Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Sam 5 Sep - 4:54

Rappel du premier message :

Bonsoir mes frères & sœurs

Il y a en se moment une guerre silencieuse qui se joue, une guerre qui ne porte pas son nom, une guerre viseuse et insidieuse...L'UE, pure produit made US, finalise son plan de mise en esclavage de la zone Euro, dont une des grande finalisation le TAFTA est en phase d'être instaurer. Mais ce n'est pas suffisant, les Etats-Unis dont leur économie est bien plus proche de la banqueroute que prévue avec 94,031 millions d’américains en dehors de la population active. Est "obliger" d'adopter une politique agressive pour arriver à leur fin. On sait de source sure que l’immigration de masse que subit la zone Euro depuis plus de 20 ans, n'est pas le fruit du hasard et d'une mauvaise gestion des politiques, mais bien d'un plan mûrement réfléchi, et dont la finalisation est en marche...Et atteint en se moment même son paroxysme. Se plan s'appelle Le plan Kalergi de destruction des peuples européens.. Et Vladimir Poutine en personne nous vait déjà prévenu du plan perfide des Etats Unis. Il est donc bien évident de se qu'il se passe. c'est donc bien un plan d’affaiblissement de la zone Euro, dont la finalisation seront les guerres civiles pour que les Etats Unis puissent s'imposer en sauveur afin de mettre définitivement la zone Euro sous leur tutelle exclusive (on sais déjà que dans la politique euro, ils ont placé leurs pions via par exemple les Youg Leaders..et que les pères fondateurs de l'UE étaient financé par les Etats unis), et se pour sauver leur économie, et redevenir LA super puissance mondiale, et finaliser, LE NOUVEL ORDRE MONDIALE !!
Texte Akasha.    


Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?

Pas question de relayer l’image de ce petit migrant, elle est visible partout, mais des questions. Devant ces images tragiques de populations qui fuient la misère, la guerre, la mort, nous ne pouvons rester indifférents, ça c’est un fait! Maintenant, posons nous les bonnes questions à savoir, qui est à la base de cette migration de masse? Pourquoi ces hommes jeunes pour la plupart, ne défendent ils pas leurs pays? Qui est responsable de ces horreurs? Pour faire ces guerres qui embrasent ces pays, nous a-ton consultés avant de nous engager? On nous demande d’être solidaires, de partager notre misère, pendant qu’au loin c’est pillages, meurtres et destruction, en avons nous les moyens? D’un autre côté, il y a la récupération par certains qui enfoncent le clou, avec des titres angoissants pour mieux manipuler, où des vidéos amateurs qui en disent long, telle celle-là que j’ai reçue, ou cet article qui pose aussi des question sur L’arme migratoire et le Maïdan européenn, en suggérant que: « Ce ne sont pas des migrants, ce sont des combattants… »,

Beaucoup de jeunes hommes, en bonne santé apparente…




Notre pays n’est pas si grand que ça, et cet afflux de malheureux, ne peut que déstabiliser encore plus notre situation déjà précaire. Et c’est dans toute l’Europe que ce phénomène est présent. Le PS veut un «réseau de villes solidaires» pour les accueillir*. Mais que vont devenir ces pays, vidés de leur population? Je n’ai aucune réponse, si ce n’est, qu’il faut arrêter ces monstruosités guerrières et aider ces populations à revivre en paix, chez elles. Les milliards dépensés en armements destructeurs, pourraient être employés avec raison et VRAIE SOLIDARITÉ, non par la « solidarité » qui nous est imposée par ces dirigeants, va-t-en guerre, qui n’en ont rien à faire, si ce n’est en façade, nous mettre des images horribles pour réveiller nos consciences endormies. Alors messieurs les décideurs! Si vous n’aviez pas accepté les « conseils » ou plutôt les ORDRES de pays impérialistes qui ne connaîssent que la violence pour s’imposer, nous n’en serions pas là. Et les Européens ne se demanderaient pas, si on veut détruire leur culture, leur identité, leur droit de vivre avec leurs valeurs, leurs us et coutumes, déjà bien mises à mal.. A moins que la proposition du   milliardaire égyptien, Naguib Sawiris, d’acheter une île en Méditerranée au large de l’Italie ou de la Grèce pour y installer des centaines de milliers de migrants, ait un écho à vos oreilles . Des centaines de milliers, et ce n’est pas fini. Si on veut que ça s’arrête, ce n’est pas les migrants qu’ils faut condamner! Il faut demander LA PAIX à nos gouvernements, et ne plus être des acteurs passifs, bourrés de bonnes intentions, mais démunis face à cette horreur. S’insurger c’est bien, AGIR c’est mieux..

(*) Il se passe exactement la même chose en Belgique, et la propagande médiatique jouant sur l’émotionnel est identique à la France...- Akasha.




Des centaines de migrants en colère ont manifesté à l’extérieur de la gare Keleti. Les autorités ont fermé la station plus tôt, pour vérifier les documents de voyage. La plupart des trains en provenance de la tête de station à l’ouest vers l’Autriche voisine et attendent le départ vers l’Allemagne …




En 1972, durant la guerre du Vietnam, Nick Ut photographie des enfants fuyant leur village bombardé au Napalm. Au centre, Kim Phuc, 9 ans, hurle de douleur, entièrement nue, après avoir retiré ses vêtements en flammes. – NICK UT/AP/SIPA/Img/20Minutes/



En mars 1993, accompagné d’un membre du Bang-Bang Club, Joao Silva, Kevin Carter se rend au Soudan pour enquêter sur la guerre civile et la famine qui frappe le pays. Avec d’autres photographes, il arrive dans le village d’Ayod. Il tombe sur un enfant squelettique qui se traîne péniblement jusqu’au centre d’approvisionnement alimentaire voisin.

SOUDAIN, UN VAUTOUR VIENT SE POSER DERRIÈRE LUI

Soudain, un vautour vient se poser derrière lui. Carter a devant lui un symbole fort de la misère qui sévit dans la région et il déclenche son appareil. Il attend alors une vingtaine de minutes espérant que le charognard déploie ses ailes et accentue encore plus la force de cette image. En vain. Il va ensuite chasser le vautour avant de parcourir un ou deux kilomètres et s’effondrer en larmes. Lire la suite

Vous croyez que ça a changé depuis?

Sources:

Réseau-International L’arme migratoire et le Maïdan européen

Les-Observateurs.ch Migrants : l’envers du décor que nos médias ne montreront pas

20Minutes: Enfant syrien noyé: Ces photos qui ont marqué les esprits

Réseau-International : Pourquoi l’Allemagne a-t-elle été choisie comme cible de la vague d’immigrants ?

20Minutes: Migrants: Un «Airbnb» pour accueillir des réfugiés

A POIL ! Crise migratoire: quand l’hypocrisie occidentale et des pays du Golfe se fait jour
Comme le dit le proverbe Haoussa, « le mensonge peut courir cent ans mais la vérité le rattrape en un jour ». Il a fallu que la photo d’un jeune enfant syrien, Aylan Kurdi, 3 ans, mort au bord d’une plage sur les côtes turques circule, pour voir la vérité rattraper tous ces cuistres soi-disant défenseurs des droits de l’homme tomber le masque. Ils disent s’émouvoir ? De la poudre aux yeux. Ils ne défendent aucun droit humain, que leurs intérêts financiers. Que voulez-vous que la mort d’un enfant, qui plus est, syrien, change ? Au contraire, elle renforcera l’idée que ces pauvres fuient une dictature. Laquelle ? Et pourtant, cette famille venait de Kobané (Aïn al-Arab). Tiens, tiens…

>>>Suivez-nous sur Facebook


Une politique européenne de l’asile ?



Peut-on se mentir à soi-même ? Probablement et, visiblement, lorsqu’on est aveuglé par des supposées convictions qui vous obscurcissent la vue. En revanche, mentir inlassablement et éternellement aux autres, c’est impossible. Voici venu le temps des pleurs et non des fleurs. Faire des kilomètres pour aller « sauver » des milliers de personnes semble aisé, lorsque ces gens défendent leurs intérêts financiers (pétrole, gaz, etc..), entre autres, ou encore la vente des armes…

Comment expliquer que ces gens-là, à travers le Conseil de sécurité des Nations unies, parlementent, votent des résolutions, lancent des cris d’orfraie, mobilisent leur super-puissance militaire pour aller « sauver » des Syriens menacés par un « dictateur » ? Les mêmes larguent des Tomahawk pour « sauver » les Libyens du joug d’un autre « dictateur », en l’occurrence le frère Guide Mouammar Kadhafi, qu’il finissent par faire assassiner, ne soient pas capables de sauver ces même gens sur leur sol ?

Quand Angela Merkel parle d’une politique européenne de l’asile, elle est bien seule. Normal, l’Allemagne n’a pas vraiment participé activement aux guerres occidentale. N’est-il pas ? Quotas obligatoires ? Quand l’ONU estime qu’il faut que l’Europe recueille 200 000 personnes, ou le clown David Cameron annoncer qu’il a pleuré devant l’image du petit syrien, on se dit que ces gens se moquent de nous. L’Angleterre annonce qu’elle recevra au moins 5000 réfugiés…


Les pays du Golfe et les Etats-Unis pas concernés ?



Valentin Vasilescu, ancien pilote d’aviation roumain a déclaré:

« L’exode de Libyens, Syriens et Irakiens de ces derniers jours, rappelle l’époque des grandes migrations au début du Xe siècle en Europe, à travers les frontières maritimes de l’Espagne, la Grèce et l’Italie, puis la traversée des frontières de la Macédoine, la Serbie et la Hongrie, à destination de l’Allemagne, l’Autriche et la Suède. Personne ne peut arrêter cette immense vague de centaines de milliers d’immigrés qui submerge l’Europe, probablement parce qu’il s’agit d’une opération bien organisée par quelqu’un qui aurait un objectif de politique étrangère, en générant une crise humanitaire, avec à la clé la perte de vies de personnes innocentes… » mais « …Le détail le plus intéressant qui ne peut être expliqué est : pourquoi les migrants contournent-ils les riches califats du Golfe : Arabie Saoudite, Koweït, Emirats Arabes Unis, Qatar, Oman ? Ces endroits enregistrent le plus haut niveau de vie dans le monde et les immigrés peuvent s’intégrer beaucoup plus facilement, parce qu’ils parlent la même langue et partagent la même religion. »

Étrangement donc, hormis ces pays du Golfe que fuient visiblement les migrants, aucun de ces « fuyards » ne parle des Etats-Unis. La famille syrienne décimée, puisque seul le père a survécu, voulait émigrer au canada. Et les Etats-Unis ? Est-ce le fait qu’ils soient éloignés ? les Etats-Unis, gendarmes du monde, ne sont nullement concernés par ce désastre migratoire. Et pourtant, par leur politique, ils font des guerres en compagnie de ces pays européens. C’est bien la cause principale de cet afflux et rien d’autre. Pourquoi ne combattent-ils pas vraiment Daesh ?

D’autres, dans leur cynisme parle d’ »invasion ». Pas besoin de leur prêter une attention particulière car, s’il y a un peuple qui a émigré à travers le monde, c’est bien le peuple européen. Passons. Pour finir, au lieu que les pays du Golfe financent les guerres en Syrie et ailleurs, notamment en Libye récemment pour l’émergence de la…démocratie qu’aucun d’eux ne pratique, ils feraient mieux de recueillir tous ces pestiférés, non ? Solidarité arabe oblige. C’est une boutade et le dernier de leur souci…

Source: Mamafrika



_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 5 Oct - 21:33

akasha a écrit:
Je le sais, je l'ai dénoncé aussi, je n'argumente et ne dénonce pas que dans un sens.

Ça ne se voit pas.


Citation :
Maintenant je refuse les amalgames, il est évident qu'ils y a des familles qui aspirent à s'intégré et recommencer leur vie parmi-nous, et ils sont évidemment les bien venu..Malheureusement pour une bonne partie, ce n'est visiblement pas dans leurs plans. Et je le déplore, je ne demanderai pas mieux que tout se passe bien.

Tu ne veux pas faire d'amalgames mais tu en fais un dans la même réponse.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Mar 6 Oct - 1:51

yous_f a écrit:
akasha a écrit:
Je le sais, je l'ai dénoncé aussi, je n'argumente et ne dénonce pas que dans un sens.

Ça ne se voit pas.


Citation :
Maintenant je refuse les amalgames, il est évident qu'ils y a des familles qui aspirent à s'intégré et recommencer leur vie parmi-nous, et ils sont évidemment les bien venu..Malheureusement pour une bonne partie, ce n'est visiblement pas dans leurs plans. Et je le déplore, je ne demanderai pas mieux que tout se passe bien.

Tu ne veux pas faire d'amalgames mais tu en fais un dans la même réponse.

Si je parle d'une partie, je ne vois pas bien où il y a amalgame...Tu vois seulement ce que tu veux voir...Moi je montre la réalité, je ne fais pas de propagande.

J'ai montré et dénoncé ce qu'il se passe en Hongrie, mais tu ne lis ce que tu peux critiquer, tu es partial.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Mar 6 Oct - 2:21

"Le système humanitaire est financièrement acculé à la faillite"



MIGRANTS Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) est confronté à un déficit financier dramatique, a affirmé Antonio Guterres lundi à Genève. Ces difficultés sont un des éléments déclencheurs de l'exode de plus de 530.000 réfugiés vers l'Europe.

"Le système humanitaire est financièrement acculé à la faillite", a averti M. Guterres, en ouvrant à Genève la réunion annuelle du comité exécutif du HCR. "Nous ne sommes plus capables de couvrir même les besoins minima de la protection de base pour préserver la dignité humaine", a-t-il confié. Les 33 appels des agences de l'ONU et de leurs partenaires pour aider 82 millions de personnes cette année sont couverts seulement à hauteur de 42%, a-t-il précisé.

Le HCR prévoit de son côté de recevoir seulement 47% de ses besoins, a indiqué le Haut Commissaire. Le budget du HCR révisé à la hausse en cours d'année atteint quelque sept milliards de dollars pour 2015.

"L'explosion du nombre de réfugiés syriens venant en Europe est principalement provoquée par trois facteurs", a déclaré M. Guterres. "Beaucoup ont perdu tout espoir qu'une solution politique soit trouvée prochainement pour mettre fin à la guerre en Syrie", a-t-il dit.

"Deuxièmement, après tant d'années en exil, leurs ressources sont épuisées et leurs conditions de vie se sont progressivement détériorées", a ajouté le Haut Commissaire. Sept réfugiés syriens sur dix au Liban vivent au-dessous du seuil de pauvreté et en Jordanie, 86% des Syriens vivant dans les zones urbaines sont dans le même cas, a-t-il indiqué. La moitié des enfants ne peuvent aller à l'école. "Le troisième facteur, le déclencheur récent, est le déficit de financement", a accusé le Haut Commissaire. "Lorsque le Programme alimentaire mondial il y a quelques mois a été contraint de réduire de 30% son aide, beaucoup de réfugiés se sont sentis abandonnés par la communauté internationale", a affirmé M. Guterres.

"En conséquence, de plus en plus de gens ont entrepris le voyage désespéré vers l'Europe, malgré des risques énormes et son coût. Pour être honnête, dans ces circonstances, j'aurais sans doute fait la même chose avec ma famille", a dit le Haut Commissaire, dont le mandat se termine à la fin de l'année après dix ans à la tête du HCR.

Source : 7Sur7

Independenza webtv se fait agresser par des « antifas » (Manif pro-migrants à Paris)

Il n’y a aucune limite à la connerie, autant dire les choses en toute franchise! Si certains souhaitent utiliser un autre langage moins châtié, libre à eux, mais autant dire les choses telles qu’elles le sont. Les « antifas » censés lutter contre le fascisme sont pour certains tellement obnubilés par ce qu’ils pensent combattre qu’ils en deviennent incapable de voir certaines réalités, quitte à déformer celles-ci. C’est le média indépendant Independenza webtv qui aujourd’hui est victime d’une agression, leur tort? Informer, présenter une vision différente de ce qui nous est montré à la télévision, en étant plus juste, plus en rapport avec la « réalité du terrain ». De ce fait, vu que l’angle de vision n’est pas le plus politiquement correct (en se référant aux critères des bien-pensants et des antifas), alors cette chaine est considérée comme étant indésirable et sorralienne. Il y a des fois, il ne faut pas chercher à comprendre…





Une question s’impose alors, peut-on informer et donner un son de cloche différent sans être catalogué comme étant d’extrême-droite? Peut-on échapper à la pensée unique sans se récolter des étiquettes politiques pouvant être fausses et diffamatoires? Même ce blog, celui des moutons enragés est considéré comme étant infréquentable par les antifas, et il s’agirait même d’une passerelle de l’extrême-droite pour avoir relayé des vidéos de….. Étienne Chouard! Chouard d’extrême-droite!!!!! Ahurissant aussi peu de réflexion et de tels amalgames, le degré zéro de la réflexion et de l’information étant atteint avec de telles affirmations, pauvre Étienne….

Le « diviser pour mieux régner » fonctionne à merveille! Les élites, les pseudos-humanistes, les politiques douteux, les non-lus ne risquent strictement rien en haut de leurs grandes tours, ce n’est pas vers eux que les regards convergent, mais vers ceux qui ne partagent pas la ligne établie par les médias…

Source : M-E

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Mar 6 Oct - 9:45

akasha a écrit:
une bonne partie 


Une majorité ?  99% ? Les effets dévastateurs des migrations? ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Ven 9 Oct - 18:19

Donne moi tes richesses et reste loin de moi !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Dim 11 Oct - 19:56

Citation :
Catastrophe humanitaire prévisible : A Calais, des barbelés interdisent l’entrée des «migrants» en Angleterre



Quand les médias européens dits« bien-pensants » mettent au pilori la Hongrie de Victor Orban et oublient les barbelés de François Hollande et de David Cameron...


Déclaration de Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France qui ne veut pas « servir d’alibi à une catastrophe cyniquement organisée au plus haut sommet de l’Etat ». (revue de presse : Emmaüs-France.org – 2/10/15)*

« Révolté par l’inertie malsaine du gouvernement et par l’incapacité de son ministre de l’intérieur à apporter enfin des réponses adaptées à l’ampleur de la catastrophe humaine à Calais, j’ai décidé, à l’issue de la réunion présidée par Bernard Cazeneuve de rompre tout dialogue avec le Gouvernement, au nom de l’ensemble du mouvement Emmaüs.

Sciemment, délibérément, par aveuglement ou perfidie, le gouvernement se refuse à prendre des décisions qui seules seront de nature à apporter dignité et respect des droits fondamentaux aux 3 000 personnes actuellement bloquées à Calais dans des conditions insupportables et honteuses pour notre République.

Les acteurs du mouvement Emmaüs, en particulier les communautés du Nord-Pas-de-Calais sont tous les jours aux côtés des migrants pour leur apporter aide et soutien. Dans le même temps, avec nos partenaires associatifs, nous n’avons eu de cesse d’alerter et d’interpeller les autorités sur le décalage abyssal entre l’indécence des moyens mis sur la table et ceux qu’appellent la réalité de la situation.

Le plus choquant est d’entendre les représentants du gouvernement se féliciter de la création du centre Jules Ferry quand on sait qu’il n’abrite qu’un nombre infime de femmes et d’enfants, laissant des milliers de personnes dormir dehors, sauvagement « encampés ».

Une catastrophe à grande échelle s’annonce à Calais dans les jours qui viennent à l’approche de l’hiver.

Notre priorité reste le combat politique pour l’ouverture des frontières avec l’Angleterre et la renégociation des accords du Touquet. Nous condamnons la position, encore fermement exprimée par le Ministre lors de cette réunion, qui persiste à écarter cette solution sous couvert de la théorie infondée de l’appel d’air.

Nous déplorons qu’un accueil digne – qui apporte au minimum toit, vivre, soins et accompagnement social – se négocie petitement, avec « des bouts de chandelle ».
Nous refuserons toujours de « trier » parmi ceux qui souffrent, périssent et meurent de faim.

Emmaüs entre définitivement en guerre contre cette politique punitive, criminelle et destructrice.

Nous ne voulons pas servir d’alibi à une catastrophe cyniquement organisée au plus haut sommet de l’Etat et dénonçons une tentative d’instrumentalisation des associations.

La montée des extrêmes dans notre pays impose plus que jamais du courage politique pour gagner le combat des valeurs.

Le mouvement entre en résistance active. Le gouvernement devra assumer seul les conséquences humaines de sa politique irresponsable.

« Une loi avant toutes les lois, nous criait l’Abbé Pierre, pour venir en aide à un humain sans toit, sans soin, sans pain : bravons toutes les lois »

Photo : Des « migrants » tentent de passer par le tunnel sous la Manche

Source : Crise des migrants à Calais : Emmaüs rompt tout dialogue avec le gouvernement


Vu sur :   http://www.france-irak-actualite.com/2015/10/catastrophe-humanitaire-previsible-a-calais-des-barbeles-interdisent-l-entree-des-migrants-en-angleterre.html
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 12 Oct - 2:16

La manifestation des habitants de Calais contre l’arrivée des migrants boycottée par les médias



Les habitants de Calais ont manifesté hier dimanche contre l’installation des campements des immigrés. Cette manifestation fait suite à l’arrestation d’une centaine de clandestins qui ont tenté de franchir le tunnel sous la Manche samedi. Placés en garde à vue, ils ont ensuite été relâchés selon le parquet de Boulogne sur Mer.


Comment s’est déroulée la manifestation à Calais ?



« SOS Calais en détresse », « Stop à l’immigration incontrôlée » ou encore « Stop à l’immigration clandestine » : voilà ce qu’on pouvait lire sur les banderoles des manifestants à Calais, au milieu de quelques drapeaux français. En effet, dimanche, le collectif « Calaisiens en colère » a rassemblé entre 300 et 1 000 personnes pour manifester contre les nuisances de l’immigration de masse sur leur vie quotidienne et en particulier sur leur sécurité. Le rassemblement a commencé à 14 heures au bassin Ouest sur une plage de Calais. Plusieurs manifestants portaient un masque blanc marqué d’une larme rouge, symbole du collectif organisateur.


Pourtant, cette manifestation avait été refusée par les autorités ?



C’est Natacha Bouchart, maire de Calais issue du parti Les Républicains, qui a demandé l’interdiction de cette manifestation et qui l’a faite acter par un arrêté municipal. La préfecture, elle n’a pas estimé que ce rassemblement pouvait porter atteinte à l’ordre public, et a rappelé que « la mairie adopte une posture politique, mais elle n’a pas les moyens d’interdire une manifestation ». Le collectif « calaisien en colère » a réagi à l’arrêté municipal en précisant sur le réseau social Facebook : « ce rassemblement se fera et rien ne nous empêchera d’être là ! Tous à Calais dimanche !»

La Gauche m'a Tuer


Nanterre : des SDF Français renvoyés d’un centre d’accueil pour accueillir 89 migrants



La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête de la France par le populisme. La préférence étrangère est une punition de nos élites mondialisées contre le peuple. Il est une réalité, je dirais même une politique assumée de l’Etat. Pour nos élites ce qui est national est proscrit, et ne doit aucunement existé. Elles ont honte de notre histoire, de notre passé, elles veulent par conséquent effacer de la mémoire de nos compatriotes.


Pourtant des belles âmes progressistes nous font des procès en mensonge, elles ne veulent y croire, ou plutôt feignent de ne pas le voir. Leur idéologie les aveugle de telle sorte qu’ils s’imbriquent dans un déni totalement destructeur, un peu comme les vaches qu’on emmène à l’abattoir, jusqu’au bout elles ne pensent pas être transformées en steak. Leur foi dans le socialisme est une sorte de fanatisme à un gourou vivant sur le dos de ses disciples.
Je n’invente rien, j’aimerais pouvoir créer de l’information venant de mon cerveau anticonformiste, malheureusement non. Tout est vrai. J’aurais d’ailleurs préféré, cela voudrait dire que la France se porte bien, et puis avec une telle imagination j’aurais été scénariste à Hollywood. Et qui sait oscarisé pour l’une de mes histoires. Seulement tous ces faits sont réels et je n’en tire aucune gloire de cette véracité, elle montre le déclin de la France, mon pays, provoqué par nos gouvernants. Par leur faute, la France est un navire coulant au large de l’Atlantique, on s’agrippe où l’on peut pour ne pas mourir mais la fin est inéluctable on sait qu’il sera submergé par les flots. Pour ma part je m’y refuse et reste persuadé qu’une prise en main se fera et empêchera le déluge. Mais ce n’est pas encore.
Mais revenons au sujet principal du texte et de la mise en œuvre de cette préférence étrangère tant brocardée, nous en avons la preuve dans des faits précis, je prends l’exemple des migrants arrivés sur Paris. Ceux-ci ont été accueillis dans des centres d’hébergement à Nanterre au détriment de SDF Français, ces derniers étant expulsés et jetés à la rue. Qu’est-ce donc si ce n’est une préférence étrangère bien assumée ?
Les migrants n’ont pas droit de site ici en France, et encore moins à la place de nos compatriotes. Ces clandestins illégaux n’ont pas vocation à poser leurs pieds sur notre sol, mais à déguerpir et au plus vite.
Seulement Hollande ne croit pas dans la France, les Français. Pour lui il s’agit d’un vieux peuple, avec une culture désuète, des rites ringards, et une vision du monde allant à l’encontre de la sienne. Il faut donc s’en débarrasser. Et qui de mieux que des clandestins pour tuer un grand pays comme le nôtre ? Bertold Brecht disait en son temps « Quand le peuple vote mal, il faut changer le peuple.” Nous sommes en plein dedans.




La Gauche m'a Tuer


Nombre de retraités vivent avec 400€/mois, les migrants ont le gîte, le couvert, et 513€/mois




Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pays où l’autochtone pour ne subir ni brimades ni humiliations se doit de s’assimiler à l’autre. Son identité et son éducation française sont bannies car haïes par la horde de primo-arrivants déchainés venant des contrés où l’obscurantisme est érigé en culture d’Etat.


Nos pouvoirs publics complices laissent faire, pire ils accentuent ce sentiment. Et plutôt que de se taire, nos pouvoirs publics ont l’outrecuidance de culpabiliser l’indigène français. Ce dernier est ainsi coupable de racisme, d’antisémitisme, d’islamophobie, de sexisme et de l’ensemble des maux que notre société moderne définit comme lutte prioritaire. Il doit donc payer pour tous ces crimes qu’il n’a pourtant même commis.
C’est la préférence étrangère écrite dans le marbre idéologique de nos élites mondialisées, et cela malgré leurs dénégations. Ainsi pour nos gouvernants ces impressions ne sont que des vus de l’esprit elles n’existent pas. Ce sont des fantasmes de l’extrême-droite jouant avec les peurs des français. Pire pour décrédibiliser le discours de nombre d’éminents intellectuels tels de Benoist ou Camus, on définit toute ces personnes du nouveau mot à la mode « complotiste ». Donc 68 % des français ayant répondu au sondage Ifop pour Atlantico dont voici le lien (http://www.atlantico.fr/rdv/politico-scanner/68-francais-pensent-qu-on-en-fait-plus-pour-immigres-que-pour-eux-jerome-fourquet-ifop-1989244.html) sont visiblement d’affreux complotistes ou de méchants xénophobes abrutis par les discours populistes comme ceux de La Gauche M’a Tuer ne comprenant la souffrance de pauvres immigrés quittant père et mère pour avoir une vie meilleur.

Seulement pouvons-nous donner tort à tous ces français qui voient l’Etat mettre en place une flagrante politique de « préférence étrangère » ? Bien-sûr que non. Tout le démontre. A commencer par les successives politiques de la ville à coups de dizaines de milliards d’€, ou de la discrimination positive en veux-tu en voilà dans l’ensemble des administrations ou des grandes écoles. Sans oublier, les déclarations officielles des ministres annonçant des emplois, ou des centres de formation prioritairement aux français de papier des banlieues. Et des exemples comme ceux-ci ils en existent plein d’autres que cela soit dans le domaine des allocations familiales, rentes de travail ou l’argent coulant à flot pour les associations antiraciste. Je ne pourrai pas tout citer sans avoir à rédiger plusieurs bouquins de quelques tomes.

Le Président de la République lui-même se prosterne face à l’obligation de subventionner l’étranger arrivé hier sur notre sol, tel ses 3500 syriens régularisés. Bientôt rémunérés par l’allocation temporaire d’attente (Ata) de 513 € par mois pour une personne seule et recevant gratuitement sans condition ni cotisation accès au logement, couverture maladie, RSA, prestations familiales assimilés, et pour les plus vieux retraites. Je laisse le lien pour nos amis socialistes voulant mettre en doute ma parole  En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/07/11/nombre-de-retraites-vivent-avec-400emois-les-migrants-ont-le-gite-le-couvert-et-513emois/#uQegO7jbbF0pihgo.99. Note Akasha : Comme par hasard, cette partie du site a été supprimé ? ? voici le site en question : c'est par ici

En comparaison d’Adrien retraité Français de 79 ans, ayant travaillé toute sa vie et ne touchant que 400€/mois. Comment appelle-t-on cela si ce n’est pas de la préférence étrangère ?

Donc oui je donne raison à ces 68% de français, je suis même surpris qu’ils ne soient pas plus nombreux. Ce n’est pas prêt de s’arranger nos collectivités locales, Paris en tête construit des refuges pour clandestins seuls et laisse mourir ses SDF locaux. Un pays qui n’aide pas les siens, est un pays qui meurt à petit feu, c’est malheureusement ce qui nous attend à l’avenir si nous laissons faire. Mais voulons-nous réellement changer cet état de fait ? Parfois j’en doute.

France Soir

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 12 Oct - 2:58

Le Adrien il a de la chance, nous on aura plus de retraite du tout, tu sais pourquoi ? parce qu'on devra bosser jusqu'à ce qu'on soit clapsé.

Je crois que tout le monde est à plaindre, les innocents et nos compatriotes, par contre ceux qui ne sont pas à plaindre ce sont nos guerriers de dirigeants.

Il est primordial que la paix revienne dans ces pays, y'a urgence .La guerre est terrifiante pour ceux qui la vive au quotidien, on ne sait pas ce que c'est nous.

A méditer

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 12 Oct - 8:56

Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 12 Oct - 10:36

Bonjour Yousef Very Happy

Ton discours plus nuancé fait plaisir à lire. Merci pour ces phrases précise et concise, on ne peut qu'être d'accord... I love you

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Mar 27 Oct - 8:57

Bonjour,
A l'heure ou plus de 800.000 réfugiés ont regagné la Syrie Ou que Merkel d'un autre côté, veut aller puiser directement à la source des réfugiés pour gérer la crise. Mais qui pourtant se trouve dépasser par le flux incessant de migrants. Orné



Des photos et vidéos prises par un drone montrent que des dizaines de milliers de migrants sont en direction de pays européens

* Il y a des centaines de milliers de réfugiés qui sont déjà entrés dans les pays européens et les dizaines de milliers d'autres réfugiés déjà en route, voire des centaines de milliers, sont et seront probablement prêts à tout pour trouver une terre d'accueil. Plusieurs pays ferment leurs frontières et ces migrants, après de très nombreux kilomètres de marche dans une météo souvent exécrable, sont forcés de changer leur itinéraire.

Le jour où toutes ces personnes en aurons marre, que se passera-t-il? Parce que ce jour viendra. Et que feront les réfugiés qui ont déjà trouvé refuge en Allemagne, en Autriche, et ailleurs, devant l'errance et l'abandon de leurs semblables? Se rebelleront-ils de l'intérieur? Cette crise des migrants est déjà hors de contrôle et je ne peux pas me résoudre à croire que les dirigeants ne savaient pas que ça allait dégénérer. Pour cette raison, je crois que cette catastrophe sociale va très vite atteindre un niveau où éclateront des révolutions civiles sanglantes. J'espère que je me trompe, mais peut-être que cette déstabilisation extrême en Europe pourra servir la gouvernance mondiale...




Le premier ministre de la Slovénie a averti les membres de l'Union européenne de trouver une solution rapidement en disant que ce sera la fin de l'Union européenne telle que nous la connaissons aujourd'hui si rien n'est fait pour gérer la situation.

La Roumanie, la Bulgarie et la Serbie ont tous prévenu qu'ils pourraient fermer leurs frontières si l'Allemagne et l'Autriche cesser d'accepter les migrants. Plus de 680.000 migrants et réfugiés ont traversé l'Europe par la mer jusqu'à présent cette année à partir du Moyen-Orient, Afrique et Asie, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

La décision de la Hongrie de sceller ses frontières a laissé des foules de migrants de sur le côté de la route dans une météo qui se dégrade

Lire la suite (anglais):
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3289031/The-long-march-Stunning-pictures-thousands-migrants-brave-mud-rain-days-bid-Balkans-wester


Les autorités européennes incapables de résoudre la crise migratoire




Les autorités de l’Union européenne ont déjà convoqué beaucoup de réunions consacrées à la résolution de la crise migratoire actuelle. Cependant, il semble que tous ces efforts ne mènent à rien. Il s’agit d'un "dogmatisme politique" européen placé au premier lieu, estime Henri Temple, avocat, expert international, dans un entretien avec Sputnik.


La crise migratoire est devenue une véritable épreuve pour l'Union européenne qui semble incapable de réagir de façon efficace.

M.Temple explique les problèmes européens, en particulier, ceux causés par la crise migratoire, par le fait que l'Europe occidentale "a placé son dogmatisme politique au-dessus des droits des peuples, de la démocratie, et du simple bon sens". L'expert qualifie la crise des réfugiés d'"invasion massive d'étrangers qui violent en force les frontières d'Etats souverains".



L'UE créera un mécanisme de protection civile pour aider les migrants  

L'Europe de l'Ouest, intoxiquée par le discours, l'argent et les intérêts des Arabes et des Américains, a été incapable de choisir les bonnes orientations dans la crise syrienne. Il est bien tard à présent", déclare l'expert.

Selon M.Temple, les autorités européennes devraient résoudre la crise via la coopération avec les pays du Moyen-Orient. Actuellement, des actions nettes et rapides sont nécessaires.

Sur les conséquences de la situation actuelle pour l'Europe occidentale, M.Temple souligne qu'elles pourraient "très probablement, à tout moment, devenir dramatiques", parce que le problème de la migration est lié à la menace terroriste.

"L'Europe de l'Ouest est entre les mains de politiciens incapables, car dépourvus de fond et de courage. Ils ont oublié que le droit à l'identité nationale est un droit collectif de l'homme, garanti par la Charte des Nations Unies et que, en démocratie, c'est le peuple qui décide, car lui n'est pas éphémère, et que c'est lui qui paye ou qui soufre", conclut l'expert.

La crise migratoire a touché nombre de pays balkaniques, ainsi que ceux d'Europe occidentale, principal point de destination de milliers des réfugiés arrivant chaque jour par l'est. L'ampleur de la crise actuelle semble être comparable à la situation avec les migrants de l'époque de la Seconde guerre mondiale.

Source : Sputnik News
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Ven 30 Oct - 2:52

causes et conséquences de l'arrivée actuelle de réfugiés



Pour cette septième émission, le Cercle des Volontaires reçoit trois personnalités pour débattre des causes et conséquences de l’actuelle arrivée de réfugiés : Pierre Henry (association « France Terre d'Asile»), Francis Cousin (philosophe) et Bassam Tahhan (islamologue, géopoliticien). Pourquoi cet afflux soudain de réfugiés ? Alors que la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan et la Libye ont été ravagés par des conflits meurtriers, largement alimentés par des pays étrangers, nous constatons actuellement une augmentation soudaine du nombre d’immigrés qui tentent de se réfugier en Europe. Quelles seront les conséquences de ces arrivées sur notre continent ? Nous tentons de répondre à ces questions avec nos trois invités.

L'équipe du Cercle des Volontaires






Bientôt nous serons "les citoyens de la terre": Peter Sutherland, représentant de l’ONU pour les migrations, veut que les nations abandonnent toute souveraineté


C’est en tant que représentant du Secrétaire général de l’ONU pour les questions internationales d’immigration, que Peter Sutherland vient d’affirmer qu’il espère que le tsunami migratoire que connaissent actuellement l’Europe et les Etats-Unis servira à prouver que la souveraineté des nations est « une illusion », un « vieux préjugé » qui doit être abandonné [un principe de la "gouvernance mondiale", la philosophie du chaos!]. Le propos de ce haut représentant de l’ONU dit clairement pourquoi l’immigration est une chance aux yeux des mondialistes : elle facilite et accélère la destruction des nations et des peuples.

Peter Sutherland a insisté pour dire que les Etats-Unis et l’Europe « n’avaient pas seulement un devoir moral mais également une obligation légale de protéger les réfugiés ». Il a clairement signifié que les pays occidentaux doivent continuer d’accueillir les migrants, sans quota précis, les réfugiés migrants arrivant pour la plupart depuis les pays musulmans du Proche-Orient ou d’Afrique : potentiellement par millions.

Face à eux, les nations n’auraient donc aucun droit souverain leur permettant de limiter le flux.
Sutherland voit toute souveraineté nationale comme une « illusion » que les gouvernants doivent abandonner


C’est dans un entretien accordé au News Centre de l’ONU que Sutherland a répondu à la question « quel est votre message pour les gouvernements ? ».

Ce financier, ancien membre du comité directeur du groupe Bilderberg

, a répondu clairement : « Je demanderai aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion – que la souveraineté est une illusion absolue qui doit être abandonnée. Le temps où les pays se cachaient derrière des frontières et des clôtures est révolu.

Nous devons travailler ensemble et coopérer ensemble pour faire advenir un monde meilleur [la "berceuse" du nouvel ordre mondial pour endormir les "nourrissons"]

. Et cela implique que nous mettions en cause certains vieux préjugés, que nous mettions en cause des souvenirs historiques et des images de notre propre pays, et que nous reconnaissions que nous faisons partie de l’humanité. »
Pour Peter Sutherland, les migrations permettront de mettre fin aux « préjugés » souverainistes

Les migrations sont inévitables en raison de la situation dans les pays d’origine, venait d’expliquer Peter Sutherland : « Nous aurions dû savoir, et nous devons savoir, qu’aujourd’hui comme par le passé, là où se déroulent de terribles conflits il en résulte d’immenses flux migratoires. » Nous le savions en effet, mais les gouvernements occidentaux ont tout fait pour lancer ces guerres en Irak, en Libye ou plus récemment encore en Syrie, avant de les alimenter financièrement, militairement et sur le plan logistique.
Les mêmes mondialistes responsables de la destruction des pays d’origine des millions d’immigrés qui se pressent aux portes de l’Europe ont désormais « la » solution au problème qu’ils ont créé : l’abandon des nations au profit d’une mondialisation de la gouvernance.

Le représentant de l’ONU pour les migrations a dirigé Goldman Sachs pendant vingt ans et fait partie de la Trilatérale, de Bilderberg et de l’OMC

Peter Sutherland n’est pas une voix de plus à l’ONU : il est l’une des voix les plus écoutées de l’ONU, en raison de son parcours mondialiste exemplaire.

Il a été commissaire de l’UE, responsable de la politique de la concurrence, mais également directeur général du GATT et de l’OMC dont il est co-fondateur. Des postes qu’il n’a pas obtenus par hasard.

Jusqu’en juin dernier, Sutherland était le président de Goldman Sachs International. Il est également membre du comité directeur du groupe mondialiste Bilderberg et participe au Forum économique mondial. Il est également consulteur de l’Administration du patrimoine du Saint-Siège.
Mais il fut aussi président de British Petroleum, comme de la section Europe de la Commission Trilatérale et reste aujourd’hui président honoraire du Transatlantic Policy Network, l’une des principales organisations qui promeuvent le Traité transatlantique (TTIP).

On ne s’étonnera donc pas de le voir exprimer aussi clairement ses propositions face aux flux migratoires qu’il a qualifiés, fin juin, de « bénéfiques » pour l’Europe sur le plan économique.

Article trouvé sur:
http://pleinsfeux.org/peter-sutherland-representant-de-lonu-pour-les-migrations-veut/#.VjIrc34vfnA

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Jeu 5 Nov - 3:00

Soit dit en passant, au sujet des migrants….

Je n’aime pas parler des migrants, c’est un roman-fleuve desservi à longueur de journée par les médias qu’ils soient télévisés ou écrits, c’est un sujet que nous avons traité ici avec moult rappels importants, et c’est un domaine qui en fait saturer plus d’un, mais quelques rappels sont importants…

Commençons par une bonne nouvelle pour les français: la pauvreté recule en France! Nombre de médias l’ont mis en gros titre, et on en a même certains qui ont expliqué en clair ce qu’il en était, comme c’est ici le cas avec le journal Le Point: La pauvreté recule en France-« Selon l’Insee, les personnes les plus modestes ont connu la première augmentation de leur niveau de vie depuis le début de la crise en 2008« .



Moins de pauvres, cela signifie que nous allons pouvoir recueillir un maximum de migrants, puisque nous en avons les moyens, sauf que chaque médaille à son revers, et les informations fonctionnent de la même manière, on peut donc apprendre sur BFMtv que:

Une véritable « vague de misère ». C’est le constat bien sombre dressé par le Secours Populaire. L’association publiait ce mardi son baromètre sur la perception de la pauvreté en France.

35% des personnes interrogées affirment avoir vécu à un moment dans la pauvreté. 4 sondés sur 10 éprouvent des difficultés pour payer leurs frais médicaux, 33% pour régler leur loyer. Plus inquiétant, plus d’1 sur 3 déclare peiner à assurer 3 repas par jours ou à régler la cantine.
Des données qui vont donc dans le même sens que l’Observatoire des inégalités:

La pauvreté progresse en France


La France compte entre 4,9 et 8,5 millions de pauvres selon la définition adoptée. Depuis 2002, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million (+29 %) au seuil de 50 %. La baisse récente est due à une diminution du seuil de pauvreté.


En 2013, la France comptait selon l’Insee [1] 4,9 millions de pauvres si l’on utilise le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [2] et 8,5 millions si l’on utilise le seuil à 60 %. Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 7,7 %, dans le second de 13,7 %.

Du coup, notre capacité d’accueil ne brille plus autant qu’auparavant au vu de ce constat…

Ce que l’on peut se dire, c’est que nous ne sommes pas comme en Belgique puisque l’accueil dans ce pays est parfois royal, pour preuve, des entreprises privées vont leur proposer des hébergements respectant 144 conditions d’accueil, 144 conditions à respecter pour empocher le pactole pouvoir faire preuve de générosité envers ces personnes fuyant la guerre. Par exemple, la société Senior Assist va héberger 1150 migrants, sachant que cette société privée va recevoir 60 euros par adulte et 40 euros par enfant, cela va lui garantir un montant de 70 000 euros/jour!

Parmi les conditions requises sur les 144, des préservatifs de gratuits, le wifi et un accès aux e-mails, téléphone gratuit, l’ensemble des produits d’hygiène pour se laver, du papier hygiénique à volonté, de la nourriture disponible en quantité suffisante avec menus à la semaine et repas végétariens, un chauffage entre 19° et 22°, et une couche complète et confortable.

Être solidaires, oui, aider tout le monde, je suis pour, mais il ne faut pas oublier que nous avons déjà de très nombreux pauvres qui souhaiteraient un peu de confort également, des personnes qui sont SDF en ayant un travail et qui n’ont droit à rien ou si peu. Pour rappel, rien qu’en France, le nombre de SDF au augmenté de 44% entre 2001 et 2012, que l’on peut dénombrer 31 000 enfants, et que 24% des SDF sur le territoire français ont un travail! Quand à la Belgique, +33% de SDF depuis 2010 dans les rues de Bruxelles. Rappelons autre chose, il y a 4 millions de SDF en Europe, et 11 millions de logements vides.

Nous ne pouvons être généreux avec tout le monde sachant que cela n’est pas les aider non plus, la meilleure manière de les aider, c’est d’arrêter de financer les conflits en Syrie et au Moyen-Orient pour des raisons géopolitiques, avec la paix, ils n’auront plus de raisons de vouloir fuir ainsi…

Et puisque l’on parle de générosité, si nombre de célébrités en mal de public tentent de se mettre en avant alors qu’elles n’ont jamais fait grand chose pour les SDF au pied de leur immeuble, voici un appel aux dons qui a été lancé dans une des entreprises Unilever située en France, image reçue par e-mail grâce à un lecteur que je remercie infiniment. Je vous livre ici son témoignage sur le sujet.

Je travail dans une usine agroalimentaire de l’Est de la France appartenant à Unilever mais ne souhaite pas la nommé directement. J’y suis intérimaire de très longue date, bien plus que le double 18 mois…

À la cantine il y a un écran plat avec des infos et statistiques propre à l’usine: consommation eau/énergie, nombre de presque accidents ou bénins sur l’année etc, ainsi que les objectifs à atteindre, parfois des message de sécurité routière… Comme dans toutes les grosses entreprises j’imagine. Mais depuis hier pas de tout ça, plus d’info qui tournent en boucle en relation avec notre travail mais un message fixe estampillé Unilver, Unicef et Save The Childrens, appelant ses salariés aux dons pour aider les « réfugiés ». Sans même réfléchir à la véritable motivation qui a initié cette demande, surement financière à n’en pas douter, je trouve ahurissant et totalement déplacé cette sollicitation envers ses propres employé alors que ceux-ci voient leur salaire annuel (primes comprises), stagner voir même baisser d’années en années..


Pour le dernier petit rappel, puisque nos politiques parlent de réduire la misère sur la planète, et d’aider tous ceux qui souffrent, peut-être serait-il bon de leur montrer cette vidéo:


À relire absolument si vous ne l’avez pas déjà fait: Pour les retardataires et ceux qui viennent de découvrir qu’ils se font enfumer par les sujets d’actualité du moment, petit rappel de la situation actuelle

Source : Les M-E

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Ven 6 Nov - 20:09

Etienne Chouard s'énerve sur l'ouverture des frontières.

Le nomadisme Attalien n'est pas du gout de Chouard.
La gauche Française semble perdu dans ses contradictions.


Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Dim 8 Nov - 20:03

Peter Sutherland, conseiller spécial des migrations de l’ONU (ex-Goldman Sachs, Bilderberg) : “L’Allemagne doit recevoir 1 million de migrants par an pendant 30 ans”



BREIZATAO – URZH BED-NEVEZ (03/11/2015) Comme nous le rapportions dans un article récent (lire ici), l’ONU – qui encadre actuellement les camps du Liban et de Jordanie où vivent près de 3 millions de personnes déplacées – a cessé de fournir les aides financières directes aux populations. Délivrant jusqu’à présent 150 dollars par mois et par personne, l’ONU a réduit son aide à 13 dollars. Cette décision surprenante, en pleine crise migratoire, semble loin d’être fortuite.

Peter Sutherland : Goldman Sachs, Bilderberg, Trilatérale, etc.


Cet arrêt brutal a déclenché le départ des habitants des camps de réfugiés pour rejoindre l’Europe. Mais nul n’explique pourquoi l’ONU, largement pourvue en fonds, a ainsi cessé d’aider ces camps en pleine crise migratoire.

Pour comprendre à ce qui se passe, il faut s’intéresser aux architectes qui, dans l’ombre des couloirs de l’ONU, travaillent à un vaste plan de repeuplement de l’Europe.

Le plus éminent d’entre eux est l’irlandais Peter Sutherland. Cet homme n’est pas n’importe qui. Il a été directeur-général de l’Organisation Mondiale du Commerce, Commissaire Européen à la Concurrence, directeur de Goldman Sachs international [la grande banque juive new-yorkaise dont est également issu Mario Draghi, le directeur de la Banque Centrale Européenne, ndlr].

Il est également conseiller financier du Vatican, ce qui explique sa proximité avec le Pape actuel sur la question de l’immigration (lire ici).

Plus encore, il est membre de la direction du Groupe Bilderberg et directeur de la Commission Trilatérale. Deux groupes globalistes qui déterminent la politique secrète de l’oligarchie atlantique.

Conseiller spécial de l’ONU pour l’immigration


Mais, si nous mentionnons son nom aujourd’hui, c’est en sa qualité de Conseiller Spécial auprès du Secrétaire-Général de l’ONU pour les Migrations Internationales.

C’est précisément à ce poste qu’il articule les intérêts de la finance internationale – et donc des fonds de retraites allemands qui sont intégrés dans le système bancaire européen – et son agenda migratoire global qu’il engage l’ONU à promouvoir.

Dans une interview récente disponible sur le site de l’ONU, Peter Sutherland donne les raisons de sa politique d’ouverture maximale des frontières (lire ici). Derrière un jargon humanitaire prudent, le financier explique :

“Si vous prenez l’Allemagne comme exemple, l’Allemagne a le plus faible taux de naissance du monde. Ce plus faible taux de naissance nécessite d’accueillir plus d’un million de migrants par an sur les 30 prochaines années pour maintenir une situation où le nombre de retraités est équivalent à celui des actifs de 30 ans”.

Et d’ajouter :

“Mais je pense qu’il y a là un motif économique qui est tout aussi évident dans d’autres endroits d’Europe, particulièrement en Espagne, en Italie, au Portugal, par exemple, où il y aura de gros problèmes dans le futur s’il n’y a pas d’immigration“.

Et de conclure :

“Je demanderai aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion, que la souveraineté est une illusion absolue que nous devons mettre derrière nous. Les jours où nous nous cachions derrière des frontières et des barrières a disparu de puis longtemps.”

Du moins jusqu’à ce que Viktor Orban ferme précisément la frontière hongroise avec une barrière de sécurité, mettant un terme à l’invasion migratoire et renversant l’agenda de Peter Sutherland et des puissances transnationales activement engagées dans la réalisation de leur projet : l’abolition de toute souveraineté politique des peuples, à leur profit.

Sauver le secteur financier européen et américain


De quoi s’agit-il donc ? De sauver le système financier européen et les gouvernements surendettés qu’il soutient désespérément. Ces derniers sont hautement dépendants de la politique de taux zéro mise en oeuvre par la BCE afin de couvrir les banques et les gouvernements surendettés.

Mais cette politique de taux zéro détruit très rapidement les fonds de retraite, notamment allemands, qui doivent – pour ne pas faire faillite et entraîner le secteur financier avec eux – disposer d’un fort taux de profit annuel d’au moins 8% ou plus. Or, ceux-ci ont été contraints d’acheter massivement des dettes souveraines européennes des 19 états de la zone euro.

Or ces états sont en faillite. Ce qui signifie que les fonds de retraite sont en faillite. La chute de l’un entraîne mécaniquement la chute de l’autre.

La caste politique d’Europe de l’Ouest a fait des promesses qu’elle n’a jamais voulu financer. Comme les retraites, les systèmes de santé, etc. C’est par un endettement toujours plus massif que les gouvernements, avec l’aide des banques, ont maintenu le système en place. Sans jamais, à aucun moment, avoir eu la moindre volonté de rembourser. Et à présent le système socialiste en place est au bord de l’implosion, entraînant avec lui les banques et les politiciens.

Face à cette perspective, les hommes politiques, les hauts-fonctionnaires et les banquiers sont terrorisés. Et recherchent désespérément tout ce qui pourrait conjurer l’effondrement des états et les puissants troubles sociaux qui y sont liés. Avec, bien sûr, leur inévitable chute.

La politique d’immigration massive est donc actuellement mise en oeuvre par la banque juive américaine Goldman Sachs (parmi d’autres), les lobbys de la gouvernance mondiale comme la Trilatérale ou le Groupe Bilderberg, afin d’éviter que cette crise structurelle des dettes souveraines comme des fonds de pensions ne fasse imploser le secteur financier européen et, à terme, américain.

Peter Sutherland, comme le reste de la gouvernance atlantique (états, UE, Otan, FMI, etc.) sont réellement prêts à tout pour sauver l’oligarchie. Quitte à importer des dizaines et des dizaines de millions de musulmans en Europe. Ce qui paraît, aux yeux de tous, comme une politique suicidaire et vouée à accélérer la crise leur semble, quant à eux, réalisable et indispensable.

Cela démontre simplement que les gouvernements, les politiciens et les banques sont désespérés. Et prêts à tout. Même si cela doit détruire la civilisation européenne.


Source : Breizatao.com

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Dim 8 Nov - 22:02

Précision: l'auteur de l'article est un suprémaciste blanc qui se fait appeler Boris Le Lay et qui appelle à la croisade contre les musulmans sur youtube.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 9 Nov - 3:10

yous_f a écrit:
Précision: l'auteur de l'article est un suprémaciste blanc qui se fait appeler Boris Le Lay et qui appelle à la croisade contre les musulmans sur youtube.

où as-tu été chercher pareil idée ? c'est URZH BED-NEVEZ qui a écrit cet article..C'est précisé en tout début de l'article d'ailleurs.
Je connais bien se Boris, et je ne publierai jamais rien de lui.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 9 Nov - 3:16

akasha a écrit:
yous_f a écrit:
Précision: l'auteur de l'article est un suprémaciste blanc qui se fait appeler Boris Le Lay et qui appelle à la croisade contre les musulmans sur youtube.

où as-tu été chercher pareil idée ?  c'est URZH BED-NEVEZ qui a écrit cet article..C'est précisé en tout début de l'article d'ailleurs.
Je connais bien se Boris, et je ne publierai jamais rien de lui.

En même temps, vu que se blog est aussi breton comme le trublion cité, et que le blog publie certaines de ces vidéos...Se ne sera pas un blog auquel je me fierai souvent. Mais l'article ici n'a rien de péjoratif envers les étrangers, bien au contraire. Il vise surtout le néocolonialisme et les mondialistes.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 9 Nov - 3:26

3 millions d’arrivants : comment la Commission européenne favorise le chaos migratoire

Cela fait des mois maintenant qu’il est annoncé que tout cela est voulu et organisé, que rien n’est du au hasard et que les vagues migratoires sont organisées à des fins politiques, géopolitiques et bien sûr financières, mais les médias n’abordaient pas ouvertement ce sujet, trop délicat, trop sensible, et il ne faut pas trop informer les masses sur le sujet. Étrangement, Le Figaro a publié une tribune parlant ouvertement de ce sujet, et reconnaissant que l’UE favorise l’immigration.

N’oubliez pas qu’en géopolitique, l’humanitaire n’existe pas, la compassion non plus, les migrants ne sont que des pions déplacés suivant les intérêts en jeu. Si réellement nos élites souhaitaient faire dans l’humanitaire, vous ne pensez pas que la situation en Éthiopie ou au Darfour seraient réglées depuis longtemps?



Alexis Théas est universitaire, juriste, et spécialiste de l’immigration.

«Au total trois millions de personnes supplémentaires devraient arriver dans l’Union européenne» de 2015 à 2017, révèle aujourd’hui la Commission européenne, dans son rapport de prévisions économiques. Selon elle, l’impact de cette arrivée devrait être «faible mais positif». Les mots utilisés sont ambigus. Chaque année, depuis vingt ans, le chiffre des entrées de nouveaux migrants publié par Eurostat fait état de bien plus d’un million de ressortissants non communautaires qui s’installent dans l’Union européenne: 1.455.953 en 2010, 1.399.934 en 2011, 1.170.665 en 2012. La nouvelle annonce de Bruxelles semble ainsi paradoxale. Les arrivées massives de migrants clandestins en Europe, en plus du flux habituel, sans aucun précédent historique, étant évaluées à un million en 2015, (250 000 pour le seul mois d’octobre) comment une baisse globale de l’immigration pourrait-elle se concevoir pour les années 2015, 2016 et 2017? La clef du mystère réside probablement dans le mot «supplémentaire». Les trois millions de migrants «supplémentaires» en trois ans annoncés par le rapport publié ce jour, sont probablement à comprendre comme «en supplément» du flux habituel, normal. Dès lors, on observerait, à compter de 2015, un quasi doublement du flux migratoire sur l’Europe qui avoisinerait, dans cette hypothèse, deux à deux millions et demi chaque année en incluant toutes les formes d’immigration: des chiffres considérables.


La Commission a fait de l’accélération de l’immigration sur le continent européen l’un de ses objectifs depuis longtemps.

Le plus surprenant est le ton sur lequel cette annonce est faite: comme un événement banal, sans grande conséquence, sinon qu’il serait plutôt positif pour l’économie européenne… La Commission a fait de l’accélération de l’immigration sur le continent européen l’un de ses objectifs depuis longtemps. Le 3 juin 2003, delà, dans une communication sur l’immigration, l’intégration et l’emploi, elle déclarait «les flux d’immigration vont continuer à s’accroître et seront plus que jamais nécessaires.» La Commission se déclarait attachée au droit d’asile, à l’accueil en Europe des victimes de persécutions qu’elle a favorisé à travers de nombreux règlements et directives. Pourtant, jusqu’alors, Bruxelles tenait un discours équilibré, souhaitant une hausse de l’immigration régulière et un respect scrupuleux du droit d’asile, mais acceptant le principe de la lutte implacable contre l’immigration clandestine.

Les barrières ont été levées. Sous l’impulsion de la Commission, l’Europe a renoncé à contrôler ses frontières, à reconduire dans leur pays d’origine les migrants clandestins.

En 2015, un spectaculaire basculement idéologique est intervenu. Depuis l’été 2015, le verrou a sauté. Les distinctions classiques se sont effacées. Tout est désormais confondu: immigration légale destinée au travail ou à une vie familiale, réfugiés fuyant les persécutions, et immigration illégale, par voie maritime, aérienne, routière, qui jusqu’alors devait être farouchement combattue. Les flux de personnes sont désormais englobés sous le vocable de «migrants» et considérés sans nuance comme un bienfait que l’Europe doit accepter sinon favoriser, pour des raisons multiples, démographiques, économiques, civilisationnelles – favoriser la diversité – morales et humanitaires. Les barrières ont été levées. Sous l’impulsion de la Commission, l’Europe a renoncé à contrôler ses frontières, à reconduire dans leur pays d’origine les migrants clandestins. «Il est temps de faire preuve d’humanité et de dignité» a proclamé le président de la Commission M. Juncker le 9 septembre 2015 devant le Parlement européen, en plaine harmonie avec la chancelière allemande Mme Merkel, en appelant à une large ouverture de l’Europe. Un gigantesque appel d’air a été ainsi déclenché, dont nul ne voit quand et comment il pourrait prendre fin ou se ralentir.

Pourquoi cette soudaine conversion de l’Europe officielle, jusqu’alors prudente, à un accueil désormais massif et inconditionnel? Il faut y voir d’abord un aveu d’impuissance. Puisque ces événements nous échappent, feignons de nous en féliciter! En outre, la presse, les médias, les lobbies humanitaires, certains milieux patronaux, exercent une pression constante sur les hauts responsables européens et les bureaux pour les convaincre du devoir d’ouverture généralisé et de sa nécessité sur le plan économique et démographique.

L’ouverture inconditionnelle fait désormais partie d’une stratégie de la Commission. Quand M. Juncker exigeait des Européens qu’ils se répartissent les migrants par quotas, il était dans une logique de pouvoir. La Commission est en quête d’un nouveau rôle, absolument décisif, s’attribuant un pouvoir colossal, sans équivalent historique, celui de plate-forme de répartition des populations sur tout le continent. Alors que le marché unique est achevé, elle tente ainsi de se replacer au cœur du processus de décision européen.

Enfin, à long terme, dans une Europe en crise, l’acceptation voire l’encouragement de mouvements considérables de populations vers le vieux continent sont vécus comme un levier de relance du rêve européen: puisque les passions nationales ne s’effacent pas d’elles-mêmes, les flux migratoires massifs, grâce à l’arrivée de nouvelles cultures, nouveaux modes de vie en Europe, vont contribuer peu à peu à l’effacement des vieux réflexes nationaux au profit d’un homme nouveau, vierge, propice à l’émergence d’une culture européenne multiple et fondée sur la diversité. Dans le même texte du 3 juin 2003, la Commission en appelait à «un engagement clair à promouvoir des sociétés pluralistes.»

Article en intégralité sur Le Figaro

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 9 Nov - 15:00

Au temps pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Lun 9 Nov - 16:16

yous_f a écrit:
Au temps pour moi.

De rien Yousef, l'erreur est humaine. Wink

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Jeu 12 Nov - 1:52

La crise des migrants augure-t-elle l’effondrement programmé de l’U. E ?

Trouvé sur le site de Survivre au Système.



« L’UE risque de s’effondrer. Cela peut arriver très rapidement, si au lieu de la solidarité c’est la division qui prime », a annoncé M.Asselborn lors d’une interview accordée à l’agence d’information allemande DPA

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn craint l’effondrement de l’UE et le retour des contrôles aux frontières entre les pays européens sur fond de crise migratoire.

Selon lui, il existe également une menace pour l’espace Schengen qui comprend 26 pays.

« Nous n’avons probablement que quelques mois », a ajouté le chef de la diplomatie luxembourgeoise.
Les dirigeants des pays membres n’arrivent pas à gérer les flux migratoires en provenance des pays déchirés par les conflits armés. Selon certaines sources, plus de 700.000 migrants ont rejoint le territoire européen depuis le début de l’année 2015.

Certains pays sont allés jusqu’à réintroduire des contrôles frontaliers afin d’endiguer les flux interminables des réfugiés, remettant ainsi en cause les accords Schengen.

De leur côté, les États-Unis appellent les pays du BRICS ainsi que certains États du Golfe persique à participer plus activement au règlement de la crise migratoire en cours, a déclaré Anne Richard, secrétaire d’État assistante américaine pour la population, les réfugiés et la migration.

Washington ne cesse donc d’appeler le reste du monde à renforcer son soutien aux réfugiés syriens. Cependant, ces belles paroles ne cacheraient-elles pas un sentiment de culpabilité?


Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

Source : Les Montons Enragés

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Dim 15 Nov - 19:32

Bonsoir mes frères & sœurs cheers
Dés le début de la crise migratoire et tout au long de ces derniers mois, j'ai prévenu des conséquences catastrophiques auxquelles nous devront faire face de cette politique d'ouverture des frontières sans aucune précaution et contrôle. Je le savais très bien comment tout ceci allait finir et de la marche arrière qui serait opéré.L'ennuis, c'est toujours les mêmes qui paient le prix fort, migrants compris. Car bien entendu ce n'est nullement à eux que j'en ai, car ils sont tout aussi victime de cette politique basée sur le chaos pour ensuite emmener leur solutions qui à terme leurs permettent un plus grand contrôle des populations. Comme je l'avais donc prévu, les frontières commencent à se fermer une à une, et les mesures restrictives commencent elles aussi à être prise. Ainsi même l'Allemagne, fer de lance de l'accueils à grande échelle des migrants, ferment leur frontière. Quand à la France Hollande veut prolonger l'état d'urgence pour trois mois. Nous sommes en route pour un grand régime totalitaire.
Akasha.


L’Allemagne décide de fermer ses frontières aux réfugiés

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière a déclaré cette semaine que les réfugiés qui arrivent à la frontière allemande seront renvoyés dans le premier pays de l'Union européenne par lequel ils sont entrés, ce qui est un renversement des politiques qui ont été suivies depuis août.


La décision de l'Allemagne de renforcer son dispositif frontalier aura des conséquences humanitaires catastrophiques, intensifiera les tensions en Europe et augmentera le danger de guerre. Elle exprime le fait qu’une petite cabale droitière autour de Maizière et le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, détermine de plus en plus les politiques de réfugiés du gouvernement allemand.
De Maizière a déclaré mardi que les réfugiés syriens qui arrivent à la frontière allemande sont traités conformément à l'accord de Dublin, et ceci depuis le 21 octobre. Le protocole Dublin III prévoit que les réfugiés doivent faire une demande d'asile dans le pays de leur première entrée dans l'UE. S’ils font une demande dans un autre pays, ils peuvent être expulsés vers le pays d'entrée. La seule exception est actuellement la Grèce, selon le ministère.
En outre, on n'accorde pas aux réfugiés de la Syrie une protection en conformité avec les Conventions de Genève sur les réfugiés. La grande majorité des réfugiés syriens, qui ont voyagé à travers la Turquie ou d'autres présumés «pays d'origine sûrs» au cours de leur voyage, ne recevra que la protection complémentaire. Ils recevront le droit de résidence pendant un an seulement au lieu de trois ans et ils ne pourront pas faire venir les membres de leur famille en Allemagne.
Le ministère a ainsi annulé sa décision du 21 août de suspendre les règlements de Dublin et accorder une protection aux réfugiés syriens en conformité avec la Convention de Genève sur les réfugiés. Il y a trois mois, l'ouverture des frontières de l'Allemagne a été justifiée sur la base de l'humanitarisme, parce que des dizaines de milliers de réfugiés se rassemblaient sur les frontières extérieures de l'UE et ne pouvaient être correctement soignés.
Cette décision n'a pas été annulée parce que la situation humanitaire s’est améliorée. Au contraire, les conditions auxquels sont confrontés les réfugiés en Grèce et sur la route des Balkans continuent de se détériorer. Quoi qu'il en soit, le gouvernement allemand a décidé de mettre au rebut ses gestes humanitaires et dissuader les réfugiés de manière agressive. Cette décision a de vastes implications.
Essentiellement, l’Allemagne rejette toute responsabilité pour les centaines de milliers de réfugiés en provenance de Syrie. Ceci est parce que, selon les règlements de Dublin, la Grèce, l'Italie et la Hongrie seraient responsables de la grande majorité des migrants. Concrètement, cela pourrait se traduire par un grand nombre de personnes étant bloquées dans les Balkans et sur les frontières extérieures de l'UE. Le résultat serait non seulement une catastrophe pour l'humanité, mais remettrait aussi en question l'existence même de l'UE.
Lundi, Jean Asselborn, le ministre des Affaires étrangères du Luxembourg, a justement mis en garde contre un tel scénario. «L'Union européenne pourrait se briser. Cela peut avoir lieu à une vitesse incroyable, si la fermeture des frontières au lieu de la solidarité est la règle à l'intérieur comme à l'extérieur», a-t-il dit. «Ce faux nationalisme peut conduire à une véritable guerre». En particulier, les décisions prises par la Suède ou l'Allemagne de fermer leurs frontières conduiraient à des développements incontrôlables dans les Balkans.
Le Centre d'analyse et de stratégie conjointe de la migration illégale (GASIM), qui a des liens étroits avec l'appareil de sécurité allemande, prétend qu'une telle situation pourrait entraîner la prise d’assaut des frontières, selon un document interne commenté par Welt am Sonntag. «Une impasse dans les Balkans pourrait causer la panique parmi les réfugiés et les autorités.» En même temps, il a noté que la «prévention de toute traversée des frontières terrestres» serait seulement «réaliste avec des niveaux élevés de ressources humaines et techniques». Les autorités travaillant au sein de GASIM comprennent les agences de renseignement allemand, plusieurs services de police et le Bureau fédéral des migrations et des réfugiés.
Le gouvernement allemand cherche à mettre en œuvre une telle fermeture, même si un porte-parole du ministère de l'Intérieur a déclaré qu'il n'y aurait «pas de refoulement aux frontières», seulement des déportations en règle. Le gouvernement suédois a répondu mercredi à la mesure allemande en annonçant ses propres contrôles aux frontières. Comme la Hongrie, la Slovénie a commencé la construction d'une clôture à la frontière.
Les critiques de la presse et l'opposition que les projets du ministère de l'Intérieur sont impossibles à mettre en œuvre, car pratiquement aucun réfugié arrivant en Allemagne n’a été enregistré dans un autre pays sont sans valeur.
En fait, le gouvernement allemand s’attelle actuellement à établir les soi-disant «points chauds» sur les frontières extérieures de l'UE, où tous les réfugiés qui arrivent seront enregistrés par les agents de protection des frontières de l'UE. Le premier «point chaud» sur l'île italienne de Lampedusa est déjà opérationnel. Des centres d'enregistrement supplémentaires sont prévus sur la route des Balkans.
La décision du ministère de l'Intérieur de revenir à la réglementation de Dublin est en accord avec la politique de l'aile droite des partis conservateurs, l'Union chrétienne-démocrate et l'Union chrétienne-sociale (CSU). Le magazine Der Spiegel a cité un projet de la résolution principale au congrès du parti de la CSU, qui se tiendra la semaine prochaine, dans lequel les nouveaux règlements annoncés se trouvent reproduits pratiquement mot pour mot.
L'accord de Dublin devait être «pleinement remis en vigueur de sorte que les demandeurs d'asile qui ont voyagé à travers les pays tiers sûrs peuvent être renvoyés», déclare la résolution. «L'introduction de membres de la famille doit être suspendue dans la mesure du possible. Où cela n’est juridiquement pas possible, elle doit être limitée au plus petit nombre possible.»
Sur la question du refus de reconnaître les réfugiés selon les Conventions de Genève, le ministère de l'Intérieur suit aussi la ligne de la CSU, qui déclare: «Cela comprend de faire la différence entre la protection selon les Conventions de Genève et la protection complémentaire. Ce n’est pas la même chose si quelqu'un comme un parent doit craindre pour sa vie parce qu'il est membre d'un groupe persécuté, ou s’il s'est rendu à nous de régions non combattantes ou des camps de réfugiés sûrs.»
La décision de faire la ligne de la CSU la pièce maîtresse de la politique allemande des réfugiés a été conclue sans aucune consultation avec le chef du Bureau de la chancelière, Peter Altmeier (CDU), qui est officiellement responsable de la coordination de la politique des réfugiés. Les partenaires sociaux-démocrates de la coalition ont également dit qu'ils n’avaient pas été informés des changements.
Malgré cela, il n'y a pas eu de protestations sérieuses contre les vastes mesures du ministère de l'Intérieur. Le vice-président du SPD, Ralf Stegner, a simplement accusé de Maizière d'un «manque de communication». Dans tous les cas, ses actions auront peu de conséquences. Le chef de file du CDU / CSU Volker Kauder a nié tout désaccord entre le ministère de l'Intérieur et le Bureau du chancelier. «Angela Merkel sait depuis longtemps comment répondre aux mouvements de réfugiés», a-t-il dit.
L'aile droite de la CDU / CSU a intensifié son offensive. Schäuble (CDU) a comparé l'arrivée des réfugiés à une «avalanche» qui doit être arrêtée rapidement. Il s’est ainsi directement aligné sur ceux qui mènent l’agitation populiste de droite contre les réfugiés.
L'élite dirigeante répond à la crise des réfugiés, qu’elle a elle-même provoquée par ses guerres au Moyen-Orient, en virant brusquement à droite. Les mesures inhumaines dirigées contre les réfugiés, les membres les plus vulnérables de la société, visent à terme l'ensemble de la classe ouvrière d'Europe.

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Jeu 19 Nov - 5:25

Bonsoir mes frères & sœurs
On va tout doucement commencer à se rendre compte de la supercherie des réfugiés et de cette vague de migrants sans précédent. Je veux dire que dans cette histoire, personne n'est gagnant. Le publique est aveugler par la propagande des médias, et ne voient pas sur le long terme. Tous sont blousé dans cette histoire, les réfugiés en 1er. Ils ont pour la plupart été influencé par de veine promesses. Il faut bien tenir compte que cette vague de migrants n'a rien de naturelle on ponctuelle, mais provoquées par divers facteurs dont les responsabilités sont à charge l'occident. Mieux cette vague de migrants était souhaitée et soutenue. Les réfugiés eux-même commencent à se rendre compte qu'on leur à fait de fausses promesses, et certains veulent rentrer chez-eux car ils sentent que les différences culturelles sont trop grande. Il est pénible de constater que les gens n'apprendront jamais, ils ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez.... No Sans compter que, hier ils les accueillaient à bras ouvert, et quand plus rien n'ira et qu'on va commencer à constater les effets néfastes de cette vague migratoire, ils seront les 1er à s'insurger. C'est comme ça la nature humaine...
Akasha.


Une réfugiée prise en charge au Pays-Bas : «Il n'y a pas de télévision, je veux rentrer en Syrie»



[color=#ccffcc][Une jeune réfugiée syrienne devant son centre d'accueil aux Pays-Bas/color]

Une jeune syrienne fait le buzz sur internet, après avoir accordé des entretiens à des médias néerlandais, se plaignant des conditions d'accueil des centres dédiés aux réfugiés aux Pays-Bas, menaçant de rentrer dans son pays.

Expliquant à l’équipe de télévision pourquoi le groupe de quinze personnes est sorti de leur logement, où le gîte et le couvert leur sont offerts par l'Etat hollandais, la femme déclare «Ce n’est pas une vie lorsque vous rentrez dans une chambre et qu’il n’y a pas de télévision. Il y a juste un lit, pas de casier, pas de vie privée»

Lire aussi : Terroristes parmi les réfugiés ? Les autorités allemandes cherchent à éviter la panique

Expliquant l'objet de leur protestation, elle dit aux journalistes : «Nous allons rester dehors car nous ne voulons pas manger cette nourriture, et nous ne voulons pas rester dans cette chambre. Nous fuyons notre pays à cause de la situation, et maintenant nous vivons dans une prison. Peut-être que nous devrions rentrer dans notre pays».


Lire aussi : Les migrants auront-ils raison de la rigueur budgétaire bruxelloise ?

Dans un autre entretien donné à la télévision néerlandaise DenHaag TV le lendemain, la même jeune femme continue de se plaindre des conditions d’accueil en disant aux journalistes «Je veux rentrer dans mon pays». La journaliste, qui semble choquée, lui demande : «Vous-êtes sérieuse ? Car il y a une guerre, pas vrai ?» mais la réfugiée reprend :


«Ici, ce n’est pas une vie. Là-bas, nous savons qu’il y a une guerre, mais ici il n’y a pas de vie. Vous êtes assis en prison. C’est la même situation, sauf qu’en Syrie vous pouvez vraiment vivre. Ils nous donnent 12 euros [par semaine], qu'allez-vous faire avec ça ?».

La jeune syrienne conclu : «Nous sommes venus ici pour travailler, pas juste pour prendre l'argent de votre gouvernement et ne rien faire».


Lire aussi : Crise des migrants : «les pouvoirs publics européens jouent avec le feu»

Source : RT France.com

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3338
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   Mer 25 Nov - 2:03

Crise migratoire: le grand remplacement n'est pas une vue de l'esprit mais un plan de l'ONU



Ce document provient du département des affaires sociales et économiques de l'ONU. Vous allez voir qu'après nous avoir tanné sur le fait que nous serions trop nombreux sur terre, voilà que désormais nous ne sommes finalement pas assez nombreux en Europe notamment et la solution mondialiste au problème de natalité de la vieille Europe est tout trouvée: une immigration massive.


Extrait:



"La Migration de remplacement:

Est-t-elle une solution au déclin et au vieillissement des populations?

Les projections des Nations Unies indiquent qu'au cours des 50 prochaines années, les populations de presque tous les pays d'Europe ainsi que le Japon devront faire face à un déclin démographique et au vieillissement de la population. Les nouveaux défis que constituent le déclin et le vieillissement des populations vont nécessiter de nouvelles évaluations de nombreuses politiques et programmes mis en place, y compris celles relatives à la migration internationale.

Mettant l'accent sur ces deux tendances démographiques frappantes et critiques, le rapport considère une migration de remplacement pour les huit pays à basse fécondité (l'Allemagne, la France, l'Italie, le Japon, la République de Corée, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis) et deux régions (Europe et l'Union européenne). La migration de remplacement se réfère à la migration internationale qu'un pays aurait besoin pour compenser le déclin démographique et le vieillissement de la population résultant de taux de fécondité et de mortalité faibles."

En plus de cette introduction, le rapport indique que de façon a éviter d'avoir à élever l'age de départ en retraite entre 71 et 76 ans (sans rire) dû au manque de dynamisme démographique en se projetant en 2050, l'objectif serait...de tripler au minimum les d'habitants en Europe. Le trois-quart de la population européenne serait alors composée d'immigrés.


Extrait:



"Le nombre annuel d'immigrés nécessaires pour maintenir le ratio de soutien potentiel constant par rapport à celui de 1995 serait 15 fois plus élevé que le niveau de migration nette des années 1990. Vers la fin de la période, c'est à dire vers l'horizon 2040-2050, le nombre annuel net de migrants requis par l'Union européenne serait l'équivalent de la moitié de la croissance annuelle de la population de la planète.

Ainsi, si la migration de remplacement devait être utilisée en tant que mécanisme pour consolider le potentiel rapport de soutien au sein de l'Union européenne à son niveau actuel, d'ici 2050, la population totale de l'Union Européenne augmenterait à plus de trois fois son niveau actuel. Dans ce processus, la part de la population mondiale de l'Union européenne aurait plus que doublé, passant de 6,6 pour cent en 1995 à 13,8 pour cent en 2050. En outre, les trois-quarts de la population totale en 2050 seraient constitué's de migrants post-1995 en provenance de l'extérieure des frontières actuelles de l'Union et de leurs descendants.

Publié par Fawkes News

..Et pour rappel, voyez cette vidéo régulièrement supprimée :




_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Migrants: Faire appel à l’émotionnel, est ce bien raisonnable?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Agora/Réflexions :: Actualités Internationales-
Sauter vers: