’Association américaine de diététique (ADA), qui compte 72.000 membres.

Détendez-vous, tout va bien se passer !

6. La gastronomie végétalienne va vous surprendre

À cet instant, si vous imaginez trois feuilles de salade se battant misérablement en duel au bord d’une assiette, chassez de votre esprit cette vilaine image et visitez tout de suite les nombreux blogs culinaires dédiés à la cuisine végétale.

De la cuisine la plus traditionnelle aux créations et saveurs les plus originales, la gastronomie éthique et végétale va vous étonner. Et c’est tendance ! Le chef le plus étoilé au monde Joël Robuchon estime que « la cuisine végétarienne sera celle des dix prochaines années« .

D’ailleurs, pourquoi ne pas célébrer ce soir la journée sans viande dans l’un des nombreux restaurants végétariens à Paris ou ailleurs ?

7. Ils s’y sont mis… Et vous ?

Joaquin Phoenix, Nathalie Baye, Mike Tyson, Natalie Portman, Moby, Pink, James Cameron… et même Al Gore et Bill Clinton. Tous ont un point commun : ne plus manger de viande ou de produits animaux.

Ils l’ont fait pour les animaux, pour l’environnement ou pour préserver leur santé. Et leur nombre va croissant : des personnalités aussi influentes qu’Oprah Winfrey proposent même un « Guide du vegan débutant » sur leur site internet.

8. Prenez de l’avance sur 2050…

L’Institut international de l’eau de Stockholm, le prédit :


»Il n’y aura pas suffisamment d’eau disponible sur nos terres agricoles pour produire de la nourriture pour une population qui devrait atteindre neuf milliards d’habitants en 2050, si nous suivons les tendances alimentaires actuelles dans les pays occidentaux. »

D’après les scientifiques, une alimentation riche en viande utiliserait dix fois plus d’eau qu’un régime végétarien, du fait des quantités d’aliments mobilisées pour nourrir les animaux des élevages.

En 2050, volontaires ou pas, nous n’aurons pas d’autre choix que d’abandonner les produits carnés. Prenez de l’avance ! Le sort des humains, des animaux et de la planète n’attend pas.

Source : Le Nouvel Observateur

http://actuwiki.fr

>>>source<<<

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vegan Attitude   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vegan Attitude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» DME végétariennes ou même vegan ( questions divers)
» Idée pour les fêtes : calissons végétaliens / Vegan
» Le Rainbow Bowl [vegan]
» L’attitude psychologique face au stress …
» Crèche "Crèche Attitude" du Cours de l'Ile Séguin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Environnement :: Alternatives de Vies-
Sauter vers: