Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1040
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !   Jeu 26 Mar - 19:22



Une intervention militaire conduite par l'Arabie saoudite a été lancée jeudi au Yémen pour venir en aide au président Abd Rabbo Mansour Hadi

face aux avancées de rebelles chiites soutenus par l'Iran. L'opération baptisée "Tempête décisive" a été déclenchée dans la nuit par des frappes
 sur différentes positions des Houthis, les miliciens chiites qui ont pris le contrôle de plusieurs grandes villes, dont la capitale, ces derniers mois.
 Les premières images de ces bombardements commencent à tomber. On y voit des bâtiments entiers détruits, d’importants dégâts matériels…
et des morts. Sur les réseaux sociaux, certains dénoncent déjà des raids en zone résidentielle, frappant des civils… L'Iran a été le premier pays
 à dénoncer cette intervention, estimant qu’elle était "dangereuse" et ne ferait que "plus de morts".

L'Arabie saoudite a mobilisé 150.000 militaires et 10 avions de combat tandis que les Emirats arabes unis ont engagé 30 avions de combat,
 Bahreïn et Koweït 15 appareils chacun et le Qatar 10, a indiqué Al-Arabiya, chaîne de télévision à capitaux saoudiens.  En plus de ces pays du Golfe,
 voisins du Yémen, cette opération militaire mobilise d'autres pays alliés de l'Arabie saoudite comme l'Egypte, la Jordanie, le Soudan, le Pakistan
 et le Maroc, selon Ryad, détaille l'AFP. Les Etats-Unis, alliés du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi dans la lutte contre Al-Qaïda,
ont annoncé fournir un soutien en logistique et en renseignement à cette coalition. L'opération militaire "vise à défendre le gouvernement légitime
du Yémen et à empêcher le mouvement radical houthi de prendre le contrôle du pays", a expliqué l'ambassadeur saoudien aux Etats-Unis,
 Adel al-Jubeir, à Washington. La coalition "fera tout ce qu'il faudra" pour rétablir la stabilité, a-t-il ajouté. Le chef de la diplomatie du Yémen
, Ryad Yassine, avait de son côté averti que "la chute d'Aden aux mains des Houthis marquerait le début d'une profonde guerre civile".





 Voici l’opération « tempête décisive » !



 



Hé bien les choses s’accélèrent, tous ces avertissements ont été confirmés quand Al-Arabiya a rapporté que la dernière guerre au Moyen-Orient est maintenant officielle après que l’Arabie saoudite et les États du Golfe arabe ont lancé une campagne de bombardement contre le Yémen. 


« OBAMA prévoyait un soutien logistique, et de renseignement aux pays du Golf, mais l’Armée américaine Agit militairement pour défendre la frontière saoudienne, pour se défendre contre la VIOLENCE  des Houthi (donc des armes américaines sont utilisées des deux côtés)


Les étasuniens arment donc les 2 cotés …

Notez que là on attaque de suite, mais pour le DAECH , non bizarrement .


Un des plus grands enjeu, la « route du pétrole » :

Comme indiqué précédemment , le plus grand  enjeu de tout ce conflit au Yémen a peu à voir avec sa propre production nationale de pétrole, qui, à 133 000 barils par jour est négligeable, mais en raison de son emplacement, qui non seulement partage une frontière avec l’Arabie saoudite, mais surtout en raison du détroit de Bab el-Mandeb qui relie la mer Rouge au golfe d’Aden : c’ est le quatrième plus grand goulot d’étranglement d’expédition dans le monde en volume (3,8 millions de barils par jour de pétrole et produits pétroliers l’ont traversé en 2013) et il est juste de 18 miles de large à son point le plus étroit. Il est situé entre le Yémen, Djibouti et l’Erythrée, et relie la mer Rouge au golfe d’Aden et à la mer d’Oman.


Et puisque l’Arabie Saoudite veut préserver la logistique de l’approvisionnement en pétrole qui est critique, il n’ est guère surprenant que comme l’Egypten, Ahram l‘ a rapporté plus tôt , l’Arabie-conduit avec Fermeté une coalition qui a imposé un blocus naval sur le détroit de Bab El Mandeb plus tôt aujourd’hui. La flotte occidentale de la marine saoudienne a également obtenu les principaux ports du Yémen, y compris Aden et Midi.

Voici la suite de l’histoire, et l’opération « tempête décisive », (où vont il chercher tous ces noms ???) avec une Coalition Massive :

Le plus grand nouvelles de la journée est le début de la seconde guerre par procuration dans la dernière année (la première étant bien sûr la guerre civile en Ukraine, qui est juste une partie d’échecs entre l’ouest, principalement les États-Unis avec l’Europe en tant que second violon réticent , et le Kremlin)

Cette nuit au Yémen, où comme nous l’avons rapporté hier une coalition dirigée par l’Arabie saoudite et soutenu par les États-Unis a lancé un assaut aéroporté sur les rebelles Houthis du Yémen à la demande du gouvernement en auto-exil (on a enfin pu vérifier que le président du Yémen était en Oman), qui confronte les « Sunnites Unis » menés par l’Arabie saoudite, contre la milice à majorité chiite, qui a le large soutien de l’Iran.

Qui est dans cette coalition, bien nommée « tempête décisive » (on espère que ce ne fut pas pensé par la même personne qui était responsable de « tempête du Desert « )? La carte ci dessus d’Al Arabiya devrait nous expliquer.


Il est très probable que d’autres nations vont entrer dans le conflit, mais il y a une possibilité que la «guerre» puisse être plus courte que prévu : Arabiya note également que des rapports indiquent que les hauts dirigeants Houthi Abdulkhaliq al-Houthi, Yousuf al-Madani, et Yousuf al -Fishi ont été tués, et le chef du Comité révolutionnaire pour les Houthis, Mohammed Ali al-Hothi, a été blessé.

Considérant la classe d’actifs la plus prisée de la guerre au Yémen est le pétrole, une guerre prolongée est ce que tous ceux qui sont optimistes sur le brut préféreraient, et comme tel il serait certainement dans l’intérêt du ‘ complexe militaro-industriel’ que le conflit dure au lieu d’un conflit qui s’épuise rapidement avec la mort de quelques individus clés Houthi.

Quant à la réaction du pétrole: alors que les algos semblaient initialement ne pas obtenir la note de service, ils se sont réveillés ...



SOURCE: Le Blog de la Résistance

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1040
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !   Sam 28 Mar - 13:43

Les Houthis,

du nom de ses dirigeants, Hussein Badreddin al-Houthi (en) et ses frères, ou encore Ansar Allah (« les partisans d'Allah »)
(également connus sous le nom de Jeunes Croyants), sont une organisation insurrectionnelle chiite et un mouvement sociopolitique
de l'école théologique zaïdite du nord-ouest du Yémen. En conflit avec le gouvernement de la République du Yémen dans le cadre
de la Guerre du Yémen (depuis 2001), et notamment de la Guerre du Saada qu'ils ont déclenché (en 2004), ils se sont emparés depuis
 leurs bastions montagnards du nord-ouest d'une grande partie de l'ouest du pays, notamment de l'ancien Yémen du Nord.

Le nombre de ses membres armés durant la guerre du Saada est estimé à 10 000 et son principal foyer de tension se trouve dans le Saada.
Le mouvement est soutenu par l'Iran (théocratie chiite) et le Hezbollah (organisation chiite du Liban) dans le cadre du conflit chiite-sunnite
au Yémen depuis 2014.Les houthistes se plaignent d’avoir été marginalisés par le gouvernement sur le plan politique, économique et religieux
 dans le cadre de la réunification du Yémen (1990), et demandent le rétablissement du statut d’autonomie dont ils bénéficiaient
avant le coup d'état républicain de 1962 dans le cadre du royaume mutawakkilite du Yémen (dirigé par la dynastie des imams Zaydites)
 et à terme rétablir l'imamat Zaydite.








L'Iran juge dangereuse l'intervention au Yémen

L'Iran a condamné jeudi l'intervention militaire conduite par l'Arabie saoudite contre les rebelles Houthis au Yémen,
dénonçant une "démarche dangereuse" qui n'apportera que "plus de morts". Le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi
a exprimé jeudi son "soutien total" à l'intervention.

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !   Dim 29 Mar - 11:15

Dix pays arabes ont formé une coalition militaire afin de frapper les milices chiites au Yémen


Photo : (c) Olivier Follea - F-15C de la Force Aérienne Royale Saoudienne en exercice en France, à Nancy (Green Shield 2014).



Au Yémen, en Septembre 2014, la rébellion houthiste a pris le contrôle de la capitale du Yémen, Sanaa, afin de contester un projet de Constitution sur un Etat fédéral qui lui priverait son fief dans le Nord du pays, et donc, un accès direct à la mer. A ce moment là, lors de la capture de la capitale, le président yéménite au pouvoir Rabbo Mansour Hadi a alors pris la décision de fuir la ville et de s'installer à Aden, au Sud du pays.

Cependant, cette rébellion, soutenue par des unités militaires qui sont fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh et qu'elle avait combattu en 2012, a fortement progressé vers le Sud du Yémen et est arrivée aux portes de ville d'Aden, où des combats font rages entre les forces loyalistes et les rebelles. Le Président au pouvoir, qui a du changer d'emplacement pour des raisons de sécurité, avec notamment le survol de son palais à deux reprises par des avions de chasse, a lancé un appel à l'aide à ses puissants alliés de la région.

Cet appel a été très bien entendu par l'Arabie Saoudite, qui ne veut absolument pas voir les milices chiites, soutenues par l'Iran, contrôler une rive du détroit stratégique de Bab el-Mandeb, qui fait la jonction entre la Mer Rouge et le Golfe d’Aden.

C'est donc dans ce cadre là que l'Arabie Saoudite a monté une coalition militaire afin de soutenir l'actuel Président Rabbo Mansour Hadi, qui a du mal à faire face à cette rébellion houthiste (d’obédience zaïdite, qui est une branche du chiisme).

En effet, dans la nuit du Mercredi 25 au Jeudi 26 Mars, l'Arabie Saoudite, en coopération avec l'Egypte, la Jordanie, le Soudan, le Maroc, le Qatar, le Pakistan, le Koweït, Bahreïn, ainsi que les Emirats Arabes Unis, a lancé l'opération "Decisive Storm" (Tempête Décisive) au-dessus du territoire yéménite.

Les premières missions ont eu pour but de traiter des objectifs qui se trouvaient dans la ville de Sanaa, avec notamment la destruction " des défenses aériennes des rebelles houthistes, de la base aérienne d'Al-Daïlami attenante à l'aéroport de Sanaa, des batteries de missiles SAM et quatre avions de combat".

L'aéroport civil de Sanaa comprend, sur sa partie Ouest, la base aérienne d'Al Daïlami, où on retrouve notamment des Mig-29 "Fulcrum", des F-5E Tiger II, ainsi que des Su-22 "Fitter", spécialisés dans les missions air-sol, afin de soutenir les troupes au sol. Par ailleurs, selon un conseiller saoudien, la Force Aérienne Royale Saoudienne "a pratiquement sécurisé l'espace aérien yéménite", et elle "s'emploie à mettre en place une large zone d'exclusion aérienne".

Cette opération, qui est pour l'instant cantonnée à des frappes aériennes, met en oeuvre :

- Une centaine d'avions de chasse de la Force Aérienne Royale Saoudienne (F-15S / SA et Tornado IDS),

- Une quinzaine de F/A-18C de la Force Aérienne Koweïtienne,

- Une douzaine de F-5E Tiger II et de F-16C de la Force Aérienne Royale de Bahreïn,

- Une dizaine de Mirage 2000-5EDA / DDA de la Force Aérienne Qatarie,

- Une trentaine de F-16E / F et de Mirage 2000-9EAD / RAD de la Force Aérienne des Émirats Arabes Unis,

- Trois aéronefs de la Force Aérienne Soudanaise,

- Six avions de chasse pour la Force Aérienne Royale Marocaine et Jordanienne,

- Ainsi qu'un nombre indéterminé provenant de la Force Aérienne Égyptienne et Pakistanaise.

En parallèle, les Etats-Unis fournissent un soutien logistique à la coalition, ainsi que du renseignement, sans doute effectué avec les drones, habitués à l'espace aérien yéménite. Outre cet important volet aérien, l'Arabie Saoudite, à la tête de cette coalition, a mobilisé 150 000 militaires, qui pourraient intervenir, à tout moment, sur le territoire yéménite. Par ailleurs, la Marine algérienne a également déployé quatre bâtiments de guerre dans le Golfe d'Aden.

Selon l'ambassadeur de l'Arabie Saoudite aux Etats-Unis, cette opération militaire a pour objectif de "défendre le gouvernement légitime du Yémen et d'empêcher le mouvement radical houthiste de prendre le contrôle du pays". Par ailleurs, cette même autorité a indiqué que la milice houthiste "contrôle ou pourrait contrôler des missiles balistiques, des armes lourdes et une force aérienne. Je ne me rappelle aucune autre situation dans l’histoire où une milice dispose d’une force aérienne. C’est donc une situation très dangereuse".

Du côté de l'Iran, très opposé à cette intervention étant donné qu'il soutient la milice chiite houtiste, ce dernier, via son Ministre des Affaires Etrangères, a indiqué que cette opération militaire "va encore plus compliquer la situation, étendre la crise et faire perdre les chances d’un règlement pacifique des divergences internes au Yémen". Selon lui, ces frappes aériennes de la coalition provoqueront "une propagation du terrorisme et de l’extrémisme, ainsi qu'une augmentation de l’insécurité à travers la région".



[size=22]Le plus[/size]




Inventaire des moyens aériens de la Force Aérienne Yéménite :



(Source : World Air Forces 2015 - Flight Global).




source : http://www.defens-aero.com/2015/03/dix-pays-arabes-forme-coalition-militaire-frapper-milices-chiites-yemen.html
Revenir en haut Aller en bas
Marielle69
Membre Actif


Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !   Dim 29 Mar - 14:35

Les vrais enjeux de la guerre au Yemen concernent le controle du Vortex de la porte d’Aden

Un étrange rapport préparé par l’amiral Maksimov pour le Premier ministre Poutine de la flotte Russe du Nord indique qu’un « mystérieux vortex magnétique » actuellement centrée dans le Golfe d’Aden a « défié » tous les efforts combinés de la Russie, les Etats-Unis et la Chine pour l’arrêter, sans qu’on puisse déterminer son origine exacte ou sa raison d’être ».
Le golfe d’Aden est l’une des voies navigables les plus fréquentées au monde, situé dans la mer d’Oman entre le Yémen, sur la côte sud de la péninsule arabique, et la Somalie dans la Corne de l’Afrique qui voit plus de 21.000 navires naviguant dans ses eaux chaque année.
Selon ce rapport, les scientifiques américains ont commencé à remarquer la « formation » de ce tourbillon à la fin 2000, après que les Américains aient établi une base d’opérations sur la Corne de l’Afrique, à Djibouti, la capitale et plus grande ville de la République de Djibouti.
Après les attaques du 9 / 11, Djibouti puis est devenu le foyer de la Force opérationnelle interarmée combinée de la Corne de l’Afrique (CJTF-HOA), qui est un groupe de travail mixte de commandement des États-Unis en Afrique.
Après être resté «relativement stable» depuis sa découverte en Novembre 2000, le vortex du golf d’Aden, a commencé à s’élargir fin 2008, poursuit le rapport, ce qui a incité les États-Unis à émettre un avertissement spécial au monde entier sur cet événement mystérieux.
En réponse, plusieurs nations se sont précipitées avec leurs forces navales dans cette zone : ce sont la Royal Navy australienne, la Marine belge, la marine bulgare, la Marine canadienne, la Marine populaire de libération (Chine), la Marine royale danoise, la marine française, la marine allemande, la marine grecque, la marine indienne, la marine de la République islamique d’Iran, la marine italienne, la marine japonaise, la marine de la République de Corée (Corée du Sud), la marine royale malaisienne, la Royal Navy, ma marine des Pays-Bas, la marine du Pakistan, la marine portugaise, la marine royale saoudienne, la marine Russe, la marine de la République de Singapour, la marine Espagnole, la marine Suédoise, la marine royale Thaïlandaise, la marine Turque, la British Royal Navy et la Marine des États-Unis.
Sous le prétexte que ces forces navales ont été nécessaires pour protéger le golfe d’Aden des pirates de Somalie , l’amiral Etats Maksimov dans ce rapport dit que cette accumulation de forces armées est la plus grande de son genre dans l’histoire humaine et que la Russie est «préparé» à se joindre aux Américains dans ce que les responsables du monde (les illuminatis) considèrent comme une “attaque” sur notre planète par des «forces» jusque-là inconnues, mais décrites comme pouvant être  » inter-dimensionnelle  » ou « extraterrestre ».
Le vortex du Golfe d’Aden a lancé une «extraordinaire» série d’«expansions» pour la première fois depuis sa découverte et ont été précédées par de l’activité sismique. Importants est à noter que l’estimation de 40-60% des tremblements de terre survenus dans le golfe d’Aden sont également, les premiers à avoir eu lieu dans cette région de toute l’histoire moderne.
Ce rapport indique également que tous ces tremblements de terre ont varié entre 4,5 et 5,4 sur l’échelle de Richter et presque tous sont sur ou autour de 10 km de profondeur et sont « étrangement » liée au calendrier de la mystérieuse «réapparition» de la ceinture équatoriale Sud de la planète Jupiter « disparue » en mai 2010.
Bien que les informations contenues dans le présent rapport sont mises à l’index par tous les grands médias du monde, on ne peut pas en dire autant des sites de news alternatives (merci www.stopmensonges.com Wink, dont certains ont spéculé que le vortex du golfe d’Aden pourrait très bien être un « Stargate » ouverte de notre monde vers une dimension et / ou un monde dont on ne connaît rien.
Une autre coïncidence remarquable, ou plutôt« synchronicité », c’est que cette série de tremblements de terre (dans le stargate) a chuté le jour même où le webbot et Time Wave Zero ont tous les deux montré, un «point de basculement»
Un site Chinois (Dawni), a déclaré à propos de cette « porte des étoiles » qu’il existait des rumeurs permettant de connecter la spirale de Norvège et l’apparition de la porte des étoiles dans le golf d’Aden. Dès le 9 Décembre 2009, une spirale de lumière bleue, comme générée par ordinateur est soudainement apparu dans le ciel sur le nord de la Norvège.





http://stopmensonges.com/les-vrais-enjeux-de-la-guerre-au-yemen-concernent-le-controle-du-vortex-de-la-porte-daden/
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1040
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !   Dim 29 Mar - 15:26


Réflexion :

Yemen une guerre civile qui ne convient
ni aux monarques du Golfe, ni à l’Oncle Sam



Avant d’aborder ce qui ressemble bien à une guerre civile au Yemen et une ingérence de ses voisins,
 jetons un petit coup d’oeil sur les bases américaines au Moyen-Orient. La carte ne descend pas suffisamment bas
pour intégrer le Yémen, mais les US y possèdent également une base à Aden. 
Cette carte est parlante : l’on voit bien que partout où ils ont été semer le chaos, l’Empire a  installé ses bases militaires. L’Iran
  (en bleu au centre) est totalement encerclée.


Bases américaines au Moyen-Orient (Google images)


A COMPARER AVEC LA RÉPARTITION DES RESSOURCES D’ÉNERGIE : PÉTROLE ET GAZ :





Où se trouve le Yemen ?




LES FAITS :


Aden est sur le point de tomber aux mains des miliciens chiites d’Ansarullah.
 La chute de la ville permettra à l’Iran et les milices chiites alliées à Téhéran
de contrôler le détroit d’Hormouz et celui de Bab el-Mandeb, à la sortie de la mer rouge.
 La chute d’Aden serait un coup dur pour la sécurisation de cette importante voie maritime
et la lutte contre les pirates somaliens. Sans compter que, désormais,
il n’y a plus au Yémen que les organisations jihadistes d’al-Qaïda et de l’Etat Islamique pour
s’opposer aux miliciens chiites. L’Arabie saoudite montre les dents et le sultanat d’Oman peut trembler.


Dans le monde arabe et musulman, rien de nouveau.
On se bat entre Arabes et musulmans au plus grand bonheur de leurs ennemis américains
et israéliens. Les USA et les Saoud sont à l'offensive dans tous les pays
qui leur résistent principalement en Syrie, en Irak et au Yémen.

Article en PDF :

_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA GUERRE au Yémen opération tempête décisive !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Opérations de guerre] Opération Atlante
» La libération filmée par les reporters américains.
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Guerres & Conflits-
Sauter vers: