Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2015 : La guerre du feu… BRICS vs OTAN !…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1068
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: 2015 : La guerre du feu… BRICS vs OTAN !…   Dim 30 Aoû - 11:35

Bonjour,
Il est évident que les conjonctures actuelles ne sont pas très bonne et que tout peut arriver. L'économie mondiale est balbutiante surtout au Etats Unis ou la dette atteint un plafond record. Et le fait qu'ils se soient engager sur différent front n'arrange rien, surtout que cela ne se passe pas comme prévu pour eux, ce qui a pour conséquence de les rendre nerveux. De se fait il est probable que les USA passent à la vitesse supérieur, peut être même est-ce déjà le cas ? Surtout qu'ils sont en retard sur leur agenda mondialiste. Certains chercheur pensent que la finalisation du nouvel ordre mondial, serait pour fin de cette année. Plusieurs événements assez flou ont eu lieu. Et de se fait on pourrait les rattacher à une action d'une grande puissance. Voici un article de Merlin qui part du même postulat et a tâché de réunir les divers événements de façon à les nouer ensemble et étant l'action d'une même entité.
Orné


2015 : La guerre du feu… BRICS vs OTAN !…

Y a t-il une relation de cause à effet, entre toutes les catastrophes qui nous sont relatées par les médias? Merlin a recensé les diverses tragédies et il est persuadé qu’il s’agit d’une guerre qui ne dit pas son nom. Bien sur, ce n’est qu’une réflexion/conviction de l’auteur, mais la liste est impressionnante. Que ce passe t-il donc? Vos avis sont les bienvenus….



Albert Einstein affirmait : Je ne sais pas comment on fera la Troisième Guerre mondiale, mais je sais comment on fera la quatrième : avec des bâtons et des pierres !

Fort de cette affirmation, les belligérants des plus grandes et plus puissantes nations de notre planète, n’osent se risquer à une confrontation militaire, qui tournerait vite en conflit nucléaire cataclysmique.

Mais ils sont en guerre, une guerre à coup de catastrophes ‘’naturelles’’, et depuis cette année, cela monte d’un cran, c’est une guerre pourtant bien visible, c’est la guerre du feu !

Je ne saurais dire et/ou affirmer qui démarra les hostilités, mais une chose est sur la guerre fait rage, imperceptible ou presque pour les citoyens lambda, et pourtant…

Quelles armes ?

La destruction à distance à l’aide d’armes scalaires ou Tesla, ou de laser de puissance, de canons à micro-ondes (Maser) la destruction à distance à l’aide de système style HAARP une arme militaire de technologie basée sur le contrôle de la météo, et des séismes… ces nations mettent du coup le feu partout sur la planète, dans la plus grande impunité.

Quelles nations ?

L’Otan, avec à sa tête les USA, contre La Russie et la Chine membres des BRICS.

Depuis quand est-ce la guerre ? Quelles preuves ?

Je ne saurais dire depuis quand précisément, je n’ai pas recensé tous les feux ou explosions ‘’anormales’’ qui ont eu court entre les superpuissances. Bien sur aucun des belligérants n’avouent publiquement une attaque, mais ils donnent des explications pas très crédibles, ni convaincantes, et parfois parlent même de mystères, pour tenter d’expliquer ces feux ou explosions anormales !

Commençons par des phénomènes qui devraient être naturels, et qui ont ravagés à tour de rôle, soit la Russie, les USA, la Chine, la France ou l’Inde, dans une partie de ping-pong ahurissante !


Février 2013 : Une ‘’météorite’’ frappe la Russie, provoquant des dommages importants et faisant plus de 1000 blessés elle est la plus importante jamais enregistrée depuis cent ans et avait la puissance d’une bombe nucléaire.

Avril 2013 : Au moins 208 victimes après le séisme en Chine qui a frappé la province de Sichuan.

Mai 2013 : Un séisme d’une magnitude 8,3 a eu lieu à près de 610 kilomètres de profondeur au large de la Russie, en faisant le séisme le plus profond jamais enregistré jusqu’à présent.

Juin 2013 : L’Oklahoma essuie la plus large tornade de l’histoire des Etats-Unis d’après le National Weather Service.

Juillet 2013 : Près de 6 000 personnes sont encore portées disparues en Inde un mois après les inondations catastrophiques qui ont notamment frappé l’Etat de l’Uttarakhand.

Décembre 2013 : Des vents de la force d’un cyclone et des pluies torrentielles ont perturbé les réseaux de transport et interrompu les approvisionnements en électricité en Grande-Bretagne et en France, l’un des jours les plus chargés de l’année à la veille de Noël. Le bilan humain de la tempête est de six morts.

Avril 2014 : Les Etats-Unis ont été frappés par une série de tornades qui ont fait au moins 21 morts dans plusieurs Etats, dévastant tout sur leur passage.

Août 2014 : un séisme de magnitude 6,3 frappe le sud-ouest de la Chine. Plus de 400 morts.

Septembre 2014 : Les inondations qui sévissent en Inde font plus de 450 morts et des dégâts considérables.

Puis là, nous passons à des attaques différentes, avec la guerre du feu !

Remontons au 30 janvier 2015, ou à Moscou un feu a ravagé la plus grande bibliothèque universitaire de Russie ! Cette bibliothèque abrite l’une des collections les plus riches du monde de livres en langues slaves ainsi que des documents officiels en provenance du Royaume-Uni, d’Italie ou encore des Etats-Unis.

C’est un «Tchernobyl» culturel pour le monde scientifique. De nombreux documents historiques sont partis en fumée, ou ont été fortement endommagés dans cet incendie. L’incendie a commencé vendredi vers 22h00 heure locale (20 heures, heure française) au deuxième étage du bâtiment. Malgré plus de 200 pompiers mobilisés, l’incendie s’est poursuivi toute la journée de samedi. Selon les secours, il n’avait toujours pas été complètement éteint dans la soirée.

Jugez-vous de l’improbabilité de la chose : Au départ, les flammes n’avaient dévasté qu’une partie du bâtiment en béton abritant des bureaux et non les livres eux-mêmes. Les responsables de la bibliothèque avaient d’abord assuré que les documents n’étaient pas en danger. Mais l’ampleur du sinistre, qui a provoqué l’effondrement du toit sur 1 000 m2, les a rendus ensuite plus alarmistes. Il était impossible d’évacuer les livres en raison de sources de chaleur trop importantes à l’intérieur du bâtiment.

«Une perte énorme»…

Au final, la bibliothèque a été ravagée par les flammes sur près de 2000 m2 et plus de 15% des documents auraient subi des dégâts. «C’est une grande perte pour la science : il s’agit de la plus vaste collection de ce type dans le monde, équivalente, probablement, à la bibliothèque du Congrès» américain à Washington, s’est désolé le président de l’Académie des Sciences, Vladimir Fortov.

«On trouve ici des documents impossibles à trouver ailleurs, tous les instituts de sciences humaines utilisent cette bibliothèque. Ce qui s’est passé rappelle Tchernobyl» la catastrophe nucléaire qui s’est produite en Ukraine en 1986, a-t-il poursuivi. Source


La réponse Russes à cette attaque, eu lieu le 16 février : Un train transportant du pétrole explose aux Etats-Unis !

Un train transportant plus de cent conteneurs de pétrole explose dans la nuit du lundi 16 février, au cours d’une tempête de neige dans l’Etat de Virginie Occidentale. Au moins quatorze conteneurs ont pris feu, provoquant des explosions de plusieurs mètres. Un autre conteneur est tombé dans la rivière bordant la voie, selon des témoins.

L’explosion n’a, a priori, fait aucun blessé, selon les informations rapportées par CSX, la compagnie ferroviaire. L’état d’urgence a toutefois été décrété par le gouverneur, Earl Ray Tomblin, aux alentours de 6 heures.



Puis fin février : Les Etats-Unis sont paralysées par une tempête de glace qui a fortement affecté les déplacements et les approvisionnements en électricité plusieurs états tels : le Texas, Nouveau Mexique, Colorado, Tennessee, Kentucky… Source Le 7 mars 2015, des incidents peu banal ont eu lieu aux abords de la Maison blanche, jugez plutôt :

Inquiétante détonation à proximité de la Maison-Blanche ! Une explosion a retenti au moment où Barack Obama sortait de la White House. Le président a été évacué par les services secrets.

Laurence Haïm, journaliste à Washington raconte : « Les services secrets ont demandé aux journalistes de ne pas quitter la salle de presse et l’ont complètement fermée ».

Un premier incident a concerné « les chariots d’un vendeur ambulant à la jonction des rues 15e et G », à l’est de la Maison Blanche, qui ont eu « apparemment un problème de fumée ou d’incendie, désormais maîtrisé », a précisé par email Brian Leary, porte-parole du Secret Service. Les pompiers de Washington DC avaient signalé auparavant sur Twitter « l’incendie » d’un chariot alimentaire près de la Maison Blanche, précisant que le feu était désormais éteint.

Un deuxième incident a concerné un véhicule à la jonction de la 16e rue et l’avenue Constitution, au sud de la Maison Blanche, repéré vers10 h 10 (15 h 10 GMT) par un chien du Secret Service. « L’enquête est en cours » sur ce véhicule, selon Brian Leary.

Un kiosque de souvenirs à côté de la maison blanche était également en feu, CAUSE INCONNUE !

Barack Obama, sa femme Michelle et ses deux filles Malia devaient prendre un hélicoptère pour se diriger vers l’aéroport. Les services secrets les ont finalement évacués des lieux avec une voiture. Source

Une réponse US à cet acte a eu lieu sur la Russie, le 7 avril 2015 : un sous-marin nucléaire en feu !

Un sous-marin nucléaire russe a pris feu dans un chantier naval, dans la province d’Arkhangelsk, dans le nord de la Russie, selon l’agence d’information russe RIA Novosti. Aucune victime n’a été signalée.

« Le feu a touché une surface de 20 mètres carrés. Le chantier naval de Zvyozdochka n’a, pour l’instant, pas souhaité faire de commentaires. Selon le site RT, le feu pourrait être dû à des travaux de soudure sur le bateau. L’agence russe Interfax précise qu’il n’y a pas d’arme à bord du sous-marin. Son réacteur nucléaire a été arrêté avant l’incendie, selon l’agence d’information TASS.

Et sur la Chine le 6 avril 2015, une usine chimique à Zhangzhou, dans la province de Fujian au sud-est du pays, prend feu pour la deuxième fois en deux ans. Une vingtaine de personnes sont blessées dans cet incendie causé, selon les autorités, par une fuite de paraxylène. Source


Le 13 avril c’est au tour de la Russie à nouveau de subir la guerre du feu, avec des flammes à perte de vue.

Au moins 26 personnes ont péri dans de gigantesques feux de prairies qui ont ravagé plusieurs régions du Sud sibérien. Selon les médias russes cités par l’AFP, les incendies étaient si intenses qu’ils étaient visibles de l’espace, certaines flammes dépassant trois mètres de haut.

Certains agriculteurs russes sont montrés du doigt, car ils ont l’habitude de brûler l’herbe sèche à la fin de l’hiver afin de nettoyer leurs champs. ( version officielle bien sur ). Sous l’effet conjugué de vents forts et de températures élevées, ces feux ont été ravageurs et meurtriers.

Plus de trente villages ont été touchés par les incendies, laissant 5.000 habitants sans domicile parmi lesquels 1.000 enfants. Selon les autorités, des centaines de têtes de bétail ont péri et 10.000 kilomètres carrés de terres ont brûlé. Source

Les catastrophes naturelles ont fait 68 morts et quatre disparus et affecté environ 9,26 millions de personnes en Chine en avril, selon des chiffres du gouvernement. Les catastrophes naturelles ont engendré des pertes économiques directes de 7 milliards de yuans (environ 1,15 milliard de dollars). Plus de 47.000 habitants ont été relogés, et plus de 47.000 personnes ont nécessité une aide d’urgence, a annoncé vendredi le ministère des Affaires civiles, ajoutant que 8.000 maisons avaient été endommagées.

Puis un puissant tremblement de terre survenu au Népal samedi 25 avril à 11 h 56 (8 h 11, heure de Paris) a frappé de plein fouet la capitale, Katmandou, et a été ressenti jusque dans le nord de l’Inde et au Bangladesh.

La magnitude du séisme a été évaluée à 7,8 par l’Institut américain de géophysique (USGS). Le foyer était situé à environ 15 kilomètres de profondeur, près de la surface, ce qui en a aggravé sa portée. C’est le plus fort recensé dans le pays depuis celui de 1934, qui avait causé la mort de 10 000 à 20 000 personnes.

47 répliques avaient suivi la première secousse, dont une de magnitude 6,6 et une autre de magnitude 6,7 dans l’heure. ( La Chine est toute proche et régie le Népal )


Le XXIe siècle comptabilise déjà 7 tremblements de terre ayant causé plusieurs dizaines de milliers de morts.

La réponse des Brics aux USA sera climatique, pendant tout le mois de mai !

Des inondations catastrophiques frappent le sud des États-Unis en raison des violentes pluies qui s’abattent quotidiennement depuis le début du mois de mai. Le bilan humain est déjà très lourd avec 21 morts et 14 disparus.

Les cumuls de pluies atteignent par endroit de 300 à 500mm sur un mois, l’équivalent de 4 mois de précipitations. Les sols gorgés d’eau ne peuvent plus absorber de pluies supplémentaires. Dans ces conditions, les nombreux cours d’eau qui traversent l’Oklahoma et le Texas sont entrés en crue et des inondations se produisent.


Dallas inondé, Houston menacé…

La ville de Dallas a reçu à elle seule 170mm de pluie en quelques heures. La Triniy River, rivière qui traverse Dallas, a inondé des quartiers de la ville. Les autorités surveillent de près la rivière « Colorado », à Wharton, et les rivières « Brazos » et « Jacintho », près de Houston, alors que l’onde de crue progresse du nord et du centre du Texas vers le sud, en direction du golfe du Mexique.

Ces inondations revêtent un caractère exceptionnel. On attend de 50 à 150mm supplémentaires. Un risque majeur de crues et d’inondations d’ici la mi-juin n’est pas exclue si les mauvaises conditions météo viennent à persister. Source

Les Etats-Unis touchés par une série de catastrophes naturelles…

Inondations, sécheresse, incendies de forêts, tornades, coulées de boue. Les épisodes météorologiques extrêmes se multiplient aux Etats-Unis depuis le début de l’année, du Texas à la Californie en passant par le Colorado.

Les médias américains parlent de «weather whiplash» («coup de fouet météorologique», en français). En météorologie, ce terme désigne le passage brusque, dans un même endroit, d’une catastrophe à une autre.

Comme au Texas, où en l’espace de trois semaines en avril, l’Etat a connu la sécheresse puis les inondations. Pendant le mois de mai, 9 842 milliards de litres ont rempli les nappes phréatiques texanes. L’équivalent de ce qu’il faudrait, selon NBCNews, pour approvisionner la Californie pendant un an et demi. L’Oklahoma, voisin du Texas, n’a pas été non plus épargné. La capitale, Oklahoma City a connu, sur un mois, un taux de précipitations historique.

Ces pluies torrentielles ont eu un lourd tribut en vies humaines : 31 personnes sont décédées, dont 27 au Texas. Pendant ce temps, sur la côte Ouest, certains Californiens peignent leurs pelouses en vert, à défaut de pouvoir les arroser. Depuis le mois de janvier, le Golden State subit une sécheresse intense. Dès le 1er avril, le gouverneur Jerry Brown a annoncé des restrictions d’eau de 25% dans les zones urbaines, une mesure encore jamais prise à cette échelle.

Au mois de juin 2015 le 16, une attaque de feu a eu lieu avec une explosion qui a endommagé, le principal gazoduc acheminant du gaz naturel russe vers les marchés européens. Des témoignages recueillis par la police font état d’une flamme géante et l’intervention des pompiers se poursuivait encore deux heures après l’explosion, selon l’agence Interfax Ukraine.

Une source au sein de la compagnie russe Gazprom a confirmé que les exportations de gaz n’avaient pas été affectées. « Il y a un gazoduc parallèle », a dit cette source.

Le groupe public russe Gazprom a stoppé ses livraisons à l’Ukraine du fait du contentieux prolongé sur le prix du gaz facturé à Kiev, mais ses exportations à destination de l’Union européenne via le territoire ukrainien se poursuivent normalement. Source

Il y en aura une autre au mois d’août, ou une rivière sera en feu dans le quartier de Brateïevo à Moscou, suite a une autre attaque de feu sur un oléoduc…./….Lire la suite

Auteur Merlin pour Homme-et-Espace


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
 
2015 : La guerre du feu… BRICS vs OTAN !…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» Un chasseur de mine français dans l'escadre OTAN
» Prisonniers guerre 39/45 - FRABOLOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Guerres & Conflits-
Sauter vers: