Novi Orbis - Le Nouveau Monde
Bienvenue sur le Nouveau Monde,
Visitez le forum à votre envie, connectez-vous ou inscrivez-vous en cliquant sur l’icône ci-dessous !
En vous souhaitant une bonne navigation, l'Administration.

Novi Orbis - Le Nouveau Monde

site d'information sur la géopolitique, la nature, la science, la spiritualité, l'ésotérisme et les Ovnis.
 
AccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Information primordial pour la santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Information primordial pour la santé   Mar 16 Sep - 11:52

Rappel du premier message :

Information primordial pour la santé

Les dangers de l'auto médication

je voudrais en profiter de ses informations intéressante, pour lancer un "topic" sur les dangers de l'auto médication, si des membres ont des témoignages ou expérience vécue dans le domaine n'hésitez pas à apportez vos réactions, merci.


EVITER LES DENTIFRICES TOXIQUES
L'HORREUR, ils en contiennent presque tous... sous des dizaines d'appellation différentes ! Qui le sait ?

Dérivés d'huile de palme, dioxyde de titane, triclosan, nous sommes intimes avec eux mais qui sont-ils vraiment ?



Sodium Lauryl Sulfate (1)

C'est le petit nom d'un dérivé d'huile de palme (ou de coco parfois) que l'on trouve dans la plupart des dentifrices. Il serait utilisé pour donner le côté épaississant et moussant aux pâtes à dentifrice mais aussi dans les shampoings ou gels douche...

Un seul produit sur 15 étudiés ne contient pas de dérivé d'huile de palme... Mais il contient du dioxyde de titane, dont il vaut mieux éviter la consommation, même si bien sûr, on n'est pas censé ingurgiter le dentifrice... mais d'infimes quantités peuvent l'être, bon gré mal gré.

Le sodium Lauryl Sulfate est donc ce dérivé d‘huile de palme. En bannir la consommation représente un pas en avant pour l'environnement. Synonymes : déforestation industrielle et atteinte prolongée à la biodiversité.

Le fluor est surement un des meilleurs moyen de combattre les caries (quid du bicarbonate ?) mais à forte dose, c'est un produit toxique pour le système nerveux.

La « notification enfants »
est cette petite ligne présente sur tous les emballages de ces marques, elle apparaît d'ailleurs également sur les tubes de dentifrices pour enfants ! : »
Enfants de 6 ans et moins : utiliser une quantité de dentifrice de la taille d'un petit pois sous la surveillance d'un adulte afin d'en minimiser l'ingestion.
En cas d'apport de fluorure provenant d'autres sources, consultez un dentiste ou un médecin« .

Le triclosan est un antifongique et antibactérien, utilisé pour le traitement des gingivites. Or c'est aussi un perturbateur endocrinien contesté par beaucoup.

Le dioxyde de titane a été classé par le Centre International de Recherche sur le Cancer en 2006 comme « cancérigène possible« . Des chercheurs de l'université de Lausanne émettent eux aussi de sérieuses suspicions à son encontre dans un rapport de 2011.

Les parabens sont utilisés comme conservateurs. (...)

L'huile de palme est PARTOUT... Sauf dans un des produits testés.
Mais celui ci contient du dioxyde de titane...


Il ne faut pas non plus se radicaliser et se mettre à craindre pour sa santé, mais ces infos sont bonnes à prendre !


LE ZYPREXA, UN MÉDICAMENT QUI BOUZILLE LE PANCRÉAS : PRESCRIT À GOGO EN FRANCE
EVITER LES DENTIFRICES TOXIQUES
Lingettes bébé : UFC Que Choisir alerte sur leur toxicité
Une souris mise en boite dans une conserve de haricots verts Carrefour
Santé : une enquête sur les cigarettes électroniques est ouverte
les maillots de l'Euro-2012 dangereux
Prévention sérieuse , garder de bons pieds tout l'été
Alimentation : « Nous sommes dans la même situation qu’en 1789 »
Apprenez à sauvez une vie , formez -vous !
LE VACCIN GARDASIL, PAS SANS RISQUE !
Suspicion de contamination des stecks hachés surgelés



source, blog de laly :http://equilibre-de-vie.blog4ever.com/blog/articles-cat-156774-543048-scoop___messages_importants_pour_notre_vie_a_tous.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Etoiles
Nouveau Né
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Ven 30 Jan - 13:09

interessant merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Ven 20 Fév - 3:38

Les amis de la nuit, je vous salues
Bon, vu qu'on est pas encore out de l'hiver et que les bronchites vous guettes, voici un remèdes simple et efficace pour la combattre...Car il vaut mieux prévenir que guérir !   Mais heureusement tata Akasha est là Ensuite, je vous mets un p'tit poste pour ceux qui pue du bec, qui on une haleine comme si on leur avaient chié dans la bouche  ..Enfin ou tout simplement que vous avez mangé un met aillé ou au fromage qui pue, ou encore cloper toute la journée et que vous avez oublié vos chewing-gum's sans pouvoir vous laver les dents  pale  


Thym et radis noir contre la bronchite

La bronchite aigüe n’est pas dangereuse mais elle provoque une toux douloureuse et un mal de gorge pénible. On se sent fatigué, fiévreux, la voix rauque, on crache jaune ou vert, et on a mal à la tête.



Elle ne doit pas être confondue avec la bronchite chronique, une inflammation permanente ou du moins très régulière en général provoquée par le tabac, et qui entraîne une toux grasse caractéristique (toux du fumeur).
[
/center]


La plupart du temps, la bronchite aigüe est provoquée (dans 95 % des cas) par le rhinovirus. C’est un virus qui infecte les adultes en moyenne une à deux fois par an, surtout ceux qui fréquentent des collectivités.

Elle n’est pas grave mais mieux vaut faciliter et surtout accélérer la guérison avec des moyens naturels.


Comment marche la bronchite aigüe



La bronchite aigüe est donc provoquée au départ par le rhinovirus, qui vit dans le nez comme son nom l’indique (rhino, comme dans otorhino ou dans rhinocéros, veut dire nez en grec).

Ce virus se reproduit dans le nez puis descend dans la gorge, la trachée, puis dans les bronches qui réagissent en s’enflammant : les muqueuses gonflent, rougissent, et les cellules caliciformes fabriquent du mucus. En toussant, vous évacuez ce mucus. Il emporte avec lui les produits d’inflammation, les cellules mortes et les antigènes (microbes) détruits par votre système immunitaire.

Une bronchite aigüe dure en principe une semaine et se soigne avec des moyens naturels. Toutefois, il faut se rendre chez le médecin si votre respiration devient si difficile que vous avez l’impression de manquer d’air, si vous toussez du sang, si votre fièvre dépasse 39°C, et si les symptômes ne s’améliorent pas après sept jours.


Ce que fait la médecine conventionnelle contre la bronchite



La médecine conventionnelle recommande de commencer par vous ausculter les poumons avec un stéthoscope. Si c’est bien une bronchite, votre médecin entendra des ronflements, à l’inspiration comme à l’expiration, provoqués par les sécrétions de mucus dans les bronches. Ce bruit caractéristique est appelé « ronchus ».

Votre médecin pourrait alors vous prescrire de la cortisone pour dilater vos bronches, des antitussifs pour stopper la toux, des analgésiques (doliprane, aspirine…) pour réduire les douleurs et la fièvre, des expectorants pour liquéfier les sécrétions bronchiques, et parfois des antibiotiques.

Mais attention : la fièvre est une réaction de défense naturelle contre les virus. Dès que la température de votre corps augmente, la vitesse de reproduction du virus (virulence) diminue. À 40°C, la plupart des virus cessent totalement de se reproduire et il est alors beaucoup plus facile pour votre corps de s’en débarrasser. Faire baisser la fièvre risque donc de relancer l’invasion de virus.

Concernant la toux, c’est aussi un réflexe utile, voire même vital pour évacuer de vos poumons des substances dangereuses. Stopper la toux à coups de médicaments doit être fait avec la plus grande prudence. Ces médicaments fonctionnent en bloquant le réflexe de la toux au niveau du cerveau. Il ne faudrait pas que le mucus et les microbes s’accumulent dans vos poumons, favorisant le développement de bactéries, et entraînant une dangereuse pneumonie.

Sur les antibiotiques, il doit être bien clair qu’ils ne sont pas utiles en cas de bronchite virale. Ils doivent être réservés aux bronchites d’origine bactérienne. Or, selon une étude de l’Université de Richmond (États-Unis) publiée en 2006, seules 5 % des bronchites ont une composante bactérienne et nécessitent des antibiotiques. Les antibiotiques sont des substances qui tuent les bactéries et les levures, jamais les virus. Les bactéries sont des organismes vivants à part entière, alors que les virus sont de petites entités biologiques qui ne peuvent exister en dehors des cellules qu’ils colonisent.

Insistez bien auprès de votre médecin pour qu’il vous confirme que votre bronchite est bien d’origine bactérienne, s’il vous prescrit des antibiotiques. En effet, prendre des antibiotiques sur une bronchite virale ne fera que retarder votre guérison, car les antibiotiques perturbent le système immunitaire en ravageant la flore intestinale protectrice.

En revanche, n’hésitez pas à prendre de l’acétylcystéine si l’on vous en prescrit comme fluidifiant et expectorant.

L’acétylcystéine est un acide aminé qui stimule la production de glutathion, le plus puissant antioxydant naturel de l’organisme. Je recommande régulièrement l’acétylcystéine en tant que complément alimentaire, pour stimuler le système immunitaire. De plus, fluidifier les sécrétions pour mieux les évacuer évite d’irriter les muqueuses.

Ceci étant dit, vous pouvez agir de façon plus vigoureuse contre la bronchite, avec d’autres moyens naturels.


Boire deux litres par jour



Pour commencer, et sans doute votre médecin vous l’aura-t-il lui-même fortement recommandé, il est très important de boire deux litres par jour d’eau, de thé ou de tisane.

Cela parce que mieux vous êtes hydraté, plus vous évacuerez facilement vos sécrétions bronchiques qui seront moins collantes.

De plus, il est agréable pour la gorge et les bronches de boire un liquide chaud. Faites vous du thé ou des tisanes. L’eucalyptus, l’anis, le fenouil, la réglisse, l’hysope, la myrrhe, le sureau, la verveine et le thym sont particulièrement indiqués en tisane en cas de bronchite, ces plantes ayant un effet expectorant.

Mais vous pouvez agir de façon plus ciblée encore.


Exploitez toute la puissance du thym



Le thym fonctionne non seulement comme fluidifiant, mais aussi comme anti-inflammatoire.

Les inhalations de thym dissolvent le mucus et stimulent l’expectoration.


Mettez quelques gouttes d’huile essentielle de thym dans un grand bol d’eau très chaude, ou faites simplement infuser des branchettes de thym dans de l’eau frémissante, couvrez-vous la tête d’une serviette pour empêcher la vapeur de s’échapper, et respirez cette brume bienfaisante pendant 15 minutes.

Mais vous pouvez aussi vous faire une potion spéciale antibronchite à base de thym :

-Mélangez 30 g de thym avec 15 g de plantain lancéolé séché et 10 g de racine de réglisse (en pharmacie)
-Versez sur ces herbes 1 litre d’eau frémissante, laissez infuser 10 minutes et filtrez
-À boire une tasse 3 fois par jour.

Lire la suite sur Santé Nature Innovation


-------------------------------------------------

[center]Vous puez de la gueule ? Voici une solution naturelle et efficace !

retrouvez toutes ces vidéos sur le site http://regenere.org. n'hésitez pas à vous abonner et partager ces vidéos si elles vous inspirent !

Comment expliquer que malgré une hygiène "exemplaire" , certaines personnes puissent elles avoir une haleine pestilentielle ? et si ce que nous croyons être l'hygiène ne l'était pas ? Comment comprendre les problèmes d'haleine et surtout comment y remédier...

TOUTES LES INFORMATIONS SONT SUR WWW.REGENERE.ORG





Regenere / Thierry Casasnovas

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.


Dernière édition par akasha le Lun 23 Mar - 4:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Etoiles
Nouveau Né
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Ven 20 Fév - 19:31

super topic merci car cest très interessant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Sam 21 Fév - 5:40

Etoiles a écrit:
super topic merci car cest très interessant Very Happy

Coucou Etoile, merci beaucoup content que le sujet te plaise flower

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Ven 24 Avr - 5:00

Bonsoir les nénettes
Voici une info urgente ! Car je sais que beaucoup d'entre_vous utilise se produit comme produit de beauté, et contre les petites rougeurs et irritations  occasionnelles.. pale Il y a de ça deux ans, j'ai eux de grosses complications au niveaux des ovaires et des trompes de Fallope..J'me demande si il n'y a pas cause à effet ici... No  De plus j'ai banni ce genre de produit chimiques au profit de produits plus naturel, mais sans avoir eux se genre de doute à l'époque, une sorte d'instinct donc... Razz
Akasha


Le talc est à l’origine de milliers de cas de cancer chez les femmes



Trouver de la poudre de bébé est très courant dans toutes les maisons, même si aucun bébé n’y est présent. La plupart des femmes ne jurent que par la poudre à base de talc, affirmant qu’elle rend la peau douce et plus jeune.

Si c’est votre cas, vous devez absolument arrêter.

La poudre de bébé comme Johnson et Johnson augmente le risque de se retrouver un jour diagnostiquée avec un cancer des ovaires, comme ce fut le cas de 33% des femmes.

Le Dr Daniel Cramer, épidémiologiste, estime qu’au moins 10 000 femmes développent un cancer des ovaires comme conséquence directe de l’utilisation de la poudre de bébé de manière quotidienne.
/center]




Les faits choquants



Dès 1982, des études ont montré un lien entre la poudre de bébé et le cancer de l’ovaire chez les femmes. Les résultats ont montré que les femmes utilisant de la poudre à base de talc étaient 300 fois plus susceptibles d’être diagnostiquées avec le cancer.

La recherche a frappé les médias et le grand public via le New York Times et a forcé la grande société Johnson et Johnson à révéler la vérité derrière leur produit.


Lisez et suivez les étiquettes




Si vous avez une bouteille de poudre de bébé dans votre maison, lisez l’étiquette et les avertissements (puis jetez la bouteille).

Johnson et Johnson mettent en garde contre le contact de la poudre avec les yeux et contre son inhalation. Rien sur la capacité des particules du talc à rester sur la peau pendant des années et à atteindre les ovaires.

Il n’est pas non plus précisé sur la bouteille que le talc provoque une inflammation et un environnement idéal pour cultiver des cellules cancéreuses.

La société a admis être au courant des dangers de leur poudre pour bébé, comme indiqué dans l’étude de 1982. Et a déclaré avoir décidé de ne pas avertir leurs clients fidèles des effets secondaires de l’utilisation de la poudre.



Ce n’est pas tout



L’utilisation de la poudre de bébé sur votre bébé est probablement plus dangereuse que lorsqu’elle est utilisée sur vous-même. L’American Academy of Pediatrics a mis en garde les parents contre l’utilisation de la poudre de bébé spécifiquement celle qui contient du talc. Ce minéral est facilement incorporé dans l’air et peut être inhalé par les nourrissons, provoquant le tarissement des muqueuses.

Un des effets de ces inhalations est la respiration sifflante chez les bébés. Certains cas signalés de pneumonie chez les nourrissons ont également été liés à l’utilisation de la poudre de bébé, mais vous n’auriez jamais pu trouver cela sur l’étiquette d’avertissement.


Pourquoi cacher les faits?



Comme pour toute grande entreprise, c’était une question d’argent. Achèteriez-vous un produit qui est connu pour causer le cancer? Probablement pas.

Beaucoup de procès récents, cependant, forcent l’entreprise à changer leur étiquette d’avertissement. Avec inscrit en grand « peut provoquer le cancer » sur un autocollant sur le côté de la boîte, cela signifierait que toutes les poudres de bébé Johnson et Johnson devront être retirées de l’étagère.



Alternatives sécuritaires



Pour les bébés, le meilleur substitut est la gelée de pétrole(la vaseline). Pour les adultes, il est sûr d’utiliser de la poudre pour bébé faite de fécules de mais pour obtenir les mêmes résultats.

Références:

-Dr. Weil
-Healthy Food Star
-Eddenya

Source : Santé-Nutrition


====================================


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Dim 8 Jan - 17:05

Danger : attention à l’acétaminophène



L’arrêt de fonction du foie est connu comme l’insuffisance hépatique aiguë. Il peut durer quelques jours ou plusieurs semaines et est plus fréquent chez les personnes qui n’ont pas connu de problèmes avec leur foie avant. Pourtant, il conduit à des problèmes de santé graves, comme une pression accrue dans le cerveau et des saignements excessifs. Cependant, il s’avère que la principale cause de cette condition est une surdose d’un médicament qui se trouve dans presque tous les ménages-acétaminophène.

© A. GELEBART/20 MINUTES
Ces médicaments qui rendent malade et qui tuent

Il est inclus dans de nombreux médicaments en vente libre que nous utilisons tous les jours, y compris Theraflu, Tylenol, Excedrin et NyQuil.


Il est supposé être inclus dans presque tous les analgésiques et médicaments contre le rhume et a conduit à plus de 2.600 hospitalisations, 56.000 visites à la salle d’urgence, et environ 460 décès par an.

Même à doses réduites, la consommation à long terme de cette substance a des effets néfastes sur la santé. La majorité des cas de surdosage d’acétaminophène étaient le résultat de l’utilisation de plus d’un médicament à la fois contenant l’ingrédient, comme l’utilisation d’un analgésique en utilisant un médicament contre le rhume.

L’acétaminophène est extrêmement toxique pour le foie, et selon une étude publiée dans le Journal of American Medical Association, son apport conduit à des dommages au foie.

Des millions de personnes prennent des pilules pour soulager les douleurs articulaires et musculaires, les maux de dos ou les migraines quotidiennement.


Nous suggérons fortement que vous envisagiez l’utilisation de certaines alternatives plus naturelles, comme les médicaments commerciaux sont riches en acétaminophène, dont le surdosage est le leader de l’insuffisance hépatique aiguë aux États-Unis.


Source : https://fr.sott.net/

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Dim 22 Jan - 16:35

Nutella à nouveau épinglé : soupçonné d’être cancérigène



Une étude de l’Agence européenne de sécurité alimentaire alarme sur l’huile de palme. Selon elle, cet important composant de la pâte à tartiner Nutella, serait cancérigène.

Un coup dur pour Nutella. Un rapport de l’Agence européenne de sécurité alimentaire met en garde contre l’huile de palme. Principal élément de la recette de la pâte à tartiner, celle-ci serait cancérigène.


Ferrero, la firme italienne qui fabrique le Nutella, va vraisemblablement être contrainte de la modifier.



Mais déjà cette étude n’est pas sans conséquences, selon Reuters.

En Italie, certaines chaînes de magasins ont entamé un boycott de l’huile de palme et des produits qui en contiennent. Ferrero n’a pas manqué de réagir à la publication du rapport, et s’est voulue rassurant.

L’étude met en exergue que l’huile de palme devient cancérigène lorsqu’elle est chauffée au-delà de 200 degrés. Le confiseur transalpin a précisé que cette température n’était jamais atteinte lors de la confection de la pâte à tartiner.

Devant la controverse, l’entreprise agro-alimentaire sera–t–elle en mesure de modifier son huile végétale?

Difficile a priori, celle-ci est bon marché. Pis encore, elle serait le secret de l’onctuosité du produit à l’origine de son succès. Ce n’est pas la première polémique à laquelle doit faire face le Nutella. L’huile de palme est décriée car elle est une cause majeure de la déforestation massive en Indonésie et en Malaisie.

M6info

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Mar 31 Jan - 1:54

Prescrire dénonce 91 médicaments "inutiles et dangereux"



La revue médicale indépendante Prescrire a dévoilé ce 26 janvier sa liste, mise à jour, des médicaments "plus dangereux qu'utiles" à éviter en raison des risques sanitaires "disproportionnés" qu'ils font courir aux patients. .

Cette année, ce sont 91 médicaments, dont 82 vendus en France [1] que la revue Prescrire conseille de ne pas utiliser (à défaut de les voir retirés du marché). Ces préconisations reposent sur des analyses réalisées dans les colonnes de la revue au cours des années 2010 à 2016.

Le registre des traitements critiqués – cancer,  diabète, arthrose, allergies, maladie d'Alzheimer, nausées et vomissements –  est vaste, que les médicaments en cause soient nouveaux ou anciens et les maux visés graves ou bénins.

"La persistance des firmes à les commercialiser et l’inertie des agences du médicament qui tardent à les interdire totalement exposent les patients à des risques injustifiés", s'indigne la revue.

Des nouveaux venus dans la liste noire

A titre d'exemple, des médicaments contre le rhume, des décongestionnants, comme la pseudoéphédrine, exposent à un risque de troubles cardiovasculaires graves voire mortels (poussées d'hypertension, AVC, troubles du rythme cardiaque).

La liste noire reprend également plusieurs médicaments contre l'ostéoporose dont le strontium ranélate (Protelos®) qui peut aboutir à des troubles neurologiques et cardiovasculaires pouvant aller jusqu'au décès.

Mentionné l'an dernier, le Champix® (varénicline), utilisé dans le sevrage tabagique, a été retiré de la liste des médicaments à éviter après la publication de nouvelles données en 2016. Prescrire procède actuellement à une nouvelle évaluation.

D'autres médicaments sont en revanche ajoutés, comme le Muxol® ou le Bisolvon®, utilisés pour soulager des maux de gorge, mais qui peuvent entraîner des réactions allergiques et des réactions cutanées graves, parfois fatales, alors qu'ils ne sont pas plus efficaces qu'un placebo.

Pour Prescrire, dans le doute, mieux vaut s’abstenir

"Il faut que le doute bénéficie au patient et non au médicament, comme c'est encore trop souvent le cas", a souligné Bruno Toussaint, le directeur éditorial de Prescrire.

Il ajoute qu'avant de retirer un médicament du marché, les autorités sanitaires demandent de "multiples études prouvant la dangerosité du médicament". "Il y a encore beaucoup de difficultés à convaincre au niveau européen et à résister à la pression des firmes pharmaceutiques qui vivent de la vente des médicaments pour rémunérer leurs actionnaires et leur personnel et qui poussent toujours pour arriver plus vite sur le marché et pour y rester le plus longtemps possible", selon Bruno Toussaint.

Interrogé sur le prix élevé de certains anti-cancéreux, il a estimé qu'il n'était pas toujours justifié. "Les laboratoires obtiennent des prix élevés sur la base de dossiers qui ne sont pas encore probants [...] ne les incite pas à faire des efforts", a-t-il déclaré.

Quelques médicaments des listes antérieures retirés du marché…

Sur la centaine de médicaments recensés par l'inventaire sur la période 2013-2016, seulement une dizaine a fait l'objet d’une suspension ou d’un retrait d’AMM (autorisation de mise sur le marché).

D'autres techniques consistent à dérembourser complètement ou partiellement, mais les déremboursements sont généralement "lents et contestés en justice" selon Prescrire qui cite l'exemple du gel anti-inflammatoire kétoprofène qui expose à des "photoallergies graves" (brûlures) en cas d'exposition au soleil, et qui n'est pas plus efficace que d'autres anti-inflammatoires.

Les "bons points" de Prescrire

Depuis 2014, la revue n’a pas identifié dans la pharmacopée de nouvelle substance qui constituerait un "progrès thérapeutique décisif". Mais elle souligne l’intérêt de deux nouveau anticancéreux utilisés dans le traitement du mélanome métastasé, le nivolumab (Opdivo® de Bristol-Myers Squibb) et le tramétinib (Mekinist® de Novartis Pharma). Ces avancées en cancérologie restent toutefois "ponctuelles et sans commune mesure avec les annonces ou les prix exorbitants réclamés par les firmes".

avec AFP

__________________________


[1] La mouture 2017 du classement inclut les médicaments autorisés dans l'Union Européenne, et analysés au cours de cette même période, qu'ils soit commercialisés ou non en France.

Source: FranceInfo

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
ClauD.31
Vétéran
avatar

Masculin Messages : 1051
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : ( ici :)

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Mar 31 Jan - 22:42

Ne consommez plus de produits industriels ! 
[ informez-vous sur L'AFSSA ]


Depuis plusieurs années nous pouvons constater que la population consomme de plus en plus de produits chimiques. 
Que ce soit exporté ou à profit dans votre pays, vous constaterez qu’il y a plus d’offre que de demande. 
Généralement vos produits sont élaborés dans des industries chimiques.

La science d’aujourd’hui représente seulement l’évolution des choses et leurs ensembles. 
Pensez-vous que l’on peut dire que nous sommes évolués en vendant des produits au profit de la santé et des êtres vivants ?




_________________
===Merci à vous, qui me suivez sur Le Nouveau Monde->>>
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Dim 12 Fév - 23:20

Pour nous, les filles : L’huile de noisette



Les huiles naturelles sont une bonne alternatives aux crèmes de soin souvent couteuses. Beaucoup plus économiques, même bio, elle permettent quasiment à toutes un entretien de l’épiderme sans produits chimiques et autres nanotechnologies suspectes. L’on connait bien l’huile d’argan, d’onagre, d’amande douce, d’avocat pour les soins de la peau, mais beaucoup moins l’huile de noisette. Pourtant, cette huile non seulement répond parfaitement à un usage courant mais soigne les peaux grasses et à problème pour lesquelles les huiles précédemment nommées ne conviennent pas. Efficace à tous âges, c’est une super combine pour les adolescents qui se battent contre l’acné qui apparait parfois avec la puberté. En plus, elle sent la praline…

Voici une description de tous ses avantages.

./…

Les effets bénéfiques de l’huile de noisette sont nombreux. Non-grasse, sa douceur vous permettra de lutter efficacement contre les points noirs et l’acné. Grâce à ses propriétés émollientes, hydratantes, antibactériennes et antioxydantes, elle permet de réguler l’excès de sébum et d’apaiser les peaux acnéiques. Purifiée et apaisée, votre peau aura de quoi retrouver son équilibre naturel.

Il en va de même pour votre chevelure qui est souvent agressée par les brushings, les rayons de soleil, la pollution ou encore le froid, conduisant à une perte de vitalité. L’huile de noisette va vous permettre d’éviter d’avoir des cheveux ternes et cassants car elle va gainer vos cheveux en leur redonnant souplesse et douceur.

L’huile de noisette convient à tous les types de peau puisque c’est une huile sèche qui pénètre rapidement. Elle est particulièrement appréciée par les personnes souffrants d’acné, puisque qu’elle resserre les pores et régule l’excès de sébum. Vous pourrez l’utiliser sur une peau propre et sèche pour l’hydrater, la soigner et la protéger des agressions extérieures. Utilisée en soin de nuit, l’huile de noisette permettra à votre peau de retrouver son équilibre.
ARTICLE COMPLET : Utilisation, prix

http://www.jolies-momes.fr/huile-de-noisette-peaux-grasses.html


_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Mer 8 Mar - 19:35

Bonsoir,
Je le dis d'entrée, je ne suis pas un fanatique anti médecine. Mais force est de constater que les médicaments sont trop souvent consommer en quantités excessive et inutile. Deux raisons, une automédication due à une publicité irresponsable. Ensuite les médecins généralistes sont trop sollicité par des représentants des firmes pharmaceutiques qui les poussent à prescrire certains médicaments. Le patient continue de surcroit à consommer leurs médicaments sans raisons. En premier en haut de la liste, on trouve les antidouleurs que le patient continue pour le plus souvent à prendre par "confort". C'est le paracétamol qui est le plus consommé, sans méfiance vu qu'il est délivré sans ordonnance, le consommateur ignore les dangers d'une consommation élevée ou en surdosage au dessus de 2 Gr. Ensuite on trouve le Tramadol plus puissant et délivré sous ordonnance n’en est pas moins dangereux et est souvent consommer au delà du raisonnable et peu même devenir "récréatif" pour certaine personnes vu ses effets anesthésiant et relaxant. Il est prisé des personnes qui travaille et souffrent de douleurs, le fait de se sentir relaxer les aides à tenir le coup au travail. Voici un article descriptif des danger lui étant apparenté.
Orné


Tramadol, un antidouleur qui vous veut du mal aux effets secondaires redoutables

Le tramadol (Nobligan, Tiparol, Topalgic, Tradolan, Tramal, Ultram) est un antalgique développé par la firme Grünenthal GmbH.

Ce médicament qui remplace le Di-Antalvic, aurait des effets secondaires importants. Cet antidouleur provoquerait notamment une forte addiction, révèle Le Parisien.



Ce médicament, qui remplace le Di-antalvic, est surveillé par l’Afssaps SIPA/DURAND FLORENCE


Depuis que Di-Antalvic a été retiré du marché en mars 2011, le Tramadol a été adopté par des millions de patients. Cet antidouleur dérivé de l’opium est très apprécié pour calmer le mal de dos et les douleurs articulaires. Il pourrait pourtant avoir des effets secondaires redoutables. Au point que l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a décidé de le surveiller.

La molécule de Tramadol est présente en France dans le générique du même nom et dans une vingtaine de médicaments, notamment le Tropalgic, le Contramal ou Ixprim. Mais les effets secondaires du médicament miracle sont inquiétants : vomissements, troubles du sommeil, désorientation et « addiction importante d’une partie des patients« , prévient Le Parisien dans son édition datée de ce mercredi 25 janvier.

En France, premières overdoses en 2010

Un tiers des huit millions d’utilisateurs réguliers du Di-Antalvic se sont reportés ces deux dernières années sur des médicaments plus forts, comme le Tramadol. Plus de 12 millions de boîtes ont ainsi été vendues l’année dernière, soit une hausse de 30 %.

Pourtant des malades ont été victimes d’overdoses dès 2010 en France. « Personne ne m’avait prévenu des effets addictifs. J’ai augmenté les doses et je suis devenu complètement accro », confie au Parisien un patient de 26 ans. Il a décidé de se sevrer seul au prix de « dix jours de cauchemar » après avoir eu un « trou noir de plusieurs minutes » devant son téléviseur.

Au Moyen-Orient : des effets dévastateurs

En Egypte en Libye ou à Gaza, le Tramadiol serait utilisé comme une véritable drogue.


La plaquette de dix comprimés s’achète en pharmacie pour cinq dollars. Ses vertus : retarder l’éjaculation, donner de l’énergie,« « oublier les problèmes », témoigne dans les colonnes du quotidien, un jeune homme de 22 ans, qui l’utilise depuis quatre ans.

Les utilisateurs réguliers souffrent de dépression, de fatigue, ou encore de problèmes rénaux ou intestinaux. En somme, le médicament miracle a tout l’air d’être un poison.

Depuis, d’autres scandales sanitaires ont éclaté: la dépakine responsable de malformations chez le foetus et de troubles tels que l’autisme; le médiator; le distilbène, les filles des patientes traitées présentent deux fois plus de risques de cancer. A cela s’ajoute la récente liste de médicaments inefficaces voire dangereux, vendus sans ordonnance contre les affections hivernales comme la toux ou le rhume.

Le tramadol est un antalgique dérivé des opiacés, utilisé pour soulager la douleur après un accident, une chirurgie, ou encore dans le cas de douleurs chroniques. Son usage prolongé peut entraîner une forte dépendance.

Sa consommation a augmenté de 30 % depuis que le Di-antalvic® a été retiré du marché en mars 2011. L’Afssaps avait annoncé en juin 2009 le retrait progressif du Di-antalvic®, avant le retrait définitif préconisé par l’agence du médicament européenne (EMA).

Dès lors, le tramadol a fait l’objet d’une surveillance renforcée par l’Afssaps, l’Agence du médicament, qui prépare de nouvelles recommandations à paraître dans les jours à venir.

Pour en savoir plus

Allodocteurs.fr
Médicaments : entre avantages et risques
Les médicaments en question

L’Express.fr
– «Tramadol : le successeur du Di-antalvic est-il aussi dangereux que son prédécesseur ? « , 25 janvier 2012.

Source : archive.francesoir.fr

http://sain-et-naturel.com/
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Lun 13 Mar - 9:38

1ère pierre posée par l’industrie pharmaceutique : « Les virus provoquent des maladies »



La 1ère pierre posée par l’industrie pharmaceutique : « Les virus provoquent des maladies »
Le 19 janvier 2017, la Radio Télévision Suisse SRF a informé que les chercheurs sur les virus à l’échelle mondiale profiteraient d’une coalition universelle contre les prétendues maladies virales dangereuses. Parmi les bailleurs de fonds de cette coalition il y aurait la Norvège, l’Allemagne, le Japon, la fondation Bill & Melinda Gates ainsi que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Selon l’OMS il y a eu ces dernières années des épidémies dangereuses causées par des virus, entre autres, toujours selon l’OMS, les épidémies de grippe porcine, du virus Ebola et Zika.
Est-ce que les virus sont des « petits mini-monstres » qui causent des maladies ?



Selon la médecine officielle les virus ont une grandeur de quelques milliardièmes de mètre seulement et par conséquent ils ne peuvent pas être observés avec un microscope normal. Ils n’ont pas de métabolisme propre et pour cette raison ils sont dépendants d’une cellule-hôte. Les virologistes sont d’accord en grande partie pour ne pas compter les virus parmi des organismes vivants.

Dans leur livre « Virus-Wahn » (en français : Le fantasme des virus), le Pr Claus Köhnlein et le journaliste économique Torsten Engelbrecht se sont penchés sur la théorie des virus prétendument dangereux. Ils se demandent si c’est une théorie vraiment scientifique. A ce sujet ils ont écrit textuellement :
Homme : « Mais déjà sur ce point les problèmes commencent. Car jamais on n’a pris du sang d’un patient – ce qui serait la preuve la plus conséquente et la plus propre – et on n’a isolé et décelé un de ces virus avec toute sa substance héréditaire et sa membrane virale.

Femme : C’est pourquoi l’opinion selon laquelle les virus causent des maladies et de là des épidémies paraît très douteuse au Pr Köhnlein. Il manque la preuve scientifique de l’existence des virus.

Grâce à des recherches intensives sur l’histoire de la médecine, le Pr Claus Köhnlein et Torsten Engelbrecht montrent que c’est seulement au 19ème siècle que s’est formée la théorie selon laquelle un très grand nombre de maladies seraient causées par des virus et des bactéries. Pendant les 1 500 années qui ont précédé, on avait expliqué l’origine des maladies surtout au moyen de la philosophie grecque, qui dit, je cite : « La plupart des maladies surgissent quand les gens quittent le sentier du style de vie saine. »

Ceci paraît valable jusqu’à présent à beaucoup de médecins, dont le médecin autrichien le Pr Johann Loibner. Car si on demande : Qu’est-ce qui vient en premier, la maladie ou la colonisation des bactéries ? Ce serait toujours l’atteinte de l’organisme qui serait là en premier. Ceci a lieu par exemple suite à une mauvaise hygiène, à une alimentation malsaine ou à une eau polluée. L’activité bactérienne ne pourrait commencer chez l’homme que dans de telles conditions.

En se fondant sur leurs recherches, le Pr Köhnlein et Torsten Engelbrecht constatent curieusement la relation suivante : Ce n’est qu’après l’apparition de l’industrie médicale, c’est-à-dire en premier lieu de l’industrie pharmaceutique, qu’on enseigne et popularise dans les facultés de médecine la théorie selon laquelle beaucoup de maladies seraient causées par des virus et des bactéries. Cela veut dire qu’il y a principalement une cause pour les maladies, qui sont des virus et des bactéries, et que ces maladies en conséquence peuvent être éliminées principalement par une seule solution.

Köhnlein et Engelbrecht ont écrit dans leur livre que cela avait été au 19ème siècle la pose de la première pierre pour l’industrie des médicaments et des vaccins. Depuis ce temps-là, un âge d’or a commencé pour l’industrie pharmaceutique, car cette théorie menait à des profits immenses et à des augmentations constantes du chiffre d’affaires annuel. Mais l’humanité n’est pas en meilleure santé pour autant, comme le montrent la multitude des malades atteints d’affections de longue durée et la consommation croissante de médicaments. Selon le Pr Köhnlein il devient plutôt clair que, de nature, l’homme a tendance à avoir une préférence pour des concepts de solutions simples. Car une telle « image négative » des virus ou des bactéries permet de s’affranchir de sa responsabilité pour la maladie en la rejetant tout simplement sur un champignon, une bactérie ou un virus.

Mesdames, Messieurs, nous terminons avec une pensée qui ne s’est pas encore concrétisée, de l’inventeur américain Thomas Edison :
Homme : « Le médecin de l’avenir ne donnera plus de médicaments, mais il éveillera l’intérêt de ses patients à s’occuper soigneusement de leur corps et de leur diététique et à se soucier de la cause et de la prévention des maladies. »




de Claudia H.
Sources / Liens :
SOURCE :
www.srf.ch/news/panorama/koalition-gegen-killer-virus-gegruendet

https://www.kla.tv/10075&autoplay=true
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Mar 4 Avr - 1:54

Le médicament Anakinra est inefficace contre le syndrome de fatigue chronique chez les femmes



Un essai clinique suggère que le médicament Anakinra est inefficace pour réduire les symptômes du syndrome de fatigue chez les femmes.

e médicament anti-inflammatoire Anakinra (un antagoniste des récepteurs de l’interleukine 1 (IL1)) ne réduit pas la sévérité du syndrome de fatigue chronique chez les femmes. Les résultats d’un essai clinique randomisé avec des contrôles par placebo ont été publiés dans la revue Annals of Internal Medicine.

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) est caractérisé par une fatigue sévère, persistante et handicapante. Pour satisfaire les critères du syndrome de fatigue chronique fournis par le CDC, les patients doivent signaler 4 des 8 symptômes en plus de la fatigue. Ces symptômes incluent la migraine ou la douleur musculaire. L’interleukine 1 (IL1), une cytokine inflammatoire, a été associée au syndrome de fatigue chronique dans certaines études. Il y a de nombreuses expériences pour bloquer l’IL-1 dans un certain nombre de maladies avec le médicament Anakinra. Plusieurs études dans des maladies inflammatoires et non inflammatoires ont mesuré les effets de l’inhibition de l’IL-1 sur la sévérité de la fatigue et la plupart ont trouvé des effets positifs de son intervention.

Les chercheurs du Radboud University Medical Centre aux Pays-Bas ont mené un essai clinique randomisé avec un contrôle par placebo pour évaluer les effets d’injections d’Anakinra sur plusieurs patients diagnostiqués avec le SFC. Étant donné que le syndrome de fatigue chronique affecte principalement les femmes, les chercheurs ont choisi d’inclure uniquement des femmes pour mesurer les effets sur un groupe homogène. 50 femmes avec des fatigues sévères menant à des déficiences fonctionnelles ont été assignées aléatoirement pour recevoir des injections quotidiennes d’Anakinra de 100 milligrammes ou un placebo pendant 4 semaines et d’un suivi de 20 semaines après le traitement.

La sévérité de la fatigue, qui était le principal résultat attendu, a été mesurée via un questionnaire à la 4 et 24e semaine. Le second résultat mesurait le niveau de handicap, le fonctionnement social et physique, la détresse psychologique et la sévérité de la douleur. Les chercheurs n’ont trouvé aucune différence significative dans la sévérité de la fatigue avec l’Anakinra. Il n’y avait pas non plus d’effets significatifs sur les résultats secondaires. Les chercheurs concluent que si l’IL-1 joue un rôle dans le syndrome de fatigue, le fait de le bloquer avec l’Anakinra ne provoque aucun effet. C’est aussi une occasion de lire des problèmes qui sont survenus avec un essai clinique sur le syndrome de fatigue chronique et comment cela a affecté de nombreux patients qui se basaient uniquement sur l’exercice et la psychothérapie cognitivo-comportementale qui était recommandé par cet essai clinique. Il a fallu une décision de justice pour faire la lumière sur les résultats douteux de cet essai.

Source : Annals of the Internal Medecine (http://annals.org/aim/article/doi/10.7326/M16-2656)

Vu sur : Actualitéhousseniawriting

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
akasha
Administrateur
avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 3335
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 40
Localisation : ben là au bout tu vois pas ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Lun 24 Juil - 2:54

L’UFC-Que Choisir met en garde contre 1 000 produits cosmétiques, dont 23 « hors la loi »

L’association a repéré 23 produits incorporant dans leurs formules des substances « rigoureusement interdites » et pourtant en vente sur le marché.



Gel coiffant fixation blindée Vivelle Dop, spray solaire pour enfant, bille pour les yeux L’Oréal Men, traitement pour lèvres Mavill…

L’association UFC-Que Choisir a annoncé, mercredi 7 juin, avoir repéré 23 produits cosmétiques mis en vente qui incorporent dans leurs formules des substances « rigoureusement interdites ».

L’association réclame le « retrait immédiat » de ces produits « hors la loi » selon elle.L’un de ces produits, un fond de teint sous forme de poudre minérale, contient ainsi de l’isobutylparaben, « un perturbateur endocrinien avéré, pourtant interdit depuis plus de 2 ans » dans l’Union européenne, s’indigne l’UFC.

D’autres produits« non rincés » contiennent pour leur part du méthylisothiazolinone (MIT), ou du méthylchloroisothiazolinone (MCIT), son proche parent, les deux interdits depuis juillet 2016.

« Le cas est particulièrement fréquent dans les produits destinés aux cheveux frisés ou crépus », note l’organisme.

Ces produits sont vendus en magasins spécialisés, mais aussi en pharmacie, en officines ou encore dans les grandes surfaces, selon l’organisme, qui cite Carrefour, Monoprix, ou encore Tati.

L’UFC-Que Choisir regrette au passage que les produits qui se rincent mais dont le temps de pose est long n’aient pas été concernés par cette interdiction. « Les masques à l’argile du Petit Olivier et, pire, l’antipoux et lentes d’Item peuvent encore faire des dégâts en toute légalité », déplore le site.

Des« Cocktails détonants » retrouvés dans plusieurs produits

Dans cette étude, l’association de consommateurs affirme en outre que 1 000 produits sont désormais classés comme contenant des substances « indésirables ».

L’association identifie en outre désormais douze composés « préoccupants » (perturbateurs endocriniens, allergisants, irritants, etc.), contre onze précédemment.

L’UFC-Que choisir dénonce particulièrement les « cocktails détonants » retrouvés dans plusieurs produits, qui cumulent plusieurs perturbateurs endocriniens. « Enfants, ados et femmes enceintes doivent les fuir », conseille l’organisme, citant notamment « l’Huile sèche sublimante du Petit Marseillais, le déodorant Natur Protect de Sanex, le dentifrice Global Blancheur de Sanogyl, le lait Sculpt System d’Esthederm, la crème de jour pour les cheveux à la grenade de Klorane, la BB crème Peggy Sage ou encore le rouge à lèvres Deborah Milano, qui cumule pas moins de quatre perturbateurs endocriniens ».

Mitosyl sévèrement critiqué

L’association met particulièrement en garde contre le Mitosyl, pourtant commercialisé à destination des nourrissons pour soigner l’érythème fessier.

Cette pommade contient en effet un perturbateur endocrinien« parmi les plus préoccupants », note l’organisme : le BHA. «

D’après la Haute Autorité de santé, l’utilisation de Mitosyl expose notamment à un risque d’eczéma dû à la présence conjointe de BHA et de lanoline », souligne-t-il.

L’UFC-Que Choisir déplore également la présence de produits contenant des allergènes et qui affichent pourtant des mentions louant leur caractère « apaisant » ou « hypoallergénique ».

Au rayon des gels douche, on retrouve ainsi un gel pour l’hygiène intime de Intima, un savon « extra doux » de By U, une crème lavante « testée sous contrôle dermatologique » de Leader Price, une crème de douche qui « lave en douceur » de Monoprix, un bain moussant « dermo-protecteur » de Manava. du côté du shampooing, l’UFC-Que Choisir épingle le Kertyol de Ducray qui « permet d’apaiser les rougeurs et les démangeaisons », un antipelliculaire« dermo-apaisant » de Dessange, une version pour « cuir chevelu sensible » de L’Occitane, ou encore un « extra doux » de Dermactive Capillaires.

Là encore, l’UFC-Que Choisir rappelle que, en outre, certains produits destinés aux enfants contiennent également du MIT et/ou du MCIT. C’est le cas notamment du gel douche Kids de Tahiti, du shampooing Miss de Phytospecific, du savon Dettol au pamplemousse, ou encore du shampooing pour « usage fréquent, dès 3 ans » de Manava.

« Complexité » des chaînes de production


Sollicité par l’Agence France presse, le président de la Fédération française des entreprises de la beauté (Febea), Patrick O’Quin, a appelé les distributeurs à les « retirer immédiatement du marché, conformément à la réglementation ».

La « complexité » de certaines chaînes de distribution pourrait expliquer que certains produits non rincés contenant de la MIT soient toujours vendus, bien qu’étant interdits depuis quatre mois, selon la Febea, jugeant en revanche « inexcusable » la présence dans d’autres produits de perturbateurs endocriniens interdits depuis 2015.

Dans son communiqué, l’association exhorte la Commission européenne à « publier enfin une définition ambitieuse des perturbateurs endocriniens », en incluant également les ingrédients qui sont suspectés d’en être. La Commission européenne avait proposé il y a un an des critères de définition, plus de deux ans après la date promise, suggérant qu’un perturbateur endocrinien soit défini comme une substance qui a des effets indésirables sur la santé humaine et qui agit sur le système hormonal, avec un lien prouvé entre les deux.

Cependant cette définition avait été jugée trop étroite par certains Etats membres, dont la France. Jusqu’à présent, toutes les tentatives pour parvenir à un vote des Etats de l’Union européenne sur la question ont échoué. Fin mai, le vote a de nouveau été reporté.

Source produits cosmétiques : Le Monde.fr avec AFP

_________________
"Pace fores obdo, ne qua discedere possit". Ovide, Fastes, I, 281 Tel le dieu romain, tel en son double-visage, telle est la dualité. Janus. La guerre et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
orné
Modérateur
avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1132
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 44
Localisation : où ça ?

MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   Mar 10 Oct - 19:45

Une liste complète de tous les effets secondaires de l’aspartame



L’aspartame est un édulcorant artificiel utilisé dans 75% des bonbons, surtout dans les produits qui sont faibles en calories. L’aspartame est considéré comme dangereux et devrait à tout prix être évité sous toutes ses formes – selon la Food and Drug Administration des Etats-Unis. Chaque année cet éducolorant évoque des erreurs manifestes et la FDA a fait une liste des effets les plus dangereux qu’il pourrait provoquer.

Lisez la liste, évaluez votre utilisation et remettez en cause votre utilisation d’édulcorants artificiels.

Voici une vidéo sur les effets secondaires de l’Aspartame:



La liste de la FDA des symptômes associés à l’aspartame:


▪️ Douleurs abdominales

▪️ Crises d’angoisses

▪️ Arthrite, asthme

▪️ Réactions asthmatiques

▪️ Ballonnements

▪️ Œdème (rétention d’eau)

▪️ Problèmes de glycémie (hypoglycémie ou hyperglycémie)

▪️ Cancer du cerveau (études pré-cliniques sur les animaux)

▪️ Difficultés respiratoires

▪️ Brûlure au niveau des yeux ou de la gorge

▪️ Sensations de brûlure à la miction

▪️ Impossible de penser correctement

▪️ Douleurs thoraciques

▪️ Toux chronique

▪️ Fatigue chronique

▪️ Confusion

▪️ Mortalité

▪️ Dépression

▪️ Diarrhée

▪️ Vertiges

▪️ Soif ou faim excessives

▪️ Fatigue

▪️ Sensation d’irréalité

▪️ Bouffées de chaleur au visage



Effets secondaires de l’aspartame

▪️ Chute de cheveux (calvitie) ou l’amincissement des cheveux

▪️ Maux de tête / Migraines

▪️ Perte auditive

▪️ Palpitations cardiaques

▪️ Urticaire légère ou modérée

▪️ Hypertension (pression artérielle élevée)

▪️ Impuissance et problèmes sexuels

▪️ Trouble de la concentration

▪️ Sensibilité accrue aux infections

▪️ Insomnie

▪️ Irritabilité

▪️ Démangeaisons

▪️ Douleurs articulaires

▪️ Laryngite

▪️ Les idées sont comme un brouillard constant

Les effets secondaires de l’aspartame: Changements de personnalité notable

▪️ Perte de mémoire

▪️ Problèmes de menstruation ou changements hormonaux

▪️ Migraines et maux de tête sévères (déclencheur ou accélérateur de l’ingestion chronique)

▪️ Spasmes musculaires, nausées ou vomissements, engourdissements ou picotements aux extrémités

▪️ Autres réactions allergiques

▪️ Crises de panique

▪️ Phobies

▪️ Mauvaise mémoire

▪️ Rythme cardiaque accéléré

▪️ Éruptions cutanées

▪️ Convulsions et effondrements épileptiques

▪️ Trouble de l’élocution

▪️ Difficulté à avaler

▪️ Tachycardie

▪️ Tremblements

▪️ Acouphènes

▪️ Vertige

▪️ Perte de la vision

▪️ Gain de poids.

L’aspartame peut aggraver votre état si vous avez une des affections suivantes:

▪️ Fibromyalgie

▪️ Arthrite

▪️ Sclérose en plaques (SP)

▪️ Maladie de Parkinson

▪️ Lupus

▪️ Polysensibilité chimique (PC)

▪️ Diabète et complications du diabète

▪️ Épilepsie

▪️ Maladie d’Alzheimer

▪️ Anomalies congénitales

▪️ Syndrome de fatigue chronique (SFC)

▪️ Lymphome

▪️ Maladie de Lyme

▪️ Trouble du déficit de l’attention (TDA)

▪️ Trouble de panique

▪️ Dépression et autres maux psychiques.

Source: www.healthy-holistic-living.com
Sandra Véringa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Information primordial pour la santé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Information primordial pour la santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Payer pour sa santé
» Le Camembert mauvais pour la santé??
» Dormir avec des animaux domestiques, risques pour la santé
» Le pain, bon pour la santé ?
» Rire c'est bon pour la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novi Orbis - Le Nouveau Monde :: Environnement :: Santé / Remèdes Naturels-
Sauter vers: