Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  DRAMATIQUE : Une série de trois attentats sanglants en pleine période de Ramadan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3271
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: DRAMATIQUE : Une série de trois attentats sanglants en pleine période de Ramadan !    Sam 27 Juin - 2:03

Bonsoir mes frères & soeurs
Ce qui vient de se passer en France en Tunisie et au Yémen me laisse sans voix et le cœur meurtrit Sad Comment peut-on en arriver à ça au nom d'une religion qui est censé représenter la paix l'amour de son prochain et la solidarité.Comment peut-on perpétrer un tel acte sur la terre qui vous a accueilli, décapité une personne qui vous a tendu la main ? Comment pouvez-vous vous en prendre à des gens qui font vivre votre pays, enfin s'en prendre jusqu'à vos propres frères de religion sois disant parce qu'ils ne pratique pas correctement ? C'est hallucinant ! Ici même sur le forum on vient nous menacer et empêcher de nous exprimer, ça commence à bien faire. Tout ceci finira mal à force, alors qu'on devrai être tous frères et sœurs ! Je condamne fermement ces actes de barbares, et je fais appelles à votre cœur et bon sens, et à tous être solidaires face à cette terrible épreuve, aussi à ne pas céder à la peut et l'intimidation ! Restons aiment respectueux d'autrui, mais aussi courageux et ferme face à l'injustice et la barbarie. Je terminerai en témoignant toute ma douleur aux familles des victimes, je suis de toutes mon énergie et amour derrière eux. Je suis bouleversée par autant de haine..
Akasha.


Carnage sur une plage en Tunisie: 37 morts et 36 blessés dont 4 Belges, plus d'un tireur?


Attentat de Sousse: réaction du premier ministre Charles Michel en plateau


présent 37 morts, dont des touristes étrangers. Un assaillant a aussi été tué. L'attaque a été menée notamment sur une plage très touristique de la localité, prenant les vacanciers par surprise. Quatre Belges ont été blessés.

Trente-sept personnes sont mortes et 36 autres ont été blessées dans l'attaque menée vendredi par un homme armé contre les clients de l'hôtel Riu Imperial Marhaba près de ville tunisienne de Sousse, a indiqué le ministère de la Santé. "Nous avons 37 tués et 36 blessés. Quelques blessés sont dans un état critique", a indiqué le chargé de communication du ministère, Chokri Nafti, qui n'était pas en mesure de préciser la nationalité des morts. Un précédent bilan faisait état de 28 morts.


Un couple de Verviers et un couple de Namur parmi les blessés


Quatre blessés de nationalité belge figurent parmi les victimes de l'attentat commis en Tunisie. Deux des quatre blessés Belges sont originaires de Verviers et les deux autres de Namur, nous a indiqué en exclusivité le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders. Les Affaires étrangères n'ont pas pu entrer en contact jusqu'à présent avec deux personnes. Selon les dernières informations disponibles, aucun Belge ne figure parmi les personnes qui ont perdu la vie - 37 selon un dernier bilan fourni vendredi soir par le ministère de la Santé.


51 Belges se trouvaient dans les hôtels visés


Le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères assistera Jetair dans le rapatriement des touristes belges qui se trouvent dans la région de Sousse et de Monastir. L'ambassade et le consulat ont par ailleurs dépêché du personnel sur place pour aider les victimes et les familles. D'après les données du tour opérateur, 51 Belges se trouvaient dans les hôtels visés. Le département publiera sur son site internet un avis déconseillant les voyages vers la Tunisie pour le moment.

Le niveau de la menace dans les sites touristiques tunisiens a été porté à 3. "Notre première préoccupation est d'être sur place et de tout faire pour aider les victimes, leurs familles et assister le rapatriement", a indiqué M. Reynders, actuellement en Chine où il accompagne le roi Philippe en visite d'Etat.


Trois mois après l'attaque sanglante contre nle musée du Bardo


Il s'agit du pire attentat de l'histoire récente de la Tunisie. Cette attaque frappe un pays qui voit monter la menace jihadiste depuis sa révolution en 2011 et survient près de trois mois après l'attaque sanglante contre le musée du Bardo à Tunis, qui avait déjà porté un coup dur au secteur vital du tourisme. Il intervient aussi le même jour que deux autres attaques liées à la mouvance jihadiste, l'une contre une mosquée chiite au Koweit, qui a fait au moins 13 morts et a été revendiquée par le groupe Etat islamique, et l'autre en France, où un homme est mort décapité.



Le terroriste est arrivé par la plage, son armé cachée dans un parasol


L'auteur présumé de l'attentat a été abattu. C'est un étudiant tunisien inconnu de la police qui avait caché son arme dans un parasol, a indiqué vendredi le secrétaire d'Etat aux affaires sécuritaires, Rafik Chelly. "Il est Tunisien, originaire de la région de Kairouan" l'une des villes saintes de l'islam, située dans le centre de la Tunisie, a déclaré le responsable à la radio Mosaïque FM. "C'est un étudiant. Cette personne n'était pas connue" de nos services, a-t-il ajouté. Selon M. Chelly "a priori, un seul élément" a mené l'attaque de vendredi. "Il est entré par la plage, habillé comme quelqu'un qui allait se baigner, et il avait un parasol avec dedans son arme. Puis arrivé à la plage, il a utilisé son arme", a ajouté M. Chelly.


"Il y en avait plus qu’un, ça c’est une évidence"



Mais une nouvelle hypothèse a fait surface ce vendredi soir. D'après Said Aidi, ministre tunisien de la Santé, l'auteur de ce carnage n'était pas seul: "Je ne peux pas confirmer le nombre exact. Il y en avait plus qu’un ça c’est une évidence. Je ne peux pas confirmer le nombre exact, je me suis personnellement occupé de l’organisation en tant que ministre de la Santé au niveau des hôpitaux, des cellules de crise et de la coordination de tous les aspects sanitaires. Je sais qu’il y en avait plus que deux, mais je ne peux pas donner d’élément exact jusqu’ici par rapport au nombre de terroristes", a-t-il expliqué à nos confrères de RTL France.


"Le premier, il a tué des touristes à la plage et le deuxième, ils m’ont dit qu’il est entré dans l’hôtel et qu’il a tué plusieurs touristes"

Mourad, qui est réceptionniste dans l'hôtel voisin, confirme cette hypothèse: "Il y a quelques avec le parasol côté mer et il a essayé d’entrer du côté mer dans l’hôtel, mais la sécurité l’a arrêté et finalement il a utilisé sa kalachnikov qui était attachée sous le parasol et il a commencé à tirer partout. Il a essayé de tirer exactement sur les touristes. Il a essayé de fuir, ils l’ont arrêté à côté de l’hôtel et ils l’ont tué. Le premier a été tué devant l’hôtel et le deuxième ils l’on arrêté près de la zone touristique. Le premier, il a tué des touristes à la plage et le deuxième, ils m’ont dit qu’il est entré dans l’hôtel et qu’il a tué plusieurs touristes", a-t-il indiqué.

La Tunisie disait craindre des attentats à l'approche de la saison touristique et avait annoncé des mesures sécuritaires accrues. Des menaces provenant de comptes sur les réseaux sociaux liés à la mouvance jihadiste avaient menacé de nouvelles attaques durant l'été.


Calme mortel


Un touriste britannique a indiqué à la télévision SkyNews que l'attaque s'était produite vers midi. "Mon fils de 22 ans venait de retourner se baigner (...) quand on a vu à une centaine de mètres à notre gauche ce qu'on pensait être des feux d'artifices", a raconté Gary Pine, venu de Bristol, dans le sud-ouest de l'Angleterre. "C'est seulement quand on a commencé à entendre des balles fuser qu'on a réalisé que c'était beaucoup plus grave que des feux d'artifice".

"Il y a eu un exode massif de la plage (...) et il y a eu quelques blessés légers dans le choc ou la panique", a-t-il ajouté. "J'estime avoir entendu une vingtaine ou une trentaine de coups de feu, il y en avait pas mal".

"Je suis maintenant à la réception avec environ 200 autres clients étrangers. Doit-on partir? Où aller? C'est d'un calme mortel maintenant"
, a-t-il encore dit.

En 2013, un kamikaze s'était fait exploser sur une plage de Sousse, mais sans faire de victimes. Cette nouvelle attaque survient un peu plus de trois mois après l'attentat sanglant contre le musée du Bardo à Tunis, revendiqué par l'EI. 21 touristes et un policier tunisien avaient péri dans cette attaque menée le 18 mars.


La saison touristique fortement compromise


Après cet attentat, le secteur stratégique du tourisme a enregistré en avril de très mauvais résultats, avec un recul sur un an de 25,7% du nombre de touristes et de 26,3% des recettes en devises. Le tourisme, qui représente environ 7% du PIB de la Tunisie et près de 400.000 emplois directs et indirects, était déjà très affecté par les crises politiques à répétition et l'essor de la mouvance jihadiste qui ont suivi la révolution de janvier 2011.

Si l'attentat contre le musée du Bardo, revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), était encore dans les esprits, les tour-opérateurs et les agences de voyage misaient beaucoup sur les réservations de dernière minute et les prix imbattables de la Tunisie pour sauver la saison.

"Nous sommes atterrés par cet acte terroriste très ciblé, qui visait spécifiquement des touristes", a réagi vendredi à l'AFP Jean-Pierre Mas, président du Snav, organisation qui représente les agences de voyage françaises. "Chaque fois que le terrorisme avance, le tourisme recule et quand le tourisme recule, la liberté recule aussi", a-t-il ajouté, évoquant une situation "catastrophique" pour le pays, "alors qu'on sentait que la destination repartait."

La ministre du Tourisme, Salma Rekik avait annoncé en avril des "mesures exceptionnelles" pour renforcer la protection des sites et circuits ainsi que des contrôles dans les aéroports, les routes et tous les moyens de transport.

La Tunisie, pionnière du Printemps arabe, a malgré les turbulences achevé sa transition avec des élections fin 2014, mais sa stabilité pourrait être menacée par l'essor de la menace jihadiste. Depuis la révolution de 2011, le pays fait face à l'essor d'une mouvance jihadiste, en particulier à la frontière avec l'Algérie où des heurts réguliers ont lieu entre hommes armés et militaires. Des dizaines de soldats et policiers ont été tués ces quatre dernières années dans des affrontements et des embuscades, la majorité dans la région du mont Chaambi (centre-ouest) où se trouve le principal maquis jihadiste en Tunisie.


Virginie, une touriste belge: "La police est dans l’hôtel à coté avec des mitraillettes comme il en existe en Belgique. Des policiers se baladent partout. On a entendu des coups de feu, on a couru dans tous les sens. Durant la fusillade, j‘ai appelé la réception pour savoir ce qu’il se passait. On nous a dit qu’il n’y avait pas de problèmes et que c’était dans l’hôtel d’à côté. On n’a quand même pas bougé. Pour l’instant, il y a la police avec des casques, des boucliers, des gilets pare-balles, des mitraillettes qui envahissent l’hôtel."

IMAGES AMATEURS: l'assaillant abattu


Source : RTLtvi


La religion de paix a encore frappé : « Attentat de Daesh à Saint-Quentin-Fallavier : un homme décapité »



Une personne est morte et plusieurs ont été blessées dans un attentat commis vendredi matin dans une usine de gaz industriels à Saint-Quentin-Fallavier (nord de l’Isère, sud-est de la France) , a-t-on appris de source proche du dossier.

L’auteur présumé de l’attentat est entré dans l’usine un drapeau islamiste à la main et il a fait sauter plusieurs bonbonnes de gaz, a ajouté cette source, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Un corps décapité a été retrouvé à proximité de l’usine.
Lesoir.be


« Nous sommes des musulmans normaux » déclare la femme de Yassine Salhi


Attentat en Isère : la femme du suspect réagit par Europe1fr


« Nous sommes des musulmans normaux. On fait le ramadan. On a trois enfants et une vie de famille normale », assure la compagne du suspect.

http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2015/06/muzz-normaux.jpg

Source et Source


Attentat en Isère: l’auteur et un complice arrêtés, des responsables pas inquiétés, et des « Charlie » manipulés?

Une nouvelle attaque terroriste? Voilà qu’elle tombe à point nommé! Car actuellement, notre gouvernement tente d’imposer dans le pays, et cela suite aux attentats de Paris en Janvier, une écoute généralisée de tous les français, et bien sur, certains de nos politiques sont contre cette « loi sur le renseignement », ce qui ne peut qu’être une bonne chose. En effet, cette loi va de pair avec le TAFTA qu’ils tentent de nous imposer de la manière la plus malhonnête possible, en douce et sans vaseline. Le souci, c’est que si cette attaque est réellement une attaque de Daesh comme ils veulent bien nous le faire croire, beaucoup de questions vont se poser, de très grosses questions, et les théories conspis ne vont pas tarder. Nous avons une attaque terroriste de Daech en France, une entreprise américaine d’attaquée et qui a passé un très gros contrat sur 20 ans avec les saoudiens, un corps décapité et une tête retrouvée avec nombre d’inscriptions en arabe dessus, ce qui fait beaucoup au final pour une si petite entreprise…

]

12:15 Selon le ministère de l’Intérieur, l’identité de l’homme interpellé n’est pas vérifiée. Le ministère refuse de s’exprimer.

12:13 François Hollande va quitter le sommet européen après l’attentat commis contre une usine de gaz industriels iséroise. A la suite de l’attentat, François Hollande sera de retour « en tout début d’après-midi », selon l’Elysée.

12:09 L’usine attaquée est une usine chimique classée Seveso, rappelle France Info.

12:05 « Le corps décapité d’une personne a été retrouvé à proximité de l’usine mais on ne sait pas encore si le corps a été transporté sur place ou pas », a expliqué une source proche de l’enquête, évoquant aussi « un drapeau avec des inscriptions en arabe retrouvé sur place ».

12:00 Un premier bilan fait état d’un mort et de deux blessés légers, selon une source proche de l’enquête.




11:58 Le parquet antiterroriste de Paris vient de se saisir de l’enquête.

11:55 Sénateur des Hauts-de-Seine — Ancien Ministre, Roger Karoutchi s’est exprimé sur son compte Twitter.

11:52 Le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve est attendu sur place d’ici quelques minutes.

11:51 Le GIGN est envoyé sur le site de l’usine à Saint-Quentin-Fallavier.

11:49 Manuel Valls a donné l’ordre vendredi aux préfets de « mobiliser immédiatement » les forces de l’ordre pour assurer « une vigilance renforcée » sur « tous les sites sensibles » en Rhône-Alpes, a déclaré à l’AFP l’entourage du Premier ministre.

« Suite aux événements de Saint-Quentin Fallavier », en Isère, « le Premier ministre donne l’ordre aux préfets de mobiliser immédiatement les forces de l’ordre pour assurer une vigilance renforcée sur tous les sites sensibles de la région Rhône-Alpes », a-t-on indiqué.

11:47 La tête décapitée et recouverte d’inscriptions en arabe, accrochée à un grillage (source proche).

11:45 Un périmètre de sécurité a été instauré autour du site par les forces de l’ordre. La gendarmerie commence à faire évacuer les lieux. Le procureur de Vienne va également se rendre sur les lieux.

11:34 Un homme a été interpellé par les gendarmes. Il est soupçonné d’être l’auteur de l’attentat et était connu des services de renseignements, selon une source proche du dossier. Des recherches sont en cours pour vérifier s’il n’était pas accompagné d’un complice.

11:31 Selon une source proche de l’enquête, qui s’est confiée au Dauphiné Libéré d’autres attentats ne seraient pas exclus.

11:17 Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rend « immédiatement » sur place.

11:15 Une personne aurait été décapitée par l’explosion à l’entrée de la société. Selon le Dauphiné Libéré, un homme a pénétré dans l’entreprise avant d’ouvrir plusieurs bombonnes de gaz. L’individu s’est alors revendiqué de Daesh en tenant des drapeaux islamistes dans ses mains.

Suite des événements en direct sur Fr.Sputniknews.com

Cet attentat tombe bien, c’est « les événements de Paris » plus le côté barbare du Daech, le Daech en personne qui a débarqué dans le pays pour attaquer une entreprise, preuve que la loi sur le renseignement doit réellement être adoptée en France, au nom de la sécurité de tous les français.

Loi « Renseignement » pour préparer TAFTA

UN SONGE DANS LA BRUME…


À la question : mais pourquoi donc cette législature « Socialiste » se révèle à ce point opiniâtre à légiférer à droite et parfois même au-delà ?

Pour ma part, je ne parviens pas à dissocier cette ligne politique, de la courte mais pesante allocution de Hollande à l’occasion de laquelle il se prononçait pour une mise en œuvre accélérée du traité transatlantique (TAFTA) C’était à l’issue de sa rencontre avec Obama.

Or lorsque l’on se penche un tant soit peu sur le contenu de ce traité et que l’on met en parallèle l’ensemble des lois scélérates (sociales, économiques, environnementales, sécuritaires…) un lien de cohérence, un peu comme une feuille de route, apparait comme un nez au milieu de la figure.

Tout cela nous prépare un bien joli merdier et la nouvelle crise financière imminente qui arrive à grands pas, ne manquera pas de contribuer à l’enfumage nécessaire à l’achèvement de ce véritable coup d’état contre nos démocraties, et scellera définitivement la prise de pouvoir factuelle des entreprises sur nos institutions.

L’avenir s’annonce radieux !


Source: Mediatpart


De plus, deux suspects ont été arrêtés, mais il y a également des responsables qui eux, ne seront pas inquiétés pour un sou, ils ne risquent rien, et travaillent officiellement « pour la France », ce sont nos politiques. Rien que notre gouvernement lutte qui contre le jihadisme comme il lutte contre le chômage: d’un oeil seulement! On ne prétend pas lutter contre le radicalisme religieux en proposant des mosquées contre des voix, d’une part, et on ne lutte surtout pas contre le jihadisme en faisant des courbettes à des pays hautement intolérants comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite simplement par ce qu’il y a de gros contrats à la clé! L’Islam en France? Un moyen de manipuler tout le monde avant tout! À lire ou relire donc, cet article écrit spécialement pour le blog quand aux relations de nos politiques avec l’Islam.

La suite de l'article sur les M-E


Koweït : au moins 25 morts dans un attentat à la bombe revendiqué par l’Etat islamique





Un attentat-suicide a eu lieu dans une mosquée chiite de Koweït City, vendredi 26 juin, pendant la grande prière, qui attire de nombreuses personnes dans l’édifice religieux, particulièrement lors de la période du ramadan.

Un kamikaze a fait sauter la charge qu’il portait sur lui à l’intérieur de la mosquée Imam Al-Sadek, dans le quartier de Saouaber de la capitale koweïtienne, où 2 000 fidèles étaient rassemblés. Au moins 25 personnes ont été tuées, selon un nouveau bilan fourni par le ministère de l'Intérieur.

Plus de 200 blessés


Dans un communiqué diffusé par l'agence officielle KUNA, le ministre a indiqué que 202 autres personnes avaient été blessées. Le précédent bilan, obtenu auprès des sources médicales dans la capitale Koweït City, faisait état de 13 morts.

L’organisation Etat islamique (EI), qui a procédé à des attaques similaires ces dernières semaines en Arabie saoudite et au Yémen, a revendiqué l’attentat. Dans un communiqué, l’EI précise que le kamikaze, Abou Souleiman Al-Muwahed, a frappé « un temple des déviants (“rawafidh”) » — terme par lequel le groupe djihadiste désigne les musulmans chiites.

A la fin de mai, l’émir du Koweït avait appelé les pays musulmans à intensifier leur lutte contre l’extrémisme lors d’une conférence panislamique destinée à coordonner le combat contre les groupes djihadistes, dont l’EI.



En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/06/26/une-mosquee-chiite-au-koweit-visee-par-un-attentat-a-la-bombe_4662670_3218.html#0UwrrzZjFQdArO8B.99

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3271
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: DRAMATIQUE : Une série de trois attentats sanglants en pleine période de Ramadan !    Dim 28 Juin - 5:44

lepoulpe a écrit:
Ce qui me surprend c'est cette facilité qu'ils ont a perpétré leur barbarie.
Ce qui me surprend c'est que l'on soit incapable d'arrêter cela au temps ou la technologie permet de mettre sous surveillance des chefs d'états.
Quel est l'enjeu derrière tout cela ?

Bonjour Lepoulpe Very Happy
Ah là tu te poses une question essentielle et pertinente. Le but est toujours le même, manipuler...Ici il s'agit d'instrumentaliser l'intégrisme à son profit, ils créent des problèmes à l'aide de la peur pour pouvoir apporter LEURS solutions, et les faire passé plus facilement. Des lois permissives et des tas de mesures contraignantes ...Qui jamais ne passeraient sans raisons valables..Toutes ces cellules terroristes sont infiltrées, les éléments le plus à même de passé à l'actes sont détectés puis "aidé" ensuite tout est cadenassés, et les médias prennent le relais, avec mensonges et propagandes...Ces dernières années, le rôle des médias a changé, ils servent de relais au pouvoir en place...Si tu fais des recherches sur les sociétés qui dirigent les boites de médias, les actionnaires et tout ça, tu remarqueras vite à quel point ils sont centralisé autours des mêmes... Suspect De plus pour la France, l'état distribue des subventions pour les plus gros médias comme L'Express par exemple qui avaient reçus une belle enveloppe...En "cadeau" ils ont publié le bel article "Les sites d'Infaux" Une bouillie immonde et bourré de clichés et d'amalgames sur les sites dit d'informations alternatives taxé souvent à tord de "conspis"...
Bien je parle, je parle, et j'oublie que je suis aussi passée pour les dernières nouvelles concernant se drame !
Akasha.


Attaque sanglante en Tunisie: le gouvernement tunisien ferme 80 mosquées accusées d’inciter à la violence



Le gouvernement tunisien a décidé samedi de fermer 80 mosquées qui ne sont pas sous le contrôle de l’Etat. Elles seront toutes fermées d’ici une semaine, a annoncé le Premier ministre Habib Essid.

Il accuse ces lieux de culte d’inciter à la violence.

Habib Essid estime que la lutte contre le terrorisme est un « devoir national ». Il appelle les Tunisiens à aider les autorités. Depuis la chute du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali en janvier 2011, les groupements radicaux ont gagné en influence dans le pays. Le Premier ministre tunisien a annoncé qu’un « congrès national » pour lutter contre le terrorisme serait organisé en septembre. (…)

RTL Info

Valls : « La question n’est pas de savoir s’il y aura un nouvel attentat mais quand »

Le Premier ministre manuel valls, qui s’est posé tôt samedi matin à Orly après avoir écourté un voyage officiel en Amérique du Sud s’est exprimé sur le nouvel attentat « ignoble » et « préoccupant » commis en Isère assurant que son gouvernement réagirait « avec sang-froid« .

« Cet acte macabre de décapitation, avec une mise en scène, avec des drapeaux, est nouveau en France« , avec une volonté de « marquer les esprits« , a souligné le Premier ministre, qui s’est posé tôt samedi matin à Orly après avoir écourté un voyage officiel en Amérique du Sud. L’attentat « crée une tension forte sur la société française. Qui va être exploitée«, a estimé Manuel Valls dans l’avion qui le ramenait de Bogota.

Le gouvernement s’efforcera de répondre avec « une attitude de hauteur, de sang-froid, qui est celle de ceux qui gouvernent« , selon le Premier ministre. Mais « c’est à la société française d’être forte sur ses valeurs« . Sa résistance « est mise à l’épreuve, en plus dans une période particulière du ramadan« , a-t-il estimé. « C’est très difficile pour une société de vivre sous la menace d’attentats pendant plusieurs années« , d’autant que « la question n’est pas de savoir s’il y aura un nouvel attentat, mais quand« .

Il a jugé par ailleurs « préoccupant » l’impact de l’attaque dans l’Isère sur le climat français. « Il y a un sentiment de réplique« , tant pour l’attentat en France que pour la tuerie en Tunisie, a-t-il reconnu, les deux pays ayant déjà été lourdement frappés depuis le début de l’année. Il participera samedi à 11 heures à l’Elysée à un nouveau conseil restreint de Défense, qui doit également revenir sur le sanglant attentat de Sousse en Tunisie, qui a peut-être fait des victimes françaises.

BMFtv

« L’image de l’islam est très dégradée » s’inquiète Anouar Kbibech du CFCM, l’organisation des frères musulmans en France

Libération rapporte les réactions de responsables musulmans de France après l’attentat en Isère.

Les actes terroristes en France, au Koweït et en Tunisie ont aussi un impact symbolique démultiplié par le fait qu’ils ont eu lieu un vendredi, jour de la grande prière en islam.

«Pour les musulmans français, c’est une nouvelle catastrophe. J’espère que la société a compris que nous n’avions rien à faire avec ces gens-là, souligne Ahmed Jaballah, le théologien de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), la branche française des Frères musulmans. Au regard de la date, le péché commis par ces gens est encore plus grand. »

Anouar Kbibech, qui doit prendre à la fin du mois la tête du Conseil français du culte musulman (CFCM), a aussi fait part de son inquiétude :

«La situation était déjà dramatique. L’image de l’islam est très dégradée. Ce qui vient de se passer est un très mauvais coup porté.»

Libération

Au nom de la « lutte contre le terrorisme » les paiements en espèces au-delà de 1.000 € seront interdits dés le 1er septembre 2015

Les paiements en espèces au-delà de 1 000 euros seront interdits à partir du 1er septembre, selon un décret publié samedi 27 juin dans le Journal officiel (JO). Jusqu’à présent, les consommateurs pouvaient payer leurs achats en espèces ou au moyen de monnaie électronique jusqu’à 3 000 euros, lorsque le débiteur était résident en France. (…)


Remarque Akasha : je met des liens d'info mainstream pour bien se rendre compte de l'instrumentalisation des événements dramatiques...


Source et suite via FDS

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3271
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: DRAMATIQUE : Une série de trois attentats sanglants en pleine période de Ramadan !    Mar 30 Juin - 16:13

Bonjour mes frères & sœurs
Que c'est-il réellement passé en Isère ? Car à y regarder vraiment de plus près, rien ne laisse apparaître que se soit un acte terroriste mais plus à un fait divers...Une histoire qui a mal tourner et le fait est que le criminel ait un profil qui pourrait coller à un acte terroriste a été monté en tête d'épingle..Plusieurs choses semble un peu gros, comme se coup de téléphone des journalistes chez la femme du tueur qui tombe des nue et ne sait pas se qu'il se passe...Un peu gros pour moi, de plus quand on écoute la séquence ça sonne faux. Ce n'est bien sur qu'une impression personnelle, et non une preuve, mais le doute semble permis !!
Akasha.


Attentat en Isère: «L’hypothèse d’un fait divers camouflé en acte terroriste est plausible»

par Oihana Gabriel,

D’abord décrit comme un terroriste djihadiste, Yassin Salhi, soupçonné d’avoir assassiné et décapité son patron avant de commettre un attentat vendredi, a affirmé en garde à vue ce lundi ne pas avoir agi au nom de la religion. Déséquilibré qui se vante d’agir au nom d’Allah ? Salafiste dangereux ? Pour y voir plus clair dans ce début d’enquête atypique, Alain Rodier, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement et auteur de Grand angle sur le terrorisme (éd. Uppr), analyse pour 20 Minutes le portrait du suspect.


Quel est profil de Yassin Salhi au vu des dernières informations ?


Il faut rester très prudent sur cet homme au profil atypique. C’est un individu âgé de 35 ans, donc plus âgé [que les précédents], marié, trois enfants, en CDI. Il était donc bien intégré à la société. Il n’a pas du tout le profil d’un Nemmouche ou des frères Kouachi. En même temps, il gravitait dans la mouvance salafiste. Mais beaucoup de Français ont des contacts avec cette mouvance radicale et tous ne passent pas à l’acte.

Il nie le caractère religieux de son acte. Est-ce que ça tient debout ?


Pour le moment, en fonction des informations que nous avons, l’hypothèse d’un fait divers camouflé en acte terroriste est plausible. Lui assure qu’il a voulu se rendre intéressant en maquillant l’assassinat en acte terroriste. Une hypothèse appuyée par le témoignage d’un employé qui a expliqué qu’une dispute avait opposé Yassin Salhi et son patron. Dans la méthodologie terroriste, on n’assassine pas ses proches ou ses connaissances, mais des inconnus. Cet homme ne portait qu’un couteau et une arme factice. S’il avait vraiment voulu faire un carnage, il aurait eu des armes de poing. Et toutes les actions de ce vendredi noir en Tunisie et au Koweit ont été revendiquées rapidement, parfois la revendication était préparée à l’avance. Là, il n’y a aucune communication de Daesh.

(…)Suite et source : 20Minutes

VIDEO. Attentat en Isère: Salhi affirme ne pas avoir agi au nom de la religion


Convoi de voitures de police escortant Yassin Salhi, devant son domicile de Saint-Priest, le 28 juin 2015 - PHILIPPE DESMAZES AFP

Yassin Salhi, soupçonné d'avoir assassiné et décapité son patron avant de commettre un attentat vendredi, a affirmé en garde à vue ne pas avoir agi au nom de la religion, a-t-on appris ce lundi de source proche du dossier.
Connu des services de renseignement comme étant un islamiste radical depuis le milieu des années 2000, Salhi «conteste toute religiosité dans son passage à l'acte», selon cette source.



Attentat en Isère: Acte terroriste religieux ou... par 20Minutes

Attentat en Isère: Qui est Yassin Salhi, le suspect de l'attaque terroriste?[/url]


Toutefois, a-t-elle poursuivi, «il ne s'explique pas» sur le fait que la tête de sa victime a été retrouvée fixée à un grillage et encadrée de deux drapeaux frappés de la «chehada», la profession de foi musulmane.

Un différend d'ordre professionnel?

Il a aussi crié «Allah akbar» («Dieu est le plus grand») vendredi aux pompiers qui avaient entrepris de le maîtriser alors qu'il tentait d'ouvrir des bouteilles de gaz dans une usine de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), selon des sources proches du dossier.
Et les enquêteurs ont retrouvé dans son téléphone un selfie macabre, avec la tête de la victime, envoyée à un homme connu comme étant enrôlé dans les rangs de l'organisation Etat islamique dans les zones de djihad en Syrie.
Un salarié de l'entreprise où il était chauffeur-livreur a fait état d'un différend d'ordre professionnel entre Salhi et sa victime, deux jours avant les crimes.

Altercation

Les deux hommes auraient eu une altercation après que Salhi avait fait tomber une palette de matériel informatique, s'attirant une remarque d'Hervé Cornara, la patron de l'entreprise de transport dans laquelle Salhi travaillait depuis mars et qu'il a reconnu avoir tué.
Selon divers médias, Salhi a aussi évoqué devant les enquêteurs des problèmes conjugaux.
Entamée à la police judiciaire de Lyon, sa garde à vue se poursuivait lundi dans les locaux de la police antiterroriste, près de Paris.


20Minutes

Attentat en Isère : la télé réalité du régime socialiste à son apogée

Attention, nous informons nos fidèles lecteurs que cette vidéo n’est pas un sketch parodique.


Attentat en Isère : la femme du suspect réagit par Europe1fr

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DRAMATIQUE : Une série de trois attentats sanglants en pleine période de Ramadan !    

Revenir en haut Aller en bas
 
DRAMATIQUE : Une série de trois attentats sanglants en pleine période de Ramadan !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soupe aux trois légumineuses -Louise
» Se bricoler un composteur avec trois fois rien
» Mignardises aux trois chocolats et à la chantilly
» Atelier Educatif Le Coffret Magique a trois Rivieres!
» Deux ou Trois cats ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Guerres & Conflits-
Sauter vers: