Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  [Phytothérapie] La graine noire qui soigne tout, sauf de la mort…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1037
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: [Phytothérapie] La graine noire qui soigne tout, sauf de la mort…   Jeu 9 Avr - 19:33

Bonsoir,
Je vous présente se soir un super aliment à rajouté dans la liste des non moins aliments incontournable pour tout bon vegan, ou pas, pourvus d'être soucieux de sa santé et celle des autres. D'aliments tels que les baies de Goji, la spirulines, chou Kale, Amarante, graines de Chia, Quinoa, Noix lentilles, noix, tofu, brocoli. Cette liste d'aliments (non exhaustive) et une incontournable pour toutes personnes désireuse de suivre une diet salutaire. Désormais, vous pourrez rajouter le nigelle, que je découvre en même temps que vous, voici un article assez complet pour bien nous renseigner sur ces graines aux vertus miraculeuses
Orné.



[Phytothérapie] La graine noire qui soigne tout, sauf de la mort…

Nous sommes convaincus ici que les plantes sont nos amies, elles contiennent des propriétés curatives indéniables, et nous devons les protéger. Les principes actifs des plantes, sont extrait pour élaborer  un bon nombre de médicaments,  la science moderne a copié la nature avec la synthétisation chimique. Reste à savoir si la copie vaut l’original. Cet article est pour votre information, il ne constitue pas un conseil d’abandon de thérapie. Prenez conseil chez votre médecin avant utilisation, ce n’est pas parce que ce sont des plantes, qu’elles sont sans danger. Avertissement: La nigelle cultivée doit être utilisée en petite quantité, en raison de la présence de terpénoïdes et d’alcaloïdes.





Il n’est pas abusé de dire, que cette graine noire « soigne toutes les maladies sauf la mort »



Voila une plante qui mérite d’être connue, cette plante, c’est…la Nigelle, que l’on appelle aussi cumin noir, qui est une plante aromatique de la famille des renonculacées. Ses graines noires, auxquelles elle doit son nom, sont comestibles. Souvent utilisée en cuisine comme épices, elle possède également de nombreuses vertus médicinales, plus ou moins connues. Elle nettoie le corps de ses toxines, stimule la régénération cellulaire, renforce le système immunitaire, détruit les bactéries… et plus encore !

Les chercheurs disent que la graine noire (graine de nigelle sativa) contient les éléments les plus bénéfiques que n’importe quel autre composé jamais découvert. Elle contient plus de 100 composés différents qui sont bénéfiques. Elle augmente les taux de glutathion, le principal antioxydant dans le corps alias la mère de tous les antioxydants.


Voici une liste de 49 maladies où la graine noire favorise les chances de guérison…



1. Cancer 2. Arthrite  3. Sida  4. Allergies  5. Inflammation  6. Douleurs articulaires  7. Douleurs musculaires  8. Douleurs des membres  9. Mal de dos  10. Bronchite  11. Congestion nasale  12. Rhumes  13. Toux  14. Grippe  15. Congestion thoracique  16. Calvitie  17. Cheveux fragiles  18. Hémorroïdes  19. Démangeaisons  20. Eczéma  21. Douleurs générales  22. Maux de gorge  23. Maux de tête  24. Migraine  25. Constipation  26. Diarrhée  27. Infections  28. Otite  29. Infections des gencives  30. Saignement des gencives  31. Gaz  32. Infection de la vessie  33. Diabète  34. Perte de poids  35. Tumeurs  36. Pression artérielle  37. Cholestérol  38. Immunité  39. Brûlures d’estomac  40. Rhumatismes  41. Mémoire  42. Parasites intestinaux  43. Insomnie  44. Hypertension & dépression  45. Manque de concentration  46. Asthme  47. Rhume des foins  48. Mal de dents  49. Faiblesse sexuelle…

Les recherches et les gens déclarent que la graine de nigelle sativa favorise les chances de guérison des maladies les plus courantes. Vous vous demandez peut-être en quoi elle peut aider à guérir toutes ces différentes maladies et affections ? Cette liste n’est pas exhaustive. Le principe de la graine noire est simple, il renforce le système immunitaire. Plus le système immunitaire est fort, meilleur est l’état de santé, car un système immunitaire plus fort permet à l’organisme de lutter contre les maladies et maintenir le corps en bon état de fonctionnement.

La Nigelle Sativa, fait partie de la famille des renonculacées.

On la trouve sous différentes formes et préparations : graines, huile, gélules (compléments alimentaires), crèmes, tisanes.

Ce que vous avez lu, vous épate ? Lisez la suite, vous n’allez pas être déçu…

Propriétés médicinales de la nigelle :


Utilisation interne :



Excellent complément alimentaire, dédié à l’équilibre interne. Nombreuses propriétés curatives : digestive, diurétique, stimulante, antioxydante, galactogène (elle active la sécrétion de lait chez les femmes qui allaitent), analgésique et antiallergique. Stimule le système immunitaire, fait baisser le mauvais cholestérol et prévient l’hypertension artérielle. Une consommation régulière de cumin noir peut réduire le taux de sucre dans le sang et la résistance à l’insuline, ce qui en fait un remède efficace pour éviter les diabètes de type 2.


Utilisation externe :



Vertus anti-inflammatoires et calmantes de l’huile essentielle. Diminue les maux de tête, les vertiges et les douleurs articulaires en applications locales ou en massages. Soigne les rhumes, les douleurs dentaires (en bains de bouche) et les problèmes de peau (psoriasis, acné, eczéma, brûlures). Traite l’acné ou les problèmes cutanés et améliore le teint.


Indications thérapeutiques usuelles :



L’action anti-infectieuse de la nigelle permet de traiter les problèmes respiratoires, biliaires et urinaires. Son effet drainant contribue à l’élimination des toxines dans les intestins et les poumons. Ainsi, elle renforce et protège les voies respiratoires contre toutes sortes d’agressions extérieures.


Autres indications thérapeutiques démontrées :



La nigelle contient de nombreux composants naturels (vitamines, enzymes, oligoéléments ou encore oméga-6 et oméga-3 végétaux), dont les bienfaits sur la santé sont largement démontrés par la science, depuis plus de quarante ans. En synergie les uns avec les autres, ces composants permettent de booster le système immunitaire et préviennent les infections et les allergies. L’huile de nigelle est un complément alimentaire indiqué pour faire le plein d’énergie, lors des changements de saison. Faire deux cures d’huile de nigelle pendant trois semaines chaque année permet de renforcer son système immunitaire et d’améliorer son bien-être en général.


Histoire de l’utilisation de la nigelle en phytothérapie :



Les propriétés curatives de la nigelle sont connues depuis fort longtemps. Les plus anciennes données sur sa culture et son utilisation remontent à l’époque de l’ancienne Égypte. D’ailleurs, de l’huile de nigelle aurait été retrouvée dans la tombe de Toutankhamon. En arabe, la nigelle est appelée » Habbatul baraka «
, ce qui signifie « graines de la bénédiction ». Elle se rencontre traditionnellement au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, où elle est utilisée pour ses étonnantes qualités de guérison de nombreuses pathologies, bienfaits validés par la littérature biomédicale. Plus de 450 études publiées y font référence, depuis 1964. Autant dire que la science moderne a confirmé les effets bénéfiques de la graine de nigelle.

[/color]

Description botanique de la nigelle :



La nigelle cultivée ( Nigella sativa ) est une herbacée annuelle de la famille des renonculacées, originaire de l’Eurasie. La plante est reconnaissable à sa tige dressée, pouvant atteindre 60 cm de hauteur, ses feuilles divisées en petites lanières courtes et ses fleurs avec 5 ou 6 pétales. Ces derniers peuvent être de couleurs variées, allant du bleu au blanc, en passant par le rose. La nigelle fleurit au cours des mois de juin et juillet. Elle est principalement cultivée dans les régions méditerranéennes, en Asie occidentale, en Arabie saoudite, au Soudan et en Éthiopie.

Composition de la nigelle :


Parties utilisées :



Ce sont les graines de nigelle qui sont utilisées en phytothérapie. L’huile de nigelle est obtenue par pression à froid de ces graines.


Principes actifs :



Les graines de nigelle cultivée contiennent des protéines, des lipides, des glucides, des acides aminés ainsi que des métabolites secondaires, qui sont reconnus pour leur activité pharmacologique. En effet, les graines de cumin noir ont une forte teneur en thymoquinone, en thymohydroquinone, en dithymoquinone, en thymol et en oméga-3 et oméga-6.




Utilisation et posologie de la nigelle…


Dosage :



La forme la plus utilisée en phytothérapie est l’huile de nigelle, extraite de ses graines. Mais il existe aussi des gélules, utilisées comme compléments alimentaires.

– Pour un adulte : prendre 1 à 3 cuillères à café, pures ou avec du miel, du lait ou tout autre aliment, au cours du repas ou 1 cuillère à soupe, le soir au coucher, pour des cures de trois mois.

– Pour un enfant de moins de 12 ans, une demi-cuillère à café par jour suffit, tandis qu’un enfant de plus de 12 ans pourra prendre 1 cuillère à café par jour.

– Il est bon de savoir que la nigelle peut être mélangée à des jus de fruits, du lait, de l’eau, de l’huile d’olive, etc. Par exemple, on pourra consommer un mélange d’une cuillère à soupe d’huile essentielle de nigelle avec un yaourt, pour calmer une diarrhée.

– En usage externe, l’huile de nigelle est utilisée généralement pure, en application locale et plusieurs fois par jour. Il est aussi possible de l’intégrer à ses produits cosmétiques. L’huile de nigelle peut également être ajoutée à de l’eau bouillante, avant d’être inhalée. Les graines écrasées peuvent être employées en cataplasmes, pour traiter certains problèmes de la peau.

Précautions d’emploi de la nigelle


Consommée en trop grande quantité, la nigelle peut se révéler légèrement toxique.



Contre-indications : Aucune.

Effets indésirables : Aucun.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Aucune.

Interactions avec des médicaments : Aucun.

Avis du médecin : Des bienfaits reconnus.

La nigelle est anti-inflammatoire, analgésique, antibactérienne, antifongique, antioxydante, antivirale, antidiabétique, hypotensive, stimulante, digestive et diurétique. Quelle que soit son utilisation, il est nécessaire de consulter son médecin en cas de persistance des troubles.

Avertissements : La nigelle cultivée doit être utilisée en petite quantité, car elle est légèrement toxique.


La recherche sur la nigelle :



De très nombreux travaux ont été réalisés sur les propriétés pharmacologiques de la nigelle cultivée. Les chercheurs ont constaté que l’huile de nigelle pouvait augmenter le taux de croissance des cellules de la moelle osseuse et inhiber la croissance tumorale de 50%. De même, plusieurs études ont pu démontrer que la nigelle stimulait les cellules du système immunitaire et ont confirmé ses vertus antibactériennes et antimycosiques ainsi que son efficacité pour faire baisser le taux de sucre dans le sang. Les scientifiques s’intéressent de plus en plus aux effets de la nigelle dans la prévention et le traitement du cancer. Pour l’heure, on ne peut encore affirmer ni infirmer cette nouvelle indication.

Sources : Doctissimo.fr/Espritsciencemethaphysique/Wikipedia

Un PDF de remedesancestraux.com (site renvoyant sur un site marchand) est disponible ICI

En 2013 consoglobe titrait «Bientôt la fin ?« , souvenez vous de  la directive THMPD (2004/24/CE) TAFTA encore lui…quels médicaments son concernés ?

La législation européenne qualifie de traditionnels les médicaments « à base de plantes utilisés depuis au moins trente ans, dont quinze au moins dans l’Union européenne, qui sont destinés à être utilisés sans la surveillance d’un médecin et qui ne sont pas administrés par injection. Outre les médicaments traditionnels à base de plantes européens, cette catégorie peut aussi comprendre des médicaments chinois ou ayurvédiques. »

Ainsi, seuls les phytomédicaments sont concernés par cette directive et pas les « médicaments » homéopathiques, ni les plantes médicinales vendues en vrac. Il ne s’agit pas là d’interdire la vente de tisanes, de décoctions ou d’huiles essentielles !

Pour aller plus loin…


Cultivez la :

[color=#66ccff]

Le semis des graines se fait sous une exposition ensoleillée directement en place au printemps après que tout danger de gelées soit écarté ou en septembre. Semer à la volée assez clair et éclaircir tous les 15 à 20 cm. La germination se fait sous trois à quatre semaines. La nigelle est une plante peu exigeante mais qui ne supporte pas d’être dérangée.

Elle se ressème d’elle même d’une année sur l’autre si on laisse les graines sur la plante.

Les graines de cumin noir ont une bonne valeur nutritive. Elles se signalent par une teneur en potassium importante et des teneurs intéressantes en phosphore, zinc et fer. Les teneurs en vitamines B sont aussi intéressantes, notamment en vitamine B1 (avec 100 % des AQR, Apports Quotidiens Recommandés aux États-Unis), en vitamine B3 (avec 28 % des AQR) et en vitamine B6 (15 % des AQR).

J’en veux ! j’en veux !

Ou s’en procurer ?

Lire la suite sur Le Blog de Merlin

En complément :


Un chercheur vaincu le cancer il y a …35 ans déjà… ! Part 1. (Beljanski) Nous en avons parlé ICI
Lecture la santé confisquée (de Mirko et Monique Beljanski
Enquête sur un survivant illégal. L’affaire Gérard Weidlich
(de Sophie Chervet)


________________________
Revenir en haut Aller en bas
Marielle69
Membre Actif


Messages : 39
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: [Phytothérapie] La graine noire qui soigne tout, sauf de la mort…   Ven 10 Avr - 12:16

Salut, et paix sur vous

je me permet de profiter de ton topic Orné, qui dans le meme esprit enfin ou presque, quand j'ai vu que tu parlais de la graine de nigelle, qui fait parti de nos tradition médicinale prophétique..

une pratique avec de nombreuse vertu oublier malheureusement, délaisser, que pratiquais ma grand-mère, nos grand mère : la saignée ! ou Hijama


La Hijama, bienfaits d’une technique ancestrale


 La hijama, dite incisiothérapie ou cupping therapy, est une méthode thérapeutique qui consiste à réaliser des incisions fines épidermiques superficielles sur des zones précises du corps humain et à y appliquer des ventouses afin d’aspirer le sang par l’intermédiaire d’un appareil facilitant l’évacuation du sang.



 La hijama est une méthode thérapeutique qui intègre plusieurs disciplines comme l’acupuncture, la réflexologie… La saignée a été utilisée et étudiée par les Chinois comme thérapie des maladies internes depuis 4000 ans environ et nombreux sont les auteurs d’ouvrages médicaux islamiques anciens, qui ont étudié la saignée et ses vertus thérapeutiques, à savoir Al Zahraoui, Mouafaq Addine Al Baghdadi, Ibn Al Qayim, Ibn Sinane (Avicenne), Assuyuti…
La hijama ou incisiothérapie a un effet d’épuration du sang. En 2004, l’OMS classe la hijama comme une médecine qui soigne. Selon elle, les maladies traitées par la hijama sont l’asthme, l’eczéma, l’acné, le diabète, les colopathies, l’hypertension artérielle, les prostatites, l’impuissance, la stérilité, les hémorroïdes, les rhumatismes, les lombalgies.



 Les techniques de la hijama

Il y a 2 techniques de la hijama :
- la ventouse sans égratignure, donc sans extraction de sang. Cette technique est pratiquée en Chine, au Japon, dans certains pays d’Europe et aux États-Unis.
- la saignée par ventouses avec incisions. C’est cette technique qui était répandue à l’époque du Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction sur lui) et reprise dans certains pays d’Europe, notamment en Allemagne.
Dans cette forme de hijama, la peau est éraflée sur une longueur de 4 mm et une profondeur de 1 mm environ. Après avoir fait 15 égratignures réparties en 3 bandes, on met les verres dessus pour procéder à l’aspiration du sang pendant une durée ne dépassant pas 10 minutes. On peut renouveler la pose des verres jusqu’à 5 fois si besoin est. Dès que le versement du sang cesse, on arrête l’opération.
Pour finir, il convient de désinfecter l’endroit blessé par du miel d’abeille ou de l’huile de nigelle ou encore par un antibiotiques local comme la crème de Fucidine.




Il est recommandé d’avoir recours à la hijama au printemps ou au début de l’été. Il est souhaitable de choisir le 17ème ou 19ème ou 21ème jour du mois lunaire, car la lune est plus proche de la Terre et ceci influe sur la constitution de l’homme, le sang est plus facilement extrait à cette période du mois. Comme le souline Ibn Al Qayim à ce sujet « Parce qu’au début de mois le sang n’est pas excité… et à sa fin il (le sang) est apaisé. Qu’elle se pratique le matin jusqu’à midi et non le soir.
Les conseils précédents sont à appliquer dans la mesure du possible. Sinon en cas d’urgence par exemple la saignée peut se faire à n’importe quel jour du mois et n’importe quel moment.



 Les vertus scientifiques sur la hijama :

 Un effet analgésique : du fait qu’elle permet la sécrétion d’endorphine de façon significative, constaté  chez beaucoup de patients après la Hijama.
Un effet anxiolytique : il s’est avéré que suite à la saignée, lorsqu’elle est pratiquée sur certains points du corps, le patient s’endort profondément pendant l’opération ou après. A son réveil, il ressent un bien-être et devient dynamique.
Un effet d’équilibre : la saignée par ventouses agit sur l’équilibre sympathique et parasympathique. Par ailleurs le corps retrouve son équilibre hormonal, ce qui explique le retour à une tension normale en cas d’hyper ou hypotension artérielle.
Une réactivation des médiateurs de neurones, comme la Dopamine. L’insuffisance de la dopamine peut provoquer des symptômes de la maladie de Parkinson.


le prophète de l'islam Mohamed (paix et salut sur Lui) la pratiquait de cette façon :



1) Au niveau de la 7ème vertèbre cervicale et des 2 jugulaires externes.
2) Il pratiquait la saignée lorsqu’il avait la migraine.
3) Il a été soigné d’une ecchymose sévère au pied.
4) Il se faisait saigner au niveau du vertex et entre les épaules pour soigner une douleur.
5) Il arrivait aussi qu’il se fasse saigner sur le haut du front.
6) Il a été soigné de la cuisse d’une ecchymose sévère.
7)  Le Prophète (Paix et Bénédiction sur lui) a même pratiqué la Hijama lorsqu’il fut empoisonné par une juive.
Cool Il pratiquait la Hijama lorsqu’il jeûnait et durant la 2ème moitié du mois lunaire, le 17ème et le 19ème jour.




http://www.katibin.fr/2012/12/23/la-hijama-bienfaits-dune-technique-ancestrale/
Revenir en haut Aller en bas
 
[Phytothérapie] La graine noire qui soigne tout, sauf de la mort…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» phytothérapie
» phytothérapie et fertilité ?
» homeo/phyto pour fausse couche spontanée
» Traitement de l'agoraphobie
» Le RICIN et son huile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Environnement :: Santé / Remèdes Naturels-
Sauter vers: