Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Dim 14 Sep - 9:26

Rappel du premier message :

TEXTE AKASHA/ BONJOUR LES GENS  cat
Voilà j'ouvre se sujet afin de poursuivre les débats pour qui le désire sur la crise irakienne qui plus est semble de jours en jours, rejoindre le conflit syrien. En tout les cas, c'est la volonté affiché par Obama, inclure les deux conflits en un et de régler les deux en même temps ! Ce qui permet de bien comprendre sa stratégie...Et quelle était l'utilité d'instrumentalisé et armé l'EI...C'est-à-dire prendre le contrôle de toute la péninsule du moyens-orient à leur compte. La suite du programme concerne également les intérêts sioniste (comme je le démontrai dans un de mes post sur PR) et que je vais par ailleurs rééditer ici  Surprised Il est pas toujours aisé de trouver des articles parfaitement impartial et non intéresser sur se sujet épineux..Inutile de vous dire qu'il est proscrit d'en trouver un parmi nos médias atlantistes, à quelques exceptions prêts de bien entendu...Et selon  les cas et faits abordés... Razz  Car en effet, nous pouvons disposer de très bon articles venant des médias du moyens orient, notamment via l'Algérie, mais pouvons-nous être certains que l'impartialité soit au rendez-vous ? ou de journalistes free-lance européens, français pour se qui s'agit de notre cas. Je pense notamment à l'excellent monsieur Meyssan.  Mais encore ici ces sources peuvent être attaquable par ses détracteurs... No  Donc ce n'est toujours pas évident de bien mettre le doigt au bon endroit (sans vouloir faire de vilains jeux de mots...)
Eh bien cependant, pour mon intitulé, je penses avoir mis la main sur un article "modèle" qui nous offres une synthèse intéressante qui pourra faire office de point centrale pour nos débats et suites d'informations futures...Un article rédigé par notre excellent confrère Michel Collon  Very Happy  Bonne lecture !  study



Le flirt des Occidentaux avec les djihadistes tourne mal

Les USA envoient de l'aide humanitaire aux victimes sans défense dans le nord de l'Irak et ils bombardent les terroristes qui veulent mener une épuration religieuse dans le pays. Ce qu'ils omettent de dire, c'est que ces terroristes sont le produit de leur propre politique étrangère dans la région.





« It’s the oil, stupid ! »


Deux ans et demi après que l’armée des Etats-Unis s’est retirée d’Irak, Washington s’en va-t-en guerre à nouveau. Le Pentagone a 400 conseillers sur place et a commencé dès le 8 août à bombarder des positions d’ISIS, rebaptisé EI (Etat islamique). Officiellement [http://www.whitehouse.gov/blog/2014...], il s’agit d’une mission « humanitaire », plus précisément pour « prévenir un possible génocide ».
Tout conflit armé a ses drames humanitaires, et celui-ci ne fait pas exception. Mais Proudhon déjà mettait en garde : « Chaque fois que j’entends le mot “humanité” je sais qu’ils veulent tromper ». Et c’est certainement le cas si quelqu’un entre en guerre.
Le Financial Times a fait remarquer sèchement que les bombardements coïncident avec les premiers signaux indiquant que les combats dans le nord de l’Irak mettent en péril le fonctionnement normal des compagnies pétrolières. Dès le début du mois d’août, des acteurs aussi importants que Efron, Genel Energy, Chevron et ExxonMobil commençaient déjà à évacuer du personnel.

Le journal signalait aussi que ces dernières années ce territoire a exercé une forte attraction sur l’industrie de l’énergie. Le sous-sol recèle une très grande réserve de pétrole qui de plus est très facile à exploiter. Jusqu’à présent la région avait été épargnée par la guerre civile et les carnages tant des autorités que des djihadistes.
Les quartiers généraux de ces géants de l’énergie se trouvent à Arbil, capitale du Kurdistan irakien semi-autonome. Des milliers de citoyens étatsuniens y vivent [http://readersupportednews.org/opin...] et il y a un consulat US. C’est cette ville, la première qui a intéressé l’Etat Islamique, qui menaçait de tomber aux mains des djihadistes. Ce n’est pas pour rien que John Boehner [http://www.speaker.gov/press-releas...], président de la Chambre des représentants des États-Unis, déclarait que « des intérêts nationaux vitaux sont en jeu ».


Bombarder : ni légitime, ni utile



Le calendrier n’est pas très heureux. Juste au moment où yézidis, Kurdes et chrétiens reçoivent une aide humanitaire, Obama envoie des armes aux Israéliens pour qu’ils puissent encore mieux « gérer » les Palestiniens à Gaza. Pas plus que lors des bombardements et des conflits précédents (1), cette fois non plus il n’y a aucun mandat de l’ONU [http://readersupportednews.org/opin...]. Quels arguments allons-nous utiliser quand Poutine va se mettre à bombarder l’armée ukrainienne dans le cadre d’une « mission de paix humanitaire » ?
Si (tout) le but est de stopper l’avancée de l’EI, alors les bombardements actuels ne sont ni suffisants ni même utiles. « Quelques bombes de 250 kg larguées d’un F18 et quelques attaques avec des drones n’arrêteront pas l’EI » selon Ryan Crocker, ancien ambassadeur US en Irak.
Jusqu’à ce jour, les bombardements – plutôt limités – n’ont guère eu d’impact. Depuis le début des bombardements, l’ISIS a perdu quelques villes, mais il a regagné du terrain ailleurs. Le général Mayville [http://www.defense.gov/Transcripts/...], qui coordonne l’opération, a dit à ce sujet : « En aucune manière je ne veux suggérer que nous contrôlons effectivement la menace de l’IS ou que nous avons brisé leur avancée ».

Ces pertes limitées et le fait que l’avancée n’est pas stoppée permettent au groupe terroriste de vendre l’opération militaire US à ses partisans comme une victoire.
En outre l’ingérence ouverte et directe des Etats Unis jette de l’huile sur le feu. L’EI s’en servira comme élément de propagande. Des musulmans dans le monde entier qui hésitent à combattre d’autres musulmans, pourront à présent être convaincus qu’il s’agit d’une lutte contre la suprématie occidentale.
Finalement, conséquence des attaques aériennes, l’EI agira encore plus dans la clandestinité et sera donc encore plus difficile à combattre.


Danse macabre


L’invasion US de l’Irak et l’occupation qui a suivi a brisé la colonne vertébrale des forces aériennes irakiennes. Depuis, Washington n’ autorisé aucune reconstitution. Etant donnée la distance, l’armée syrienne n’est pas en mesure d’arrêter la progression d’ISIS. Seule l’armée de l’air US en a les moyens. Mais elle ne frappe pas réellement. Comparée à de précédentes opérations aériennes, l’opération actuelle se fait en mode mineur.

Comme il est apparu dès juin, l’armée de terre irakienne – dominée par des chiites – n’est pas non plus en mesure de reconquérir les territoires conquis dans le nord du pays. Ceux qui pourraient arrêter l’avancée actuelle de l’EI dans la région – par voie terrestre – et qui pourraient éventuellement le battre, ce sont les combattants kurdes armés, les peschmergas. Ils sont quelque 200.000. Ils sont disciplinés et bien entraînés mais ils ne disposent que d’un arsenal léger et obsolète.
Les Kurdes sollicitent depuis un bon moment des armes lourdes et meilleures, mais Washington et la Turquie ne voient pas leur demande d’un bon œil. Une armée kurde bien équipée serait un pas important vers un état indépendant, mais c’est ce que la Turquie exclut, soutenue en cela par les Etats-Unis.
Le feu vert a maintenant été donné pour une livraison directe d’armement aux Kurdes (2), mais il s’agit d’armes légères.

Récapitulons. D’une part l’EI ne peut pas vraiment percer et certainement pas mettre en danger les intérêts pétroliers. D’autre part, il ne faut pas que les Kurdes deviennent trop forts. L’armée de l’air irakienne (chiite) a donc été délibérément maintenue en état de faiblesse et sur le plan militaire les chiites se sont repliés sur Bagdad et dans le territoire au sud de Bagdad. Les trois groupes de population se maintiennent dans un équilibre des forces macabre. Si un des trois menace de rompre l’équilibre, le Pentagone et la CIA viennent donner un coup de main. Un scénario similaire se joue en Syrie. Assad doit être affaibli, mais il n’est pas question que les djihadistes y prennent la main. C’est une impasse qui convient parfaitement au jeu des Etats-Unis et d’Israël. Les états forts de la région qui ne marchent pas au pas sont démembrés ou, comme dans le cas de l’Iran, assujetti par un embargo draconien.


EI : une création de l’Occident ?



Le groupe terroriste « Etat Islamique » s’emboîte parfaitement dans ce puzzle. Selon Edward Snowden , ex-collaborateur de la National Security Agency (NSA) étatsunienne, il est apparu que les agences du renseignement des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d’Israël ont collaboré pour créer ISIS. Elles ont créé une organisation terroristes qui est en mesure d’attirer tous les extrémistes (psychopathes) du monde avec l’aide d’une stratégie qu’elles nomment « le nid de guêpes ». Nabil Na’eem, ancien commandant d’al Qaeda, confirme ce récit. Selon lui, presque toutes les sections actuelles d’al-Qaeda travaillent pour la CIA.
Il faut toujours rester prudent avec de telles informations. Comme c’est généralement le cas avec ce genre d’opérations clandestines et de groupes glauques, nous ne connaîtrons la vérité que plus tard et peut-être jamais intégralement. Mais il y a un certain nombre de choses dont nous sommes certains et qui penchent fortement dans ce sens-là :

1. A partir de 2012 les USA, la Turquie et la Jordanie ont créé un camp d’entraînement pour les rebelles syriens à Sawafi, dans le nord de la Jordanie. Des instructeurs français et britanniques [http://www.theguardian.com/world/20...] étaient impliqués. Certains de ces rebelles ont ensuite rallié [http://www.wnd.com/2014/06/official...] ISIS.
2. Selon le sénateur républicain Paul Rand [http://www.nbcnews.com/meet-the-pre...], les Etats-Unis ont naguère « soutenu » ISIS et c’est pour cela que le mouvement terroriste est si fort aujourd’hui. (“They’re emboldened because we’ve been supporting them.”). Il désigne également quelques alliés proches des Etats-Unis : l’Arabie Saoudite, le Qatar et le Koweit. Ces pays ont fourni armes et finances à ISIS.
3. En effet, l’Arabie Saoudite [http://www.independent.co.uk/voices...] joue un rôle-clé, comme jadis avec al-Qaeda. En tant que sous-traitants des USA, ils se chargent des basses besognes. Cet état du Golfe soutient toutes sortes de groupes extrémistes sunnites pour réduire l’influence et la puissance de l’Iran et des chiites dans la région. Une partie de ce soutien militaire et financier est allée ces dernières années à des combattants d’ISIS en Syrie (3). L’ex-candidat à la présidence John McCain [http://cnnpressroom.blogs.cnn.com/2...] ne dissimule pas son enthousiasme pour cette monarchie extrémiste : « Thank God for the Saudis and Prince Bandar ». (4)
4. Mais on ne se contente pas d’éloges. En mai 2013 MacCain s’est fait fièrement photographier avec quelques djihadistes [http://wonkette.com/552931/heres-a-...]. Le problème est que l’un d’eux est un combattant d’ISIS. Et pas le premier venu, il est connu comme le djihadiste cannibale [http://topconservativenews.com/2014...], parce qu’on le voit dans une vidéo en train de manger un cœur humain.


Un flirt tenace



L’idylle entre le Pentagone et des groupements islamistes extrémistes n’est pas une nouveauté. Dès 1979 des moudjahidin étaient recrutés, armés et entraînés pour chasser le gouvernement communiste d’Afghanistan. « Rambo 3 » de Silvester Stallone est une version hollywoodienne de cette collaboration. C’est de ces cercles de moudjahidin que sont issus al-Qaeda et Osama Ben Laden.
Dans les années ’90 les talibans, combattants encore plus violents et extrémistes, devenaient les partenaires préférés de Washington en Afghanistan. Cette collaboration se termina quand il devint évident que les talibans ne pouvaient plus servir les intérêts étatsuniens.

Pendant la guerre civile en Yougoslavie (1992-1995) le Pentagone permit à des dizaines de combattants d’al-Qaeda de s’envoler pour la Bosnie, afin de soutenir les musulmans sur place.
En 1996 l'armée de libération du Kosovo (AK) a été entraînée par des officiers d’al-Qaeda, juste au-delà de la frontière albanaise. Tout en ayant l’aide de militaires britanniques et américains.

Pour faire tomber Kaddhafi en 2011 l’OTAN a collaboré notamment avec lle Groupe islamique combattant en Libye (GIGL), une organisation qui figurait sur la liste des organisations terroristes interdites. Son chef, Abdelhakim Belhadj, est un ancien ponte d’al-Qaeda. Sa milice suivait encore un entraînement US juste avant le début de la rébellion en Libye.

Le GIGL a conclu une alliance avec les rebelles islamistes du Mali. Ces derniers ont réussi, avec l’aide des Touaregs à s'emparer du nord du Mali pendant quelques mois. Grâce aux bombardements de l’OTAN les rebelles islamistes ont pu piller les dépôts d’armes de l’armée libyenne. Ce sont ces mêmes armes que les djihadistes utilisent aujourd’hui au Nigéria, au Tchad, en Irak et au Mali.
Nous avons déjà évoqué l’étroite collaboration entre des organisations extrémistes en Syrie. C’est dans ce « nid de guêpes » qu’est né et se développe fortement l’EI.


La stratégie du chaos



La guerre contre le terrorisme ( war on terror) s’est inversée en son contraire, la propagation du terrorisme (spread of terror). Les opérations ratées en Irak, Afghanistan, Libye et Syrie montrent à l’évidence que les Etats-Unis et l’Occident ne sont désormais plus capables de modeler la région du Moyen-Orient comme elle le souhaiterait elle-même.

Washington et ses alliés risquent de perdre de plus en plus la maîtrise et ils font de plus en plus appel à des sous-traitants de mauvais aloi. Ils raisonnent ainsi : « Si nous ne pouvons pas contrôler nous-mêmes, alors personne d’autre ne le peut ». C’est ce qu’on peut qualifier de stratégie du chaos, ou plus exactement, de chaos de la stratégie. C’est le comble de l’immoralité.

Notes :

(1) Par exemple la guerre contre l’Irak en 1991 et les bombardements à Panama 1989, en Somalie 1993, Bosnie 1995, Soudan 1998, Pakistan 2005-2013 et au Yemen 2009-2013.
(2) Auparavant c’était toujours via l’autorité centrale irakienne.
(3) Ce soutien militaire se fait non par l’intermédiaire de l’autorité centrale mais via toutes sortes d’individus et de réseaux généreux en capitaux [http://www.theatlantic.com/internat...].
(4) Le Prince Bandar est un homme influent en Arabie Saoudite. Il a été ambassadeur aux Etats-Unis et entretenait d’excellentes relations avec la famille Bush.


Traduction du néerlandais : Anne Meert pour InvestigAction.


Source : MichelCollonInfo


* * * * * * *


Dernière édition par Om9n le Mar 26 Juil - 23:58, édité 2 fois (Raison : Changement du titre pour un plus approprié ....)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
set7
Membre Actif


Messages : 32
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Lun 20 Juil - 8:36

Spoiler:
 


Dernière édition par set7 le Lun 20 Juil - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
set7
Membre Actif


Messages : 32
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Lun 20 Juil - 8:38

Ah oui un des postes , un truc qui me travaille, c'est vraiment dommage que l'état islamique soit aussi violent , car on a les mêmes ennemis eux et nous. Les illuminatis ! Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Lun 20 Juil - 9:08

Spoiler:
 
ps pour yousef , ca degenere kho o bled avec aqmi , courage  teria djazair ,
Salut Set comment vas-tu ?
Mais non tu n'as pas à t'excuser mon ami, il n'y a pas de mal. De toute les façons ça remonte au début du forum cette histoire Wink Et personne ne nous dérange...Et si c'est le cas on répond quand on a le temps, ou on explique pourquoi on ne peux pas intervenir. Voilà.
Par-contre je vais mettre tes postes sous spoiler car c'est HS. Quand tu veux communiquer de la sorte, fais-le sur suggestion du forum, ou en mp.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
set7
Membre Actif


Messages : 32
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Lun 20 Juil - 9:31

re , c est vraie le correcteur  j oublie  suis confus , pour yousef idem desoler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mar 4 Aoû - 21:50

akasha a écrit:
Citation :
ps pour yousef , ca degenere kho o bled avec aqmi , courage  teria djazair ,

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mar 4 Aoû - 21:56

Flashback:



Citation :



Petit rappel : Nabe avait raison




Mercredi, 01 Octobre 2014 10:24


Pour les oublieux, les ignorants, ou ceux qui en deux ans ont pu changer d'avis, et même pour ceux qui commencent enfin à douter du bien-fondé de la propagande de la clique à Soral et Dieudonné, E&R, etc, voici un petit rappel.
Il est instructif aujourd'hui de se remettre en mémoire les positions que Marc-Edouard Nabe, dès mars 2012, avait prises au sujet des révolutions arabes (comparées à des décapitations !) de la Syrie, des chiites, des sunnites et de Ben Laden. Autant de visions décriées malhonnêtement par les falsificateurs qu'on connait, et qui se vantent un peu moins désormais d'avoir suivi honteusement une ligne pro-Bachar, pro-chiite, anti-révolutionnaire, anti-Ben Laden, et pour tout dire, anti-Islam.
Il est temps de remettre les pendules à l'heure, surtout quand il y en a une qui a toujours été en avance !


EXTRAITS DE LA CONFÉRENCE DE



MARC-ÉDOUARD NABE / TARIQ RAMADAN/ NABIL ENNASRI


« Des révoltes des quartiers au réveil arabe »



Lille, 2 mars 2012



SUR LES RÉVOLUTIONS ARABES, DÉCAPITATIONS…

En effet ce ne sont pas des « révolutions » à proprement parler, mais ce ne sont pas non plus seulement des soulèvements. Moi je dirais que ce sont des décapitations. C'est-à-dire que ce qu'il y a de commun dans tous ces mouvements auxquels on a assisté, c'est qu'ils ont décapité le chef. C'est à dire que les chefs sont tombés quand même. Donc, que ce soit Ben Ali, Moubarak, Kadhafi et Bachar, qui va évidemment tomber aussi. Donc c'est quelque chose qui est tout à fait le contraire de ce qui s'est passé par exemple pendant la Révolution française, où les Révolutionnaires ont d'abord pris la Bastille en 89 et ils ont coupé la tête de Louis XVI trois ans et demi après. Donc ils ont fait d'abord la Révolution et après ils ont décapité le pouvoir. Là, c'est ça qui est surprenant et qui en effet leur pose à tous, chacun dans leur pays, les vrais insurgés on peut dire, ceux qui sont non-manipulés, non-instrumentalisés, c'est de comment faire une révolution après avoir décapité le pouvoir, voilà. C'est ça.
La propagande - française en particulier, occidentaliste - voulait faire croire que ces Révolutions n'étaient pas du tout contre l'Occident et qu'elles étaient tout à fait pour justement avoir une démocratie à l'Occidentale. Evidemment, c'est faux, ça c'était vraiment pour les retardataires d'ici, ou justement les complotistes minables etc. Donc ils se disaient toujours, les Occidentaux : "Nous avons soutenu les dictateurs car ils sont un rempart contre l'islamisme". Et là, il se trouve un renversement assez merveilleux, par la victoire d'Ennahdha et des autres partis aussi, laïcs, qui sont obligés de s'associer pour justement faire avancer les choses... c'est qu'ils ont pas compris, les Occidentaux, que l'islamisme, de voter islamisme, par exemple en Tunisie, c'est un rempart contre l'impérialisme occidental, qui ne demande qu'à revenir, bien sûr. Car l'Histoire se fait comme ça : vous avez la colonisation -qui est une saloperie, ensuite vous avez la décolonisation -qui est une deuxième saloperie (on laisse les peuples qu'on a accepté de libérer dans le plus grand dénuement) et puis ensuite, maintenant, on a cette autre tarte à la crème qui est en effet la révolution, où là on laisse les révolutionnaires dans un chaos, en attendant comme des vautours qu'ils aient besoin de nous (enfin, "nous", c'est "eux", hein... C'est-à-dire les richards, les entrepreneurs et tout... Et j'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer là-dessus) pour mettre en place dans ces pays-là les entreprises, par exemple françaises, et c'est contre cet impérialisme français, ou occidental, que les Tunisiens, en masse, se sont révoltés, en votant islamistes. C'est ça qu'ils ont pas compris, ici. C'est un vote encore une fois de protestation et de refus de l'occidentalisation, pour récupérer une dignité bien sûr, et une identité musulmane, ce qui est la moindre des choses quand on est Musulman dans un pays musulman.



SYRIE

La Syrie elle-même est très bien choyée par Israël. Israël ne demande qu'à maintenir Bachar El Assad au pouvoir. Il faudrait quand même que ceux, les pro-Bachar, qui sont des complotistes, qui font de la contradiction, du paradoxe, finalement en soutenant un dictateur laïc et son armée répressive, uniquement au nom de sa soi-disant résistance à Israël... En quoi Bachar El Assad a résisté à Israël ? En 2007, il s'est reçu des bombes que Israël lui a envoyées sur ses sites d'uranium, il n'a pas bougé une oreille. Il a fermé sa gueule. Il a rien fait contre Israël !
 


CHIITES

Parce que là, on arrive aussi à un problème aussi spirituel, il y a une grande mode aujourd'hui, c'est arrivé peut-être jusqu'à Lille, de certains Parigots, pseudo-intellos, qui tout d'un coup se découvrent un amour du chiisme. Alors, à moi-même, ils me donnent des leçons de chiisme, en disant que c'est merveilleux les chiites et tout ça... Mais moi, je connais bien le chiisme. Je suis allé à Nadjaf. De là à Kerbala, j'ai vu les tombeaux de Hussein, d'Ali, et je sais très bien quand on voit le cimetière de Nadjaf, en effet il y a de quoi être impressionné. Il n'y a pas de contradiction non plus viscérale, je trouve, à faire, en tous cas de mon point de vue de blanc chrétien byzantin, entre les Chiites et les Sunnites. Mais si je suis objectif, parmi les Chiites, que prônent aujourd'hui tous ces... qui ne sont même pas pro-Kadhafi, qui ne sont pas des pro-Assad, qui ne sont pas des pro-Moubarak, ils sont juste des pro-armées, des pro-polices, qui sont du côté de la matraque, eh bien chez tous ces gens-là, ben ils sont incapables de connaître l'histoire du Chiisme résistant à Israël. Qui a été vraiment résistant à Israël parmi les Chiites ? Eh bien c'est le Hezbollah, c'est Nasrallah, qui a foutu une bonne raclée en 2006 aux Israéliens, qui ont d'abord commencé par bombarder le Liban, rappelez-vous...
Spectateur : Nasrallah est pour Bachar !
Nabe : Il a tort !... Il a de plus en plus de mal à maintenir cette contradiction, je suis d'accord…
On peut admettre que Nasrallah, que nous adorons tous, peut se tromper. C'est tout... Il n'est pas obligé d'avoir raison sur tout à tous les niveaux. Et puis, il est tenu aussi par la Syrie, pour plein de raisons, qui nous échappent d'ailleurs...
 


SUNNITES

Tandis que si on regarde ceux qui ont vraiment mis la pâtée à Israël depuis 40 ou 50 ans, eh bien c'est tous des Sunnites. En passant par... de Ben Laden... d'abord Nasser, Ben Laden, Zarkaoui, Saddam Hussein, Kadhafi etc. Donc il faut être juste aussi, il faut savoir où sont les ennemis. Eh bien les ennemis, ils sont du côté de la répression et on ne peut pas considérer que par exemple les Syriens, ou le gouvernement Syrien aujourd'hui est un résistant au Nouvel Ordre Mondial, en massacrant et en réprimant son peuple. Ça ne suffit pas, si vous voulez, pour être résistant... Moi je pense que ceux qui sont du côté du pouvoir quel qu'il soit sont toujours des collabos, et ceux qui sont contre le pouvoir sont des résistants.
 


BEN LADEN

Alors, il y a quelque chose que j'ai entendu, qui m'a fait un peu mal, c'est un cliché qui revient souvent, c'est Ben Laden, « idiot utile des Etats-Unis », ça c'est encore de la propagande complotiste. En quoi Ben Laden a été l'idiot utile des Etats-Unis? Ils n'avaient pas besoin de Ben Laden pour attaquer l'Irak d’ailleurs, puisque c'était un règlement de compte du fils Bush pour finir le boulot de Bush père. Donc il faut arrêter avec Ben Laden comme étant soi-disant un agent. Moi, j'ai beaucoup étudié la question - on croit évidement que je suis dans une espèce d’idéalisation esthétique de Ben Laden - mais ça me rend dingue d'entendre encore des complotistes à la noix affirmer que Ben Laden n'existait pas, ou encore qu'il était un agent de la CIA... Longtemps, on a même failli le croire nous-mêmes, qu'il avait été agent un peu de l'Amérique à l'époque de l'Afghanistan et qu’il s'était retourné - ce qu’il aurait eu raison de faire d’ailleurs - contre ses maîtres, mais même pas ! Si vous étudiez vraiment - et non pas en regardant les documentaires débiles américains qui sont sur l’Internet - vous vous apercevez qu'il n'y a jamais eu aucun de contact entre Ben Laden et la CIA, jamais ! Ça il faut que vous en soyez persuadés ! Réfléchissez, étudiez la question, et on en reparlera ! Pendant la période Afghanistan, le groupe des arabes qui travaillaient, qui combattaient avec les Afghans était méprisé par la CIA. Ils voulaient avoir à faire qu'à des Afghans. Pour eux, ça n'existait pas ! C'est comme ça qu'ils se sont pris le 11-Septembre dans la gueule ! Il faudrait qu’on arrête de mettre Ben Laden dans une espèce de fumée qui sortirait d'une lampe d'Aladin, et qui n'existe pas, une espèce d'agent double et tout… Pas du tout ! C'était un pur révolutionnaire. Pour raccrocher avec la Syrie. Écoutez ce que dit Al Zawahiri - qui est donc le successeur après son exécution - sur la Syrie. Et je ne vois pas comment il pourrait se tromper, lui qui est dans Al-Qaïda, qui continue le combat qu'avait initié son ami, et son collègue (on va dire). Ce que dit Al Zawahiri sur la Syrie n'est pas inspiré -contrairement à la propagande qu'on nous fait croire- par les Américains, ou par les Saoudiens. Il est absolument insoupçonnable le discours d'Al Zawahiri. Ce serait bon de l'entendre un peu. Parce qu’il dit des choses très intéressantes qui rejoignent d'ailleurs, ce que nous disions nous-mêmes, avec nuance, sur le conflit syrien actuel...

Compilation des interventions de Nabe, Lille, 02/03/2012.


Compilation des interventions de Nabe... par HamilcarGuimir

Source:  http://www.alainzannini.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3275%3Apetit-rappel-nabe-avait-raison&catid=41%3Abreves&Itemid=56
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mer 5 Aoû - 0:56

Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mer 5 Aoû - 2:28

Le but de faire tombé Al Assad et tout ceux avant lui est d'implanter un islam radical...qui en a que le non d'ailleurs...Nabe est ridicule et n'a pas d'arguments, ci se n'est que sa petite vendetta que tout le monde s'en fiche...Si des Soral & co sont désormais à oublier (la roue tourne, le monde évolue), un Nabe personne ne le retiendra non plus. Il est d'une malhonnêteté et d'une pauvreté intellectuelle désolante...Le problème, ce n'est pas que Israël...C'est de justement empêcher la mainmise sur toute la région par les Etats-Unis qui ne demande pas mieux que se soit radicaliser. On sait que se sont des Wahhabites qui finance les sois disant rebelles (qui sont des mercenaires adoubé par l'OTAN via leur allié la Turquie). C'est donc l'Arabie Saoudite se pouvoir Sabbato_Frankistes...Ou est donc l'islam là dedans ?  Quand on regarde l'état déplorable des pays sois disant libéré et islamiser (entendre radicaliser) on vois le résultat, avec comme bouquet final la création de DAECH toujours adoubé par les même acteurs ! même les kurdes peshmerga combattent ses radicalisées...Le Hezbollah aussi savent qui est le réel ennemis qu'on ne s'y trompe pas !  
Enfin comme si le fait de voir claire dans le conflit du Moyen-Orient était à attribuer à Soral et dieudo, c'est ridicule...Un moment donné il faudrait arrêter de prendre les gens pour des jambons... silent
Nabe n'a rien à dire d'intéressant, d'ailleurs j'aimerai connaître ces sources pour toutes ces affirmations péremptoires...à part insulter et gueuler.... Rolling Eyes Ou nous sortir lamentablement la carte complotiste en croyant pouvoir tuer tout débat...Non c'est juste savoir analyser, rien de plus, et surtout être honnête.










Voilà du vrai journaliste objectif et neutre, et non sur fond d'une vendetta ridicule... No

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mer 5 Aoû - 23:24

On s'en fiche maintenant d'Alain Soral et de Dieudonné. Je n'ai pas voulu me montrer sarcastique.
Je signale encore une foi, parce qu'il subit un véritable black-out, ce magazine qui nous informe efficacement sur Daesh: 

Un must-see !!!         http://www.marcedouardnabe.com/patience/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mer 5 Aoû - 23:56

Quels sont les principaux messages du discours du chef de l'EI al-Baghdadi ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Jeu 6 Aoû - 0:05

Extrait de Patience n°1:


Marc Edouard Nabe a écrit:
NATIONALISME
Daech a compris que la limite des révolutions arabes, c’est le nationalisme. Chaque pays veut se réapproprier sa patrie, et s’émanciper plus ou moins de l'influence occidentale. En proposant un Etat qui ne soit pas une nation, mais qui peut en regrouper plusieurs sous l’étendard noir et blanc de l'islamisme unificateur, il va évidemment plus loin. L’Etat islamique montre que l'antinationalisme est l’étape ultime de l’anticolonialisme.
La stupide alternative droitière, raciste et antirévolutionnaire — "la gouvernance mondiale ou la révolte des nations " —, Daech la liquide d’un trait de kalachnikov. L’avenir n’est pas dans la révolte des nations. Le nationalisme, c’est encore un égoïsme a base de chauvinisme démodé. Réunir tous les sunnites de bonne volonté dans un territoire recréé pour l'occasion, en cassant les frontières imposées par les Blancs. voila la bonne voie!
Baghdadi aussi est souverainiste ! Mais pour être un souverainiste digne de ce nom, la première chose à faire, c’est d’annuler les nations. et non les conforter. Ce qui unira les Arabes, c'est la Oumma. le sunnisme généralisé, et quelles que soient leurs origines! Un passeport, ça se foule au pied.


Citation :
Beaucoup d’Arabes s’aperçoivent que Daech, c’est vrai. Ils vont sur internet comme le leur ont enseigné les gourous de la Dissidence, mais cette fois, ils ne marchent plus aux montages bidons américains ou russes, ils ne bouffent plus sans réfléchir les désinformations des complotistes blancs... Ils vont directement sur des sites arabes. Ils délaissent ceux qui nient l'authenticité de l’EI. C’est le critère! Ils savent maintenant voir la différence avec la réinformation qui regorge, déborde de partout, même sur les médias " dominants ". Car au moins, dans la presse officielle, les faits sont exacts, ce sont les analyses qui sont fausses; tandis que sur les sites conspi, les faits sont faux et les analyses aussi : ça fait deux fois plus de boulot pour parvenir à la Vérité!
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Jeu 6 Aoû - 1:17

Nabe-o essaye de faire croire assez péniblement que ce serai la dissidence qui décrète les origines de Daech..Or ils n'en est rien, c'est du travaille d'investigation, ce qu'il est incapable de faire. Le sujet en témoigne, et les américains ne le nient pratiquement plus avoir créé l'entité Daech afin de répondre à leurs besoins. On s'en fou royale de sa petite guéguerre contre la dissidence, c'est des gamineries sans intérêts. Et qui plus est, n'a strictement rien avoir avec le sujet, se sont des amalgames plus que douteuse et malhonnête.  Bref on a rien appris de plus, c'est les blablas habituels des médias.  silent

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Jeu 6 Aoû - 17:00

akasha a écrit:
Nabe-o essaye de faire croire assez péniblement que ce serai la dissidence qui décrète les origines de Daech..Or ils n'en est rien, c'est du travaille d'investigation, ce qu'il est incapable de faire. Le sujet en témoigne, et les américains ne le nient pratiquement plus avoir créé l'entité Daech afin de répondre à leurs besoins. On s'en fou royale de sa petite guéguerre contre la dissidence, c'est des gamineries sans intérêts. Et qui plus est, n'a strictement rien avoir avec le sujet, se sont des amalgames plus que douteuse et malhonnête.  Bref on a rien appris de plus, c'est les blablas habituels des médias.  silent

Tu n'as pas lu le magazine?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Jeu 6 Aoû - 23:23

Citation :
Irak- Syrie: des centaines de civils tués par les raids de la coalition
Publié par Gilles Munier  4 Août 2015




De passage en juin dernier à Paris où il participait à la Conférence internationale sur la Syrie, Antony Blinken, premier adjoint (francophone) du secrétaire d'Etat John Kerry, affirmait sur France inter que « plus de 10 000 » djihadistes de l’Etat islamique avaient été tués par l’aviation américaine et ses alliés, dont la France. Des victimes collatérales, il n'a évidement pas été question. La coalition ne communique pas - sauf quand elle ne peut pas faire autrement - le nombre de civils tués lors des bombardements.
Airwars.org a relevé le défi. Cette ONG composée de journalistes et de chercheurs se référant à des informations parues dans la presse arabe, sur les réseaux sociaux ou sur des sites tels queAntiwar.comRaqqa-sl.com ou VDC, vient de publier un rapport estimant que le nombre des civils tués en Syrie et en Irak se situe entre 459 et 591. C’est déjà trop, mais ne correspond pas vraiment à la réalité, reconnait-elle.
Comme pour les bilans des frappes de drones américains au Yémen ou au Pakistan, on pourrait très bien inverser les chiffres du nombre des victimes : 10 000 civils tués pour 500 à 600 militants de l’Etat islamique, aucune vérification n’étant possible sur le terrain. Exemple : le 3 juin 2015, le bombardement d’une fabrique de voitures piégées à Hawijah (Irak - cf.photo), a fait 150 tués et blessés civils selon Mohammed Khalil al-Jubouri, chef du Conseil arabe de Kirkouk. Rares sont ceux qui ont cherché à savoir ce qui s'est réellement passé et en ont parlé.
Chris Wood, directeur d’Airwars, dit que 5.800 bombardements revendiqués par la coalition correspondent à environ 18.000 bombes et missiles tombés sur les villes et villages d'Irak et de Syrie, et qu’il y a tout lieu d’en déduire que des centaines de civils y ont trouvé la mort.
Le ministère français de la Défense qui joue officiellement la « transparence » a refusé de répondre aux questions posées par Airwars concernant l’Opération Chammal.
Photo : Des habitants de Hawijah sur le site bombardé par la coalition


Source:  http://www.france-irak-actualite.com/2015/08/irak-syrie-des-centaines-de-civils-tues-par-les-raids-de-la-coalition.html
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Ven 7 Aoû - 2:14

yous_f a écrit:
akasha a écrit:
Nabe-o essaye de faire croire assez péniblement que ce serai la dissidence qui décrète les origines de Daech..Or ils n'en est rien, c'est du travaille d'investigation, ce qu'il est incapable de faire. Le sujet en témoigne, et les américains ne le nient pratiquement plus avoir créé l'entité Daech afin de répondre à leurs besoins. On s'en fou royale de sa petite guéguerre contre la dissidence, c'est des gamineries sans intérêts. Et qui plus est, n'a strictement rien avoir avec le sujet, se sont des amalgames plus que douteuse et malhonnête.  Bref on a rien appris de plus, c'est les blablas habituels des médias.  silent

Tu n'as pas lu le magazine?

Salut Youcef,
Non je ne l'ai pas lu le magazine...En vérité je n'ai pas envie de dépenser 20 balles pour lire "l'egotrip" de monsieur Nabe.C'est pas mon truc. Mais tu peux toujours nous faire un petit résumé si tu veux, je ne suis pas contre.
Et merci pour l'article si dessus, j'aime mieux voir se genre d'infos ici, ça colle beaucoup mieux avec le reste Wink

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Ven 7 Aoû - 19:55

Non. Ce n'est pas de l'egotrip.  C'est une déclaration d'amour à Daech.

Autre extrait qui m'a beaucoup fait rire:

Citation :
Attention, je reste lucide. Un beur reste un beur, même s'il est djihadiste. Il peut être conscient, mais pas forcément intelligent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Ven 7 Aoû - 21:46

Les aspects positifs de Daech? C'est un peu comme se poser la question des aspects positifs de la colonisation, et puisque ça était fait pour cette derniere, c'est maintenant au tour de Daech. Grâce à Daech, l'Iran peut utiliser l'énergie nucléaire,  la Palestine connaît un moment de répit - elle n'est pas bombardée massivement comme l'été dernier par l'état sioniste et certains colons sionistes sont même qualifiés de terroristes - , en France la pression des attaques psychologiques contre les musulmans semble avoir baissé.
Etes-vous prêts à dire merci à Daech ?
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Sam 8 Aoû - 1:43

Bonsoir Youcef Very Happy

Merci pour tes réponses Smile
Tiens c'est marrant, car j'ai beau ne pas avoir lu le magazine, j'ai quand même lu (bien entendu) l'article, et aussi d'autres de ces interventions par le passé. Et j'avais remarqué la même chose point de vue Daech...D'où mon étonnement sur ta volonté de poster du Nabe..Mais au fait tu es un petit malin ! C'est bien de la propagande pure qu'il nous fait, comme tout les médias traditionnel au fait...Il prend ce qu'il va dans son sens, et omet de parler de l'essentielle. Franchement il n'a de leçon a donner à personne.
Tiens pour la Palestine, il oublie de dire que Daech menace justement le Hamas et le Hezbollah en les traitant de mécréant. Tout comme il oublie de dire que Daech fait le jeu d’Israël.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Sam 8 Aoû - 16:19

Non. Il n'oublie pas d'en parler, de la Palestine. Il en parle dans son numéro 1 qui est consacré à Daech.
Tu en parles comme si tu avais lu son magazine, alors que tu ne l'as pas lu.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mar 11 Aoû - 0:48

Bonsoir mes frères & sœurs
Malgré les évidences et multiples témoignages digne de foi, et des aveux même de la plupart des protagonistes...Les merdias continuent de parler de l'EI comme une entité autonome..Comment peut-on continuer à mentir ainsi aux publiques, qui crédule pense toujours qu'ils bossent pour leur compte, navrant... Rolling Eyes  même Obama reconnait que l'armée US entraîne des bataillons de l'EI Maintenant, c'est un ancien de la DIA qui parle ! Ben oui on va me dire qu'il est rentré dans la dissidence ou que c'est un conspis  lol!
Akasha.


(Aveu de la DIA) Le monstre État Islamique est une créature US

C’est un sujet qui a déjà été traité et l’on savait déjà entre autre par des documents secrets US de 2012 déclassifiés que l’Etat Islamique est un Golem de l' »axe du bien ». Voici une nouvelle confirmation de poids. (Merci au Saker Francophone pour la traduction de cet article de Bradd Hoff pour le Foreign Policy Journal)




Note du Saker Francophone
C’est donc officiellement et publiquement confirmé par le directeur de la DIA, EI est une créature de la Maison Blanche, donc d’Obama.
Encore une preuve que les gouvernements occidentaux, soi-disant démocratiques, complotent dans le dos de leurs populations et engagent des actions non seulement réprouvées par la grande majorité mais aussi très dangereuses pour l’équilibre mondial. Qui voudrait sponsoriser al-Qaida a part des fous furieux ?

Voici la traduction de l’article qui relate cette interview d’Al Jazeera.

L’ancien chef de la DIA (Defense Intelligence Agency)
le dit clairement et publiquement : l’avènement d’État islamique fut une décision prise en toute conscience par la Maison Blanche
———————————————-


La Maison Blanche a pris la décision d’aider les rebelles armés en Syrie malgré les avertissements des services de renseignements prévoyant l’avènement du groupe État islamique.

Dans le dernier épisode d’Head to Head sur Al Jazeera, l’ancien directeur de la Defense Intelligence Agency (DIA), Michael Flynn, confirme au journaliste Medhi Hasan qu’il a non seulement bien étudié le rapport de la DIA prédisant que l’Occident soutenait l’idée d’un État islamique en Syrie lorsque ce dossier lui fut soumis en 2012, mais prétend même que le sponsoring de djihadistes radicaux (qui deviendront EI et Nusra) par la Maison Blanche pour contrer le régime syrien fut une décision délibérée.

Étonnamment, Flynn n’est pas en accord avec la façon dont le journaliste, Medhi Hasan, pose ses questions. Flynn semble vouloir être clair sur le fait que les stratégies qui ont mené à l’apparition d’EI ne sont pas dues à l’ignorance ou à l’aveuglement, mais sont le résultat d’une décision prise en toute conscience.

Hasan : – Vous êtes donc en train de nous dire qu’à cette époque le gouvernement savait que ces groupes existaient, vous en avez vu l’analyse, et vous argumentiez contre, mais alors, qui n’écoutait pas ?

Flynn : – Je crois que c’est l’administration

Hasan : – L’administration a donc fermé les yeux face à votre rapport?

Flynn : – Je ne crois pas qu’elle ait fermé les yeux, je pense que ce fut une décision. Je pense même que ce fut une décision délibérée

Hasan : – La décision délibérée d’aider une révolte menée par des salafistes, al-Qaida et les frères musulmans?

Flynn : C’était la décision délibérée de faire ce qu’ils sont en train de faire.

***

Hasan lui même a exprimé de la surprise devant la franchise de Flynn à ce moment de l’interview. Une copie de ce rapport de la DIA déclassifié à la main, Hasan en a lu à haute voix quelques passages : «Il existe une possibilité d’établir une principauté salafiste en Syrie orientale et c’est exactement ce que veulent les puissances soutenant l’opposition syrienne, afin d’isoler le régime syrien.»

Plutôt que de dévaloriser l’importance d’un tel document comme le fit le département d’État après sa déclassification, Flynn fit le contraire ; il confirma qu’en tant que chef de la DIA il «y porta une attention soutenue» et ajouta plus tard que « es renseignements étaient très clairs».

Le Lt Général Flynn pouvant parler – puisque en retraite – est le dernier officiel en date à dire publiquement que les États-Unis et les autres États soutenant les rebelles en Syrie l’ont fait en toute conscience et qu’envoyer des armes à al-Qaida était une décision politique ayant pour objectif de mettre la pression sur le régime syrien.

Hasan : – En 2012 les USA aidaient à coordonner les transferts d’armes vers ces mêmes groupes (salafistes, les frères musulmans, al-Qaida en Irak), pourquoi n’avez-vous pas cessé de le faire si vous vous inquiétiez de la montée en puissance des extrémistes islamistes?

Flynn : – Je déteste dire que ce n’était pas mon boulot… Mais bon… Mon boulot était juste de m’assurer que les informations que nous présentions étaient aussi valides que possible.

***

Les premières informations sur ce rapport de la DIA disant qu’il avait un intérêt médiatique par son caractère très révélateur furent critiquées et même tournées en ridicule par quelques experts et même des journaux comme The Daily Beast. Pourtant le directeur de la DIA à l’époque où fut rédigé ce mémo, largement mis en circulation, confirme maintenant sans aucune ambiguïté qu’il est de grande valeur et servit même de base pour discuter, avec la Maison Blanche, de la stratégie à adopter vis-à-vis de la Syrie.

Étant donné que Michael Flynn était auparavant le directeur des renseignements pour le centre de commande des opérations spéciales (JSOC) à l’époque où la principale mission de ce centre était de démanteler al-Qaida, sa franche admission que la Maison Blanche, en réalité, armait et favorisait des groupes liés à al-Qaida est particulièrement choquante, vue sa position.

Il est assez perturbant pour l’esprit de voir un ancien haut fonctionnaire des renseignements du Pentagone, de niveau aussi élevé, en charge de la traque de Ben Laden confesser calmement que les États-Unis ont apporté une aide directe aux fantassins d’Ayman al-Zawahiri en Syrie, au moins depuis 2012.

Cette confirmation est aussi significative pour mon propre travail de reportage sur ce rapport car, à l’époque, je fus contacté par quelques individus qui ont essayé de me convaincre que ceux qui connaissaient vraiment le dossier, experts et gens de l’intérieur, savaient que ce document était sans valeur et sans aucune validité pour la communauté du renseignement et la stratégie à adopter vis-à-vis de la Syrie.

Cela avait commencé par un article du Daily Beast intitulé La conspiration EI qui dévore internet dans lequel un ancien fonctionnaire de la NSA, John Schindler, s’exprime en tant qu’expert proche de la source. Schindler conclut à propos de ce rapport de la DIA : «Il n’y a pas grand-chose d’intéressant à en tirer… Absolument rien de spécial là dedans, pas une phrase.»

A ma grande surprise, juste quelques heures après avoir publié un droit de réponse sur les propos de Schindler dans cet article duDaily Beast, je fus contacté par un fonctionnaire en exercice de la CIA qui est aussi un ami personnel de l’époque où je vivais à Washington.

Ce fonctionnaire, qui passa la plus grande partie de sa carrière aux relations publiques de la CIA m’appela personnellement pour me pousser à abandonner mes attaques contre la crédibilité de Schindler. En retour, je lui fis remarquer le côté fortement idéologique et suspicieux du personnage alors qu’il prétend toujours avoir des sources bien placées à l’appui de ses arguments. Ce fonctionnaire de la CIA insista pourtant pour me convaincre de la crédibilité de Schindler en tant qu’expert ayant de bons tuyaux et m’assura qu’il avait écrit son article «en toute connaissance de cause».

Cette interview historique par Medhi Hasan du général Flynn devrait mettre un terme à ce débat. Ce document déclassifié de la DIA est maintenait confirmé comme une pièce centrale et importante pour faire la lumière sur les origines d’EI et devrait être la base d’un authentique débat national sur la politique américaine vis-à-vis de la Syrie et de l’Irak.

Maintenant qu’il peut être reconnu comme important par les historiens internationaux respectés, tous les foyers américains devraient avoir connaissance de ce document.

Traduit par Wayan, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone

Cette interview a presque une semaine. Vous savez combien de médias alignés atlantistes ont sorti un article dessus? aucun. Pas un en anglais ou français, zéro.

La voilà en entier:




Et le passage en question:


[center

Et les document archives : Pgs. 287-293 (291) JW v DOD and State 14-812[/center]


Et je termine par la déclaration de Obama dont je vous parlais plus haut, où il admet que l'US entraîne l'EI


En observant se qui semble être la sortie de la Maison Blanche officielle il expose vraiment les forces d'ISIL. Ils prétendent maintenant que c'était une erreur sur le prompteur et il a vraiment en fait lu "les forces d'ISIL". C'est assez une grosse erreur, bien que tout le monde sache qu'ils ont créé et ont financé ISIS... Alors pourquoi ils ne l'ont pas juste édité avant la sortie ?

Traduction Akasha.



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.


Dernière édition par akasha le Lun 4 Jan - 11:11, édité 1 fois (Raison : remplacement de la vidéo dead ;))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mar 11 Aoû - 23:52

C'est complètement ridicule. Si l'EI était une création des Usa, alors pourquoi l'EI s'en prendrait à ses createurs: 
http://www.lefigaro.fr/international/2015/07/16/01003-20150716ARTFIG00342-etats-unis-une-fusillade-sur-des-sites-militaires-fait-cinq-morts.php
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mer 12 Aoû - 0:57

yous_f a écrit:
C'est complètement ridicule. Si l'EI était une création des Usa, alors pourquoi l'EI s'en prendrait à ses createurs: 
http://www.lefigaro.fr/international/2015/07/16/01003-20150716ARTFIG00342-etats-unis-une-fusillade-sur-des-sites-militaires-fait-cinq-morts.php

Ce n'est pas ridicule, vu que c'est étayé...Et prouvé. Cela ne veut rien dire que des sites américains serait visé par l'EI... Tu n'a jamais entendu parlé de opération sous fausse bannière ? Ce n'est pas la 1er fois que les Etats-Unis facilite la création de cellules terroristes ou d'armées para-militaire. Sans compter les nombreux avantages qu'offre l'EI aux plan étasuniens et israéliens! Il y a bien eut aussi des membres de l'EI soigné par Israël

Eh puis il n'y a pas spécialement besoin de plan sous fausse bannière, cela pouvait être n'importe qui, qui les a attaqué, la desinformation après fait le reste.
s

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Mer 12 Aoû - 22:25

Sauf que ce n'est pas n'importe qui, un combattant de daech, et il ne s'en est pas pris à n'importe qui. Il a tué des soldats de l'armée  américaine sur le territoire des USA.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Jeu 13 Aoû - 1:19

yous_f a écrit:
Sauf que ce n'est pas n'importe qui, un combattant de daech, et il ne s'en est pas pris à n'importe qui. Il a tué des soldats de l'armée  américaine sur le territoire des USA.

Je n'en disconviens pas, j'ai bien lu.. Mais c'est trop faible pour balayer d'un revers de la main toutes les preuves accablantes qui nous démontre l'imposture. Ce que je poste qui le démontre depuis un temps, ça non plus cela ne viens pas de n'importe qui. Sans compter les nombreux aveux d'acteurs directement concerné par se dossier... silent

Puis il y aura toujours des individus incontrôlables pour se genre d'actions isolée, et qui plus est, peu se revendiquer de Daech.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3397
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   Dim 16 Aoû - 18:36

Bonsoir mes frères & sœurs
Se soir je vous proposes deux vidéos, deux points de vues, qui se rejoignent et tente à nous démontrer quand réalité même sur les terres musulmane, sans la pression des intégristes, financer par qui on sait. Un autre monde est possible, car en vue de la 1er vidéo, on voient bien que les politiques avaient un regard tout à fait différent que celui qu'on essayent de nous faire croire..Et quand à la 2ème, c'es un témoignage important qui nous prouve les mensonges médiatiques sur le pouvoir de Bashar Al Assad, mais tout en gardant un œil réaliste sur le personnage malgré tout...Aussi se témoignage va bien dans le sens que les fameux Frères Musulman sont des vendu à la solde des occidentaux qui tente à s'incruster durablement aux moyens Orient en échange de donner un "certains pouvoir" aux intégriste désireux d'imposer leur vision de la charia... silent
Akasha.


Nasser parle de son entretien avec les frères musulmans sur la question du voile.avi

http://blowup979.blogspot.be/

Gamal Abdel Nasser -Président d'Égypte de 1952 à 1970-
parle de son entretien avec les frères musulmans sur la question du voile.




A voir! Deux Syriennes face aux frères musulmans sur la TV Australienne



Ce n'est pas demain la veille qu'on laissera deux jeunes syriennes s'exprimer ainsi et oser remettre en question la légitimité des printemps arabes et les frangins musulman Razz

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Irak et Syrie: l'EI, arnaque ou véritable mouvement révolutionnaire?"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 34Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lush UK attention arnaque !
» Guerres et épaves - Le Syrie
» Le RSA, aubaine ou arnaque ?
» attention arnaque au telephone
» Numéros en 08 97 et 08 99 : ne rappelez pas c'est une grosse arnaque !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Guerres & Conflits-
Sauter vers: