Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ZURICH : Quant le peuple commence à se réveiller et crie son amertume !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: ZURICH : Quant le peuple commence à se réveiller et crie son amertume !    Dim 14 Déc - 11:28

Bonjour mes frères et mes sœurs I love you
Comme on peut le voir ici, même dans un pays relativement calme et où il y fait plutôt beau vivre, le peuple s'insurge contre les instances du pouvoir ! Il est grand temps que cela devienne une constante et ce, partout dans le monde...Sinon on atteindra le point de non retours, et les conséquences seront inextricable !!
En tout les cas se coup d'éclat est pour le moins singulier Wink


Scènes de chaos à Zurich (Suisse), d’importants dégâts et de nombreux blessés

C’est la Suisse, un pays dans lequel il ne se passe normalement RIEN! Un suisse qui s’énerve, cela serait un naturalisé nous dit la blague. Et pourtant, une vague de casseurs a envahi la ville de Zurich, dévastant tout sur son passage, les dégâts se monteraient à plusieurs centaines de milliers d’euros!

Il s’agirait de militants anticapitalistes d’extrême-gauche ayant décidé de « reprendre la rue », la description restant assez vague sur le sujet…




Source de l’image: Diaporama 20minutes.fr

Des manifestations démesurées ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich. Elles ont fait des centaines de milliers de francs de dégâts matériels. De nombreuses personnes ont également été blessées.


«Nous étions en train de boire quelque chose dans un restaurant, quand soudain une voiture de police s’est arrêtée devant le bâtiment.» Témoin des émeutes, l’un de nos lecteurs décrit la scène au moment où tout a commencé, aux alentours de 22h. Une heure avant minuit, des centaines de personnes ont semé la panique et saccagé des vitrines dans la nuit de vendredi dans les rues de Zurich. «Ils ont cassé les vitres du restaurant avec des battes de baseball avant de commencer à sprayer à peu près partout, se souvient le témoin qui s’est réfugié avec d’autres clients derrière le bar, selon «20 Minuten». Les hommes sont devenus des animaux durant ces moments de tension.»

«Reprenons possession de la rue»


Quelque 200 casseurs et autonomes, armés de barres de fer et pour la plupart masqués, ont saccagé le centre de la plus grande ville de Suisse, causant de nombreux dégâts. Des interpellations ont eu lieu, a annoncé la police locale dans un communiqué. La police a également indiqué avoir reçu une lettre de revendication des autonomes suisses pour cette manifestation, sans donner de précision. Les manifestants portaient une banderole avec l’inscription en anglais «Reclaim the Streets» (ndlr: Reprenons possession de la rue, référence à un mouvement anticapitaliste). Selon plusieurs sources concordantes, ils hurlaient «révolution» avant de semer le chaos.

«Beaucoup d’entre eux étaient munis de barres de fer, certains portaient des casques, des masques à gaz et des vêtements de protection», a indiqué la police, qui a dû utiliser des balles en caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des lances à eau pour les disperser.

Chaos total dans les rues du centre


Dès l’annonce de ce cortège, qui s’est formé vers 22h00, les manifestants ont jeté des projectiles sur la police. Ils ont arraché la portière d’un véhicule où s’étaient réfugiés des policiers, et y ont lancé une torche enflammée. L’équipement d’une policière a pris feu, mais la fonctionnaire n’a pas été blessée.

Article complet: 20 Minutes.ch

* * * * * * *

En BONUS, proposé par Akasha, divers vidéos sur cet événement :


Quelque 200 casseurs, armés de barres de fer, ont saccagé le centre de Zurich «pour protester contre l’embourgeoisement» de la ville.

Source : La Tribune de Genève












«Je n’ai jamais vu cela depuis dix ans». Mario Cortesi, porte-parole de la police municipale, n’en croit pas ses yeux. Une violente manifestation, non autorisée, a éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich.
Elle a fait non seulement plusieurs centaines de milliers de francs de dégâts matériels, mais des personnes ont aussi été blessées. Selon la police municipale, sept agents ont dû être hospitalisés pour des lésions aux yeux et à l’ouïe. Les émeutiers ont agi dans les 3e et 4e arrondissements de la ville et ont «délibérément attaqué» les forces de l’ordre, écrit samedi 13 décembre la police.
Dans un communiqué, la Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP) a exprimé sa consternation face à cette «haine aveugle et destructrice». Pour la FSFP, qui dénonce la violence croissante contre les forces de l’ordre, jeter une torche enflammée dans l’habitacle d’un véhicule doit être considéré comme une tentative de meurtre.
Nuit de terreur
Les quelque 200 manifestants, masqués et armés de barres de fer, de bâtons et de pointeurs laser sont pour la plupart issus de la gauche autonome. Les policiers ont été visés par des jets de pierres et d’engins pyrotechniques. Une torche a été lancée dans une voiture de patrouille et l’équipement d’une policière a pris feu. Elle est heureusement indemne, écrit la police.
Les manifestants ont également détruit de nombreuses vitrines, pillé des magasins, mis le feu à des voitures et à des conteneurs. Ils ont aussi cherché l’affrontement, poursuit la police zurichoise. Cette dernière n’a pas fait état d’éventuels blessés dans les rangs des activistes. L’important dispositif de la police municipale, cantonale et ferroviaire a été maintenu jusqu’aux alentours de 02h30.


Reprendre possession de la rue


Les manifestants portaient une banderole avec l’inscription en anglais «Reclaim the Streets». «Nous reprenons possession de la rue pour protester contre l’embourgeoisement progressif de la ville et la destruction des projets alternatifs», indiquent les activistes dans un appel publié sur le site indymedia.
Selon les indications de la police, l’essentiel des violences a pu être stoppé aux alentours de minuit, à l’aide de balles en caoutchouc et de canons à eau. De légères escarmouches ont encore éclaté par la suite. Quatre manifestants, âgés de 20 à 36 ans, ont été arrêtés. Deux sont de Suisse, un de la Principauté du Liechtenstein et le quatrième du Royaume-Uni. Ils sont accusés d’émeute et de dommages à la propriété.
Plusieurs véhicules d’intervention ainsi que des locaux de la police ont été sérieusement endommagés. Les manifestants ont également brisé toutes les vitres d’un restaurant bondé, dont les clients apeurés ont dû se réfugier au sous-sol et dans une arrière-salle. >>

L’avis de 999SPIRITUS

Ordo ab chao ?

* * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
 
ZURICH : Quant le peuple commence à se réveiller et crie son amertume !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temple du Peuple
» Réveiller bébé?
» Réveiller un PC en veille
» Si tu veux contrôler le peuple ...
» Du pain et des jeux et le peuple sera heureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Révolution / Militantisme / Résistance-
Sauter vers: